Nord de la Thaïlande : de la culture du pavot aux projets royaux

En Octobre 2016 disparaissait Sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej plongeant le peuple thaïlandais dans une profonde tristesse et le pays dans de longues semaines de deuil et de recueillement. Depuis les années 60, ce roi n’a eu de cesse d’essayer de comprendre les problèmes de ses sujets et d’améliorer leurs conditions de vie. Ensemble avec sa femme, ils ont créé une fondation pour soutenir le peuple autour de 8 problématiques dont l’agriculture, l’eau et l’environnement. Lors de mon séjour en Août 2016, je découvrais le projet Royal de Nong Hoi créé pour former les villageois à l’agriculture, les aider dans l’entretien de leurs terres, la vente de leurs produits et ainsi lutter contre la culture de pavot et chasser l’opium du nord de la Thaïlande.

Le projet royal de Nong Hoi, Chiang Mai

Le nord de la Thaïlande est une région très verte, luxuriante où le peuple est connecté à la nature. Il fût un temps où les forêts étaient détruites, où la culture de pavot et l’opium avaient envahi les montagnes rendant certaines minorités ethniques dépendantes de cette drogue. Lors de ses nombreux voyages à travers le pays, le couple royal est allé à la rencontre de son peuple, pour discuter et comprendre ses problématiques. La culture du pavot a vite été identifié comme un problème majeur contre lequel il fallait lutter. Pour l’éradiquer il fallait redonner un sens à la vie de ces villageois.

De la culture de pavot aux projets royaux nord de la thailande, le projet royal Hong Hoi près de Chiang se visite et offre de très belles vues sur les montagnes

En 1974, après avoir brûlé la forêt et les champs d’opium, est né le projet royal de Nong Noi dans le village de Nong Hoi Kao à Mae Raem. Il est situé à environ une heure du centre de Chiang Mai et a été crée pour promouvoir une nouvelle idée de l’agriculture avec pour but d’offrir une meilleure qualité de vie et en harmonie avec la nature. De nouvelles cultures furent introduites dans ce village remplaçant celles du pavot et plus tard le tourisme y fût introduit. En plus d’offrir la formation des villageois à l’agriculture biologique, le projet les soutient dans la distribution des légumes qui sont vendus dans les magasins des projets royaux appelés Doi Kham et dans le restaurant du resort voisin.

Ecotourisme à Baan Mon Muan

C’est d’ailleurs à Baan Mon Muan le fameux complexe écotouristique voisin que commence ma découverte de ce projet royal. Dès mon arrivée je suis séduite par l’architecture de cet endroit. Dans un pur style Lanna, le restaurant offre une vue panoramique sur les montagnes et les champs en terrasses… Là je comprends le côté « vivre en harmonie avec la nature ». Comme peut-il en être autrement ?

Vue sur les montagnes du nord de la Thaïlande depuis le restaurant du resort Baan Mon Muan

Nord de la Thaïlande - Bar du resort Baan Mon Muan
Café du resort Baan Mon Muan situé au coeur des montagnes à 45 mn de Chiang Mai au nord de la Thaïlande
Terrasse du resort ban mon muan au nord de la Thaïlande vers Chiang Mai
Terrasse du resort ban mon muan au nord de la Thaïlande vers Chiang Mai
dans les jardins du resort Ban Mon Muan

Après un déjeuner frugal avec cette vue fabuleuse et un petit café tranquillement installée sur la terrasse, je pars découvrir l’usine des fruits et légumes du projet royal. Les villageois livrent leurs récoltes ici. Elles sont pesées, traitées puis vendues à des restaurants, sur des marchés de la région et dans les magasins de la fondation royale à Chiang Mai.

Usine du projet royale de Nong Noi situé au nord de la Thailande vers Chiang mai

Usine du projet royale de Nong Noi situé au nord de la Thailande vers Chiang mai
Usine du projet royale de Nong Noi situé au nord de la Thailande vers Chiang mai

Usine du projet royale de Nong Noi situé au nord de la Thailande vers Chiang mai

Mon Cham, jardins et formule 1 Hmong

Mon Cham est la nouvelle offre de ce projet royal. Ici, à 1350m d’altitude, l’air est plus frais et le brouillard s’accroche aux montagnes. La vue de là haut sur la vallée et les jardins en terrasses est extraordinaire. Ici on cultive fruits (dont des fraises), des légumes, des herbes et de la camomille pour faire des tisanes.

les plantations de Mon Cham au nord de Chiang Mai, Thaïlande

les plantations de Mon Cham au nord de Chiang Mai, Thaïlande
vue verdoyante sur les montagnes du nord de la thailande

Ce jour-là dans les champs de fleurs, une mariée était là pour une séance photo des plus bucoliques ! Ambiance fleurs violettes et papillons.

Champ de fleurs à Mon Cham au nord de la Thailande vers Chiang Mai

Mariée dans les jardins de Mon Cham au nord de la Thaïlande
Papillon dans un champ de fleurs à Mon Cham au nord de la Thailande vers Chiang Mai
Mon Cham, dans les montagnes au nord de Chiang Mai - Thailande

A Mon Cham, on est au coeur de la communauté Hmong. Les enfants jouent dans la rue tandis que leurs mamans tiennent des boutiques de souvenirs et autres vêtements traditionnels et quelques papis regardent les touristes s’amuser avec leurs formule 1 en bois. Une petite attraction bien fun que l’on peut s’offrir pour quelques bahts.

Un papi Hmong à Mon Cham, nord de la Thailande

Jouer avec les enfants dans les rues de Mon Cham
Formule 1 Hmong qu'il est possible de tester à Mon Cham vers Chiang Mai, Nord de la Thailande

Ce projet royal est vraiment une chouette escapade d’une journée pour s’éloigner de l’agitation de la ville. Au programme : nature, montagne, petites fleurs et formule 1. Partez le matin et prévoyez de déjeuner soit au Baan Mon Muan resort soit directement au restaurant de Mon Cham. Les deux possèdent des vues magnifiques sur les montagnes et les jardins en terrasse. Si vous voulez prendre de belles photos, allez-y plutôt le matin, la lumière et l’orientation du soleil seront meilleures.

Il existe des projets royaux un peu partout en Thaïlande, seuls ceux qui ont développé un projet touristique comme celui-ci peuvent nous accueillir. Pour tout renseignement sur l’écotourisme ou l’agrotourisme, vous pouvez visiter le site de l’office de tourisme de Thaïlande.

Pour soutenir la fondation royale je vous conseille les deux boutiques de Chiang Mai :

  • 65 Suthep Rd, Su Thep, Amphoe Mueang Chiang Mai
  • Chiang Mai Outer Ring Rd, Tambon Su Thep, Amphoe Mueang Chiang Mai

Comment aller au projet Royal Nong Hoi ?

Le plus simple pour aller à Ban Mon Muan et au projet royal Nong Hoi, c’est de louer un scooter (attention ça monte). Il vous faudra environ 1 heure pour monter.

Pour aller plus loin sur le nord de la Thaïlande

Pour partager sur Pinterest

De la culture de pavot aux projets royaux, visite d'un projet royal vers Chiang Mai au nord de la Thaïlande
De la culture de pavot aux projets royaux, visite d'un projet royal vers Chiang Mai au nord de la Thaïlande
Pour me suivre dans mes prochaines aventures, n’hésitez pas à vous abonner à mes comptes FacebookInstagram, Pinterest et twitter.




Tags from the story
More from Adeline

Je vous emmène dans la mer Baltique ?

A peine rentrée de Rome et me voilà déjà à la veille...
Lire la suite

4 Commentaires

    • Merci Yohan ! J’ai beaucoup voyagé en Asie et j’ai fait un tour du monde qui m’a menée en Asie, Océanie et Amérique du sud. Je visite un peu plus l’Europe depuis mais retour mais quand même mon continent de prédilection reste l’Asie 🙂 Pour ce qui est de l’Afrique, c’est un continent que je connais moins mais qui m’attire. Je suis allée en Afrique du sud en 2015 et en Zambie il y a longtemps. On verra si 2017 me mène un peu plus sur les terres africaines. A suivre 🙂

  • Ton article est vraiment très intéressant, je comprends mieux le désarroi qui avait touché les thaïlandais l’an dernier après le décès de leur roi!
    C’est un très beau projet plein de sens que ton billet nous faut découvrir, mettant en avant un visage de la Thaïlande que l’on connaît moins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *