L’Heritance Tea factory, un hôtel insolite niché au coeur du royaume du thé

J’aime les lieux chargés d’histoire. Ils m’inspirent. Me transportent. L’Heritance tea factory dans laquelle j’ai dormi au Sri Lanka a quelque chose d’unique, d’insolite. D’extérieur tout laisse à penser qu’il s’agit d’une usine, à l’intérieur la magie opère.

Tea factory Sri Lanka - la parcelle

Cette grande bâtisse de fer est nichée à plus de 1800m d’altitude au coeur des plantations de thé et des villages de cueilleurs. On y arrive depuis Nuwara Eliya par une route à peine goudronnée qui sillonne à travers une montagne toute de brume vêtue. Loin des palmiers et de la végétation luxuriante que l’on trouve un peu plus bas dans la vallée, on est ici dans le royaume du thé créé par les anglais à la fin des années 1860 quand ils colonisèrent le Sri Lanka. Isolée, loin de la vie grouillante des villes, j’entre dans un autre monde…

Comptant autrefois parmi les plus grandes usines du Sri Lanka, Hethersett tea factory a été abandonnée à la fin des années 1960, devenue trop obsolète. Cette usine a repris vie sous forme d’hôtel au début des années 1990 et quelle merveilleuse idée ! J’aime les lieux industriels et celui-ci ne m’a pas déçue.

Heritance Tea factory - extérieur

Je suis accueillie en douceur avec un thé organique aux épices, de production locale. Ce qui me frappe dès l’entrée c’est la structure métallique du bâtiment qui, j’apprendrai plus tard, n’a pas été touchée, juste sécurisée pour pouvoir être aux normes et accueillir les hôtes sans risque. Ici, rien n’est surfait, je suis dans une autre siècle, celui du colonialisme. La décoration est faite à partir d’éléments d’époque : les caisses de bois qui servaient à l’exportation du thé de l’entreprise Hethersett, une belle balance en fonte… Autrefois lieu de séchage, de tamisage ou d’emballage, le rez-de-chaussée est réservé pour l’accueil, le bar, le bar à thé et le restaurant.

Heritance Tea factory - Tea bar

On imagine très bien, du temps de ce colonialisme, les riches propriétaires de plantations se réunir avec leur cigare, un verre de whisky à la main, une chose impossible l’hôtel ayant ouvert en 1992 et étant plutôt fréquenté par les touristes que par les locaux. C’est bien la preuve de l’ingéniosité du décorateur.

A l’arrière du bâtiment se trouvent les anciens rails qui servaient au début du 20ème siècle à l’expédition du thé. Aujourd’hui, on trouve un ancien wagon de 3ème classe dans lequel est niché un restaurant gastronomique qui peut accueillir  jusqu’à 16 personnes, un moyen ingénieux de faire revivre ces rails qui autrefois assuraient la survie de l’usine.

Heritance Tea factory - train restaurant gastronomique

Ce qui m’a fascinée, c’est cette ancienne turbine que l’on trouve au sous-sol. Elle se met en route tous les soirs de 19.15 à 19.45, période durant laquelle il est agréable de boire un cocktail dans le salon au son de cet engin des temps anciens. Cet hôtel est industriel jusque dans ce détail qui aurait pu être enlevé mais que les créateurs ont décidé de laisser. Quelle belle idée.

Heritance Tea factory - Turbine

Heritance Tea factory - hall

Heritance Tea factory - intérieur ascenseur

Les étages sont réservés aux chambres. On y monte par un ascenseur d’époque aux grosses portes de fers coulissantes.

Heritance Tea factory - porte ascenseur

De la suite à la chambre deluxe, les 54 chambres possèdent toute une vue imprenable sur les plantations. Dans ma chambre du 3ème étage située au-dessus de l’entrée principale, j’ai aimé m’assoir dans un fauteuil, un thé à la main et me laisser aller à des pensées d’un autre temps en regardant les montagne. J’étais à la tête de cette plantation : I had a tea plantation in Sri Lanka ainsi commençait mon histoire. J’étais un peu la Meryl Streep version Asie. Pas eu le temps de croiser mon Robert Redford par contre.

Je suis transportée, je divague…

Heritance Tea factory - ma chambre

En me couchant j’ai délibérément laissé les rideaux entrouverts pour pouvoir profiter du lever du soleil sur ces magnifiques montagnes vertes et brumeuses. Cette nuit-là le vent a soufflé sur l’usine, ravivant en moi quelques bons souvenirs d’enfance, dans ma maison isolée du Berry, quand les bruits de la nuit me berçaient et m’envoyaient dans les bras de Morphée.

Au petit matin, les couleurs étaient magiques. Tour à tour les rayons du soleil laissèrent place à la brume montant de la vallée et inversement, un arc en ciel venant même illuminer ce moment hors du temps. Au loin dans les plantations la vie s’anime. Alors que l’heure du départ sonnait pour moi, les cueilleuses partaient travailler leur panier sur la tête, et les enfants en uniforme bleu et blanc se dirigeaient vers leur école. La vie à l’extérieur de ma tea factory s’éveillait.

Heritance Tea factory - vue de ma chambre au petit matin

Heritance Tea factory - arc en ciel sur la plantation

Heritance Tea factory - vue sur la vallée

J’aurais aimé rester plus longtemps là-haut, nichée dans ces montagnes. J’aurais aimer aller me promener dans les plantations, aller à la rencontre de toutes ces femmes et ces hommes qui travaillent toute l’année pour cueillir les jeunes pousses qui feront le bonheur de la planète entière. Ce jour-là une autre aventure m’attendait, dans un train bleu, mais cela est une autre histoire que je vous raconterai très vite.

Si un jour ma route recroise le Sri Lanka, c’est certainement l’endroit où je retournerai sans aucune hésitation. L’Heritance tea factory est l’un de ces lieux où il faut se retirer, rester et profiter. Un lieu, unique, insolite, hors du temps propice à la réflexion voire à la méditation. Un lieu qui mérite beaucoup plus qu’un furtif passage !

Ayubowan.

Heritance tea factory - jeune pousse

Note : je suis allée au Sri Lanka invitée par le Club Med à participer au circuit découverte Sourires du Sri Lanka – Tous les choix éditoriaux des articles produits pendant et après ce voyage me reviennent.

Tags from the story
More from Adeline

Mon train bleu du Sri Lanka

Aller au Sri Lanka sans prendre le train c'est comme aller à...
Lire la suite

9 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *