Mon safari en Afrique du sud

L’Afrique du sud sans faire un safari ne serait pas l’Afrique du sud. De Cape town, je prends donc la direction de la réserve privée de Gondwana qui se situe vers Mossel Bay sur la magnifique et populaire route des jardins. Près de 5 heures plus tard, j’arrive aux abords de la réserve alors que le soleil se couche derrière la chaine de montagnes. C’est magnifique mais malheureusement il est trop tard pour aller faire un premier tour dans le bush à la rencontre des animaux. Pas grave, je suis là pour 3 nuits, j’aurai le temps de faire quelques petites rencontres dans les deux jours qui viennent.

Safari en Afrique du sud - Mélanie Gondwana game reserve

Dès mon arrivée, je rencontre Mélanie qui travaille comme guide dans la réserve. Mélanie est française et c’est lors d’un premier voyage en Afrique du sud à l’âge de 9 ans qu’elle décide qu’elle sera ranger. Il y a quelques années elle devient résidente, condition sine qua non pour devenir guide dans le pays, puis s’inscrit à la formation nationale. Quelques années plus tard, diplôme en poche, son rêve devient réalité.

Mélanie est passionnée et c’est le genre de personnalité idéale pour faire un safari ! Elle a envie d’aller pour nous à la recherche de l’exceptionnel.

L’émerveillement des premières rencontres du bush

Ce soir-là je me couche et je n’ai qu’une hâte : qu’il soit 6h du matin et que sonne mon réveil ! 6h30 Mélanie est à l’heure et elle nous presse un peu en ce premier jour. Le soleil n’est pas encore levé mais sur le chemin du lodge, elle est tombée nez à nez avec un couple de lions et leurs deux lionceaux. Il faut aller vite avant qu’ils ne s’enfoncent dans le bush. Nous montons dans la voiture et à quelques centaines du lodge nous nous arrêtons près d’eux. Instant magique (dont la piètre photo ne rend pas forcément hommage).

Safari en afrique du sud - le lion

La lionne est tranquillement étendue sur le bord du chemin. Un des deux lionceaux nous regarde avant de rejoindre l’autre pour jouer. Le lion est quand à lui un peu caché à l’orée du bush en train de mâcher quelque chose. Nous découvrirons plus tard la carcasse d’une antilope chassée dans la nuit.

Nous ne les reverrons malheureusement plus.

Ce safari commence fort. Nous nous enfonçons dans le bush à la flore particulière qui rassemble près de 9000 espèces. Ce bush est similaire à celui que l’on trouve en Australie ou dans le sud de l’Argentine. En bas d’une vallée, nous tombons sur un petit étang dans lequel nous apercevons des bulles. Alors que nous nous approchons, des yeux qui sortent de l’eau. Je ne rêve pas, ce sont des hippopotames. Ils paraissent mignons comme ça mais ces animaux sont ceux qui tuent le plus de personnes en Afrique. Ils courent vite, environ une trentaine de kilomères/heure, et pour se défendre et surtout défendre leur progéniture, ils chargent. Nous sommes loin d’eux et en sécurité dans notre 4×4. Quel bonheur de les voir le regard tourné vers nous, sortir et rentrer leurs têtes de l’eau.

hippopotames en safari en afrique du sud

Je pourrais rester des minutes entières à les observer mais nous reprenons la route pour maximer nos chances de voir d’autres animaux. Un peu partout nous croisons des antilopes… Et aussi des zèbres qui leur tiennent compagnie.

Safari Afrique du sud - antilopes

Il y a aussi ce springbok, le dernier de la réserve. Il me fait de la peine à rester seul. En fait la réserve en avait plusieurs mais cet espèce n’est pas faite pour vivre dans ce genre de bush, on les trouve plus au nord ou vers le Kruger alors c’est le dernier et n’en réintroduiront pas. En restant avec les antilopes, il se protège des ses prédateurs. Des lions notamment.

Safari en Afrique du sud - Springbok

Ce jour-là, le temps n’est pas de la partie. L’après-midi il pleut. Nous sortons sans grands espoirs de voir l’exceptionnel. Les animaux sont comme les humains : quand il pleut, ils se cachent et cet après-midi-là ils ne sont clairement pas décidés à montrer le bout de leur nez. 
Safari en Afrique du sud - oiseau du bush

Nous verrons quelques oiseaux d’autres antilopes, d’autres zèbres et une femelle guépard en phase d’introduction dans la réserve. Pour l’instant elle est enfermée dans un enclos pour 8 semaines. Juste le temps de s’acclimater à la réserve, aux voitures des rangers qui viennent la voir régulièrement, lui donner à manger (une fois par semaine car dans son enclos elle ne se dépense pas) et de vérifier qu’elle est en bonne santé. Début juin elle sera en liberté et pourra partir à la découverte de la réserve.

Safari en Afrique du sud - Guépard

A la recherche des éléphants

Le lendemain nous prenons les sentiers dans l’autre sens à la recherche des éléphants. Première rencontre : des gnous !

Safari en Afrique du sud - Gnou

Sur notre route à la recherche des éléphants, Mélanie cherche des crottes fraiches, on tourne et retourne mais rien hors mis d’autres jolis zèbres et un passereau, un souimanga malachite.

Safari en Afrique du sud - passereau

Safari en Afrique du sud - zèbre

Par la radio Mélanie apprend que les giraffes sont dans le coin. Et là c’est encore un deuxième moment magique. Les giraffes sont tranquilles. Nous sommes autorisés à sortir de la voiture et à les approcher pour prendre des photos. J’aime ces bêtes, elles sont tellement gracieuses et majestueuses au milieu du bush.

Safari Afrique du sud - giraffes

Je passerai quelques minutes à seulement une dizaine de mètres d’elles. Je les regarde, elles me regardent et m’offrent quelques moments de complicité et de tendresse.

Safari en Afrique du sud - la tendresse des giraffes

Cette matinée notre recherche des éléphants sera infructueuse. L’après-midi nous décidons donc de repartir à l’assaut du bush. Nous nous arrêtons à ce point de vue pour essayer de les repérer mais dans cette flore très dense… Rien. Nada. Nothing !

Safari en Afrique du sud - vue sur la réserve

Ce ne sera pas notre jour pour les éléphants. Ils sont là, quelque part mais où ? Nous n’avons pas la réponse et les autres voitures qui errent dans le coin non plus.

Ce n’est pas parce que nous ne trouvons pas les éléphants qu’il faut pleurer et se laisser aller… Nous nous arrêtons pour boire un verre et profiter de la nature avec sérénité… Et une petite bière locale au coucher du soleil. ça n’a pas de prix !

Safari en Afrique du sud - bière au coucher du soleil

Nous retournons au lodge. Je suis un peu déçue, nous ne verrons pas d’éléphants mais c’est la nature, rien n’est écrit d’avance et c’est bien comme ça !

La belle surprise du dernier jour

C’est l’heure du départ mais avant de partir nous avons le temps de faire un dernier safari. Ce matin-là, la nature nous réservera une belle surprise, celle de voir un serval. C’est le deuxième que Mélanie voit dans sa vie de ranger, c’est assez rare de pouvoir en observer. « Je vous assure, voir ce serval, ça fait ma journée » nous dit-elle. Elle est comme une petite fille. Contente pour elle. Surtout pour nous !

Il n’est pas mignon avec ses grand oreilles et son poil tigré ?

Safari en Afrique du sud - rencontre Serval

Au lever du soleil les couleurs sont enfin celles que j’attendais d’un safari en Afrique du sud. Des teintes pastelles, du rose et puis plus tard du jaune orangé.

Safari en Afrique du sud - Lever de soleil sur les zèbres

Ce matin-là, nous avons rendez-vous avec les buffles. Ils sont parqués dans un grand enclos pour les protéger des lions. Ces bêtes faisant partie des grands 5 coutent une fortune. Plusieurs millions de rands (soit plusieurs millions de dollars) alors pas questions de les laisser se faire manger par les lions. Eux aussi ont de l’allure dans le bush en fleurs.

Safari en Afrique du sud - le buffle

Autour d’eux quelques autres petits passereaux dont celui-ci à la poitrine rouge, un souimanga chalybée.

Safari en Afrique du sud - Souimanga à poitrine rouge

Et cette petite pie-grièche fiscale. Trop mignonne.

Safari en Afrique du sud - Petit oiseau du bush

Et deux autruches ! Personne dans la réserve ne sait comment elles sont arrivées là mais elles tiennent compagnie aux buffles ! C’était marrant de les voir arriver avec leur long cou de derrière la colline.

Safari en Afrique du sud - L'autruche_

Juste avant de terminer ce dernier safari, nous apprendrons que des rangers ont trouvé les éléphants. Nous n’avons malheureusement pas le temps d’aller à l’autre bout de la réserve. Ils étaient à deux pas de là où nous étions la veille. Près des giraffes. Petite déception mais grande satisfaction de ces 3 jours riches en rencontres.

Ainsi se terminent mes trois jours dans la réserve de Gondwana. Durant ce séjour j’ai été touché par la condition dramatique des rhinocéros en Afrique du sud. Cette espèce est en danger, la faute à certains qui ont décrété que leur corne contenait des aphrodisiaques. De nombreux lodges luttent contre les braconniers et interdisent notamment de poster des photos qui leur permettraient de localiser les bêtes et venir les tuer. C’est un réel problème en Afrique et si personne n’agit aujourd’hui, les générations à venir ne connaitront pas le bonheur de voir ces animaux si placides en liberté.

A savoir avant de faire un safari en Afrique du sud

Il y a deux façons de faire des safaris en Afrique du sud :

  • Dans les parc nationaux et notamment dans le parc Kruger où vous avez de grandes chances de voir les grands 5 (Lions, éléphants, léopards, buffles et rhinoceros)
  • Dans des réserves privées comme celle de Gondwana où je suis allée

Ces dernières n’ont pas toutes les grands 5. Il faut donc bien vous renseigner si les voir reste votre objectif premier. Sachez cependant que la nature est reine et rien ne vous assure d’en voir. Vous multiplierez cependant vos chances si les départs en safari se font avant le lever du soleil et au coucher du soleil. C’est l’heure où les bêtes sortent du bush. Toutes ces petites choses sont à vérifier avant de réserver.

Vue sur la piscine du Gondwana game reserve

Ce voyage a été organisé par l’office du tourime d’Afrique du sud. Tous les choix éditoriaux des billets produits suite à ce voyage me reviennent.

 

 

Tags from the story
More from Adeline

Bloguer pour voyager : la formation pour créer un blog de voyage

Vous êtes nombreux à me questionner sur mon blog : comment je...
Lire la suite

10 Commentaires

  • Franchement, tes photos sont extraordinaires. Je rêve de faire un safari… J’espère pouvoir réaliser ce rêve un jour. Les lumières sont vraiment incroyables! J’adore!

  • Ah, j’attendais cet article avec impatience ! 😉 Ces couleurs, ces images… rien qu’en te lisant j’ai l’impression d’entendre les bruits et l’odeur du bush… J’avais adoré le Kruger, j’y ai vu les 5 grands et même une espèce menacée d’extinction : le lycaon (wild dog). Pour le serval tu as eu de la chance car je crois que c’est une espèce plutôt nocturne, non ?
    Je n’ai jamais fait de réserve privée et je me demande si c’est mieux que le Kruger en indépendant ?
    En tout cas merci d’avoir réveillé d’excellents souvenirs de voyage dans cette contrée magique ! 🙂

  • Tes photos sont magnifiques. Je pense que faire un safari est sur la « bucket list » de beaucoup de personnes, en tout cas c’est sur la mienne. Ta recherche des éléphants me fait penser à ma recherche du requin-baleine lors de mes dernières vacances. La semaine avant ma croisière-plongée, les gens en ont vu, et la semaine d’après aussi. Mais pour moi, rien du tout. C’est la nature, c’est comme ça! Mais toujours un peu frustrant quand on sait qu’on ne reviendra pas à cet endroit, ou pas avant un moment…!

  • Quel voyage! C’est un de mes rêves de faire un safari. Tes photos sont magnifiques en tout cas, bravo. La dernière est l’hôtel où vous etiez ? Ca a l’air super (surtout la piscine face à la campagne africaine)

  • Photo magnifiques !
    J’espère pouvoir y aller en 2017 avec mes 2 filles (6 et 14ans).
    Je suis de l’île de la Réunion… et j’aimerai beaucoup pouvoir découvrir ce pays qui m’a l’air magique.
    Aujourd’hui je me suis achetée un livre « guide du Routard » afin d' »essayer » de préparer mon voyage. Je prévois 10 jours mais… tout dépendra du coût (vols, hôtels, location auto, à manger et petits extra comme achats de souvenirs…).
    Si vous avez des conseils/idees à me donner… je prends !
    Merci encore pour vos superbes photo… en espérant que cette destination de « reve »… deviendra réalité ! Et surtout… un moment inoubliable pour mes filles et moi.
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *