Paysanneries birmanes

IMG_0434A l’approche de la mousson, la terre est plutôt sèche en Birmanie mais dès que la pluie pointe le bout de son nez, les paysans sortent de leurs tanières.

Pas de tracteur, pas de climatisation non plus ! 2 bœufs, une charrue ou une herse confectionnées avec trois bouts de bois et 4 chevilles, « l’auguste geste du semeur » et hop c’est parti pour la saison des labours et des semis !

Il y avait de magnifiques clichés à faire à l’arrivée sur Mandalay au lever du soleil. Le ciel était bleu gris comme après un orage… Les hommes dirigeaient leurs bœufs, les femmes semaient ou menaient paitre leurs chèvres. Malheureusement, j’étais bloquée dans un bus. Je me suis un peu rattrapée à Bagan mais la lumière était moins belle !

C’était beau de regarder ces paysans s’activer sur cette terre ocre, au cœur des ruines.

More from Adeline

Se souvenir des belles choses

Ce n'est une secret pour personne, je n'aime pas le mois de...
Lire la suite

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *