Mon Top 3 du festival de voyage le Grand Bivouac

Me voilà de retour du festival de voyage Le Grand Bivouac qui avait lieu le week-end dernier à Albertville. Ce fut une première pour moi et fus agréablement surprise par la variété et la qualité des films, conférences et rencontres proposés durant ces 3 jours. Je vous livre ici ma sélection bien évidemment très personnelle de 3 conférences auxquelles j’ai participé ou assisté :

La conférence « Ils ont fait le tour du monde » avec Sandrine Mercier et Michel Fonovich

Sandrine et Michel, à la tête du magazine voyageur A/R magazine ont sorti la semaine dernière le livre Ils ont fait le tour du monde : 32 portraits de blog-trotters. Partis du fait qu’il y aurait environ 5000 français sur la route ou sur le départ, l’ouvrage regroupe 32 portraits de voyageurs modernes. Ceux-ci sont variés et incitent au départ : du tour du monde en famille à celui en solo, en passant par celui à vélo, avec un piano, en bateau, avec un nez de cochon, chacun a son originalité. Si l’envie vous vient de partir voyager ou seulement rêver, je vous recommande vivement ce livre. Une interview de Jean-Didier Urbain, anthropologue du voyage vient enrichir l’ouvrage ainsi qu’un cahier pratique d’une quarantaine de pages pour tous ceux que l’aventure tenterait et qui ne sauraient pas où commencer.

Lors du festival Sandrine et Michel sont venus présenter le livre accompagnés de quelques tourdumondistes. Nous étions 5 à avoir participé à l’aventure de ce livre et présents pour partager notre expérience avec les auteurs et le public. Il y avait François, le pilote de ligne qui décida un jour de partir faire la ligne Canton-Paris à vélo, ligne qu’il avait l’habitude de parcourir dans les airs, Armelle et Matthieu venus raconter leur tour du monde des domaines skiables, Sarah et son billet contre un sourire et moi. Une heure durant, nous avons parlé de nos expériences de voyage avec un public averti et intéressé.

Voyage en mer d’Arabie avec Claire et Reno Marca

Vous connaissez certainement Claire et Reno Marca. L’un voyage avec ses carnets, ses pinceaux et ses peintures, l’autre avec ses mots. De leurs voyages, ils ramènent de la matière qu’ils transforment à chaque fois en livres. Déjà auteurs de 3 Ans de voyage, Madagascar, 3 mois de voyage sur l’ile rouge ou encore Algérie : Soyez les bienvenus !, ils viennent de publier un récit de leur dernière aventure en mer d’Arabie : Journal de la mer d’Arabie : Voyage du Yemen a l’Inde, dans le sillage des dhows. Partis à la recherche des dragonniers, un arbre rare présent sur l’ile de Socotra, ils finiront par suivre la trace des Dhows, ces bateaux en bois au charme particulier.

Pour appuyer la sortie de ce livre, ils ont réalisé un film sur la base de photos, vidéos et d’incrustations de dessins de Reno. Il était présenté pour la première fois à Albertville et j’ai été touchée par l’histoire qui nous a menés du Yémen en Inde en passant par Oman et Dubaï. Un voyage hors des sentiers battus, loin du luxe de ces 2 dernières destinations, à la recherche des Dhows. Il ne me reste plus qu’à acquérir le livre pour revivre l’aventure au rythme des dessins, photos et textes de Claire et Reno.

Makay, expédition à Madagascar

C’est en regardant Ushuaïa Nature que Evrard Wendenbaum découvrit le Makay, l’une des dernières Terra Incognita de la planète. Ce massif situé à l’est de Madagascar est une zone unique, encore peu explorée où vit une faune et une flore endémique à l’île de l’océan indien. En 2010, Evrad Wendenbaum monta une expédition de 85 personnes composées pour moitié de scientifiques dont le but était de faire un inventaire de la biodiversité de cette région. Cette expédition, financée par Canal + et Gédéon programmes, a été filmée pour rendre compte du travail de cette équipe.

La science, ce n’est pas mon truc mais j’ai assité à la projection d’un film intéressant, didactique et accessible à tous. Il m’aurait limite rendu les scientifiques sympathiques et limite fait regretté de n’avoir jamais rien compris aux sciences ! Voir une parasitologue s’animer après avoir enfin trouvé des puces sur un rat, c’est plutôt drôle !

[vimeo 42762185 nolink]

Le but du film est bien sûr de rendre compte de la biodiversité de cette région du monde et d’expliquer combien elle est importante dans l’équilibre de l’ile et à une échelle plus large de la planète. Pour leur prochaine expédition, Evrard Wendebaum et son équipe prévoient d’aller au Sulawesi en Indonésie, un pays où la majeure partie de la forêt primaire a été détruite pour laisser place aux plantations de palmiers à huile, un fléau très répandu dans cette région du monde.

Je vais conclure ce chapitre en vous donnant quelques chiffres donnés à la conférence : aujourd’hui les scientifiques ont recensé environ 1,9 millions d’espèces alors qu’il en existerait entre 8 et 15 millions. Au même moment environ 100 000 s’éteignent par an. En Indonésie des populations disparaissent chaque jour du fait de ces plantations de palmiers à huile et du changement d’écosystème qu’elles génèrent.

Pour conclure

Ces trois sujets ne sont qu’une infime partie de ce que j’ai pu voir au Grand Bivouac ce week-end. Je reviens à la fois heureuse et frustrée. Heureuse de par mes rencontres toujours enrichissantes et frustrée parce qu’il y a de nombreuses autres projections de films auxquelles j’aurais voulu participé et auxquelles je n’ai malheureusement pas pu avoir accès et notamment celle de Mathieu Paley sur le Pamir : Oubliés sur le toit du monde, celle de Corto Fajal et de son film Jon face aux vents ou encore celle des Piano Trip dont j’ai entendu le plus grand bien.

Je ne vais certainement pas m’arrêter à ce billet sur le sujet du Grand Bivouac. J’ai de nombreux sujets à partager avec vous et notamment sur la littérature voyageuse, sur la place du blogging de voyage dans cet univers et de son manque de noblesse que j’ai parfois pu éprouver durant ce week-end. C’est un autre sujet et j’y reviendrai certainement dans les jours à venir !

Vous étiez au Grand Bivouac ce week-end ? Qu’avez-vous vu ? Quels ont été vos coups de coeur ? Qu’en avez-vous pensé ? La parole est à vous !

More from Adeline

48 heures à Edimbourg : nature, flâneries & bonnes adresses !

J'avais 13 ans la dernière fois que j'ai mis les pieds à...
Lire la suite

9 Commentaires

  • J’aime beaucoup le passage à 1 minute, ces petites bêtes aw trop mignonne.

    Pour ma part je n’y étais pas.
    Et je pensais que c’était au départ un top 3 des festivals de voyages dans le monde donc je me suis bien raté.

    L’huile de palme, rien de révolutionnaire, depuis plusieurs années on le dénigre du côté vert mais apparemment c’est un business à part entière et qui n’hésite pas à dégrader les espèces animalières..

    merci pour ce récit en tout cas.

  • La vidéo est vraiment belle et très parlante de la biodiversité.
    L’émission de Ushuaïa Nature et Arte m’ont été très enrichissante plus jeune.

    Je devais recevoir le livre « ils ont fait le tour du monde » d’une agence mais je l’attends toujours.

  • Bah non justement je n’y étais pas car beaucoup de choses trop inaccessibles. Mais j’ai hâte de lire la suite et d’avoir ton avis sur le blogging de voyage et son manque de noblesse que tu as pu éprouver durant ce week-end.

  • J’ai acheté « Ils ont fait le tour du monde », il est génial ce bouquin. Moi qui ai une tonne de destinations en projet, il me pousse à me dire « mais arrête de te demander par quoi tu commences, pars et fais les toutes ! »

  • C’est vrai que ça pousse à la découverte. Je l’ai lu chez un ami et j’ai vraiment été passionné par leurs aventures. Du coup, mon ami m’a prêté le livre et j’ai tout dévoré. La semaine suivante j’avais finalisé mon parcours pour mes prochaines vacances. Comme quoi, il en faut faut peu pour inspirer au voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *