Bolivie #1 : un poste de frontière en plein désert

Nous sommes en Amérique du sud à la Migracion de Bolivia aux portes du désert d’Atacama côté Chilien et du Salar de Uyuni côté Bolivien. Le ciel est d’une couleur et d’une pureté qu’on ne voit nulle part ailleurs au monde (si si je vous assure que c’est vrai).

Ce jour-là, c’est mon dernier jour en Bolivie après plus de 3 semaines de pérégrinations. La journée commence par un petit détour depuis le village où nous avons dormi (à 4300m d’altitude) pour accompagner une des filles du groupe en partance pour le Chili. Après un au revoir rapide, nous quittons ce poste de frontière très isolé pour continuer notre route. Au programme : 13h de piste dans un 4×4 « pourri » jusqu’à Uyuni. De là, j’enchainerais avec une nuit de 10h dans un bus au confort très rudimentaire jusqu’à la frontière argentine, et 8h de bus d’une classe qui me paraitrait presque être VIP jusqu’à Salta.

L’arrivée en Argentine est plus que salvatrice. Quelques jours me seront même nécessaires pour me remettre de la fatigue physique et morale que j’éprouve après ce long voyage à la roots. Plus de deux mois à vivre à une altitude oscillant entre 2300 et 5000m, ça laisse des traces. Il faut se ré-acclimater mais ce n’est pas pour me déplaire que de retrouver une altitude normale et surtout la civilisation.

 

More from Adeline

Pérou : 5 sites incontournables de la Vallée Sacrée

Si comme moi vous êtes un pur produit de la génération 70', vous...
Lire la suite

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *