Que faire à Singapour ? mon guide pratique

Selon le Lonely Planet, Singapour fait partie des 10 pays à visiter en 2015 aux côtés de la Namibie, des Philippines ou l’Irlande pour en citer quelques autres. Lors de mes 5 jours à Singapour en novembre dernier, j’ai pu explorer la ville-état pour me faire une idée du pourquoi de cette première place. Certains diront que Singapour est trop propre, trop lisse, trop tout court mais après ce séjour, je pense sincèrement qu’il faut oublier ce côté « trop » (et les nombreuses poubelles qui trainent partout dans la ville) et prendre ce qu’elle a de meilleur. Croyez-moi, cette ville a de nombreux atouts non négligeables pour tout voyageur qui aurait envie d’une petite escale entre deux avions ou simplement pour un city trip de quelques jours en Asie. Alors que faire à Singapour ? Suivez le guide !

Que faire à Singapour ? le Merlion, l'emblême de Singapour se situe au Merlion Park sur la baie. Mi-lion, mi-poisson, tout le monde se presse pour se faire prendre en photo avec

Quels quartiers visiter à Singapour ?

Si vous interrogez un singapourien sur les grands centres d’intérêts de sa ville, il vous dira qu’elle en présente deux principaux : d’abord c’est une ville verte, ensuite on y mange extrêmement bien. J’avoue que le côté vert m’a plutôt surprise, je ne m’y attendais pas du tout et j’ai été très agréablement surprise. Le deuxième m’étonne moins vue la situation géographique de Singapour au coeur de cette région tellement riche en saveurs et des influences chinoises, malaises et indiennes de cet état de tout juste 50 ans.

Pour moi il y a plusieurs quartiers incontournables si vous recherchez comme moi une Singapour authentique et vous verrez il y aura toujours un petit truc qui vous ramènera à la cuisine…

Le quartier de Katong

Le premier est le quartier de Katong, le berceau de la culture péranakane (les descendants des premiers immigrants chinois et malais installés dans les colonies britanniques) et c’est ici qu’il faut venir pour trouver les fondations de Singapour. Ce quartier est joli comme tout : des petites maisons coloniales de couleurs où le bois et la faïence dominent, des petites boutiques traditionnelles, les fameux dumplings (plat traditionnel), les tissus…

Que faire à Singapour ? Une visite incontournable : les jolies maisons de Koon Seng Road
Les jolies maisons de Koon Seng Road

Koon Seng Road et ses jolies shophouses aux façades colorée. Construites dans les années 1920, elles sont classées au patrimoine national depuis 1991 et sont un petit paradis pour les photographes !

Kim Choo est une vieille institution de Singapour. Il faut y aller pour manger des rice dumplings mais aussi pour sa boutique qui rassemble de nombreux objets, faïences, meubles, tissus et vêtements issus de la culture péranakane.

Que faire à Singapour ? Incontournable découverte de la culture peranakane dans le quartier de Joo chiat
Dumplings de chez Kim Choo

Le café Sinpopo (Sinpopo – 458 Joo Chiat Road) pour un fameux Kopi Peng (café glacé). L’ambiance y est très sympa avec ses citation de Voltaire et JFK aux murs. Quand il fait chaud et humide dehors, une pause parfois s’impose et dans ce café on se sent plutôt bien !

China Town

Le deuxième quartier incontournable de Singapour est China Town. Comme Katong, il est composé de shophouses colorées et il fait bon y flâner, s’arrêter au temple de la dent de Bouddha, voir les hommes jouer aux dames au petit square d’à côté, faire du shopping sur Pagoda street et surtout manger dans la rue un plat que vous aurez acheté à l’un des nombreux stands du hawker center de Smith street. N’oubliez pas de prendre un Kopi Peng (café au lait glacé) au petit stand à l’une des extrémités du hawker center, le meilleur de tout Singapour (enfin de ceux que j’ai goûté).

Que faire à Singapour ? China town à Singapour est le lieu idéal pour découvrir la steetfood. Ne pas oublier d'aller boire un Kopi Peng
Le stand où acheter un très bon Kopi Peng à China Town

A quelques pas de China Town, vous pouvez aller vers le quartier de Tiong Bahru où vous trouverez des petites galeries, des petits cafés et restaurants tendances et une librairie dans laquelle j’ai aimé m’arrêter. Tout ce que j’aime : petite papeterie, appareils photos vintages et beaucoup de livres d’auteurs locaux.

Books Actually – 9 Yonk Siak Road

Que faire à Singapour ? Bookshop Books actually, une très jolie librairie à découvrir à Singapour
Books Actually – Tiong Bahru

Kampong Glam

Le troisième quartier incontournable à explorer est Kampong Glam et sa célèbre Haji lane, la fashion street de Singapour. Ici nous sommes dans le quartier musulman. Il y a donc deux mosquées au coeur du quartier puis des petites rues très colorées où il règne une ambiance très sympa, totalement différente des autres. Ici il y a de nombreuses petites boutiques de créateurs. Il ne faut pas hésiter à pousser les portes pour dégoter de petites perles bien locales.

Que faire à Singapour ? shopping sur haji lane, un quartier plus traditionnel pour faire du shopping. A préférer aux grands centres commerciaux.
Atmosphere sur Haji Lane

Pour une pause café : I am Cafe – 674 North Bridge Road (angle de Haji Lane)

Little India

Pour finir, comment ne pas parler de Little India ? A peine on y rentre qu’on est transporté direct en Inde. Les odeurs des épices se mélangent à celles de l’encens. Dans la rue les femmes en sari, des hommes vendant des magazines en hindi décolorés par le soleil, des échoppes où l’on peut acheter des Medimix (mes savons préférés), celles où on peut s’arrêter boire un chaï ou manger un thali et bien sûr des temples où il fait bon s’arrêter pour retrouver une ambiance du pays, suffisamment pour que la nostalgie de l’Inde m’envahisse.

Que faire à Singapour ? Sri Veeramakaliamman temple à découvrir dans little india

Pause verte à Singapour

Et si vous avez envie d’une petite pause au vert durant votre séjour, il y a de quoi puisque les zones vertes recouvrent plus ou moins la moitié du territoire. Oubliez l’ile de Sentosa, trop paillettes et disneyland à mon goût, et partez plutôt explorer Pulau Ubin à vélo. Là-bas on se croirait n’importe où en Asie et surtout pas à Singapour. Pour y aller c’est simple, il suffit d’aller au Changi point ferry terminal (la traversée vous coûtera seulement 2$50).

Que faire à Singapour ? Réserve naturelle de Bukit Timah pour se promener dans la forêt à Singapour
Dans la réserve naturelle de Bukit Timah

Autre option, la réserve naturelle de Bukit Timah. Cette forêt tropical est super grande et héberge de nombreuses espèces d’animaux. Perso je n’ai vu que des singes mais s’il y a un truc que je ne peux pas renier, c’est que j’étais loin, bien loin de m’imaginer en ville mais plutôt dans la forêt primaire de Bornéo ou celle de Thaïlande. Si vous n’avez pas le vertige, n’oubliez pas de faire la tree top walk du réservoir MacRitchie et marcher sur le pont suspendu qui vous transporte direct au-dessus des cimes et une vue sur la verdure à perte d’horizon…

Où manger à Singapour ?

A Singapour on peut manger pour tous les prix, de 2$50 à no limit. Comme partout en Asie la streetfood est incontournable et j’avoue que je ne m’attendais pas vraiment à ça à Singapour que j’imaginais comme une ville où le traditionnel se perdait, au profit d’une vie super occidentalisée.

Les hawkers centers sont les meilleurs endroits où s’arrêter pour la streetfood. Je vous ai parlé plus haut de celui de China town, j’ai aussi testé celui de Tiong Bahru et celui de Changi (au retour de Pulau Ubin)

Que faire à Singapour ? Une expérience incontournable : Manger dans un Hawker center
Changi Hawker center

Tiong Bahru Food Market & Hawker Centre – 30 Seng Poh road

Changi hawker center – Changi village road

Note : le hawker center de China town est un peu plus cher que les autres (compter entre 5 et 10$ pour un plat et moins de 5$ pour les autres)

Petit tuyau : pour choisir le stand où manger, repérez où la file d’attente est la plus longue, mettez-vous derrière et attendez à votre tour !

Que faire à Singapour ? le chili crabe fait partie des plats traditionnels à déguster à Singapour
le fameux Chili crab

Sinon je vous recommande de ne pas quitter Singapour sans avoir mangé un Chili Crab, LA spécialité du coin, ou des cuisses de grenouille. Eh oui, je pense qu’à Singapour on en mange bien plus que chez nous et un peu plus épicées aussi. J’ai gouté (et aimé) les deux.

Pour le Chili Crab, c’était dans la chaine Jumbo Seafood, Boat Quay.

Pour les cuisses de grenouille, c’était à Geylang, le quartier rouge de Singapour. De rouge je n’ai rien vu car tout ça m’a l’air bien caché (bien que totalement réglementaire) mais mes papilles se sont régalées ! Certainement mon endroit préféré pour la streetfood.

Adresse : Fresh frog porridge – Lor 9 Geylang – Singapour

Que faire à Singapour ? Manger des cuisses de grenouille dans le quartier de Geylang
Les cuisses de grenouille… Miam

S’il y a un restaurant « occidentalisé » où je vous recommande de diner, c’est bien le Wild Rocket. Le Chef, Willin Low, est un ancien avocat qui a tout quitté pour réaliser son rêve d’ouvrir un restaurant dans sa ville natale. Pour travailler ses plats, il prend son inspiration de ses nombreux voyage mais aussi dans les hawker centers, qu’il estime être la meilleure cuisine du monde !

Adresse : 10A Upper Wilkie Road, Singapore (le restaurant est situé au rez-de-chaussée de l’Auberge de Jeunesse Hangout@Mount Emily)

Ou manger a singapour ? diner au wild rocket

Pour en apprendre plus sur la culture food de Singapour, je vous recommande de rencontrer Maureen, une blogueuse singapourienne connue sous le pseudo Miss tam Chiak, qui organise des foodtours en anglais. C’était un vrai plaisir de parcourir China town avec elle et je suis sûre que ses tours doivent être super interessants. Son blog regorge de bonnes adresses locales et aussi plus largement d’adresses en Asie.

Où boire un verre à Singapour ?

Economiser sur la cuisine vous permettra de vous faire plaisir dans des bars et ça il y en a une grande variété à Singapour ! Voilà une petite liste de ceux que j’ai testé et que je peux vous recommander. D’une manière générale, mieux vaut réserver avant d’aller dans un bar à Singapour. Si vous ne l’avez pas fait, on ne vous fermera pas forcément la porte mais on vous fera payer un droit d’entrée hors de prix (au moins de quoi vous payer un cocktail au Raffles).

Que faire à Singapour - 2am dessert bar
2 am dessert bar

Dans ceux que j’ai testé et que je recommande vivement, il y a le 2 am dessert Bar. La chef qui a fréquenté les cuisines de Pierre Hermé est une réelle artiste. Elle sait mélanger des saveurs mieux que d’autres. C’est une adresse incontournable pour manger un bon dessert et son cocktail qui va bien avec !

Adresse : 21A Lorong Liput, Singapour

Que faire à Singapour ? Gardens by the bay, un jolie jardin botanique à visiter de nuit pour assister au son et lumière
Gardens by the bay de nuit

Dans un autre style, c’est sympa d’aller boire un cocktail au coucher du soleil au bar-terrasse Indochine du Gardens by the bay. On y entre de jour sans faire attention où l’on est et on en repart de nuit au milieu d’arbres métalliques/murs végétaux sous un son et lumières sympathique ! Du bar on a la vue à 360° : d’un côté l’arrière du Gardens by the bay, le Singapore Eye et au loin le port. Le lieu est assez unique et c’est l’occasion de boire un verre en terrasse sans se sentir etouffée par les buildings.

Adresse : Gardens by the Bay, 18 Marina Gardens Drive

que faire à Singapour ? cocktail chez The Library

C’est une adresse secrète que je vous présente maintenant. On entre dans The Library par une boutique appelée Leong T – Pour y entrer il faut soit avoir un mot de passe soit raconter une histoire drôle. Une fois ce barage passé, vous entrez par une porte secrète dans un lieu unique. L’ambiance est sympa, les cocktails très bons. Bref une bonne adresse.

Adresse : 47 Keong Saik Road, Singapour

Pour se faire plaisir il faut aller boire un classique Singapour Sling au bar du Raffles, le 1er hôtel à s’être construit à Singapour. Je n’ai pas testé, le jour où j’ai voulu y aller, une certaine Madame Choo fêtait ses 80 ans et avait privatisé l’endroit. Par contre je suis allée faire un tour à la boutique voisine et pour les yeux et un rappel de toute l’histoire de cet endroit, ça faut le détour !

Adresse : 1 Beach Rd, Singapour

Où boire un verre à Singapour ? The Lanterne - Fullerton bay hotel
The Lanterne – Fullerton bay hotel

Situé au sein du Fullerton bay hotel, The Lanterne est l’adresse paillette par excellence. Situé sur la baie, avec vue sur le Marina Bay Sand et sur le fameux Merlion, l’emblême de Singapour, on déguste un cocktail au bord de la piscine. Un classique. Pas vraiment mon style mais la terrasse extérieure et la situation de l’hôtel en font un bon endroit pour une pause « avec vue ».

Adresse : 80 Collyer Quay, Singapour

Où boire un verre à Singapour ? Manhattan bar - Regent hotel Singapour

Quand on rentre dans le Manhattan bar, on a l’impression d’entrer dans un bar à cigare du 19ème siècle à New-York où se retrouveraient de vieux membres de la mafia locale. Je vous rassure, il n’en est rien, nous sommes bien à Singapour et c’est l’endroit idéal pour prendre un apéro dinatoire avant de prendre l’avion du soir qui vous ramènera vers la France ! Superbe présentation, des saveurs uniques – Je vous recommande le cocktail New York 🙂

Adresse :Hôtel Regent – 1 Cuscaden Road, Singapour

Où faire du shopping à Singapour ?

Orchad Road et sa vingtaine de malls répartis sur quelques kilomètres est visiblement l’endroit où il faut aller. Personnellement je ne suis pas une grande fan de centres commerciaux et j’ai préféré flâner dans les petites boutiques de Haji Lane dans le quartier Kampong Glamou celles de Katong.

Que faire à Singapour ? - Faire du shopping sur Haji lane plutôt que dans les centres commerciaux

Pour ceux qui auraient envie de rapporter du matériel photo, le Funan DigitalLife Mall (109 North Bridg Road) est l’adresse où aller. 7 étages entièrement dédiés à la photo, vidéo, téléphonie et informatique. Attention, avant d’acheter du matériel en Asie, il faut être conscient que celui-ci ne sera pas sous garantie en France. Par contre vous pourrez récupérer la taxe à l’aéroport le jour du départ (et éventuellement payer la taxe en arrivant sur le territoire français). Je vous recommande donc de bien vérifier le prix de votre matériel en France (petit comme gros matériel) car cela ne vaut pas toujours le coup. Je devais me racheter un filtre polarisant circulaire pour mon objectif 24-70mm mais en vérifiant, j’ai vu qu’il était moins cher sur Amazon.

Si vous voulez rapporter des souvenirs basiques de Singapour (T-shirts, mugs,…), je vous conseille China town où il y a de nombreuses boutiques et un choix très varié.

Où dormir à Singapour ?

L’offre des hotels à Singapour est assez large mais pas forcément compétitive et surtout très largement axée business.

Que faire à Singapour ? Aller voir la piscine la plus haute du monde au Marina Bay Sand

Je sais que beaucoup rêvent du Marina Bay Sand mais je n’en ai pas forcément eu de bons échos (1 heure d’attente au check-in, un service pas forcément à la hauteur…). Personnellement cet hotel me parait plus être une usine qu’un endroit où j’aimerais me retrouver après une journée dehors, je ne saurais donc vous le recommander à moins que votre kif soit d’aller vous baigner dans la piscine la plus haute du monde (une nuit dans l’hotel est le seul moyen d’y avoir accès).

Où dormir à Singapour ? Au Mythique Raffles hotel
Mythique Raffles hotel

Autre solution, choisir le classique hotel Raffles, ce serait plus celui-ci qui me ferait rêver pour remonter l’histoire et revenir du temps des premiers colons anglais. Si vous êtes comme moi et que vous aimez les hotels qui ont une histoire à raconter, n’hésitez pas, celui-ci en est chargé !

Finalement j’ai dormi au The Quincy hotel, un boutique hotel très sympa situé à deux pas de Orchad road. Intéressant pour celles qui auraient envie de shopping. Dans cet hotel, le mini bar est inclus, on a le droit de faire laver 2 effets personnels par jour (interessant vu le taux d’humidité à Singapour) et les cocktails sont gratuits à l’heure de l’apéro.

Où dormir à Singapour ? The quicy hotel
Vue de mon transat à la piscine du Quincy hotel

Pour ceux d’entre vous qui auraient des petits moyens ou pas l’envie de dépenser des centaines de dollars en hôtel, il existe quelques backpackers (j’en ai vu à Little India mais j’imagine qu’il y en a ailleurs). Sinon il y a toujours la solution AirBnB ou couchsurfing. Pour ce dernier, comme dans toutes les grandes villes, je pense qu’il faut s’y prendre quelques semaines à l’avance.

Quel guide pour visiter Singapour ? Je vous conseille Un grand week-end à Singapour chez Hachette.

Aller/se déplacer à Singapour

De nombreuses compagnies déservent Singapour. Les deux fois où j’y ai mis les pieds j’y suis allée avec Singapore Airlines (et la dernière fois j’ai volé sur l’A380). J’avoue qu’elle reste pour moi une des meilleures compagnies du monde en tout cas je m’y sens bien et transportée en Asie dès l’entrée dans l’avion et les premiers échanges avec le personnel navigant. Des 4 vols faits sur cette compagnie je n’ai jamais été déçue et si vous réservez les billets quelques mois en avance, vous aurez des prix très compétitifs.

Pour se déplacer dans Singapour, il y a le métro mais à 2 ou plus, le taxi est très compétitif et souvent la meilleure alternative.

Pour tout autre renseignement sur Singapour, le site de l’office du tourisme YourSingapore est très bien fait.

Si vous aussi avez des bonnes adresses à partager au retour de votre voyage, n’hésitez pas à le faire dans les commentaires !

Bon voyage à Singapour.

Pour me suivre dans mes prochaines aventures, n’hésitez pas à vous abonner à mes comptes Facebook, Instagram, Pinterest et twitter.

Pour partager sur Pinterest :

Que faire à Singapour ? Où dormir ? Où manger ? Que visiter ? City guide complet sur Singapour

Tags from the story
,
More from Adeline

Halifax et la Nouvelle Ecosse en 15 photos Instagram

Je ne connaissais rien de la Nouvelle-Ecosse au Canada avant d'y poser...
Lire la suite

13 Commentaires

  • J’avais été très étonnée aussi du côté vert de Singapour auquel je ne m’attendais absolument pas. Nous nous étions notamment promené au MacRitchie Reservoir (ballade très agréable, mais on a été bien surpris de voir une dame balayer le sentier au milieu de la forêt ^^). Le jardin botanique est magnifique également.

    Quant au couchsurfing, nous sommes restés 10 jours, uniquement en couchsurfing (et une nuit à l’aéroport car nous arrivions tard), tous trouvés en dernière minute (4 couchsurfeurs au total). On a même fait du couchsurfing nudiste chez un couple egypto-turc.
    C’est donc possible de faire du couchsurfing sans s’y prendre des semaines à l’avance mais je pense qu’il faut contacter des gens qui ont un peu moins d’expérience (pas une centaine de références donc) et sont souvent moins sollicités.

    • merci pour ce partage d’expérience Julie et le couchsurfing nudiste avec un couple egypto-turc, ça c’est une expérience hors du commun surtout à Singapour 🙂

  • C’était quand même très très cool ce voyage! Et surtout, ca m’a donné la chance de pouvoir investir dans mon reflex à moindre prix… Rien que pour ca, au final, ca vaut le coup de s’y rendre étant donné que j’ai économisé +1000 euros! 🙂

  • Bonjour !
    moi aussi j’ai acheté le best in travel 2015 de LP, et Singapour fait partie de ma to-do list. J’y avais été il y a une quinzaine d’années, mais j’étais trop jeune pour apprécier comme il se doit. En tout cas, ton post donne envie ! Bonne continuation !

  • Merci Adeline pour ton petit guide pratique 😉 Je vais à Singapour en septembre prochain et je planifie déjà mon voyage là-bas. Je vais rajouter quelques-unes de tes suggestions à ma longue liste.

  • Super article et très belles photos, je suis déjà allée à Singapour mais je vais devoir y retourner, certaines de tes adresses me donnent vraiment envie…. par contre je trouve que la grande concurrente Hong Kong a quand même beaucoup plus à offrir que Singapour (je dois être un peu biaisée vue que j’y habite), plus de nature variée, plus d’histoire, plus de dédales à découvrir…. A quand ton petit guide de Hong Kong pour que je découvre des belles adresses?

    • Ah ah j’aimerais tellement retourner à Hong Kong Amélie. J’ai passé 2 jours là-bas en 2010 pendant mon tour du monde et j’avoue que l’envie d’y retourner se fait de plus en plus grande. Si je viens, je te fais signe, tu me feras découvrir tes bonnes adresses 🙂

  • Merci pour ce guide pratique ! 🙂 Je dois dire que Singapour m’attire de plus en plus ! Certaines de tes adresses me donnent des envies de balade et de nourriture… Et je suis très surprise par le coté « vert » de la ville qui est un plus indéniable. Bref, ça m’a tout l’air du city break parfait !

  • Super guide de visite, ça donne envie de découvrir Singapour. J’aime beaucoup les villes avec un choc culturel entre les quartiers. Et en Asie, pour ça ils sont très forts. Il y a souvent des quartiers modernes et des quartiers traditionnels.

  • Bonjour

    Je rentre ce matin même de Singapour ou j’ai passé 4 jours en famille après un séjour à Bali.
    Je recommande cette destination en solo, couple ou famille (3 enfants pour nous ). J’ai connu Singapour il y a une vingtaine d’années. Déjà surprise par sa verdure, çela n’a pas changé, la ville est toujours aussi verdoyante et le jardin « gardens by the bay » ne fait que confirmer l’image que cette ville veut donner : modernisme dans un ecrin de verdure.

    Je confirme les bonnes Adresses d’Adeline.

    Côté nourriture nous avons testé à Little India le restaurant « banana Leaf » excellente nourriture indienne ! Préciser au serveur pas trop « spicy » car ça arrache !
    Non loin de là, rue Dunlop, vous trouverez dans une échoppe traditionnelle des épices et pourrez ramener des curry indien en sachet.
    Dans les pharmacies du quartier chinois, ou encore à l’aéroport, n’oubliez pas d’acheter le fameux baume du tigre.

    Côté transport les taxis prennent 4 personnes maxi (il existe de grands véhicules mais plus compliqué à trouver, très facile à l’aéroport). Le métro plus le bus parfois restent d’excellents moyens de transport et faciles (sauf le bus pour se repérer pas toujours évident ! Car pas d’indication dans le bus) surtout en achetant une carte. Le décompte s’effectue en fonction du trajet effectué. Attention, dans le bus, vous badgez en montant mais aussi en descendant ! ( sinon décompte maximum).

    C’étaient quelques infos livrées en vrac, sous l’effet du jet lag, pour compléter les très bons conseils d’Adeline…que je ne découvre qu’à mon retour mais nos balades sont allées dans le même sens.

    Bon voyage à ceux et celles qui partiront à la découverte de Singapour ( 50 ans cette année)

  • Bonjour,
    j’ai été surpris à la lecture de cet article de voir que finalement Singapour est une ville attrayante. Surpris aussi de voir des quartiers bien sympathiques grâce aux photos. Une destination qui me parait bien intéressante après la lecture de cet article.

  • Superbe résumé et magnifiques photos ! Merci pour ces informations très intéressantes ! Pour notre dernier voyage à Singapour, nous avions choisi de louer un bateau et naviguer en mer. Mais lorsque l’on veut planifier son itinéraire et les lieux à ne pas manquer à l’avance, il est parfois très difficile de trouver les informations que l’on souhaite ! Lors de cette dernière croisière (4 personnes – 2 couples), nous avons débuté notre périple à Marina At Keppel Bay ! La location du bateau avait été effectuée auprès de l’entreprise GlobeSailor, dont nous sommes plutôt satisfaits ! Au plaisir de lire de nouveaux articles aussi enrichissants…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *