Manifeste voyageur

Main de Bouddha - Thailande

Voilà maintenant près de 4 ans que je blogue. Chaque mois vous êtes de plus en plus nombreux à me rejoindre et participer à la vie de ma communauté, ici et sur les réseaux sociaux. Alors que je m’oriente doucement mais surement vers la professionnalisation de Voyages etc…, j’éprouve soudainement l’envie de vous expliquer ma vision du voyage, du blogging et ce que l’un et l’autre ont changé dans ma vie. Vous dire quel regard je porte sur les pays que je visite, ce que mes rencontres m’ont apportées et pourquoi le blogging est devenu  incontournable dans ma vie, telle est mon ambition avec ce manifeste voyageur.

Le voyage, une aventure humaine avant tout

C’est à l’âge de 19 ans que j’ai fait mon premier long et grand voyage seule. Depuis le virus ne m’a pas quitté. Je voyage comme je suis, avec simplicité et le regard tourné vers les autres. Mon but n’est pas de traverser un maximum de pays, de cocher une liste et participer au concours de celui ou celle qui en aura « fait » le plus, mais plutôt de vivre des aventures humaines hors du commun, loin de notre société nombriliste, surconsommatrice et anxiogène. Voyager lentement, librement sans savoir de quoi le lendemain sera fait, c’est tout moi. Je veux avant toute chose profiter de l’instant présent, partager des moments de vie et vivre les endroits dans lesquels je me sens bien. Je ne « fais » pas un pays, je le vis.

Arriver sans préjugé et prendre le pouls des pays que je traverse, voilà ce qui est au coeur de mes préoccupations quand je voyage. Je marche, je me pose,  j’observe, je me fais inviter pour un thé, un déjeuner ou un dîner et je profite. Les différences m’enrichissent et c’est cela que je vais chercher ailleurs, auprès des locaux comme des autres voyageurs. Me rendre compte de mes propres yeux, et non par le prisme des médias, de la vie ailleurs.

Je voyage souvent en solo pour me pousser à aller à la rencontre de l’autre, des autres et vivre des petits moments de bonheur intenses comme seul le voyage sait en procurer. Voyager me permet de remettre mes pendules à l’heure et de réviser l’échelle de mon curseur bonheur.

L’arrivée du blogue dans ma vie

Depuis toujours je pars en voyage avec un carnet que je griffonne au fil de mes journées, de mes envies, de mes pensées. Avec internet sont arrivés les blogues, les réseaux sociaux et puis un jour j’ai décidé de faire un tour du monde. Ma décision a engendré quelques réactions du genre « mais tu vas avoir un trou dans ton CV, comment tu vas faire à ton retour ? ». Je n’en avais que faire de ces remarques car je savais bien que je m’enrichirais plus en un an de voyage qu’en 12 ans de carrière mais je me suis quand même dit qu’avec un blog je pourrais justifier d’une expérience différente durant cette année de pause. Je ne savais pas si je prendrais goût à l’écriture de voyage ou pas. J’avais juste une idée assez claire de ce que je voulais en faire : raconter des moments de vie, des petites chroniques sur ma vie ailleurs, mon expérience et d’une manière plutôt professionnelle. Plus le partage était grand, plus les émotions étaient intenses et mieux mes récits reflétaient mes aventures. Partager et transmettre pour inspirer.

Même si cela n’a pas été toujours facile de bloguer et voyager, je me suis bien prise au jeu. L’écriture m’a permis durant ce voyage de mettre des mots sur mes émotions et de partager mon regard sur mon monde, celui que j’ai traversé. J’écrivais mais ne savais pas qui me lisait. C’est seulement à mon retour que j’ai pris conscience de la portée de mes écrits mais que faire d’un blog de voyage alors que je suis sédentaire ? J’ai alors pris quelques mois pour réfléchir à ce que j’allais faire de Voyages etc… et devant les demandes de mes quelques lecteurs de l’époque et surtout le vide que l’arrêt de l’écriture avait procuré chez moi, j’ai décidé de m’y remettre. L’idée n’était pas de vivre sur mon passé de voyageuse car je suis plutôt du genre à vivre dans le présent et le regard tourné vers l’avenir, mais plutôt de me servir de mon expérience pour donner envie à d’autres de voyager comme moi et rassurer. Je me suis alors lancée dans les conseils pour voyageuses solo, puis un jour je suis repartie et tout s’est enchaîné.

L’écriture et le partage d’expériences de voyage

Depuis près d’un an, je commence à me faire une petite place dans l’univers concurrentiel du blogging de voyage francophone et j’en suis assez fière.  Entre ceux qui revendiquent avoir été là les premiers, ceux qui voient le blogging comme un business et qui en oublient la qualité des écrits ou l’utilité d’un blog, il a fallu se faire une place. J’attache beaucoup d’importance à l’écriture, à ne partager que des expériences vécues et à trouver des angles qui puissent vous intéresser, c’est certainement comme cela que j’ai trouvé la mienne. J’essaye avant tout de me mettre à votre place en me posant toujours ces questions : est-ce que je prends du plaisir à lire ce billet ? Est-ce qu’il est fluide ? Est-ce qu’il m’apporte quelque chose en plus ? Est-ce qu’il donne envie de partir ? Est-ce qu’il est positif ? Ne fait-il pas peur ?…

La réalité du blogging professionnel

Le voyage et le blogging occupent une bonne partie de ma vie et je pense maintenant avoir trouvé une nouvelle voie ! Sur Voyages etc... j’essaye d’alterner des récits de voyage, des conseils et les billets pratiques ou culturels. Vous avez certainement remarqué que grâce à des offices de tourisme ou tours opérateurs je fais de beaux voyages. C’est mon nouveau métier : voyager, vivre des expériences et en parler. Vous pourrez voir aussi de-ci de-là dans certains articles des liens publicitaires ou d’affiliation, ce sont eux qui me rapportent de l’argent. Techniquement, ça ne change pas grand chose pour vous et ces liens n’entachent en rien la qualité de l’article ou de l’expérience. Tout ce que je rapporte est « testé et approuvé ». Quand un article comporte un lien, la mention « lien ou article sponsorisé » apparaît.

Toutes ces expériences tant personnelles que professionnelles me nourrissent, m’enrichissent et j’espère que vous prendrez toujours autant de plaisir à lire Voyages etc… dans les semaines, les mois et les années à venir. Je vous souhaite de belles évasions sur Voyages etc… et j’espère que vous en repartirez en ayant l’envie encore plus forte de vous envoler vers une destination inconnue.

Bon voyage…