Argentine #1 : Les éclaireurs, un phare au bout du monde

Nous sommes en Terre de feu Argentine, un jour de novembre.

L’été approche en Patagonie et pourtant il pleut, il vente et surtout il neige sur Ushuaia. La météo cloue les bateaux au port et moi avec. Temps de chien, temps à lire un bon polar et déguster un bon chocolat chaud  au coin d’une cheminée. Le canal de Beagle, ses lions de mers, ses cormorans et son fameux phare Les Eclaireurs sont remis au lendemain. Grosse déception et peur d’un lendemain aussi maussade, aussi triste, aussi clouée à terre…

Heureusement les jours se suivent et ne se ressemblent pas sur Ushuaia.

Au 3ème jour, le soleil pointe enfin le bout de son nez. Après une matinée à arpenter les sentiers du parc national de la terre de feu, direction le tant attendu canal de Beagle. D’un côté le Chili, de l’autre l’Argentine. Le bateau part en direction du Cap Horn et de l’Antarctique mais malheureusement notre route s’arrêtera au mythique phare Les Eclaireurs. Pas d’Antarctique pour cette fois. Trop cher, trop loin, trop froid, pas assez de temps mais l’idée n’est pas abandonnée. Ce n’est que partie remise !

Ce jour-là, le phare s’est paré de ses plus belles couleurs et de ses plus beaux reflets. Du blanc, du rouge, du vert, du bleu. Que l’attente fût longue pour voir ce phare du bout du monde mais elle en valait bien la peine !

Attention à ne pas confondre Les Eclaireurs avec le phare de San Juan del Salvamento dit « Le phare du bout du monde ». Celui-ci est situé un peu plus loin, sur l’ile des Etats, au large de la péninsule de Mitre. C’est de ce dernier dont s’est inspiré Jules Verne pour écrire son roman Le phare du bout du monde publié juste après sa mort en 1905.

Dernière mise à jour par le .

Globe-trotteuse, Adeline a voyagé un an autour du monde. Son continent de prédilection est l'Asie. Elle vit à Paris, en transit... Elle est aussi l'un des membres fondateurs de l'association Les Passeurs d'Aventures et du collectif des blogueurs voyage.

2 Comments

  • Répondre juillet 27, 2011

    Elisa

    C´est un endroit fabuleux.
    Merci pour partager les coins de l´Argentine
    Amitiés
    Elisa, en Argentine

  • Répondre juillet 27, 2011

    Elisa

    En plus, je vous ajoute +1 sur Google ;)

Leave a Reply