Roadtrip au Yukon ou comment je suis tombée nez à nez avec un grizzli

Nous sommes prévenus : lors de notre roadtrip au Yukon, mes comparses du collectif des blogueurs voyage et moi, sommes susceptibles de croiser des animaux sauvages sur le bord de la route, de gros animaux sauvages. Et oui dans un état à peine plus petit que la France où vivent seulement 36 000 personnes (dont plus de 20 000 à Whitehorse), on s’imagine bien que l’animal est roi, maître de son territoire ! Moi je rêve de tomber nez à nez avec un orignal, un ours ou un caribou (sur la route dans une voiture on s’entend bien)… Il ne me reste plus qu’à ouvrir les yeux !

Roadtrip au Yukon - Alaska highway

Roadtrip au Yukon sur la mythique Alaska Highway

Nous quittons Whitehorse et nous dirigeons vers le parc national de Kluane situé à l’ouest du Yukon en direction de l’Alaska. Pour cette première étape j’ai pris le volant. Un premier panneau nous souhaite la bienvenue sur la route de l’Alaska. ça résonne mieux en anglais « Welcome on the Alaska highway »… waouuuuuh Alaska highway, mythique non ? Un 2ème nous indique « prochaine station essence à 203 km ». Ok je crois que nous sommes partis pour de longues heures à rouler en pleine nature sans croiser un humain. Le plein est fait pas de soucis à avoir de ce côté-là pour le moment, j’active mon radar à animaux et c’est parti pour 2 ou 3 heures de route à travers de magnifiques paysages de montagne !

Elevée au coeur de la nature au bout d’un chemin sur lequel il n’était pas rare de voir chevreuils, renards ou sangliers, autant vous dire que le radar est facile à rebrancher ! J’adore voir ces petites bêtes en liberté, à l’état sauvage. ça me fait tripper… Souvenez-vous de mon trip en Thaïlande à la recherche des éléphants

Et si je croisais un ours au Yukon ?

La route est belle, les fireweed sont en fleur mais pas l’once d’un orignal en vue… Il y a bien quelques panneaux « Orignal next 70 km » mais j’ai beau regarder à droite et gauche rien… Nada ! C’est un peu frustrant mais c’est notre premier jour sur la route, nous aurons bien l’occasion d’en rencontrer, ce n’est pas possible autrement !

Et là je tombe sur un ours… Un grizzli en fait !

Un peu desabusée de ne rien voir, je relâche un peu l’attention sur la recherche d’animaux pour profiter des paysages incroyables et puis au loin, là, sans prévenir, je remarque un truc : le cul d’un animal à la fourrure rousse…

Roadtrip au Yukon - Rencontre Grizzli première vue

A ce moment le truc sort la tête du trou qu’il est en train de creuser, je freine doucement et je dis à mes copains « oh putain il y a un ours »… Desolée pour la vulgarité mais on ne rencontre pas un ours sur la route tous les 4 matins… Enfin chez nous en France c’est quand même assez rare alors ça surprend (même si on en rêvait) ! Bon en fait c’est un grizzli, on le reconnait grâce à sa bosse sur la nuque ! J’arrête la voiture à quelques mètres de lui veillant à garder le contact allumé et le pied prêt à appuyer sur le champignon pour démarrer s’il venait à s’approcher de nous.

Roadtrip au Yukon - Rencontre Grizzli la tête sortie

C’est alors qu’une voiture de patrouille s’arrête à ma hauteur. L’agent nous dit « surtout ne sortez pas de la voiture, il peut courrir assez vite »… Bon c’est une question de bon sens mais c’est rassurant de savoir que de la prévention est faite, même au milieu de nul part !

Nous voilà comme des fous dans notre voiture sur le bord de la route à observer et photographier cet animal. On ne comprenait pas trop ce qu’il faisait. Il creusait un trou mais pour chercher quoi ? Nous avons eu la réponse quelques instants après… Il cherchait un sermophile arctique (un rongeur de la famille des écureuils), plus communément appelé gopher au Yukon. Quand il réussit enfin à sortir le truc… Vision d’horreur ! Il a littéralement déchiqueté la pauvre bête ! Il faut savoir qu’un ours est plutôt végétarien ( à plus de 80%) donc on peut dire que nous avons assité à un fait exceptionnel.

Roadtrip au Yukon - Ours debout

Après près de 3/4 d’heure à observer cette bête assez fascinante, nous reprenons la route en espérant avoir la chance d’en recroiser un…

Et le lendemain on en croise un autre !

Le lendemain alors que nous reprenons l’Alaska Highway en sens inverse, sur quoi tombons-nous ? Un grizzli. Peut-être le même. L’histoire ne nous le dit pas mais il y a de fortes similitudes et nous l’avons croisé dans le même secteur !

Cette fois il nous est littéralement passé devant ! Le fait incroyable. C’est pas mal ça à placer dans un diner non ? « l’autre jour j’étais au Yukon et un grizzli est passé devant ma voiture ». Le truc tellement improbable !

Roadtrip au Yukon - Grizzli traverse l'alaska highway

Après avoir traversé la route, Monsieur est allé s’asseoir tranquillement en lisière de forêt pour se gratter. On peut dire qu’il n’était pas gêné par le flux de voitures et de caravanes s’arrêtant pour le photographier ! A croire qu’il posait pour nous. C’était cadeau !

Roadtrip au Yukon - Grizzli qui se gratte la tête

Même si je rêvais de croiser un ours, je ne pensais pas en voir un de si près à l’état sauvage. D’être en voiture m’a rassurée, je l’aurais croisé en randonnée je pense que j’aurais flippé car c’est vraiment imposant même si celui-ci était jeune, c’est quand même assez impressionant.

Je vous souhaite de voir ces animaux dans leur habitat naturel, c’est tellement d’émotions et de sensations. Moi ça me donne toujours un coup d’adrénaline de passer du rêve à la réalité.

Comment réagir si vous croisez un ours ?

Bon en France je vous l’accorde c’est pas commun mais si vous allez n’importe où au Canada, ces conseils peuvent vous servir…

Si vous êtes en voiture, surtout ne faites pas l’imprudent comme ce type que nous avons croisé et qui descendu de sa voiture, porte fermée et moteur éteint pour avoir un meilleur angle pour le photographier ! Ces animaux sont sauvages et peuvent réagir à tout instant. Ils courrent plus vite que nous, sont DANGEREUX et peuvent vous tuer avec un seul coup de patte ! Restez dans votre voiture portes fermées et gardez une distance sécuritaire de quelques mètres.

Le Yukon est un formidable terrain de jeu pour les randonneurs. Aussi quand on est à pied, le problème est différent. Veillez à toujours avoir sur vous un Bear spray que vous pourrez dégainer en cas d’approche. ça lui lancera du poivre dans les yeux, l’éblouira et vous laissera le temps de vous échapper. Pour plus de conseils, vous pouvez vous arrêter dans les centres d’accueil des parcs nationaux (d’ailleurs celui du parc national de Kluane près de Haines Junction est formidablement bien fait). Il y existe une petite brochure « assurer sa sécurité au pays des ours » très complète. Elle ne vous sauvera pas la vie mais elle vous donnera déjà quelques conseils.

Montage ours yukon

Pour me suivre dans mes prochaines aventures, n’hésitez pas à vous abonner à mes comptes Facebook, Instagram, Pinterest et twitter.

Pour partager sur Pinterest :

Lors de mon roadtrip au Yukon, quelle ne fût pas ma surprise de tomber nez-à-nez avec un grizzli. Je vous raconte toute l'histoire de ce face-à-face magique (puisque j'étais dans la voiture)

 

 

Tags from the story
More from Adeline

De Paris à Bangkok, 5 mois en chiffres et en images

[caption id="attachment_937" align="alignleft" width="210" caption="© R. Rouet"][/caption] Me voilà presque à mi-parcours....
Lire la suite

23 Commentaires

  • J’avais vu la photo sur ton facebook mais lire l’article est encore plus fou ! Je pars au Canada (Québec) dans quelques jours et je rêve de voir un ours, mais comme toi, depuis ma voiture ! Je pense plutôt croiser des orignaux (en tout cas j’espère) dans les parcs nationaux à l’occasion de randonnées ..

  • Je suis partagée entre la fascination de pouvoir observer un tel animal dans son environnement, et … la trouille pure d’en trouver un devant moi. L’idéal est sans doute d’avoir pu l’observer tranquillement à l’abri depuis la voiture… chanceuse !!

  • Cela doit en effet bien foutre la trouille si on est à pied. Je ne savais pas qu’il y avait des sprays pour les ours. Bon conseil. En encore une fois, tes photos sont très réussies.

  • Waouh ! J’ai dévoré ton billet ! 🙂 Quelle chance tu as eue ! C’était mon rêve fou quand j’avais acheté le circuit en Alaska…que j’ai dû annuler la mort dans l’âme ! 🙁 Bises

  • Assez incroyable ton récit, je dirais presque que je suis jalouse ahah! En tout cas tu as assisté à un beau spectacle et le fait que l’animal n’ai pas peur des voitures prouvent qu’il est respecté sur ce territoire, ça fait plaisir 🙂

  • Merci pour ce superbe article, quelle chance d’avoir pu croiser un Grizzli sur ta route, ça doit être vraiment surprenant ! J’avoue que les gens sont complètement inconscients de sortir de leur voiture comme ça, parce que bon, lui il a 4 pattes pour courir, et nous on en a que 2 ! ^^

  • Il sort de la voiture porte fermée moteur éteint ? Mais oui, mais oui… il a pas compris sur monsieur que l’on est pas dans un zoo ou à regarder une vidéo comme sur youtube ?

    Le jour où il se fera courser, il comprendra ^^ Pas mal les pics…

    • ouais complètement inconscient (et pas tout jeune pourtant…) Peut-être se sentait-il protégé derrière son pick-up… Je ne sais pas mais perso je ne l’aurais pas tenté !
      Merci pour les pics 🙂

  • Coucou Adeline,
    Superbe !
    J’imagine à peine ce que tu as du ressentir…
    Quand j’étais au Canada, ils m’ont aussi briefée sur la « Bears awareness », j’adore l’idée… mais je n’ai pas eu l’occasion de la mettre en application cette fois-ci!
    Hâte de lire la suite de tes aventures au Yukon !
    Aurélie

  • Wouah tes photos sont superbes!

    J’ai moi aussi croisé des grizzli en voiture dans les rocheuses au Canada, j’étais toute excitée!
    Mais le plus fou, c’est qu’on a aussi croisé un ours noir A PIED, alors qu’on se promenait sur un sentier. Et bien ça fait tout drôle! Il n’étais qu’à 20 m de nous et ne nous a pas entendu arriver. Heureusement pour nous, il s’en fichait pas mal de nous et après lui avoir un peu crié dessus, il s’en est allé un peu plus loin. J’étais effrayée et super excitée à la fois!
    Si tu veux, j’ai raconté ça ici: http://planetaddict.com/les-rocheuses-canadiennes/

  • Bonjour, quelle belle aventure. Déjà faire l’Alaska Highway est un rêve ensuite voir un ours !!!! C’est trop là d’un coup. Par contre, oui j’imagine que l’on doit être en la fascination, et la peur au ventre. C’est pourquoi, garder une assez grande distance est recommandée c’est clair. Y a toujours des inconscients, c’est clair Piotr qui se croient dans un zoo ! Bref, bonne continuation à vous, et continuez de nous faire rêver. Louise

  • Ce doit être assez impressionnant de voir un grizzli à quelques mètres seulement de soi. Je pense qu’on doit avoir une certaine montée d’adrénaline. Il est recommandé de ne pas trop s’en approcher pour éviter des risques d’attaques.

    Et merci pour les photos, qui sont vraiment belles !

  • Excellent article ! C’est un très belle rencontre. Mais j’aimerais corriger quelque chose par rapport aux Ours en France : il y a bien bien des ours brun dans les Pyrénées, une trentaine ! On peut tomber dessus, mais ils sont très peureux, discret. L’association Ferus oeuvre pour sa protection :). Voilà juste petite précision ^^.

    Bonne continuation en tout cas 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *