7 ans d’émotions

Je me souviens exactement de ce jour de février 2009 où j’achetais l’url ce blog : Voyages pour mes histoires ramenées de mes bouts de monde, etc… pour me laisser la latitude de parler d’autre(s) chose(s). Alors un peu perdue, rêvant chaque jour du prochain voyage, je décidais d’ouvrir un blog pour m’échapper d’un quotidien dans lequel je m’ennuyais profondément. Et puis il y a eu ce voyage en Jordanie où je pris la décision de changer de vie et de tout lâcher pour faire un tour du monde. Voyages etc… est réellement né et a pris un sens alors que j’ouvrais ce nouveau chapitre de ma vie. Il allait devenir mon compagnon de voyage, l’exutoire de mes émotions et ma carte de visite pour tourner définitivement la page de la publicité à mon retour.

Alors que je m'apprête à célébrer les 7 ans de mon blog, je reviens sur ces 7 ans d'émotions

7 ans plus tard nous y voilà : il y a eu (et il y a encore) des heures derrière mon écran pour retoucher mes photos et écrire des textes qui se veulent inspirants, de nombreuses rencontres qui n’auraient pas été possible sans mon blog et des découvertes à n’en plus finir. Il y aussi beaucoup de curiosité, élément essentiel pour raconter des histoires, des remises en questions, des coups de stress, mais surtout de nombreux bonheurs et des émotions à l’envi.

Pour fêter ces 7 ans, j’ai eu envie de remettre à l’honneur quelques articles, ceux que je pense être mes réussites. Pas seulement parce que vous les avez aimés mais parce que j’ai aimé les écrire et ils ont donné un sens à ce blog.

Voyager c’est ressentir, être émue, partager, rencontrer et c’est tout ça que j’ai envie de faire transparaitre dans mes colonnes. J’espère que vous le ressentez.

L’histoire qui m’a le plus touchée et que j’ai eu du mal a écrire sans larmes, a été celle de ma descente dans la mine de Potosi en Bolivie. Je n’oublierai jamais ces quelques heures si douloureuses, si intenses et pleines de valeurs à la fois. Une expérience que j’ai voulu partager tant cette courte aventure m’a donnée une réelle leçon de vie. Aujourd’hui encore elle m’aide à relativiser mes petits problèmes du quotidien, à me remettre les pieds sur terre, sur le droit chemin quand j’en ai besoin.

L’article pour lequel j’ai pris le plus de plaisir à écrire est certainement mon Bref, j’ai fait un tour du monde. Derrière mon écran j’avais l’impression d’écrire une partition de musique. D’un côté mon clavier, d’un autre un épisode de Bref pour que mon texte se rapproche le plus possible du rythme de la série et le bonheur de me replonger dans mes « statistiques » un an après mon retour. Sans le savoir, cet écrit m’a servi à désacraliser cette aventure dont le souvenir prenait un peu trop de place dans ma vie. Il m’a permis de tourner la page et de passer à autre chose.

Les deux écrits qui ont marqué un vrai tournant dans l’aventure de ce blog ont certainement été ma lettre à une aventurière à la recherche d’un compagnon de voyage et voyager seule ou l’audace de s’abandonner à vivre. A l’époque où j’ai écrit ces articles j’ai remarqué, par des échanges ou des questions qui m’étaient posées, qu’il y avait de nombreuses filles qui se mettaient des barrières à cause de leur célibat, parce que leurs vacances ne collaient pas à celles de leurs ami(e)s ou encore parce qu’elles avaient envie d’une destination qui ne disait rien à leur conjoint. J’ai donc eu envie de me servir de mon expérience pour dire à ces filles que voyager seule n’est ni honteux, ni dangereux, ni impossible et surtout qu’il ne faut pas attendre que les autres soient disponibles pour assouvir ses envies de voyage. Inspirer et donner la confiance dont certaines ont besoin, voilà qui est devenu comme une mission. Celle-ci n’est pas d’opposer le voyage en solo au voyage en couple ou entre amis, mais plutôt de montrer tout ce que le voyage en solo apporte de positif et offre sur la connaissance de soi et des autres.

Enfin il y a tous ces carnets de voyage rapportés d’ici et d’ailleurs. J’ai un petit faible pour mes écrits sur le Berry et notamment celui sur les parfums de mon enfance, mes racines. Ma vie est un voyage et c’est finalement en France que tout ça s’est façonné. Voyager c’est aussi se rendre compte qu’on n’a pas besoin d’aller très loin pour vivre l’extraordinaire ou le dépaysement. Ouvrir ses yeux dès le pas de sa porte, c’est aussi le voyage.

Je crois que ce que m’a le plus appris ce blog, c’est de placer les émotions au coeur de mes voyages, de mes écrits et cela devient au fil du temps une vraie priorité. Comme une urgence. J’ai envie de vivre et non de voir. Mes émotions en voyage peuvent être diverses : celle d’un paysage, d’une rencontre, d’une histoire, d’une culture et c’est souvent le hasard qui me place sur leur route. Dernièrement j’ai été émue par l’Ecosse et ses paysages infinis, par l’Afrique du sud pour son histoire et son envie d’avancer malgré les difficultés, par le Portugal pour ses côtes et l’accueil incroyable qui est réservé aux voyageurs de passage et enfin par la culture finlandaise dont je vous parlerai bientôt.

Il y a 7 ans j’ai ouvert ce blog pour moi, parce que je sentais un besoin d’écrire et coucher les émotions ressenties en voyage. Depuis 7 ans vous répondez présents à mes rendez-vous et venez de plus en plus nombreux chercher un peu d’inspiration ici. Je vous remercie de votre fidélité, de vos petits mots laissés ici ou sur mes réseaux sociaux qui me font toujours plaisir. Votre enthousiasme me fascine et m’inspire aussi. Sans le savoir, vous m’encouragez à continuer dans les moments où l’écriture devient douloureuse, ceux où les mots s’enchevêtrent dans ma tête sans pouvoir en sortir des phrases cohérentes, ceux où l’inspiration me lâche et où les doutes m’envahissent.

Ce blog c’est 7 ans d’émotions vécues en voyage, avec vous virtuellement et de nombreuses autres à venir je l’espère.

Merci de la confiance que vous m’accordez. Merci d’être là tout simplement.

Adeline.

Dernière mise à jour par le .

More from Adeline

2 jours dans le Cotentin : découverte d’une région entre nature et culture

Il y a quelques semaines j'ai découvert La Hague dans le Cotentin (à...
Lire la suite

16 Commentaires

    • Oh oui ça fait du chemin. Si je regarde en arrière je n’ai pas l’impression que 7 années sont passées.
      Merci Sarah pour ton petit mot et tes encouragements.
      Bises

  • Je ne te lis que depuis 2 ou 3 ans sur 7 et cela me plait toujours autant!
    Comme le dit la copine Sarah 🙂 , bravo pour tout ce travail et ce partage! C’est toujours un plaisir de revenir par ici découvrir tes dernières aventures!
    Violaine.

  • Joyeux anniversaire de Blog!
    Moi j’ai découvert ton blog quand j’ai du faire mes premiers voyages solos et tes récits m’ont beaucoup aider à dépasser mes peurs et celle de mes proches! et çà a été juste top! Merci 🙂 Bonne continuation!

    • Merci Madinelle pour ton petit mot qui me va droit au coeur ! Ravie d’apprendre que mes billets vous ont aidés toi et tes proches, c’est pour cela qu’ils sont faits 🙂

  • Salut Adeline et bravo pour ton blog et la qualité du contenu que tu proposes, j’ai connu ton blog en 2012 quand j’ai moi même préparé mon tour du monde en famille et j’ai toujours autant de plaisir à te lire. Longue vie à Voyagesetc et bises de nous 3

  • ça y est….j’ai 44 ans et je vais faire mon premier voyage en solo…et non je ne suis pas divorcée. J’ai un mari que j’aime depuis 20 ans et deux adorables enfants de 14 ans et 11 ans. Tout va bien dans ma vie. Le problème c’est que j’adore le voyage, la découverte, la nature…J’ai déjà voyagé en colombie, tanzanie, seychelles, costa rica…c’est en voyage que je me sens le plus vivante. J’ai envie d’aller plus loin , de sortir de ma zone de confort, de vérifier que j’aime vraiement le voyage. Mon but ‘: prendre un congé sabbatique dans quelques années lorsque mes enfants seront plus grands pour prendre le temps de voyager 6 mois. J’espère que mon mari voudra me suivre, sinon je dois être capable de réaliser mon rêve seule. Voilà 44 ans . mon dieu que le temps passe vite…je ne suis pas déprimée mais au contraire, je suis pleine de joie de vivre, de rêves. Et je ne veux surtout pas me retrouver sur mon lit de mort en me disant  » si j’avais sû »
    on a qu’une vie..Je pars seulement 10 jours ( c’est un début et je ne veux pas laisser ma famille plus longtemps) sur une île des açores. J’ai un peu peur ( surtout que je ne parle pas le portugais et j’apprends l’anglais depuis 2 ans mais les langues ne sont vraiement pas les matières oû j’excelle), mais je suis heureuse …voilà tout cela pour dire qu’il n’y a pas que des jeunes femmes sans attaches qui voyagent seules…

  • Voici un site qui est tenu par une personne passionnée et qui a mis du coeur dans ce qu’elle à entrepris. Bravo et merci pour tous ces partages.
    Nous avons l’impression d’évoluer à travers l’évolution du blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *