Que faire à Chiang Mai ? Mes incontournables

Quand on pense à la Thaïlande, on pense souvent aux iles, aux plages paradisiaques, au transat et à l’eau à 28° qui nous attendent après 13h de vol. Vous y vous voyez déjà ? Ben je ne vais pas vous parler de ça ! En Thaïlande je préfère le côté traditionnel de Chiang Mai aux plages. Plus au nord, je m’y sens bien, je m’y sens zen, je m’y sens mieux que chez moi comme chez moi !

Pour découvrir cette ville et sortir des sentiers classiques touristiques, il faut s’y poser, se laisser porter au rythme de ses balades à vélo, de ses rencontres. Je voulais y rester 3 ou 4 jours avant de monter plus au nord, j’y suis restée 9 jours. Côtoyer l’une des routes les plus dangereuses du monde qui me mène à Paï, ce ne fût pas pour cette fois. Pas de problème, je ne suis plus dans l’excitation d’en découvrir un maximum lors d’un voyage. Je suis dans l’observation et la rencontre.

Je ne me lasse pas de la vie là-bas. La ville est touristique certes, c’est quand même la deuxième du pays, mais comme partout il y a moyen de sortir de cela et voyager en solo me facilite la tâche ! Voilà donc ce que j’aime y faire :

Louer un vélo à Chiang Mai

J’aime louer un vélo et me balader dans les petites ruelles pleines de charme de la vieille ville. Au réveil je pars avec un objectif qui en amène un autre, puis un autre et encore un autre et la journée passe. Rêveuse et sans sens de l’orientation (mais je pense ne pas avoir besoin de vous le rappeler), j’ai tendance à me perdre souvent, à ne jamais me rappeler comment j’y suis allée à un endroit et c’est comme cela que j’en découvre d’autres. Je m’arrête au son du chant des moines, à la vision d’un café à la décoration sympa qui a attiré mon oeil, ou encore dans l’une de ces nombreuses petites gargotes de rue pour boire un banana shake (ou mango ou pineapple selon l’inspiration), sur l’un des nombreux marchés et j’observe la vie, les sourires car ici on sourie plus qu’ailleurs. Un plaisir ! Ainsi va la vie à Chiang Mai. Mes journée ressemblent à une succession d’instantanés de vie !

Manger dans la rue ou ailleurs

J’aime manger à Chiang Mai pour quelques euros. Le nord de la Thaïlande est connu pour sa cuisine.  Une salade de vermicelles aux crevettes, un poulet au curry vert, un poulet panang ou encore ce restaurant végétarien que j’ai découvert cette année et dans lequel on mange un plat consistant et suculent pour moins d’un euro… Je salive encore devant le souvenir de toutes ces diversités de saveurs. D’ailleurs c’est là-bas à Chiang Mai qu’il faut aller pour prendre un cour de cuisine.  Il y en a plusieurs. J’ai testé la Thai Cookery School et c’était très bien mais il en existe beaucoup d’autres.

Visiter les temples

J’aime voguer d’un temple à un autre et ils sont nombreux à Chiang Mai. J’aime m’asseoir face à Bouddha et regarder, observer. La vie grouille  dans un temple autant que dans la rue, le bruit en moins. Mon plaisir : venir le matin tôt en semaine ou le dimanche matin pour assister aux prières. A l’ouverture des portes en semaine les moines s’activent font les poussières sur les dizaines de Bouddhas, passent le balai sur la moquette, balayent les feuilles mortes tandis que les novices arrivent pour leurs cours… Dès 7h du matin commence le balais des robes oranges qui anime la ville tout au long de la journée… Rien d’exceptionnel me direz-vous mais c’est la vie d’un temple et j’aime l’observer. Les couleurs, les reflets des temples dans les flaques d’eau, les détails attirent mon regard. Les mélanges de l’or, du orange, du teck, des serpents, des fleurs, la zénitude des lieux, le sourire des pèlerins qui viennent faire des offrandes, je peux revenir 3 fois dans une même journée et toujours avoir l’impression d’y venir pour la première fois. Le moment que m’a marquée cette fois-ci, est le service du dimanche matin Wat Phra Singh, le temple le plus connu de Chiang Mai. Le chant monotone des moines m’a envoûtée.

Me balader sur les marchés

J’aime faire les marchés, ceux aux fruits et légumes, aux fleurs, les moins touristiques. Il suffit de s’arrêter et d’observer. On y voit plein de choses. Des femmes chics et parfois excentriques, des produits en tous genres, y compris des grenouilles, des petites échoppes qui font épicerie le matin, cinéma l’après-midi, des petits cakes qui sortent du four et qui sentent très bon, des conducteurs de cyclo-tuk-tuk marqués par la vie qui attendent le client. Sur les marchés, on trouve un concentré de Thaïlande : des couleurs, des sourires, de la vie.

Profiter du Sunday Walking market

J’aime profiter du Sunday Walking Market vers 16h à l’ouverture, quand les artisans s’installent. A cette heure-là, la lumière commence à être belle, d’une couleur chaude orangée comme je les aime. Tout le monde s’installe dans la bonne humeur. A 18h l’hymne national retenti. Tout le monde s’arrête, s’immobilise. Le temps aussi, l’espace de quelques instants puis la foule afflue. Pas forcément des touristes. On y voit de tout sur ce marché, surtout des vendeurs de produits artisanaux, beaucoup de stands de nourriture, mais aussi des dessinateurs (et nouveauté cette année, un dessinateur sur Ipad), des danseurs, des chanteurs,… Après une certaine heure, la foule est trop dense et j’aime alors me retrancher dans les temples. Le dimanche soir, la vie y est incroyable. On y prie, on y fait des offrandes, on s’y fait prendre en photo, on y dance… Toujours sous l’oeil protecteur de Bouddha.

Les contrastes de Chiang Mai

A Chiang Mai j’aime surtout le traditionnel mais la modernité émergente fait aussi du bien. Elle nous rapproche de nos standards occidentaux et en voyage parfois ça fait du bien de retrouver cela. A l’est de la ville, le quartier Th Nimmanhaeminn est un concentré du Bangkok moderne réuni en une seule rue. De boutiques de jeunes créateurs en cafés ultra-designs rassemblant la jeunesse créative de la ville, c’est un Chiang Mai que je ne connaissais pas et que j’ai découvert lors de mon récent passage.

Sortir de Chiang Mai

J’aime me promener aux alentours. D’autres auront testé les treks ou toutes autres aventures proposées partout. Pas moi. La dernière fois je m’étais rendue à l’Elephant Nature Park et j’avais trouvé l’expérience intéressante et enrichissante. Elle m’avait permis de prendre conscience de la condition parfois désastreuse des éléphants d’Asie. Cette fois-ci, j’ai loué un scooter et suis allée dans les villages à l’ouest, notamment celui où l’on fabrique des ombrelles, je suis allée au temple Doi Suthep situé en haut d’une montagne au nord-est de la ville. Ces (petites) expéditions m’ont donné envie de faire la boucle Chiang Mai-Pai-Mae Hong Son-Mae Sariang mais ce sera pour une prochaine fois car elle fait je crois plus de 1000 km.

A Chiang Mai, vous ne pourrez pas vous ennuyer. De nombreuses activités sont proposées à ceux en mal d’aventures. Ceux qui, comme moi sont à la recherche d’une vie paisible auront suffisamment à faire dans la vieille. Dans les jours à venir, je vous parlerai de ma journée photo avec Alan et vous montrerai un éventail des clichés pris ce jour-là, notamment celles des marchés dont je parle un peu plus haut. Dans un autre billet, je vous parlerai de mes endroits préférés, notamment les temples et vous offrirai un peu plus de photos !

Et vous, qu’aimez-vous à Chiang Mai ?

Tags from the story
More from Adeline

Sylt, une île aux deux visages

Le nez à la fenêtre du train qui me mène de Hambourg...
Lire la suite

14 Commentaires

  • Salut Adeline,

    Je découvre ton blog pour la première fois et je dois dire que je l’aime bien!

    Je suis actuellement en Thaïlande (Bangkok)donc forcement les informations que tu donne m’intéresse! En plus avec cet article tu es entrain de me faire regretter de ne pas pouvoir y faire un tour!

    C’était prévu au programme mais par manque de temps et un peu d’argent ce sera pour une prochaine!

    Bon j’ai quand même bien profité! 3 mois passé à Bangkok et 2 à Saigon! Je suis plus du genre à me poser quelque part et voyager aux alentours!

    Fait fait Ampawa et son marché flottant, Kanchanaburi et ses cascades, Issan et ses fermes et beaucoup d’autres endroits encore!

    Ou es tu actuellement? Thaïlande? France?

    A bientot

    Kevin

      • Je suis en Thaïlande jusqu’au 29 Janvier! Le voyage touche bientôt à sa fin! Je suis partit en Aout 2011 et j’ai fait Saigon pendant 2 mois par la même occasion.

        Je pense repartir d’ici fin Avril, début mai 2012! Beaucoup de projet en tête!

        • @Kevin : Profite de tes derniers jours en Thaïlande… Ici il fait froid 🙁
          Quand on a gouté à l’Asie un fois, on a forcément envie d’y retourner 🙂 Je te souhaite de mener à bien tes projets 🙂

  • J’ai une amie qui y est restée quelques mois et depuis cette ville fait parti de ces destinations que je veux absolument découvrir. Ton billet me donne encore plus envie. C’est d’ailleurs le premier que je lis sur un blog francophone.

  • Bonjour,
    Par l’intermédiaire d’un couple d’ami qui part mi avril pour son TDM, j’ai eu l’occasion de me rendre sur votre blog.
    C’est bien sympa, tout pleins de petits conseils, et tout tout, utiles même pour les voyageurs comme nous qui ne partent que peu de temps.
    Nous partons d’ailleurs en Thaïlande, fin février, les commentaires « i love Chiang Mai » sont très intéressants, et mettent l’eau à la bouche, et par contre je reste sur ma faim lorsque vous parlez de ce restaurant végétarien, quel est son nom? Et la mention de ce quartier un peu plus moderne, pour nos enfants (10-13) se sera sympa, ils n’auront pas l’impression de faire que des visites « historiques ».
    Merci encore. et bonne continuation surtout.
    Laure

  • Tout à fait de ton avis!
    J’arrive par un lien chez everthkorus et que vois-je? Des billets sur la Thaïlande, pays où j’ai séjourné 1 mois il y a 1 an et demi maintenant (oula ça passe vite) avec mon Mr Nelfe en version sac à dos et découverte by ourselves 🙂

    Nous n’avons pas du tout fait le sud et les îles. En revanches, je crois que je vais retrouver certains de nos spots dans tes billets 🙂

    J’en reviens à CM. Premier arrêt pour nous après une arrivée à BKK et un vol interne dans la foulée. Première prise de contact avec le pays donc. Nous sommes restés 4 jours et j’ai vraiment beaucoup aimé cette ville. En quelques mots: les nombreux temples de la ville, la nourriture que l’on trouve à tous les coins de rue pour que dalle, la quiétude de la vieille ville et ses soys…

  • Salut !

    Une bonne liste de choses à faire. J’y ai été juste une fois et malheureusement je n’y étais resté que deux jours… Pas assez pour pouvoir faire ce que j’aurais souhaité visiter ou réaliser là-bas car Chiang Mai mérite vraiment qu’on s’y attarde. En tous les cas, je note tes bons plans car je risque fort d’y retourner prochainement ! Et cette fois j’y resterai le temps qu’il faudra ! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *