Varkala : au pays des crêpes et des écrevisses

Après 3 semaines d’immersion indienne, je me dis qu’il est temps de trouver une petite station balnéaire histoire de passer mon anniversaire en maillot de bain… Ici c’est dur d’être une femme pour ça, on ne peut pas se baigner autrement qu’habillée ! Non merci !

Direction Varkala, place au choc

A Kanyakumari, je porte mon choix sur Varkala sur les conseils d’un petit jeune local croisé dans un restaurant… Je réserve mon train par le biais d’une agence de voyage cette fois ! J’ai une place dans le Bengalore Express, 4 heures pour faire 128 kms, on est loin du TGV ! Je n’ose pas imaginer le temps que met ce train pour aller à Bengalore. J’arrive donc à Varkala dans un petit hôtel sympa au pur style balinais (petite pensée pour Héloise) et à la vision de la plage, du front de mer et des restaurants, j’ai envie de fuir… Je pense pouvoir compter sur les doigts de mes mains et de mes pieds le nombre de touristes croisés en trois semaines alors imaginez le choc ! Pour vous donner un ordre d’idées, on dirait La Baule en plein mois d’août : une grande plage pleine de crêpes et d’écrevisses en train de griller et une succession de magasins et restaurants pour touristes. Envolés les bons petits plats que je commandais sans avoir idée de ce que j’allais manger, ici on mange local pas épicé ! Bref, envolés tous mes nouveaux repères.

Varkala plage
Malgré cela, je décide de laisser sa chance au produit. Toujours penser positif : mon hôtel est sympa, le soleil est de la partie,  je vais pouvoir mettre mon short et mon maillot de bain, découvrir mes épaules, aller me baigner dans la mer, boire une petite bière, etc.… Le retour à un mode de vie plus européen, ça a du bon aussi !

Mon hotel

Happy Birthday sur la plage

Après le pic de chaleur, direction la plage… Un petit bain de mer et hop à mon tour de faire la crêpe (mais pas l’écrevisse). Au coucher du soleil, je me fais des potes d’apéritif… Tout va bien ! A noter que ce sont toujours des Australiens et un espagnol mais qui avait peu de mal avec l’anglais… Il nous a tenu compagnie…
J’apprécie la calme de la nuit… Enfin une nuit sans personnel qui crie dans l’hôtel, sans bruit ambiant… Je savoure !
28 janvier, c’est mon anniversaire ! C’est ma journée… Happy Birthday ! Je fais ce que je veux… Enfin comme depuis 3 semaines finalement… C’est un peu tous les jours mon anniversaire en fait !

Je me décide pour une petite promenade matinale en bord de mer et ça y est, j’aime cet endroit ! A 6h30, la plage appartient aux locaux. Les joueurs de football côtoient les joueurs de cricket et ceux qui pratiquent méditation et yoga, les pêcheurs rentrent de leur sortie en mer et sortent les poissons de leurs filets, d’autres se lavent sous une source d’eau… Enfin de l’authenticité comme je l’aime. Je me promène avec mon appareil photo et m’en donne à cœur joie. La bonne heure, la bonne lumière, c’est tout simplement beau. Je m’assieds face à la mer avec ma musique dans les oreilles, c’est paisible. Le mode shuffle de l’ipod me sort « Like a Hurricane » de Neil Young : « I am just a dreamer and you are just a dream », je rêve la vie est belle…  Vers 8h, les locaux se retirent, place au ballet des crêpes et des écrevisses.

Comme les locaux je laisse la place avant que ce ne soit trop envahi et je file prendre mon petit déjeuner. Le mode crêpe au soleil, ce sera pour un peu plus tard !

Dernière mise à jour par le .

More from Adeline

Voyager seul(e) en Amérique du Sud

Osons le dire, voyager seule en Amérique du Sud me faisait peur....
Lire la suite

5 Commentaires

  • Hello Adeline!
    avec quelques jours de retard, je te souhaite un JOYEUX ANNIVERSAIRE!!!
    Merci pour tes histoires et tes superbes photos, on voyage tous les jours avec toi à travers ce blog, profite bien et encore une fois, joyeux anniversaire, on pense à toi depuis la grisaille parisienne!

  • Salut Adeline !
    Bon anniv en retard…
    Bon c’est la 2è Marie Plouhinec qui t’envoie un petit bonjour. Je suis avec attention tes escapades. Un peu de rêve de temps à autre pour échapper aux pleurs de la petite troisième, et aux disputes des 2 gars, ça fait pas de mal !
    Tes photos sont superbes. Nous attendons la suite…
    Bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *