Le jour où j’ai misé 5$ sur Picasso au Singapore Turf Club

Je ne suis pas une grande joueuse mais voilà lorsque l’on m’a offert la possibilité d’aller au turf club de Singapour, il a bien fallu que je mette un peu de piquant à ma soirée. J’ai bien pensé à la tenue type Grand Prix de Diane avec ma belle robe, mon grand chapeau et mes talons hauts mais je n’avais pas du tout prévu l’affaire (et j’aurais dénoté) alors j’ai voulu faire comme tous les hommes présents ce soir-là : parier sur un cheval ! ah ah facile à dire mais lequel ? Quelle course ? Bien compliqué quand tous les journaux type PMU magazine locaux sont en chinois ! Bon sérieusement ils auraient été en français, je ne les aurais pas plus compris.

Singapour turf club - Turf magazine

Trouver un ami qui s’y connait en turf !

Bref. Tout a commencé alors que je dinais au foodcourt du Turf club. J’étais avec Bruno du blog Votre tour du monde et notre voisin avait l’air d’en connaitre un rayon sur les courses : les lunettes en place, le nez dans son journal et un oeil toujours rivé sur l’horloge. Bruno engage la conversation et ose demander à notre nouvel ami sur quel cheval il fallait miser. Sans aucune hésitation et avant de courir devant la TV pour suivre une course sur laquelle il avait visiblement parié, il nous répond « race 4, horse 8″.  C’est donc bille en tête que nous nous dirigeons vers la zone des paris pour miser sur le cheval numéro 8 de la course numéro 4.

Singapour turf club - les paris en attendant la course

Va pour course 4 cheval 8

Nous retrouvons les filles et sûrs de nous, nous arrivons au guichet avec nos 5 dollars « bonjour madame, nous aimerions miser 5$ sur le cheval n°8 de la course 4 ». ça c’était sans compter sur le fait qu’il y avait plusieurs courses numéro 4. La gentille dame nous demande donc « Singapour race ? Africa race ? Macao race ». On se regarde avec Bruno et un peu paniqués, on ne sait pas. Que nous demande t-elle ? Qu’est ce que notre ami nous a dit à table ? On ne se souvient pas… Bref on s’éloigne un peu du guichet pour réfléchir, on fait un petit tour, on analyse la situation tout en essayant de retrouver une colonie de 9 filles que nous avions perdue et là… Lumière ! Mais bien sûr qu’il faut miser sur la course de Singapour… On veut voir la course en direct live !

Cheval gagnant ?

Tout aussi sûrs que la dernière fois, nous arrivons au guichet avec nos 5$ et cette fois nous demandons à un gentil monsieur : « on aimerait miser 5$ sur le cheval numéro 8, course n°4, course Singapour ». Et là surprise, si nous ne savons pas vraiment ce que nous faisons, lui comprend notre demande. Il nous dit « vous misez sur le cheval gagnant ? » Bruno et moi nous regardons, nous tournons vers le monsieur, et honnêtement ne sachant pas trop quoi lui demander d’autre, nous lui répondons un oui en coeur ! Nous voilà donc chacun avec notre billet en poche ! Notre cheval s’appelle Picasso et il a la meilleure cote de la course. Il ne nous reste plus qu’à aller dans les tribunes, dans l’air chaud et humide pour suivre notre cheval et son jockey casaque rouge ! Picasso ça sonne bien, j’aime bien.Il va gagner c’est sûr, on ne peut pas porter le nom d’un si grand artiste et être un looser !

Singapour turf club - avant le départ de la course

Le stress de la course

Le stress monte… Les chevaux quittent la salle d’appel et arrivent sur le champs pour prendre le départ. On les voit se diriger vers les boites de départ (oui j’ai maintenant acquis un vocabulaire de turfeuse). Les chevaux sont un peu nerveux mais ils rentrent tous !

Singapour turf club - cheval numéro 8

Les boites s’ouvrent et c’est parti ! Notre cheval casaque rouge part comme une furie… Il a quelques longueurs d’avance sur le numéro 6 casaque jaune mais dans le virage la casaque jaune remonte… A quelques dizaines de mètres de nous, on sent bien que Picasso n’ira pas jusqu’au bout en tête… Le numéro 6 le dépasse dans la ligne droite et passe la ligne d’arrivée en vainqueur… Notre valeureux Picasso arrive donc 2ème et voilà comment j’ai perdu 5$… Si j’avais su que l’autre possibilité était de miser sur le placement dans les 3 premiers, j’aurais gagner de quoi m’offrir le fameux cocktail Singapore Sling au Raffles à 40$ ! Mince…

Bref le 7 novembre 2014, par méconnaissance totale des règles du turf, j’ai perdu 5$ (soit 3€) mais j’ai un peu vécu mon Grand Prix de Diane de Singapour à moi…

More from Adeline

Mon train bleu du Sri Lanka

Aller au Sri Lanka sans prendre le train c'est comme aller à...
Lire la suite

5 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *