Alerte sécurité routière

interdit de klaxonnerLa conduite en Inde est assez épique. Il faut le vivre pour le croire.

Après un mois ici, j’ai pu faire quelques constats :

1-      Le klaxonne est un objet indispensable que tu conduises une voiture, un bus, un rickshaw, une moto ou un vélo. Seuls les piétons et les vaches ne sont pas équipés.  Il a une multitude de significations : « attention je te double », « ne traverse pas j’arrive »,  « range-toi, il y a une voiture en face mais je veux quand même te doubler », « mais tu es débile ou quoi ? », « hey toi la vache, si tu traverses tu meurs ! ». Cette dernière vaut aussi pour tout autre animal : chèvre, canard, chien…De nombreux véhicules portent la mention « sound horn » à l’arrière qui veut dire : n’hésite pas à klaxonner, ça vous plante le décor…

2-      Au volant, il faut toujours se sentir prioritaire et ne jamais regarder dans son rétroviseur, ce qui donne encore beaucoup d’occasions de klaxonner vous imaginez bien !

3-      Une route à deux voies en compte en pratique 3, 4 ou parfois un nombre indéterminé. La troisième voie se trouve au milieu et sert à doubler… Quand ça double dans les deux sens (oui oui ça arrive), nous sommes dans le cas de figure à 4 voies et indéterminé parce que parfois c’est l’anarchie totale.

4-      Ici on conduit à gauche mais pas que… Il n’est pas rare de trouver un véhicule à 2, 3 ou 4 roues roulant en sens inverse sur ce qu’on pourrait appeler chez nous un accotement ou une bande d’arrêt d’urgence.

5-      Rouler sur autoroute ici, c’est comme rouler sur le périf’ à 2h du matin : des voitures et des bus qui zigzaguent à n’en plus finir… Bonjour le danger ! Vitesse recommandée : 60km/h

6-      Sur l’autoroute, il est courant de croiser des troupeaux de vaches voire de chameaux ou de canards

7-      Sur l’autoroute, on peut s’arrêter à tout moment boire un thé, un café, un jus de coco… Tout cela se vend sur l’accotement…  Vous pensez que c’est dangereux… Ben je ne comprends pas pourquoi !

8-      Sur un deux roues, seul le conducteur porte un casque, il n’est pas obligatoire pour les 1, 2, 3 ou 4 autres passagers. Ah oui, là on reconnait bien que nous sommes en Asie. Il y a le conducteur, sa femme derrière, un enfant sur le réservoir, un autre calé entre l’homme et la femme et le petit dernier sur les genoux de la maman.

9-      Il existe des panneaux du style « éviter de klaxonner », « ne pas klaxonner », « ne pas doubler entre deux véhicules » mais tout le monde s’en fiche visiblement

10-   Quand on voit la tête de l’auto-école, on comprend vite d’où vient cette conduite…

Auto école

Je n’essayerai pas de conduire ici…Je préfère encore les 12h de train par-ci et les 7h de bus par-là…

More from Adeline

Toshi-Jima, l’authenticité d’un Japon rural

Quand je pensais au Japon, j'imaginais Tokyo, ses buildings, ses lumières, sa...
Lire la suite

3 Commentaires

  • Oh oui, cela me rappelle un court voyage en bus il y a des années….
    Faut mieux pas regarder quand tout le monde essaie de dépasser sur une petite route d’une voie et demi!!! 🙂

  • Ce n’est pas une conduite pour moi…
    En effet, il est péférable d’utiliser les transports en commun.
    je m’excuse de t’avoir réveillé hier soir mais malgré la mauvaise qualité de la ligne, j’étais contente de t’entendre.
    Bon séjour à Hampi
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *