Mes 8 (bonnes) raisons de réserver un billet tour du monde

Avion tour du mondeQuand on part avec un budget serré, on se demande toujours si réserver un billet tour du monde est rentable ou non. Voici mes 8 bonnes raisons de le faire :

  1. La durée de votre voyage est limitée. Vous avez moins de 365 jours pour réaliser votre rêve de tour du monde ? ce billet est la solution idéale pour parcourir notre planète dans le temps qui vous est imparti.
  2. Vous ne prévoyez pas de retour en France durant votre escapade. Et oui, le retour aux sources est incompatible avec un billet tour du monde !
  3. Vous avez un plan de route établi et prévoyez plusieurs étapes vers de gros « hubs » aéroportuaires (Londres, Bangkok, Hong Kong, Santiago du Chili, Los Angeles…) alors ce type de billet est fait pour vous.
  4. Vous prévoyez de vous rendre sur plusieurs îles (Japon, Australie, Nouvelle Zélande, l’ile de Pâques, Tahiti, Nouvelle Calédonie…). Hors mis le bateau ou la nage, vous n’avez pas d’autre moyen que de prendre l’avion pour répondre à votre envie de vivre l’isolement ilien. Dans ce cas, un billet TDM vous fera gagner du temps et certainement de l’argent !
  5. Vous avez des amis ou des parents organisés qui ont prévu de vous rejoindre ? (si si ça existe !). Aucun stress, le billet TDM vous mènera à l’heure aux rendez-vous de vos retrouvailles. Pour parler de mon cas, je devais rejoindre des amis aux vacances de Pâques à Pékin, puis à Sydney début Juillet et enfin à Lima début septembre, j’ai donc préféré avoir recours au billet Tour du monde. Il m’a permis de gagner du temps, de profiter de mon aventure sans trop me presser par voie terrestre en Asie et d’éviter d’avoir à traverser des contrées que je ne souhaitais pas inclure dans mon parcours (exemple : traverser toute la Chine depuis Katmandou pour rejoindre Pékin).
  6. Réserver un billet TDM, c’est s’éviter de se poser trop de questions pour au final ne gagner que quelques euros ou pas : Vais-je trouver un vol pas cher ? aux dates voulues ? sans faire 15 escales ? sur une compagnie non black listée ?
  7. Eviter un stress organisationnel durant votre voyage : paiement sur internet (la sécurité c’est bien mais parfois ça peut rendre dingue surtout quand on n’a pas de téléphone sur lequel recevoir un code sécurité=> J’ai testé pour vous), arnaques aux agences de voyage, stress de la recherche du billet moins cher (temps passé sur internet ?), anticipation de l’achat (combien de temps à l’avance ?)…
  8. Si le coût de départ peut sembler onéreux (sortir entre 2000 et 3000€ d’un coup, ça fait mal au portefeuille), vous serez certainement gagnant au final en réservant ce type de billet. Pour schématiser, j’ai payé 3000€ les 12 vols soit 250€ le vol.

En résumé, voici les avantages et les inconvénients du billet TDM :

Les avantages d’un billet tour du monde :

 

  1. Rentabilité : si votre billet est bien pensé, vous l’aurez rentabilisé en quelques vols ! Attention aux trajets par voie terrestre qui peuvent vous « manger » des crédits et du coup rendre ce billet peu rentable
  2. Validité d’un an : idéal pour ne pas stresser dans l’organisation de ses déplacements d’un continent à l’autre, d’une ile à l’autre. Quand on part pour une période déterminée, on a forcément un chemin un peu plus tracé que dans le cadre d’un voyage à durée indéterminée. Cela facilite la décision de prendre ce type de billet.
  3. Flexibilité des dates : il est très facile de changer les dates des vols. Dans la série j’ai testé pour vous, j’ai passé plusieurs appels aux antennes locales de British Airways (testé pour vous en Chine, en Australie, en Nouvelle Zélande et au Brésil) et je n’ai eu aucun problème pour changer les dates de mes vols, notamment le fameux Auckland/Santiago et le Santiago/ile de Pâques/Santiago qui avaient, avant mon départ, la réputation d’être difficilement échangeables. Attention j’ai eu des échos sur le fait que ce n’était pas aussi facile avec Ibéria. Partir par Londres présenterait peut-être un avantage supplémentaire vs Madrid.
  4. Pas de stress pendant votre voyage : les grandes étapes de votre tour du monde sont calées. Vous n’aurez pas à penser à comment passer d’un continent à l’autre !

Les inconvénients d’un billet tour du monde :

 

  1. Pas de flexibilité sur le plan de route. Changer de destination après validation du parcours coûte près de 200$ (sur One world), mieux vaut réfléchir à deux fois avant de valider son billet.
  2. La validité de un an est un frein pour ceux qui voyagent pour une durée plus longue. Dans ce cas là il n’est pas forcément nécessaire ni rentable de réserver un billet TDM.
  3. Dans le cas de One World (je ne connais pas les autres alliances), un trajet par voie terrestre équivaut à un vol. Mieux vaut donc réfléchir à deux fois en prévoyant son parcours. Arriver et repartir d’une zone par un même gros « hub » évite de « manger » un vol à cause d’un parcours par voie terrestre.

Pour les petits curieux, j’ai réservé mon billet directement auprès de Bristish Airways (sans passer par une agence). Le voici :

Londres-Chennai//Katmandou-Hong Kong-Pékin-Hong Kong-Bangkok-Sydney-Christchurch//Aukland-Santiago-Ile de Pâques-Santiago-Lima//Rio-Londres (pour les non initiés les « // » sont les trajets par voie terrestre et les « – » sont des vols).

euh… J’ai mis 6 mois à créer et valider ce parcours. Après coup, je n’ai aucun regret : chaque vol était réfléchi et si c’était à refaire, je le referais à l’identique. Comme je le souhaitais, ce plan de route a largement laissé sa place à l’improvisation au cours de mon voyage et c’était bien là le plus important pour moi : pouvoir voler d’une zone à l’autre tout en me laissant quelques mois pour voguer d’un pays à l’autre par voie terrestre.

Si comme moi vous souhaitez parcourir l’Asie, l’Océanie et l’Amérique du sud, ne cherchez pas plus loin que One world. Il s’agit de l’alliance qui a le plus de compagnies et de connexions sur ces 3 continents.

J’espère avoir répondu à vos interrogations. Si ce billet en suscite d’autres, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires.

 

 

 

 

More from Adeline

Sylt, une île aux deux visages

Le nez à la fenêtre du train qui me mène de Hambourg...
Lire la suite

11 Commentaires

  • Si tour du monde il y a pour moi un jour (et j’espère bien), ce sera plutôt à moyen qu’à court terme, donc pas encore réfléchi. Je ne connaissais même pas ce type de billet. En tout cas merci pour tes bons plans, ça donne vraiment, vraiment envie de sauter le pas !

  • Financièrement sans doute plus avantageux, mais pas du tout pour moi… j’espère partir plus d’un an, je veux le plus flexibilité possible et me laisser porter donc. Mais merci pour ce beau récap en tout cas!

  • Moi c’est typiquement le conseil inverse que je donnerais: surtout pas de billet tour du monde. Je n’ai rencontré que des voyageurs qui s’en plaignaient et qui s’en voulaient de ne pas avoir pris les billets les uns à la suite des autres, au fil de leurs envies, rencontres, tergiversations… mais en même temps, c’est terriblement économiques ces petits billets et j’avoue que je lorgne de temps en temps sur les promotions des Connaisseurs du Voyage…

    NowMadNow

    • Ben en fait ça dépend de la durée de ton tour du monde. Si tu pars pour moins d’un an et que tu souhaites faire plus de 2 continents, je conseille l’achat d’un billet TDM mais il faut bien le penser et prévoir des étapes qui te permettent de se sentir libre. Si tu pars pour plus d’un an, il est clair que c’est mieux de faire sans !
      Perso, je ne me suis jamais sentie coincée par mon billet TDM mais j’ai travaillé 6 mois dessus à faire une première hypothèse, le laisser de côté, revenir dessus. Bref j’ai acheté le billet à peine deux mois avant de partir !

  • Article intéressant.
    Mais je pense effectivement qu’il faille faire attention quant à la durée de son tour du monde, la volonté d’être flexible dans le changement de pays et pouvoir changer son programme au dernier moment !!
    Dans tous les cas, ce sera toujours une très belle expérience !

  • Coucou,

    Pour ma part, il n’y a qu’un seul cas où ce billet est intéressant financièrement, c’est lorsque l’on passe par les îles (Tahiti, Pâques…).

    Avec un tel billet TDM, j’ai vu beaucoup de trop de gens courir pour leur prochain avion comme ils courraient derrière le métro. Pour une fois que l’on s’offre le luxe de pouvoir prendre l’espace et le temps, alors autant se l’offrir totalement et prendre un aller simple (ou pas si c’est pour l’Afrique ou l’Asie) puis aller où bon nous semble.

    En ce qui concerne les prix, si vous prenez des connections entre tous les gros aéroports mondiaux (Johannesburg, Sydney, Londres, Singapour, New-York, Los Angeles etc…), ou sur les lignes les plus utilisées, les prix seront moins chers qu’un billet TDM.

    Prendre l’espace et le temps me semble bien plus important que les contraintes que l’on peut rencontrer : à chacun ses envies et sa manière de voyager.

    • Hello Vincent,

      Je ne suis pas forcément d’accord avec toi. D’abord ceux qui ont pris ce genre de billet et qui courent après le temps sont souvent ceux qui ont prévu trop d’étapes dans leur tour du monde ou qui ont mal construit leur billet.
      Rien ne vaut le temps et je suis d’accord avec toi qu’il vaut mieux se laisser la liberté d’aller où on veut quand on veut. Personnellement j’avais construit mon billet pour qu’il me laisse toute la liberté d’agir et d’en faire un maximum par voie terrestre. J’ai eu 3 périodes de 3 ou 4 mois sans prendre l’avion. Quand tu voyages sur 3 continents, dont l’Océanie et l’Ile de Pâques ou Tahiti comme tu le précisais ET dans un temps limité à moins d’un an (il y en a qui ont ce genre de contrainte), ce billet reste intéressant, tout dépend du projet et de la réflexion dans la construction du billet.

      Concernant le prix, ce que tu dis peut être vrai et ne pas être vrai à la fois : encore une fois tout dépend de la construction du billet et du choix de s’arrêter dans des Hubs ou pas. Moins tu choisis de hubs et plus ce sera cher (comme dans le billet à l’unité finalement !)

      Dans le cas d’un voyage sans date de retour, ce billet ne vaut pas le coup.

  • Merci pour le partage de toutes tes expériences. J’ai longtemps erré sur des blogs ou sites relatant des tours de monde, et je « n’accrochais » pas; il était temps que je tombe sur le tien !
    Je suis de nouveau motivée et mon projet me réapparait comme étant réalisable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *