Le jour où j’ai fait mon baptême de parapente à La Réunion

Pour cette 18ème fenêtre du calendrier de l’Avent voyage, je vous emmène dans l’Océan Indien. Direction La Réunion pour mon baptême de parapente !

Vole vole au-dessus de l’océan indien

Mai 2014. Je pose mes valises pour une semaine à La Réunion. 1er jour un baptême de parapente est au programme. Tout ne se passe pas comme prévu. Récit de cette aventure à rebondissements !

Bapteme parapente la Réunion France

Tout n’avait pas si bien commencé. Un gros grain qui monte au loin dans l’océan indien, le vent qui se lève et la sentence tombe : plus aucun vol aujourd’hui ! La décéption m’envahit… Vais-je pouvoir faire ce baptême alors que mon programme est assez chargé et que je n’ai pas masse dans mon emploi du temps ? Quelques jours passent et j’apprends que mon deuxième rendez-vous fixé 2 jours avant mon départ s’annulera à cause du vent. Le troisième sera le bon.

J’ai rendez-vous avec John, mon binôme pour ce baptême, sur la piste d’arrivée. Tout va bien. La météo est bonne, le vent est bon. ça devrait le faire. Je monte dans le camion en compagnie de deux autres personnes qui elles, s’entrainent pour passer à terme leur brevet. L’ambiance est aux rires et je retrouve la même décontraction que lors de mon baptême de saut en parachute en Australie. La fin de la saison haute a sonné ici à La Réunion. Les vacances se font sentir… Un petit séjour en métropole pour certains, le repos sur l’île pour d’autres… Nous serpentons vers les hauteurs dans notre petit camion bordeaux. 800 mètres plus haut, nous voilà arrivés.

Ici et là les instructeurs apprennent à leurs élèves à préparer leurs voiles. Personne n’a encore pris son envol. Le vent est nul ! Malédiction.

J’ai un timing serré et John me dit que nous ne pourrons pas nous élancer avant 1 heure ! Bon je vais prendre mon mal en patience… que faire ? Cette discipline dépend vraiment de cette fichue météo. Je ne peux rien faire. En attendant, je regarde les autres préparer leurs voiles. Je scrute l’horizon et essaye de voir des baleines au loin dans l’océan indien. Il n’y en a pas. Enfin je n’en vois pas.

La Réunion - départ saut en parapente

Le vent se lève et John me dit que nous allons pouvoir nous préparer. Il m’arnache et m’explique qu’un fois la voile levée, nous allons courir, courir, courir jusqu’à ce que la voile nous porte dans les airs. C’est seulement une fois que je vais courir dans le vide que je pourrai m’asseoir dans mon « siège ». On s’entraine tout va bien.

C’est l’heure. John accroche mon harnais au sien, lève la voile et nous courons. Je cours et j’oublie qu’il faut que je cours dans le vide avant de m’asseoir. Trop tentée de me laissée aller dans les vents je tente de m’asseoir un peu trop tôt et John me dit « non non c’est pas la moment, continue de courir ». Je force contre les vents et nous nous envolons. Je m’assieds et je me laisse aller. John et moi ouvrons le bal. Nous sommes les premiers du groupe à sauter ce jour-là et il guide par talkie walkie les suivants, ses élèves. Tout va bien. la descente est douce, très douce. Assez surprenant, rien à voir avec le parachute.

Je continue à scruter l’horizon pour les baleines. Aucune. Rien. Nada. Elles ne sont pas encore arrivées. John me dit qu’en saison haute, c’est magnifique à observer depuis les airs. Pfff Jalousie ! Je suis verte de les manquer. J’aurais tellement aimé revivre ce moment inoubliable vécu à la péninsule Valdés en Argentine. Ce n’était pas pour cette fois.

Doucement nous nous laissons porter par les vents au-dessus des champs de cannes à sucre puis au-dessus du lagon. La vue est incroyable et l’arrivée sur le lagon est tranquille. Un attérissage en douceur ! Merci John pour ce moment de douceur aérienne.

La Réunion - Sur les champs de cannes à sucre

Je m’attendais à vivre un moment plus intense mais en fait le parapente, c’est tout doux. Moins d’adrénaline que le parachute mais très sympa ! Si je devais le refaire, je le referais à la saison des baleines pour voir ces gros mamiphères vus du ciel (même si ce n’est pas la meilleure saison pour faire du parapente à la Réunion, il faut quand même que je vous le dise.

Vol réalisé avec Air Lagon

Tout le calendrier de l’Avent voyage 2014

  1. Helsinki, Finlande
  2. Lever de soleil dans les Caraïbes
  3. les loups de Narvik, Norvège
  4. Be me now – Leipzig, Allemagne
  5. Monsieur Polet, Catalogne
  6. Le poney des Lofoten, Norvège
  7. Répétition – Zagreb, Croatie
  8. Little India, Singapour
  9. Yukon baby !
  10. De l’émotion à Passau, Allemagne
  11. le Berry, c’est sexy – France
  12. Delfshaven, le trésor caché de Rotterdam – Hollande
  13. Arch’ Bâle, Suisse
  14. Invitation au voyage Hôtel 3.14 Cannes – France
  15. Paris je t’aime mais en été – France
  16. Le gout du silence à Mdina – Malte
  17. A Dawson city Yukon – Canada

More from Adeline

Le jour où… j’ai testé le fish foot massage

Les massages thaïlandais énergiques, tout le monde connais ! Lors de mon séjour...
Lire la suite

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *