Carte bancaire bloquée à l’étranger, que faire ?

Il y a quelques jours j’étais à l’aéroport de Vienne en Autriche où je devais récupérer une voiture de location. Toute guillerette et pensant que, comme d’habitude, ça n’allait être qu’une simple formalité, je ne m’attendais pas à vivre un moment assez désagréable. J’ai eu un gros souci de carte bleue : impossible de faire le dépôt de caution de 1000 euros demandé par le loueur de voiture.  Un gros stress qui a duré deux heures. L’angoisse et la honte, j’ai bien cru ne pas jamais pouvoir récupérer cette maudite voiture. Au-delà de cela, une semaine en Autriche sans carte de crédit et alors que je voyageais seule, j’étais vraiment à deux doigts d’une grosse galère (même si j’avais retiré 100€ à Roissy avant de partir). Mes petits soucis en voyage pouvant toujours vous servir, je vais vous expliquer comment j’ai résolu mon problème de carte bancaire bloquée à l’étranger et vous donner quelques petites informations pour anticiper au maximum ce genre de problème avant votre départ.

Carte bancaire bloquée à l'étranger, que faire ?

Retour sur mon problème

Quand on loue une voiture par internet, on se retrouve parfois à devoir déposer une caution souvent conséquente lors de son retrait. Dans mon cas, je devais faire un dépôt de caution de 1100 euros par carte bancaire que je devais récupérer à la fin de mon séjour, en rendant la voiture. J’ai une carte bancaire à débit différé et étant en fin de mois (et ayant avancé pas mal de frais en avril), j’étais proche du plafond fixé par ma banque donc impossible de faire passer ce montant. Je n’avais pas fait attention à ça avant de partir… Erreur. Après plusieurs tentatives et autant de refus d’autorisation, je me doute du problème. Entre temps le loueur en profite pour essayer de m’arnaquer en essayant de me faire prendre une assurance de 400 euros pour m’éviter d’avoir à déposer cette caution (alors qu’une assurance était déjà comprise dans mon contrat), me disant que comme ça, ça allait passer… Mine de rien je profite de toi et je t’arnaque sous couvert de ta carte bleue. Bref, avant de me faire arnaquer, je décide donc d’appeler ma banque…

J’appelle mon agence et mon premier appel n’est pas vraiment concluant. D’abord la personne que j’ai en ligne n’a pas les éléments pour m’identifier depuis l’étranger (je n’ai pas eu le réflexe de demander de quels éléments elle avait besoin de plus que ma date de naissance, lieu de naissance, etc… mais je sais que je dois passer à l’agence pour valider cela). Finalement en lui racontant quelques échanges récents avec ma conseillère, elle accepte de me rendre service et me dit qu’elle va élever mon plafond pour la journée et que mon « débit » devrait passer dans l’après-midi. Je négocie lui disant que c’est maintenant que j’ai besoin que ça passe et elle se « débarrasse » de moi en me disant que ça devrait passer d’ici 10 mn.

Bref un quart d’heure après je retente de faire passer les 1000 euros…

Nouvel échec.

Je suis perdue. Je me suis dis que je n’allais jamais m’en sortir et que jamais je n’aurais cette voiture. Le loueur lui est désolé, me dit qu’il ne peut rien pour moi et que je n’ai qu’à aller voir chez le loueur voisin (il est con ou quoi si ma carte ne passe pas chez lui, elle ne passera pas chez le voisin bref c’est un autre débat).

Désemparée et mon agence bancaire fermant entre 13h et 14h, je décide quand même à 5mn de la fermeture de rappeler et de faire comprendre à la banquière que c’est un cas d’extrême urgence, voire de force majeure (j’étais là pour travailler quand même) et là, elle décide de m’aider, de prendre sur sa pause, faire les deux manips nécéssaires et rester en ligne avec moi jusqu’à ce que mon règlement passe. Une demie-heure après mon problème était solutionné et je récupérais enfin les clés de ma voiture. Avant de raccrocher, je lui ai quand même demandé de prévenir le service concerné de ne pas bloquer définitivement ma carte, j’avais fait au moins 10 essais et ils auraient pu identifier cela comme une tentative de fraude.

Dans cette histoire, je me suis sentie assez nulle de ne pas avoir anticipé. Vous voyez ce n’est pas parce qu’on voyage souvent et qu’on est plutôt aguerri, qu’il ne nous arrive pas de problème. Ceci étant comme j’avais déjà eu un souci similaire en Malaisie, je savais que seule la banque pouvait m’aider, être mon alliée.

Pour faire un aparté, en Malaisie le problème était différent. Je voyageais trois semaines là-bas et je ne m’étais pas renseignée sur le montant maximum d’argent que l’on pouvait retirer aux distributeurs (et combien ça faisait en devise locale). Après 3 essais à l’aéroport de Kuala Lumpur, j’ai enfin pu retirer mon argent mais Visa ayant repéré ces 3 tentatives, a identifié ces actions comme frauduleuses et par sécurité a bloqué ma carte. A l’époque, c’était il y a plus de 10 ans, je ne savais pas que pour éviter ce genre de chose, le mieux était de prévenir sa banque de ses déplacements à l’étranger avant son départ.

Pour revenir à mon histoire autrichienne, sur le coup j’étais assez énervée après tout le monde : le loueur de voiture (ce que je retiens c’est qu’il a surtout tenté de m’arnaquer) et la banque. Ceci étant la banque est aussi là pour éviter toute fraude sur mon compte et j’ai compris sa réticence à m’aider dans un premier temps. Après elle a compris, je pense au son de ma voix et avec tous les éléments que je lui ai donné (heureusement que j’avais été en relation récemment avec ma conseillère) que j’étais bien la personne propriétaire des comptes. Concernant le loueur, c’est une autre histoire mais ça fait longtemps que je me méfie de ces gens-là et de leurs assurances (dont on ne comprend jamais ce qu’elles couvrent ou pas).

Là où j’ai eu de la chance, c’est que cette histoire m’est arrivée un vendredi (veille du WE du 1er mai, imaginez la galère si nous avions été le samedi ou le dimanche).

Pour que mes erreurs puissent vous servir, voici quelques éléments qui pourront vous aider soit à éviter, soit à résoudre vos problèmes.

Pour éviter une carte bancaire bloquée à l’étranger

Avant de partir en voyage :

  • Vérifier que votre banque a des éléments en sa possession pour vous identifier par téléphone depuis l’étranger (c’est pour éviter les arnaques)
  • Vérifier le plafond accordé par votre banque sur votre carte bancaire et veillez à ce que ce soit suffisant pour votre voyage (demandez à votre banque de l’élever si besoin)
  • Prévenez votre banque de votre séjour à l’étranger (où vous partez, combien de temps). Mieux vaut prévenir que guérir
  • Enregistrez le numéro de téléphone de votre banque dans votre mobile. Même si aujourd’hui google est notre ami et internet se trouve partout, ça fait quand même gagner du temps.

Si votre carte est bloquée à l’étranger

  • Appelez votre banque
  • Demandez leur d’élever le plafond de votre carte pour une durée déterminée si vous êtes confronté au même problème que moi (un jour ou le temps de votre voyage par exemple)
  • Demandez leur de la faire débloquer pour que vous puissiez vous en servir (dans le cas où vous seriez confronté au même problème que moi en Malaisie). La puce n’est normalement pas détruite, c’est juste un question géographique
  • Si vous essuyez plusieurs refus de retraits, prévenez vite votre banque pour qu’ils ne bloquent pas votre carte par sécurité (c’est souvent fait pour nous protéger)

EDIT : On me dit sur Twitter (pour ceux qui sont à la Société Générale comme moi), que le compte @SG_etvous est réactif. Bon à savoir !

Pour avoir du liquide disponible en toute sécurité

Autre astuce et pour ne pas vous retrouver sans argent à l’autre bout du monde si un problème de carte bancaire bloquée vous arrive (surtout en dehors de l’Europe), je vous conseille de vous procurer la carte Travelex cash passport. Plutôt que de changer des euros en dollars avant votre départ et vous retrouver avec une liasse de liquide (et risquer le vol), vous mettez la somme que vous souhaitez sur cette carte et vous pouvez retirer de l’argent (en devise locale) au distributeur (Mastercard) autant de fois que possible dans la limite de ce que vous avez placé dessus. Quand vous achetez la carte, on vous envoie un code secret pour que vous puissiez l’utiliser (comme une carte bancaire). Si vous la perdez vous êtes protégés. Vous pouvez aussi la recharger sur internet. C’est une bonne manière d’avoir de l’argent toujours à disposition sans craindre de se le faire voler. Dans mon cas, elle ne m’aurait pas été d’une grande aide vu que j’étais dans l’union européenne mais si le même type de problème m’était arrivé ailleurs dans le monde et que je m’étais retrouvée sans argent pour quelques jours, j’aurais été heureuse de l’avoir.

J’espère que ce billet vous sera utile. Si vous aussi avez eu des problèmes, les avez solutionnés et voulez partager votre expérience pour qu’elle soit utile à d’autres, n’hésitez pas à le faire dans les commentaires.

A relire : carte bancaire et argent : mes conseils pour voyager plus sereinement

Pour partager cet article sur Pinterest :

carte bancaire bloquée à l'étranger que faire

*Cet article contient un lien d’affiliation. Qu’est-ce que c’est ? j’en parle ici.

Tags from the story
More from Adeline

La fête de Ganesh exposée à l’espace Beaurepaire à Paris

Il y a quelques temps j'ai participé à un concours organisé par...
Lire la suite

13 Commentaires

  • Salut Adeline,

    Comme je te comprends… J’ai déjà eu le problème plusieurs fois pendant mes voyages ! En 2009, j’étais en Thaïlande et je n’ai pas réussi à régler mes achats à l’aéroport avec ma carte de crédit (alors que je l’avais utilisée sans souci pendant tout le voyage). Heureusement il me restait du cash. En fait, en rentrant chez moi, j’avais reçu 3 courriers de la banque qui soupçonnait une fraude et faute de réponse de ma part (j’étais partie 3 semaines), avait bloqué ma carte.

    En 2012 au Vietnam, j’ai laissé ma carte de crédit dans le distributeur (entièrement ma faute..). Le hic, c’est quand je m’en suis rendu compte : le soir même en voulant prendre le vol intérieur réservé avec ladite carte de crédit qu’on me demandait de montrer !! Gros stress mais heureusement, grâce à ma 2ème carte de crédit, j’ai pu annuler et racheter mon billet sur place.

    Pour moi, la solution : avoir DEUX cartes de crédit 😉 ! Je me ballade toujours avec une Visa et une American Express (pour avoir des miles) et grâce à ça, j’ai toujours pu éviter les grosses galères. 🙂

    L’avantage de l’Amex, c’est le service Clientèle, tu peux appeler 24h/24 et grâce aux éléments d’identification, ils peuvent t’aider rapidement. Encore en Thaïlande, je me suis rendu compte que mon Amex était périmée depuis 5 jours en voulant acheter un billet d’avion. Un petit coup de fil angoissé au Service client un dimanche à 22h et j’avais une nouvelle carte qui m’attendait dans l’agence de Bangkok le lundi à 10h! Par contre, pour Visa, c’était beaucoup plus compliqué de la remplacer au bout du monde… Mes parents me l’ont finalement amenée 1 mois plus tard quand ils me rejoignaient en Afrique du Sud. Heureusement que j’avais l’autre carte en attendant 🙂

    Bref, le mieux, c’est d’être prévoyant !!

  • Ma maman travaille dans une banque alors je suis couverte de ce côté-là… Une aventure de ce type est arrivée à ma belle-maman. Sa banque lui a dit qu’elle pouvait partir aux USA avec sa carte Maestro, grosse erreur à ne pas faire! Elle ne pouvait déposer aucune caution et l’agence n’a pas voulu lui donner de voiture.
    Il faut toujours avoir une carte de crédit ou une carte de type Travel Cash (en Suisse par exemple) et ne pas oublier de faire ouvrir la région où l’on part. Nous avons dû faire débloquer notre carte pour la Nouvelle-Zélande pour un laps de temps défini afin de pouvoir l’utiliser et retirer de l’argent là-bas.
    J’espère que ça ne t’arrivera plus, c’est vrai que c’est désemparant de se retrouver sans argent à l’étranger.

  • Bonjour,

    Merci pour cet article, certaines infos peuvent me servir (notamment le traveler cash passport).
    J’avoue que je me reconnais un peu dans ton histoire, même si le contexte est complètement différent. J’ai fait un stage de deux mois et demi à Madrid, donc il fallait forcément que je me loge. J’avais trouvé un logement sur le site d’une agence qui gérait très souvent les élèves étrangers qui venaient en stage et Erasmus.

    Pour l’appart, ils demandaient une caution de 300€. Sauf qu’ils ne t’idiquaient pas si tu avais bien payé la caution ou non. Donc, dans la panique, croyant que ça ne s’était pas fait, j’ai payé une deuxième fois la caution. Résultat : 600 € de payés, dont 300€ de découvert (alors que je n’en avais droit qu’a 50€ à l’époque).

    Jusque là, tout va bien, j’arrive à combler le découvert, mon compte est en positif bien avant mon départ et tout fonctionne normalement. Jusqu’à ce que dans le courant de ma 1ère semaine en Espagne, je n’arrive plus à utiliser ma carte.

    J’appelle ma banque, qui me dit qu’elle avait fait opposition pour éviter que je m’enfonce plus dans le découvert. Alors que j’avais tout bien prévu pour que tout soit en positif et que l’agence m’avait remboursé les 300€ versés en trop.

    Aujourd’hui j’en rigole, mais à l’époque j’étais en panique complète.

  • Ouh la la… oui, depuis que ça m’est arrivé une fois, je préviens mon conseiller aussi. Mais on n’y pense pas tant que ça ne nous est pas tombé dessus ^^ Ça peut se transformer en vraie grosse galère (et encore, dans mon cas, je n’étais pas seule pendant le voyage, il y avait une carte de secours !). Sinon, je rebondis aussi sur le loueur de voiture, je crois que c’est vraiment le seul truc qui arrive à me stresser pendant un voyage… Impossible de comprendre les assurances, service toujours expéditif quand tu n’acceptes pas d’achat complémentaire au comptoir (vous voulez pas diesel plutôt ? pré-payer le plein ? etc.) et les cautions sont monstrueuses si tu n’acceptes pas de rajouter une assurrance. Heureusement, ça ne dure pas trop longtemps !

  • Ca m’est arrivé… Si j’avais pu lire ton article auparavant cela m’aurait bien aidé ! Je pense que cet article peut aider différentes personnes en recherche d’informations !
    Heureusement que je n’étais pas seule et que l’on à pu m’avancer en liquide…

  • Il faudrait vraiment partir avec beaucoup de cash pour éviter ce genre de problèmes, même si c’est risqué. Déjà a chaque fois avec ma femme on galère pour réserver nos 2 billets : le montant dépasse souvent le plafond, dès qu’on paye pour 2 personnes et que l’on va un peu loin
    Ou il faut la black card 🙂

  • Ca m’est arrivé quand j’étais au Bénin, heureusement ma maman a pu me faire virer un Western Union, je l’avais rajoutée comme propriétaire de mon compte bancaire en France, sinon quelle galère ça aurait pu être!

  • Quelle histoire ! De notre côté, nous avons aussi connu quelques galères avec nos cartes bancaires au point de se retrouver sans moyen de paiement en Espagne. Et dans ces moments là, il n’y a pas énormément de solutions. Appel aux parents pour qu’ils nous envoient de l’argent via Western Union. Un conseil, ne jamais utiliser ces cartes bancaires au même endroit.

  • Les banques et le voyage toute une histoire… personnellement quand je suis partie 2 mois en Asie en Octobre dernier, j’avais pourtant tout prévu avec ma banque (LCL). J’avais pris rendez-vous avec ma conseillère pour la prévenir de mon voyage, de mes dates, du fait qu’il ne fallait pas bloquer ma carte, les avantages retraits à l’étranger ( option que j’ai payé) et POURTANT rien à faire une fois sur place ils on trouvé le moyen de bloquer ma carte… pas une seule fois mais bien une quinzaine de fois en 2 mois.
    Du stress, des désagréments surtout quand on voyage seule et qu’on a besoin de cash au vietnam pour payer son auberge la nuit par exemple… malgré mes dizaines d’entretiens téléphoniques avec ma banque pour essayer de comprendre pourquoi à chaque fois ils débloquaient ma carte pour la rebloquer quelques jours plus tard à un un nouveau retrait (pourtant respect des plafonds de retraits), ils m’ont tout simplement dit que c’était automatique et qu’ils ne pouvaient pas le contrôler, question de sécurité( je sais même pas pourquoi je me suis embêtée à les prévenir de mon voyage alors… pff).

    Résultats, ils n’ont pas gâché mon tour d’Asie mais ils l’ont bien entâché… Conclusion, je déconseille fortement LCL pour gérer à l’étranger et surtout pour mon prochain voyage je change de banque et j’embarque 2 cartes de crédit avec moi ;).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *