Pourquoi et comment se faire sponsoriser son voyage au long cours ?

Se faire sponsoriser son voyage pour pouvoir partir est la grande tendance du moment. Trouver des moyens financiers ou matériels n’est pas une sinécure mais plutôt un travail de longue haleine à ne pas prendre à la légère. Avant de se lancer dans la recherche de partenaires, mieux vaut se poser les bonnes questions, donner du sens à son projet et se donner les moyens de le réaliser.

Pourquoi et comment se faire sponsoriser ? Voici quelques pistes :

Pourquoi se faire sponsoriser son voyage ? trouver les bonnes raisons

« Je n’ai pas les moyens de partir, je vais trouver des sponsors ». Voici la pire des raisons pour aller démarcher des partenaires. Un sponsor attend de vous un retour en visibilité donc pour prétendre à des financements, mieux vaut-il avoir un projet solide et pouvoir justifier de son sérieux. Une entreprise ne sponsorise pas pour faire plaisir mais parce qu’elle y trouve des valeurs et des intérêts communs, et parce que votre projet peut lui assurer une nouvelle notoriété auprès de votre public. Une bonne partie de votre travail va donc consister en trouver les bonnes raisons pour savoir convaincre vos interlocuteurs.

Voici quelques bonnes questions à se poser en amont de toute démarche :

  • Quel est mon projet ? Est-ce qu’il tient la route ? Est-il précurseur, original ? Sera t-il médiatisé ? Aura t-il une vie après le voyage (livre, film, expo photo, conférences,…) ?
  • Quelles sont mes valeurs ?
  • Quels sont les moyens de communication produits avant/pendant/après le voyage ?
  • Quelles sont les marques en adéquation avec mon projet et mes valeurs ?
  • Que puis-je apporter à chacune de ces marques ? Quelle visibilité ? Auprès de quelle(s) cible(s) ?
  • Quelle est ma valeur ajoutée ? mon originalité ?

Si vous ne trouvez pas de réponse à ces questions, autant ne pas tenter les démarches ! Dire qu’on va faire un tour du monde ne suffit pas. Il faut lui trouver un angle particulier qui puisse séduire les marques. Voici deux projets sérieux en exemple : l’Odyssée électrique, le tour du monde en voiture électrique ou Riders around the world, le tour du monde des domaines skiables.

Comment se faire sponsoriser son voyage : les moyens ?

De nombreux moyens s’offrent à vous. Pour justifier le sérieux du projet, il vous faudra monter un dossier de sponsoring le plus complet possible. Celui-ci vous permettra d’approcher les entreprises. Pour savoir les convaincre, il faudra donc soigner son contenu et sa présentation et qu’il soit le plus complet possible.

Que mettre dans ce dossier ? quelques pistes :

  • Présentation du détenteur du projet : Qui suis-je ? Mon parcours, ma personnalité
  • Présentation du projet ? Que vais-je faire ? Pourquoi ? Quel est le l’objectif, le but ?
  • Quelles sont mes motivations ?
  • Quels sont mes moyens pour mener à bien ce projet
  • Quel est mon budget ?
  • Quels sont mes partenaires méias ?
  • Quels sont mes besoins ?
  • Ce que j’attends du sponsor ? La valeur ajoutée de ma demande ?
  • Que reçoit le sponsor en échange ? Quelle visibilité puis-je lui offrir ?
Une fois le dossier réalisé, vous pourrez entreprendre vos démarches. Mais qui aller voir ? Voici quelques pistes que vous pouvez explorer :
  • Les marques
  • Les médias
  • Les acteurs locaux (mairie de votre ville, conseil régional ou général, magasins de proximité…)
  • Les bourses (souvent réservées aux moins de 30 ans). Voici quelques exemples : Paris jeune aventure, la bourse Zellidja, AVI International
  • Les sites de crowdfounding : ces sites vous aident à lever des fonds. C’est intéressant mais comme le reste je vous recommande d’avoir un projet sérieux. Se faire financer son matériel pour partir en vacances n’a à mon sens pas sa place ici. Vous pouvez tenter mais vous ne duperez pas les interlocuteurs sérieux. Seuls votre famille et vos amis participeront alors pourquoi passer par ce genre de plateforme qui prend une commission, autant demander directement votre petite cagnotte à papy et mamie ou à papa et maman.

Le cas du voyageur-blogueur

On créé souvent un blog avant de partir voyager au long cours. Aujourd’hui justifier d’un tel média auprès d’un sponsor ne suffit plus. L’audience a son importance et tous ceux qui comme moi ont blogué et voyagé savent que ce n’est pas évident. Les sponsors ne sont pas plus dupes. Ils attendent des publications régulières, une audience intéressante et un trafic constant qui leur assure une visibilité, un juste retour sur investissement. Je vous conseille donc de lancer votre blog en amont et de l’alimenter régulièrement pour montrer votre implication.

Quand je suis partie en tour du monde, j’ai délibérément choisi de ne pas me faire sponsoriser pour ne pas avoir à rendre de compte à mes éventuels partenaires. Je ne savais pas si l’aventure blogging me plairait, quel serait l’état des connexions à travers le monde et encore moins quelle serait la régularité de mes publications. Bloguer en voyage demande du temps et vous verrez que les tentations de sortir diner ou boire un verre avec ses compagnons de voyage est souvent plus grande que celle de rester à son hotel pour publier. Posez-vous les bonnes questions : pourquoi je fais un blog ? Que vais-je raconter ? Qui vais-je séduire ? Qui va me lire ? Comment vais-je émerger parmi la multitude de blogs de voyage existants ? Quelle est ma valeur ajoutée ?

J’espère que ce billet saura répondre à toutes les attentes de ceux qui se posent la question du sponsoring et saura faire réaliser à ceux qui le voient comme un moyen de se faire financer leur voyage que derrière il y a des entreprises et qu’elles ne sont pas là pour financer vos vacances mais pour améliorer leur notoriété, elle associe son image à la vôtre. Pour se faire sponsoriser il faut avoir un projet sérieux et être un tant soit peu professionnel.

Vous cherchez des sponsors ? Racontez-nous vos expériences, vos démarches. Sont-elles fructueuses ? Quelles sont vos bonnes et mauvaises expériences ? 

More from Adeline

Le jour où j’ai testé l’ice swimming en Finlande

Quoi de mieux pour connaitre la culture d'un pays que de rencontrer...
Lire la suite

14 Commentaires

  • Si le sponsoring m’a été plusieurs fois proposé j’ai toujours dit non face aux « dents longues » des sponsors . Ce que j’aime en voyage c’est mon entière liberté et un certain goût de vacances sans prise de tête. Mais je conçois que le principe puisse tenter quelques personnes. Bo WE Bises

  • Je pense que j’aurai tendance à choisir de partir sans sponsors par crainte de devoir trop rendre de comptes. Mais si cela se trouve ce n’est pas trop embettant…
    Généralement, que faut-il faire en échange? (à part les mentionner)
    Léa.

    • @Léa : cela dépend de l’investissement : ça peut être mettre un logo sur un site, dans un film, faire des mises en situation de produit, écrire des billets sur leur site internet, écrire un article pour le magazine d’une ville… Tout est imaginable à partir du moment où le sponsor reçoit l’équivalent financier en visibilité ou en service de ce qu’il donne en produit ou en argent.

  • Je suis entièrement d’accord avec toi. Pour le moment je suis pas mal ton conseil d’alimenter un blog en amant avant d’aller chercher du monde pour mes futures projets.

    Comme tu le dis il ne faut pas blogger pour gagner de l’argent ni pour obtenir des sponsors.

  • coucou
    je tıens moi aussi a ma liberté en chemin, mais ça fait toujours super plaisir de se dire que quand tu passe a la caisse pour ton matériel (qui est jamais donné…) que tu peux avoir une réduction. Tout ça pour un lien vers eux sur ton blog qui de toute façon y aurai été puisque presque tout les voyageurs mettent en ligne leur matériel. Apres, je n’ai jamais voulu de sponsor financier car c’est a ce moment la que tu dois faire plein de truc en contrepartie et que tu perd ton entiere liberté.
    Ce qui est pas mal, en chemin c’est d’utiliser les réseau sociaux pour partager ton aventure et les sponsors viennent te chercher. On en cherchait pas et je ne fait pas mon blog pour ça a la base mais ça fait toujours plaisir. Jusqu’a présent, twıtter est ce qui fonctionne le mieux, par ce biais on nous a offert des chaussures de randonnée et un sac a dos. Nous devons juste leur envoyer de temps en temps des photos, chose facile car en voyage on se ballade rarement pieds nus et sans sac. Bon c’est peut être aussi lié au fait qu’on ai traversé l’Europe a pieds et que je suis en voyage depuis 1 an et demi…
    En tout cas bon courage a tout ceux qui sont motivés pour faire des dossiers avec des montagnes de paperasses avant de partir.
    Sandrine

  • Eh bien figure toi que j’y songe, pour mon Rapa Iti Project (la dernière des îles australes). Cet article tombe à pic! Les circonstances s’y prêtent, comme je n’ai pas envie de simplement « y aller » (je devrai y séjourner 3 semaines minimum de toute façon) mais je dois encore réfléchir sérieusement à l’angle d’attaque de mon projet.

  • Nous préparons un TDM sur 8 mois et l’idée première en effet était de passer par le sponsoring pour nous aider à le financer… Idée vite abandonnée pour les raisons déjà évoquées : pas assez de liberté, obligés de rendre des comptes etc. En revanche l’idée de créer un blog en amont est une bonne idée ne serait-ce que pour voir si l’on aime bloguer 😉 Bon voyage à tous.

    Hélène

  • Il est trop contraignant d’avoir un unique sponsor si ce n’est que pour voyager et bloguer car ils demandent souvent trop de choses et vous contraignent beaucoup mais oui, il y a toujours d’autres moyens pour un blogueur de rentabiliser un peu son voyage 😉 Super article sinon 😉

  • Le sponsoring peut être intéressant pour les personnes qui n’ont pas le budget nécessaire mais effectivement, je rejoins Petitgris sur ce point, on perd en liberté. Enfin, j’imagine car je n’ai jamais pratiqué le sponsoring. Et voyager, dans un sens c’est être libre. Ca en devient donc un peu contradictoire… Après, je pense qu’il faut fixer des règles et des limites avec son sponsor.

  • Très intéressant cet article. Je le met tout de suite dans Evernote. J’ai déjà été en contact avec des sociétés pour du sponsoring, mais c’était pas très sérieux. Paiement de l’hébergement, articles invités, aide au référencement… Je devrais me pencher sur un vrai sponsoring de voyage, avec une société sérieuse.

  • Je m’étais penché sur la question il y a quelques années sans vraiment aller plus loin. Les bourses sont plus accessibles que le sponsoring je pense.

    Tu va bientôt pouvoir en rajouter une, je viens de créer une nouvelle bourse de voyage, j’en parlerais ce mois-ci sur mon blog:-)

  • Bonjour, je pars cet automne pour 2-3 ans, j’essaie de monter un projet social et artistique. J’ai fait un très bon dossier en m’appuyant sur d’autres trouvés en ligne, j’ai un nouveau site avec 10 articles pour le moment mais peu de « fans » sur Facebook et peu de visites sur le site. Devrais-je attendre avant d’envoyer mon dossier? Les réseaux sociaux, le trafic d’un site sont-ils pris en compte? Et que puis-je espérer des sponsors?
    Si tu trouves le temps, le dossier est sur mon site…
    Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *