Partager le monde avec des écoles, c’est simple comme une carte postale !

Tout a commencé par un appel de Marie sur Facebook… ProfesseurE dans une classe de collège où les élèves sont en difficulté scolaire, elle demandait aux voyageurs fans de la page  Facebook Faire le tour du monde d’envoyer de façon bénévole, des cartes postales à sa classe. Le but était de se servir de ces cartes pour travailler sur les continents de façon ludique et créer ainsi un planisphère qui vivrait tout au long de l’année scolaire.

La page Faire le tour du monde étant merveilleusement bien administrée, le message a été vu, reçu et partagé aux 27 000 fans. Sensibles à cette demande et pour aller plus loin, les administrateurs ont eu la bonne idée de lancer l’application Apprentris Voyageurs. Celle-ci a pour but de mettre en relation écoles et voyageurs. La démarche est totalement personnelle et volontaire. D’un côté, les professeurs inscrivent leur classe en spécifiant l’âge des enfants ansi que les objectifs que ces cartes postales devront remplir tout au long de l’année scolaire, afin de faciliter la tâche d’écriture aux voyageurs. De l’autre, nous autres voyageurs faisons des promesses d’envoi à certaines écoles et envoyons les cartes. Une fois celles-ci reçues, les professeurs scannent le recto et le poste sur la page Facebook.

A l’heure d’internet, du numérique, des blogs et de Skype, je trouve l’idée fantastique. Recevoir une carte postale, ça fait toujours plaisir et je suis persuadée qu’elle peut avoir des vertus éducatives. A ceux qui auraient un doute, je vais vous raconter une histoire vécue à mon échelle familiale :

Avant de partir pour mon tour du monde, je me suis demandée comment j’allais faire pour garder un lien durant 1 an avec mes nièces de 4 et 3 ans à l’époque. A cet âge-là parler géographie n’est pas choses évidente. La notion d’hier et de demain n’est pas encore intégrée alors la notion du monde, pfioooou n’en parlons pas. D’ailleurs en discuter avec des enfants peut donner lieu à des réflexions inattendues : « Vous savez les filles Adeline part rendre visite aux indiens en Inde » « ah oui, elle va voir des indiens avec des plumes sur la tête ? » « Oui alors non… Pas ces indiens là. D’autres ».

4 et 3 ans sont des âges où on aime particulièrement les animaux. J’ai donc eu l’idée de prendre une carte du monde et de coller sur chaque pays que j’allais traverser un animal local : un tigre en Inde, un panda en chine, un éléphant en Thaïlande, un kangourou en Australie, des pingouins en Patagonie Argentine etc… Pour les impliquer encore plus, j’ai fait cet atelier avec elles. Une fois tous les animaux collés, nous avons fixé la carte sur une plaque de contreplaqué préalablement peinte avec de la peinture aimantée afin qu’elles puissent mettre un aimant sur les régions où je me trouverais plus tard.  C’est ainsi qu’elles ont pu suivre mon parcours.

A chaque pays traversé, je prenais soin d’envoyer une carte postale et les petites intégraient des informations. Ainsi, Aubane 4 ans a raconté à la bibliothécaire en voyant le Taj Mahal sur un livre, que j’avais été à cet endroit. Louise quant à elle, un jour où nous parlions sur Skype, m’a fièrement dit « tu sais Adeline moi je sais où tu es ! Ah bon ? Tu es dans le pays où il y a le kangourou collé dessus ! » J’étais effectivement en Australie !

Si une carte postale peut aider un enfant à situer un pays sur une carte, savoir quelle est sa capitale et quels sont les monuments les plus célèbres que l’on peut visiter là-bas alors où que vous soyez dans le monde, prenez votre plume et envoyez des cartes postales ! La démarche est simple et ne s’arrête pas aux écoles de l’hexagone. Aujourd’hui seules deux écoles françaises sont inscrites mais avec internet, des écoles francophones ou francophiles de partout dans le monde peuvent s’inscrire et alors quel plaisir ce serait d’envoyer une carte postale de la Tour Eiffel à des enfants des 5 continents.

En écrivant ce billet, une idée me vient à l’esprit. Ce projet n’est pas ouvert aux seules écoles « classiques ». Si des parents ou éducateurs d’enfants malades en hôpital me lisent et/ou connaissent des hôpitaux ou associations qui aimeraient participer à ce genre de programme alors je pense que la communauté des voyageurs de la page Faire le Tour du monde serait ravie d’y contribuer.

Parents, grands parents, oncles et tantes, frères et soeurs, médecins, infirmières, parlez-en autour de vous, partagez ce billet.

Professeurs, instituteurs, éducateurs, ce projet vous intéresse : inscrivez vite vos classes ici

Voyageurs, partagez vos aventures et faites vos promesses d’envoi(s) ici 

Partager le Monde, c’est simple comme une carte postale !

 

Dernière mise à jour par le .

Globe-trotteuse, Adeline a voyagé un an autour du monde. Son continent de prédilection est l'Asie. Elle vit à Paris, en transit... Elle est aussi l'un des membres fondateurs de l'association Les Passeurs d'Aventures et du collectif des blogueurs voyage.

12 Comments

  • Répondre janvier 16, 2012

    tunimaal

    Je trouve cette initiative vraiment sympatique et ludique. Ca ne coûte pas grand chose en soit et ça aide beaucoup. Je vais aller faire un tour sur la page de l’application. Merci pour cet article

  • Répondre janvier 16, 2012

    Heaven

    Merci pour l’info.
    En effet,une bien belle initiative!
    Nous nous ferons un plaisir de partager cette nouvelle sur nos réseaux!
    Bonne continuation!

  • Une magnifique initiative qui existe depuis quelques mois, de quoi faire rêver des centaines de bambins et motiver de futurs voyageurs !!
    Nous manquons d’instituteurs pour faire vivre ce projet … Rejoignez-nous et offrons aux jeunes un regard plus juste sur le monde qui nous entoure !!
    Merci beaucoup Adeline d’avoir relayé l’info, ce projet à besoin du soutien de voyageurs.
    Quelque chose me dit qu’on a trouvé une ambassadrice de choc pour « Les Apprentis Voyageurs » en la personne d’Adeline Voyages etc !! ;)

  • Répondre janvier 16, 2012

    Tiphanya

    J’ai déjà entendu parlé de cette initiative que je trouve très intéressante.
    Les cartes postales sont un bon moyen d’impliquer les enfants, car la carte arrive avant nous (en principe) et permet d’éviter la séance de photos souvent fastidieuses pour les plus jeunes. Et surtout ils aiment avoir quelque chose à eux. Ma petite soeur a 6 ans et je prend le temps d’écrire à elle personnellement. Tout de suite cela devient plus intéressant.

  • Je suis prof des écoles et je trouve l’idée super interessante ! Je m’inscris tout de suite !

  • Répondre janvier 16, 2012

    Lucie

    C’est une super idee ce projet! Je crois en avoir deja entendu parler quelque part. Comme quoi il n’y a pas toujours besoin de gros budget pour faire des choses sympa!

  • Répondre janvier 16, 2012

    Tara

    je trouve cette initiative vraiment chouette aussi :)

  • Répondre janvier 17, 2012

    fabrice

    Excellent! J’imagine tout à fait combien cela doit être enrichissant!

  • Répondre janvier 18, 2012

    Marie

    Merci Adeline pour ce chouette petit mot! Les cartes postales continuent à arriver, j’essaie d’envoyer des photos de l’avancée du planisphère très bientôt!

    • Répondre janvier 18, 2012

      Adeline

      De rien Marie. Je crois en ce projet et j’ai envie qu’il marche et pour cela il faut en parler :-)
      As-tu reçu ma carte de Thaïlande ?

  • Répondre janvier 19, 2012

    francoise

    Superbe idee! Le partage est une des bases du voyage alors pourquoi partager qu’avec ceux qu’on rencontre et pas ceux que l’on laisse chez soi …
    l’idee de la carte avec les animaux est excellente. et celle de la professeur pour ses eleves aussi.

    je suis admirative de ces ingeniosites…

  • Répondre janvier 26, 2012

    Delphine

    Je trouve ça vraiment super comme projet !
    Nous sommes tout deux animateurs et adorons les enfants.
    J’ai découvert ce projet sur facebook sur la page « Faire le tour du monde » et est directement pris l’adresse pour envoyer des cartes postales pendant notre tour du monde !

Leave a Reply