Bref. c’était bin correc’ le Québec

 
Bref.
Un jour M de Terres d’aventure m’appelle et me dit : je fais un voyage au Québec en février, tu viens ?
J’ai dit oui. Le 14 février j’ai quitté Paris.
J’suis arrivée à Montréal, Mia notre guide m’a dit Hoy… J’ai dit bonjour.
Elle m’a présenté Jean le camion, je suis montée dedans, il était pas barré !
Elle m’a dit : on va dans l’nord, c’est correc’ ? J’ai dit aky !
 
Traineau à chien QuebecJour 1,  je suis arrivée chez Laurel aventure, Fernando le musher m’a présenté 3 chiens Alaskan:
Bocky le chien de course qui fait style j’te fais pipi dessus pour être flatté
Panny la chanteuse qui chantait
Et Spike, le chien épileptique
J’me suis dit qu’j’avais un équipage peu commun.
J’ai mushé, fait qu’un avec mon attelage – c’était l’fun !
Traineau à Chiens Quebec
 
Jour 2, j’ai réitéré l’expérience chez Aventures Mika.
Ce ne fût pas la même histoire !
Il faisait -15°C
La neige était glacée, le parcours technique, Nounours pas concentré.
Pensait qu’à draguer se taper sa voisine.
Avec mon co-musher on a dit « Dji » pour aller à droite « Haw » pour aller à gauche
ça n’a pas toujours marché
On n’a pas capoté mais fini brûlés bin raides.
 
Trappeur au Québec
 
Jour 3, on m’a présenté un trappeur. De loin j’ai cru voir Davy Crockett.
C’était pas lui.
Pour faire connaissance avec la trappe, Gilles m’a montré ses pièges, fait sentir les glandes de castor séchées, montré des pattes d’ours, présenté ses bêtes.
Sorties d’un congélateur, les fourrures étaient douces mais les têtes figées, terrifiées…
J’me suis demandée dans quel film j’étais.
C’était pas un film.
Le matin j’avais vu les mêmes en pleine nature dans le parc Oméga
J’me suis dit qu’c’était quand même plus sympa !
Parc Omega Quebec
 
Jour 4, j’ai fait de la route
J’ai repensé au dépanneur de Duhamel 
Mangé une poutine sur une aire d’autoroute
J’me suis dit que c’était aussi ça l’Québec
Depanneur Quebec
 
 
Dans l’après-midi j’ai dit Kwé à Wendake
Découvert la vie de la communauté amérindienne Huron
Me suis dit qu’il ne fallait surtout pas oublier l’histoire des autochtones
J’ai soupé au restaurant gastronomique de l’hôtel-musée des Premières nations
Pas pu m’empêcher de faire ma bibitte à sucre en commandant une crème brûlée au chocolat blanc
J’ai pas regretté.
 
 
Jour 5, j’ai pris la direction du parc national de la Jacques-Cartier
J’ai marché quelques kilomètres en raquettes sur le sentier les loups
J’ai fait près de 700 m de dénivelés, pas vu un loup mais c’était l’fun
 
J’ai fini l’séjour sous la neige à Québec
J’ai visité un hôtel de glace,
C’est beau mais froid !
Le Coureur des bois m’a servis un Verglas.
La canneberge m’a réchauffée.
 
Le soir j’ai vu un match de Hockey.
J’ai mangé un hot dog, bu une bière et crié « Go Remparts Go »
Les Remparts ont gagné
Patrick Roy a battu un nouveau record
J’me suis dit qu’c’était grâce à moi !
Ville de Québec
 
Jour 6, j’ai visité Québec, repris la route en direction de Montréal
La tempête de neige a congestionné l’traffic,
J’ai cru louper le vol AC 870
Mais non
Je suis monté dans l’avion
J’ai dormi
Je suis arrivée en France. Il faisait plus froid qu’à Montréal
 
Bref. C’était bin correc’ le Québec.

 

Je remercie Terres d’aventure et l’office du tourisme du Québec pour cette semaine magique dans les grands espaces blancs québecois.

Des récits plus détaillés vont suivre… Restez connectés.

 

A lire aussi :


 

 

Tags from the story
More from Adeline

Série photo : la fondation Louis Vuitton colorisée par Daniel Buren

Depuis mi-mai dernier, la Fondation Louis Vuitton est colorisée par Daniel Buren, l'artiste à l'origine...
Lire la suite

11 Commentaires

  • Le Canada en hiver m’apparaît super au travers de ton billet. Musher, motoneige, trappeur : des mots qui font rêver…et quand tu le racontes avec les expressions de là-bas c’est juste un délice ! Merci pour la froide balade ! Bises

  • haha ton texte m’a bien fait rire! En tout cas ça a vraiment l’air d’avoir été une super semaine! Le Canada j’en rêve depuis un moment déjà, et va savoir même si en Europe je fais ma frileuse dès qu’il fait moins de 5°C autant le Canada pour moi ça sera en hiver ou rien! 😉 En tout cas très belles photos qui donnent envie!
    PS: moi j’trouve qu’il ressemble quand même vachement à Davy Crockett ton trappeur! 😀

  • Le traineau à chiens je n’ai jamais essayé, ça me parait énorme. Un jour ou l’autre faudra penser à l’essayer. J’ai l’impression que c’est drôle et dure à la fois comme épreuve. Mais si je le fais je dois absolument éviter ce trappeur, il me fait à la fois peur et rire sur la photo.

  • Bref, c’était bien l’fun cette crisse de narration. Merci !
    Ca m’a donné envie de réouvrir le « Petit Guide du parler québécois » de Mario Bélanger. En ouvrant une page au hasard, je suis tombé sur des expressions comme: « Elle était trop raquée pour sortir en ville », « C’est la mode d’avoir un rase-bol » ou encore « Son chèque a rebondi »… je vous laisse le soin de l’interprétation mais y’a pas à dire, le québécois ça envoie du cochon d’inde !

  • Je trouve cet article plein d’humour et très représentatif des activitées à faire au Québec. Je retrouve les expression typiques Québécoises qui me manquent tant.
    Le Canada est un pays extraordinaire à ne surtout pas rater!
    Merci pour ce post.

  • Bravo pour l’accent Québécois. Je l’ai entendu à travers tes mots. Mais pour la victoire des Remparts, là je ne suis pas trop certain que tu y est pour quelque chose…

    Si tu étais venu vers la mi-janvier, là tu aurais connu nos vrais grands froids. Autour du 15 janvier, on a eu droit à des -40 avec le facteur vent. Pas certain que tu aurais trouvé qu’il fait plus froid en France à ton retour…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *