Quel appareil photo pour voyager ? Je vide mon sac !

Vous êtes nombreuses (et nombreux) à me demander quel appareil photo j’utilise pour voyager. Le choix d’un appareil photo, surtout quand on voyage, est un vaste sujet et beaucoup de paramètres sont à prendre en compte dans votre choix. Tout dépend de votre pratique de la photographie, ce que vous en attendez, du budget que vous voulez y mettre et aussi de comment vous voyagez (léger ou pas). Aujourd’hui j’ai décidé de vider ma besace et vous présenter chaque pièce de mon sac photo. Vous allez vous rendre compte que ce n’est le plus léger de la planète !

Détail mon mon matériel photo de voyage

Préambule

Avant de vous détailler chaque pièce, j’aimerais vous dire que la photographie n’est pas qu’une question de matériel, elle est aussi le résultat de l’association du regard (qui à mon sens fait la grande majorité du travail), d’un peu de technique de prise de vue et de la maitrise d’un logiciel de retouche pour les rendre plus jolies en améliorant les contrastes, la luminosité etc…

Le matériel que je vais vous présenter n’est pas destiné à quelqu’un qui n’a jamais pratiqué la photo auparavant mais plutôt à quelqu’un de passionné, pratiquant la photographie régulièrement et prêt à investir un peu d’argent dans son matériel.

Le boitier et les objectifs

Depuis que j’ai commencé la photo numérique, je suis équipée d’un boitier de la marque Canon. D’abord un 350D puis un 50D et aujourd’hui un 5D Mark III. Ce boitier plein format, bien que génial, est complexe pour un novice en photo et surtout lourd (nu, il pèse déjà près d’un kg).

Concernant les objectifs, j’en ai trois :

  • L’EF 24-70 f/2,8 II USM mon objectif chouchou, c’est celui qui est monté à 90% du temps du mon boitier. Il me permet aussi bien de faire du paysage, des portraits que de la photo de rue, même s’il est un peu trop voyant pour cette dernière. Dans certains pays c’est un réel frein.
  • Le Pancake 40mm f/2,8 STM : pour régler mon problème de photos de rue, cet objectif ultra plat est pratique et léger et me fait passer un peu inaperçue
  • Le 50mm f/1,4 USM : avec une ouverture à 1,4, cet objectif est ultra lumineux. Il est parfait pour faire des photos de nuit, d’intérieur, des portraits…

Cette base mériterait d’être complétée par un objectif grand angle type 16-35 2,8, parfois ça me manque pour les paysages et d’un 70-200 pour aller un peu plus loin, notamment quand il y a des animaux autour. Le prix de ces objectifs me freine un peu (la photo une fois que l’on commence c’est sans fin).

L’an dernier quand je suis allée faire mon safari en Afrique du Sud, j’ai loué un 200-400 chez Objectif-location.fr et j’avoue que j’ai été ravie du service, si j’ai de nouveau besoin de matériel pour faire de la photo animalière (que je pratique moins), je ferai de nouveau appel à ce site très sérieux.

Fuji X100t, mon appareil de tous les jours

Fujifilm X100t appareil idéal pour la photo de rue

Comme beaucoup de photographes, j’aime toujours avoir un appareil photo sur moi. Mon Canon étant vraiment trop gros à glisser dans un sac à main et mon téléphone ayant ses limites, j’ai récemment acheté un Fuji X100t que j’adore. Il se glisse partout, est discret et idéal pour la photo de rue. Attention ce n’est pas un appareil que je conseillerais comme 1er appareil dans le sens où l’objectif est fixe (28mm équivalent 35mm) et pas interchangeable. Personnellement j’aime la qualité des photos produites, son côté vintage et même si sa prise en main est un peu compliquée au début, une fois essayé on l’adopte assez facilement.

Si vous voulez en savoir plus sur cet appareil photo, je vous conseille le test du photographe Genrao Bardy réalisé pour Photo Trend.

Le trépied ou stabilisateur

Pour la voyageuse solo que je suis, le trépied est indispensable si je veux avoir quelques photos souvenirs de moi. Même si je ne suis pas adepte du selfie à outrance, c’est quand même sympa d’avoir de jolies photos de soi quand on voyage.

  • Le Gorilla Focus + Ballhead de la marque Joby est le trépied que j’emmène un peu partout. Je l’adore. De mon balcon à une rambarde, je le fixe absolument partout quand je veux faire un timelapse ou de la photo de nuit. C’est vraiment le trépied peu encombrant et pratique. Il existe plusieurs modèles selon le poids de votre appareil photo. Celui-ci supporte jusqu’à 5kg de matériel.
  • Le Gorilla ayant aussi quelques limites, j’ai récemment acheté le trépied compact advanced Manfrotto. J’aime la rotule et le levier qui permettent de fixer, régler et stabiliser l’appareil photo plus facilement.
Gorilla Joby en action
Tour Eiffel coupe d'europe 2016
  • Lors du Passdavtour, j’ai failli perdre mon Iphone en filmant un tuk tuk sur la route. Du coup j’ai investi (car c’est un investissement) dans un stabilisateur Gimbal Feiyu G4 plus qui correspond beaucoup plus à mes besoins que la perche à selfie (que je déteste profondément).

Petit matériel photo bien utile

  • Mon boitier a deux ports de cartes mémoires différents : un pour une Carte SD et l’autre pour une carte Compact Flash. Cela permet d’avoir une capacité de stockage plus grande. Pour le choix des cartes j’en ai plusieurs de chaque avec des capacités différentes. Comme je shoote en RAW, j’ai des cartes de 64Go. J’ai deux conseils à vous donner. Le premier préférer des cartes de marques de qualité (Sandisk ou Lexar sont les deux marques que j’affectionne) aux marques de premier prix. Préférer plusieurs cartes mémoires de capacité moyenne à une seule grosse carte mémoire. On n’est jamais à l’abris d’une carte illisible.
  • Mon boitier Canon n’ayant pas d’intervallomètre intégré, j’ai acheté une télécommande pour pouvoir faire des timelapse mais aussi me prendre en photo sans avoir besoin de demander à quelqu’un.

Petit matériel photo

  • Le filtre UV c’est le filtre j’ai absolument tout le temps monté sur mes objectifs, il n’a aucun effet sur l’image, il est là pour protéger ma lentille. Il y a quelques années je faisais une randonnée en Norvège, le sentier était humide et je suis tombée sans pouvoir protéger mon appareil. Mon pare-soleil et mon filtre ont explosé. ces deux éléments ont amorti le choc.
  • Si vous aimez les ciels bien bleus, les nuages bien contrastés ou voulez atténuer les reflets du soleil sur l’eau par exemple, alors c’est un filtre polarisant qu’il vous faut. Mon problème avec ce filtre c’est la saturation trop marquée et l’assombrissement des images. Personnellement je l’utilise vraiment sporadiquement.
  • Mon trépied gorilla n’ayant pas de quoi vérifier le niveau de l’appareil photo, j’ai déniché un tout petit niveau cube. C’est un gadget qui m’est finalement assez utile
  • Je trimballe partout le Lenspen bien utile pour retirer les poussières sur la lentille ou le filtre
  • Je n’ai pas de lecteur de carte Compact Flash sur mon ordinateur du coup j’ai investi un léger lecteur carte

Stockage des photos en voyage

Je voyage toujours avec mon ordinateur (Un macbook pro pour ceux que cela intéresserait) pour chaque soir sauvegarder mes photos, les retoucher et les poster sur les réseaux sociaux.

Me faire voler mon matériel est un grand stress dans certains pays donc je préfère sauvegarder plutôt que laisser uniquement mes photos sur carte mémoire. Pour cela j’utilise :

  • Un disque dur WD Elements sur lequel je sauvegarde chaque soir mes photos pour éviter de saturer le disque dur de mon ordinateur
  • Il m’arrive aussi de faire une deuxième sauvegarde des photos que j’aime beaucoup sur Dropbox (ou sur un cloud quelconque) histoire de bien prévenir les vols. Grace à ce lien ici pous pouvez obtenir 500 mo de stockage supplémentaire pour une première inscription sur dropbox (et si vous vous inscrivez moi aussi je recevrai 500mo supplémentaires, merci merci).

Le choix d’un sac photo pour voyager

J’ai toujours eu de sérieux problèmes pour choisir un sac photo : soit il n’y a pas de place pour mettre ses affaires personnelles, soit il est trop gros, trop moche ou pas confortable à porter, soit il attire trop l’attention (quand on voyage dans certains pays c’est important) bref pour moi c’est un vrai calvaire. Aujourd’hui j’en ai deux que j’utilise selon si je fais un city break, une randonnée, un road trip ou un voyage en train. Je n’ai pas encore trouvé le sac idéal mais je m’en rapproche !

Je vide mon sac photo de voyage

Pour les voyages où je marche beaucoup, je préfère prendre un sac à dos pour que le poids de mon matériel repose sur mes deux épaules que sur une seule. Aujourd’hui j’ai un modèle Lowepro Fastpack 250 AWE II

Ses avantages :

  • L’appareil est facilement accessible depuis le côté du sac
  • La fermeture éclair de la partie « appareil » située au bas du sac, se cache sous une partie qui se rabat sur une poche avant. On peut donc cacher par là son passeport et ses affaires personnelles en craignant moins les vols (ça ne les évite pas mais cela rassure un peu que ce ne soit pas facilement accessible)
  • Suffisamment de place pour mon matériel de base que je vais vous décrire ci-dessous plus de quoi mettre une gourde, un trépied et quelques affaires personnelles en plus
  • Beaucoup de poches pour ranger le petit matériel tels que les cartes mémoire, les filtres,…
  • Une housse de pluie qui se range dans une petite poche prévue à cet effet sous le sac

Ses inconvénients :

  • Même si l’appareil est facilement accessible, ce n’est pas un sac prévu pour dégainer rapidement.
  • Les anses et le du dos sac absorbent l’odeur de la transpiration sur les donc à long terme il pue un peu ! Quand on randonne ou voyage dans un pays chaud, c’est pas terrible.

Pour les city breaks, j’ai récemment acheté le modèle Brixton chez ONA bags, une marque new-yorkaise que j’aime beaucoup et qui a une offre assez varié. Mon choix s’est porté sur un sac d’épaule dans lequel je peux mettre, mon appareil, un ou deux objectif, mon ordinateur et quelques petits accessoires personnels ou de photo. Je ne vous cache pas qu’une fois chargé avec tous ces éléments il est lourd mais il est rarement chargé à bloc lorsque je me balade. Lors de mes city breaks, je le préfère au sac à dos, beaucoup moins esthétique et moins pratique !

Le choix d’un appareil photo pour voyager

Aujourd’hui l’offre des constructeurs évolue. Si hier Canon et Nikon étaient de bonnes références, ces dernières années de nouveaux acteurs ont sorti du matériel plus léger avec d’aussi bons résultats. Ce n’est jamais négligeable de gagner quelques kilos. Si je devais changer de matériel pour alléger mon sac photo, je m’orienterais peut-être vers les marques Fujifilm avec le XT2 ou Sony avec la gamme alpha. Il y a aussi de beaux boitiers du côté d’Olympus.

Les boitiers sont une chose, les objectifs en sont une autre. Ne négligez pas le choix de ces derniers voire même privilégiez-les !

Ce n’est pas l’appareil qui fait la photo mais bien la combinaison du regard du photographe et de son équipement. C’est comme un couple !

Le matériel photo est un investissement et ne s’achète pas les yeux fermés. Posez-vous les bonnes questions : quel est mon niveau pratique et technique ? Quel plaisir je prends ? Avec quelle régularité je pratique la photographie ? Quelle utilisation vais-je faire de mes photos ? Qu’est-ce qui est important pour moi ? Le poids ? La technique ? La qualité produite ? Toutes ces questions sont importantes pour déterminer le choix que vous allez faire et surtout ne pas vous tromper et investir de l’argent que vous n’avez pas forcément à mettre dans une passion qui n’est pas première !

Relire : quel appareil photo pour un tour du monde

Note importante : cet article contient des liens d’affiliation. Chaque fois que vous faites un achat grâce à ceux-ci il ne vous en coute rien de plus mais je reçois une commission qui me permet de continuer à faire vivre ce site. Tous les articles que je recommande ici sont ceux que je possède, que j’ai acheté au fil des dernières années et que j’utilise au quotidien dans ma pratique de la photographie.

Pour partager sur Pinterest :

Quel appareil photo pour voyaer ? Je vide mon sac

Dernière mise à jour par le .

Tags from the story
More from Adeline

Retour en Afrique 13 ans après

A peine rentrée d'Allemagne et me voilà déjà la tête dans mon prochain voyage...
Lire la suite

7 Commentaires

  • Suis curieuse d’avoir ton avis sur le stabilisateur. Il m’en faudrait un aussi mais comme tu dis c’est un investissement… si je pouvais y mettre mon téléphone et ma go pro ce serait parfait

    • Je l’ai acheté hier donc je vais aller le tester dans ces prochains jours, je te dirais. Visiblement c’est le truc le mieux qui se fait aujourd’hui 🙂 Je te tiens au courant, à suivre 🙂

  • Super article. Je serai ravie d’avoir aussi les retours sur le stabilisateur.
    Pour les sacs, comme toi j’ai eu les mêmes problèmes, pas beau, trop lourd, pas pratique, trop voyant… J’ai fini par trouver mon bonheur avec la marque F-stop

  • Super article! J’aime bien voir ce que les autres voyageurs ont dans leur sac.
    C’est vrai qu’il faut pas mal de materiel…et que ça devient vite lourd. J’ai laissé tombé mon canon 60d il y a deux ans pour un Fuji X-E2. J’ai un trépied et le Gorilla Pod de base. Avec la sortie du nouveau Fuji X-T2 et sa capacité à filmer en 4K je suis entrain de regarder pour investir dans ce dernier.
    Je suis aussi très intéressée du retour concernant le stabilisateur. Je ne sais pas encore exactement ce que je recherche… mais on verra 😉

  • hello
    je suis devenue fan du X100T après avoir l’achat planifié depuis la France (lecture, re-lecture et re re lecture du mode d’emploi…:) et réalisé au japon, le jour de notre arrivée. J’étais d’ailleurs partie juste avec un polaroid pour m’obliger à le prendre en main dès mon achat le soir même!
    Je ne le lache plus et j’avoue que mon réflex (en fait les 2, l’argentique et le numérique…) restent maintenant souvent à la maison…

    Par contre je suis parfois déçu concernant le déclencheur…j ai mis du temps à l’apprivoiser mais cela vient petit à petit..

    Dans tous les cas très bon article, et on aime beaucoup ton blog!
    Bonne journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *