10 bonnes raisons d’aimer la Nouvelle Zélande

Grâce à la coupe du monde de rugby, nous entendons de plus en plus parler d’Aotearoa, le pays du long nuage blanc. Perdue au coeur du Pacifique, la Nouvelle Zélande est l’un de mes coups de coeur de 2010. L’actualité sportive me donne une excellente occasion de partager avec vous mes 10 raisons d’aimer ce pays :

 

 

  1. Des paysages à couper le souffle qui ne ressemblent à aucun autre au monde. Ils sont d’une variété inégalée pour un pays de seulement 269 000 km2. Le reflet des montagnes enneigées dans les lacs, les fjords, les glaciers, les volcans, la couleur du ciel, le contraste entre tout ce bleu, ce blanc et ce vert… Bref, ce pays est un vrai régal pour les yeux et un émerveillement à chaque instant.
  2. Une faune et une flore particulières voire même endémiques à la Nouvelle Zélande. A cause, ou plutôt grâce à cela, les autorités font très attention à tout ce qui rentre dans le pays afin de protéger au mieux cette nature unique. Impossible de rapporter du thé d’Asie ou du café de Colombie, impossible aussi de faire entrer ses chaussures de marche sans les déclarer ou de faire venir avec un animal vivant sans qu’il soit mis en quarantaine… Bref la Nouvelle Zélande aime sa faune et sa flore et les respecte.
  3. C’est le pays du mouton. Même s’il est « bête comme ses pieds », un mouton habille un paysage ! En Nouvelle Zélande c’est encore plus vrai puisqu’il y aurait là-bas le plus fort taux de moutons par habitant au monde (12 moutons pour un habitant). Je les ai pas mal observés et voici le résultat : il y en a des jolis à cornes, des blancs et des marrons, des tout rasés et des bien lainés pour affronter l’hiver, des qui ressemblent à des dahuts (rapport au mouton des montagnes)… Bref, le mouton fait bel et bien partie intégrante du paysage Néo Zélandais. Impossible de passer à côté et de ne pas les aimer !
  4. Le peuple néozélandais est élu (par Voyages etc…), le peuple le plus accueillant du monde. J’ai croisé quelques sujets sur les routes (ils ne sont que 4 millions certes mais ils voyagent beaucoup) et pas un qui m’a déçue ! Si vous êtes seul(e) sur la route, le néozélandais engagera toujours la conversation avec vous et de façon la plus naturelle et la plus gentille possible. Cet étrange phénomène pour nous pauvres petits gaulois dont le sens de l’accueil laisse fortement à désirer, se vérifie bien sûr au pays du long nuage blanc.
  5. Contrairement à l’Australie qui a tardé à reconnaitre les droits de ses aborigènes, la Nouvelle Zélande signe en 1840 le traité de Waitangi. Celui-ci reconnait, en 3 articles, l’égalité des droits entre les sujets de la couronne britannique et les Maoris. Si vous passez par Wellington, je vous conseille fortement de visiter l’incontournable musée Te Papa. De l’arrivée des Maoris à celle des européens en passant par la couronne britannique et le traité de Waitangi, tout est réuni en un seul lieu pour vous en apprendre plus les origines de la Nouvelle Zélande.
  6. La culture Rugby. Impossible de passer à côté des ces fameux All Blacks. Si vous avez l’occasion de voir un match avec des néo-zélandais, préparez-vous à être tout sauf frais à la fin du match ! En début de partie, chacun des téléspectateurs s’attribue un joueur. Chaque fois que celui-ci fait un en-avant ou perd le ballon, le dit téléspectateur doit boire une gorgée de bière… J’ai eu la chance de voir un match Australie/Nouvelle Zélande avec mes amis de Wellington, j’en garde un souvenir assez mémorable.
  7. Le goût du café. Là-bas, il y a deux nombreux petits cafés organiques où il fait bon se poser et prendre le temps de vivre. Je garde de merveilleux souvenirs de Milk Crate, un tout petit café collé à un bouquiniste vintage et de Fidel’s et son ambiance cubaine… Allez seul dans un café néo-zélandais et vous êtes sûr de ne pas le rester bien longtemps !
  8. Impossible de passer à côté d’un Fish and Chips chez Tip Top ! C’est une institution à travers le pays alors même si vous n’aimez pas les fish and chips, vous ne pouvez pas quitter la Nouvelle Zélande sans en avoir testé un !
  9. La créativité : impossible de passer à côté de l’art de rue en Nouvelle Zélande. Des peintures aux murs en passant par des fours micro-ondes recyclés en boites aux lettres ou des soutien-gorges pendus aux barrières, j’ai trouvé les néo-zélandais des villes et des campagnes hyper créatifs.
  10. Le sport est un art de vivre. Pratiqué une à deux fois par semaine, il fait partie intégrante de la vie locale. La réputation du pays n’est plus à faire en Rugby et en Cricket mais de nombreux autres sports sont pratiqués : le netball, le frisbee, le hockey sur gazon, le cyclisme…

Voilà j’aime ce pays. Je m’y suis sentie bien, comme chez moi, dans mon élément ! Dommage qu’il soit loin… Si vous aussi vous partez vers l’Océanie, n’hésitez pas à faire un petit détour chez mes amis les kiwis.

Ah au fait, combien y a t-il de moutons en Nouvelle Zélande ?

Dernière mise à jour par le .

More from Adeline

Participez à l’Instagram #VoyagesetcProject

[caption id="attachment_7046" align="alignleft" width="237" caption="Bolivie, Flamands roses @voyagesetc"][/caption] Depuis quelques temps je...
Lire la suite

13 Commentaires

  • La Nouvelle-Zélande a l’air passionnante! Un ami m’a proposé il y a quelques mois de le rejoindre là-bas pour la Coupe du Monde et de sillonner les deux îles en van… mais j’ai fini par refuser car je voudrais découvrir le pays à mon rythme, doucement, et je me garde donc ce beau voyage pour un autre moment… mais j’irai 🙂

    Et tu fais bien de signaler à quel point l’Australie a mis du temps pour reconnaître les droits des Aborigènes. J’étais à Sydney il y a quelques semaines et une exposition était consacrée à cette question… Flippant les Aussies sur ce coup-là. Des droits élémentaires ont mis des dizaines d’années à être approuvés…

    NowMadNow

  • Bonjour à tous,

    pour toutes les personnes qui ne le savent pas, et tous les geek qui ont vu la trilogie: Le seigneur des anneaux…
    Toutes les images de ce films ont été prises là bas !!! Imaginez un peu la diversité du pays !

  • Ah, la NZ.
    Un jour, surement, oui.
    Et ça sera fantastique.
    Ce pays fait partie de mes rêves, un fantasme, mais pour quelle raison ?
    Peut être car c’est à l’autre bout du monde en dessous de nos pieds.
    Et pour être en harmonie avec la nature.

    Par contre, dites moi si je me trompe, mais est ce que les paysages ne seraient pas si éloignés de l’Ecosse ou de la grande bretagne en général ou y a t-il un côté plus exotique quand meme ?

    Merci.

    • Bon alors je suis allée à l’autre bout du monde mais je ne connais pas bien nos voisins.
      Je suis allée en Grande-Bretagne mais seulement à Londres et mes souvenirs d’Ecosse datent de ma jeunesse alors je ne saurais pas vous dire si c’est ressemblant. C’est un paysage particulier et je suis sûre que si vous allez là-bas, vous serez vraiment dépaysé par ces grands espaces !

  • Ola,

    J’ai réussi à ouvrir ce site, première fois depuis des mois, champagne !

    Suivant ton article, il y aurait 48 millions de moutons en NZ. Les as-tu compté pour vérifier ? 😉

    Bref, sympa cet article. Et dire que ce pays est en haut de ma liste depuis plus de 10 ans mais que je ne m’y suis pas encore rendu…et que je suis même de l’autre côté du monde. Mais bon, on ne peut pas être partout en même temps, le jour d’y aller viendra…

    See ya,

    Stéphane

    • Nan mais TravelSteph a enfin réussi à se connecter sur mon site !!! Ah ben je suis contente 🙂 Est-ce que tu as réussi à rattraper tout le retard ?
      Mais oui j’ai compté les moutons en Nouvelle Zélande ! Vu tous ceux que j’ai croisé sur la route, je confirme il y en as beaucoup beaucoup beaucoup !!!

      A très vite.
      Bises.

  • Bonjour Adeline,

    Totalement d’accord avec toi, la Nouvelle-Zélande est un pays exceptionnel ! Nous revenons de 5 merveilleuses semaines au pays des Kiwis.

    Incontestablement l’un des plus beaux pays au monde, avec une préférence pour l’île du Sud, notamment la péninsule de l’Otagio et les Catlins qu’il ne faut pas manquer.

    Nous habitons actuellement en Thaïlande, mais nous réfléchissons à une éventuelle installation dans ce si beau pays.

    A bientôt,

    Christelle et Guillaume

  • Pour y avoir vécu un bon moment, ce sont 10 vraies bonnes raisons de se rendre en Nouvelle-Zélande, et il y en a encore des dizaines d’autres : la soif d’aventure, l’honnêteté des gens, les aurores australes, la crème glacée cookie dough, les noëls à la plage etc.

    En revanche il faut mettre un gros bémol sur le côté nature et protection de l’environnement. C’est vrai que le Department Of Conservation fait de gros efforts dans la préservation du territoire.
    Cela dit quand on regarde au niveau du comportement des kiwis, ce n’est pas vraiment ça et on est loin de la mentalité scandinave où là, oui, il y a un vrai respect de la nature. En Aotearoa, on concomme à l’américaine et on voit les choses en grand. Les impacts restent discrèts car ils ne sont que 4 millions sur 269 000 km2.
    Faites tripler la population et le résultat ne sera pas le même. Des afflux touristiques pas toujours bien maîtrisés, une agriculture ultra intensive, des projets de développement completement dingues, des emissions de gaz à effet de serre largement supérieures à la moyenne de l’OCDE. À titre d’exemple, Auckland est souvent irrespirable, bien pire que Sydney pourtant 5 fois plus peuplée.
    C’est vrai, ils aiment leurs plantes et leurs animaux et le passage des douannes peut nous paraître surprenant, dommage que ces efforts ne soient pas aussi bien perpétués une fois rentré dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *