J’ai la poisse mais…

PB151364En cette fin d’aventure, mon électronique a décidé de me jouer des tours… pas très drôles !

D’abord il y a eu le PC et son mal de l’altitude. Il va mieux depuis que j’ai retrouvé l’Argentine et le niveau de la mer. La question que je me pose maintenant est : va t-il supporter la chaleur brésilienne ?

Depuis Ushuaia, l’objectif de mon appareil photo est bloqué à 50. Impossible donc depuis 2 semaines de faire des vues « grand angle » mais je m’adapte et j’ai toujours mon petit APN qui lui, n’a presque plus d’écran depuis le Machu Picchu, mais il marche encore !

Ma dernière mésaventure, et la plus triste, le reste n’étant que des problèmes matériels, c’est l’impossibilité de lire le disque dur externe sur lequel j’ai enregistré mon année de photos. Bon ce n’est pas « si » grave parce que j’ai la moitié de cette année sauvegardée quelque part en France et l’autre moitié sur mon ordinateur. Seules les photos de l’Argentine et un petit bout du Pérou ne sont pas sauvegardées mais j’ai bon espoir pour tout récupérer ! « Travel buddy » est retourné en France par avion express (merci Sylvie) pour diagnostic et j’espère avoir de bonnes nouvelles bientôt !

Tous ces beaux appareils ne sont pas fait pour supporter une aventure « backpacker ». Malgré les meilleures protections du monde, ils souffrent ! Un an de poussière, de pluie, de neige, de vent, ça laisse des traces ! Je rêve de retrouver maintenant mon Mac Book chéri et de laisser le PC au placard, d’envoyer mon Canon 50D pour un nettoyage et une révision en profondeur et de retrouver toutes mes photos.

J’ai un peu la poisse en cette fin d’aventure mais je relativise, il y a plus grave dans la vie. Ce n’est que du matériel et moi je vais très bien, c’est le principal. Mes rêves de vous parler du Perito Moreno, d’Ushuaia et de la terre de feu et enfin du Fitz Roy se sont envolés avec mon disque dur mais je crois aux signes et ceux-là veulent dire : « ton tour du monde se termine dans quelques semaines, repose-toi et profite à fonds des derniers instants de ton aventure. Tu auras bien le temps d’en parler à ton retour ! ».

Je vais essayer de ne pas vous laisser en manque de récit(s). Je vais essayer de vous parler du Salar de Uyuni en Bolivie et vous sélectionner les photos du Pérou mais tout ça, si j’ai le temps avant le retour sinon ce sera après.

More from Adeline

Rapa Nui, une île mystérieuse au coeur de l’Océan Pacifique

Après quelques jours d’adaptation à Santiago où, entre l’arrivée sur un nouveau...
Lire la suite

2 Commentaires

  • ah, c’est con ces histoires de matos. de ce côté là, j’ai eu plutot de la chance… mon acer aspire ne m’a jamais laché nu montré le moindre signe de défaillance… j’espère qu’il teindra bien la route jusqu’au bout. par contre, j’ai la poisse coté carte bleue. je me l’étais fait piraté au pérou avec plein de faux retrais sur mon compte, et là, je viens de me la faire voler en thailande… bientôt ma troisième carte bleue en moins d’un an… bises et j’espère que tu retrouveras tes photos du perito moreno. ça reste un de mes plus grands souvenirs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *