24 heures à Helsinki

Alors qu’il me restait toute une journée avant de prendre mon avion direction la France, je décidais de revenir sur les pas de mon food city tour et de me lancer dans un trek urbain à Helsinki. Mais de quoi s’agit-il me direz-vous ? Et bien s’agit juste de découvrir la ville en marchant tout en se laissant porter par le vent. Bon ça c’est ma définition. J’aime bien l’idée de partir sans savoir où aller et me laisser porter par mon regard et ma curiosité. La veille j’avais repéré quelques bâtiments originaux et c’est par ceux-ci que j’ai voulu commencer.

Le design pour point de départ

La Chapelle du silence dans le quartier de Kamppi est mon point de départ. La veille, ce bâtiment à l’architecture originale m’avait interpelée et puis pas le temps de s’arrêter, c’est donc par là que mon trek urbain commencerait. Construite en 2012 alors qu’Helsinki avait été designée capitale mondiale du design, cette Chapelle a été imaginée pour que tout un chacun puisse venir se recueillir, méditer ou simplement trouver le silence au coeur de la ville. Même si cette chapelle est rattachée à l’église luthérienne, ici pas d’office. Un mot me vient à l’esprit : sobriété ! On entre et le silence est d’or. Construite de bois, on y trouve un certain apaisement et c’est vraiment un bel endroit pour se poser au milieu une journée de balade ou de shopping !

trek urbain à Helsinki - la chapelle du silence

Ma route me mène ensuite à l’intérieur du Kiasma, le musée d’art contemporain d’Helsinki que je n’aurai malheureusement pas le temps de visiter puis au Musiikkitalo la cité de la musique où il fait bon entrer. J’ai été frappée par l’espace, la lumière et le calme. Le lustre moderne de l’entrée était beau dans les rayons du soleil . Je m’y suis sentie bien et me suis arrêtée pour une pause café au sous-sol afin de profiter de la lumière bien au chaud.

trek urbain à Helsinki - Dans l'opéra

Trek urbain à Helsinki. Vous avez dit urbain ?

Réchauffée, je reprends ma route en direction du centre de congrès et de concert Finlandia, un bâtiment en marbre construit par l’architecte Alvar Aalto à la fin des années 60. Situé long de la baie de Töölönlahti, il se fond dans la nature. C’est ce bout de campagne en pleine ville qui m’a attirée. Du point de vue ci-dessous, on voit très bien ce bâtiment blanc qui domine la baie alors gelée.

trek urabin a Helsinki - Au parc

Le long de la baie, on peut se promener à pied, en vélo, en courant, en poussette ou même tenter de couper via la glace quand celle-ci est suffisamment épaisse. Bon j’ai essayé, puisque d’autres le faisait, mais mon cerveau n’était pas équipé du mode « marcher sur la glace ». Après 3 tentatives peu concluantes, je décidais de ne pas tenter le diable et de faire comme la majorité : passer par le parc.

10 vues sur Helsinki - lac gelé

Certains faisaient du patin à glace, d’autres promenaient leurs chiens et les canards gelaient… Au bout du parc, le stade olympique. De là il parait que l’on a la meilleure vue sur Helsinki. C’est le point culminant de la ville. Malheureusement le froid s’empare de mes doigts, de mes pieds, de mon corps…

10 vues sur Helsinki - les canards du lac gelé

Trek urbain à Helsinki - Sur la baie Töölönlahti gelée

Alors que le soleil commençait à descendre, je décidais donc de prendre le tram en direction de la cathédrale d’Helsinki. J’avais aimé cette place la veille et j’ai eu envie d’y retourner et de profiter de mes derniers instants dans cette ville, dans ce quartier. Le balai des traways l’anime et les fils parsèment son ciel. C’est ça aussi Helsinki !

10 vues sur Helsinki - La cathédrale

La mer baltique en fond d’écran

Alors que je tourne le dos à la cathédrale, j’aperçois la mer. Je descends tout droit vers market square ou un bateau embarque des touristes vers l’ile de Suomenlinna. Je l’aurais bien pris ce bateau mais je n’avais pas le temps alors je l’ai regardé partir et glisser à travers la glace.

10 vues sur Helsinki - Vers les îles

Alors que je me retourne pour rentrer doucement vers mon hôtel, mon regard est attiré par la cathédrale Uspenski, la cathédrale orthodoxe. Je ne ferai que passer devant, mon oeil étant de nouveau attirer par l’eau ou plutôt la glace et les bateaux ! Les couleurs sont belles en hiver avec ce soleil qui ne fait que se lever puis se coucher. Pas le temps de rester au zénith à cette époque !

10 vues sur Helsinki - Le vélo

Et l’art nouveau bien sûr

Impossible de se balader dans Helsinki sans remarquer tous ces bâtiments à l’architecture type art nouveau qui parsèment la ville. La gare centrale en est bien sûr l’oeuvre majeure…

Trek urbain à Helsinki - Gare d'helsinki

… mais le long du port, alors que la lumière se faisait plus rare, j’ai aimé photographier ces toits.

10 vues sur Helsinki - batiment de 1882

 

10 vues sur Helsinki - 1900

Dernière vue en direction du port, certains patinent encore sur la mer gelée transformée en patinoire, pour moi c’est l’heure de partir. J’ai pris beaucoup de plaisir à me balader dans les rues d’Helsinki. Cette ville à taille humaine est très agréable à vivre, à découvrir. Avec la nature à proximité et la mer pour point d’horizon, elle est reposante. Apaisante.

Je retournerai certainement à Helsinki un jour, probalement en hiver. C’est comme cela que je l’ai aimée pour la première fois et comme cela que j’aimerais certainement la revoir, avec une atmosphère encore un peu plus froide, des eaux encore un peu plus gelées pour trouver encore plus chouette le réconfort de ses cafés bien chauffés.

10 vues sur Helsinki - le port

Kiitos Helsinki !

Pour me suivre dans mes prochaines aventures, n’hésitez pas à vous abonner à mes comptes Facebook, Instagram, Pinterest et twitter.

Pour partager sur Pinterest :

Helsinki est une ville idéale pour faire une randonnée urbaine. En janvier il fait un peu froid mais en s'arrêtant dans des musées et des cafés ça se gère.

 

Tags from the story
More from Adeline

Mon train bleu du Sri Lanka

Aller au Sri Lanka sans prendre le train c'est comme aller à...
Lire la suite

12 Commentaires

    • Je n’ai pas visité le Kiasma parce que je voulais profiter du soleil et de l’extérieur mais la prochaine fois j’irai sans hésitation.
      Ce jour-là faisait autour de -14° C 🙂

  • Je n’ai fait que m’y arrêter pour une brève escale à l’aéroport, mais ce que tu montres ici de cette ville me donne vraiment envie de la découvrir. La lumière sur tes photos est magnifique.

  • Un article qui me rappelle des beaux souvenirs. J’ai pris le ferry de nuit depuis Stockholm pour Helsinki avant la Laponie l’an passé. Il neigeait, il faisait froid, mais que c’était typique, il y avait notamment un très joli petit marché de noël sur la place devant la cathédrale. Merci aussi pour les jolies photos. Léon.

  • Je suis rassurée alors par tes différents articles sur Helsinki car je vais m’y rendre au printemps, et je n’étais pas très motivée puisque lorsqu’on cherche que voir, et que faire à Helsinki, on n’a l’impression que… pas grand chose ! Donc merci pour l’article qui montre Helsinki comme une ville bien sympa. A suivre alors… !

  • J’adore marcher et faire du vélo et je le fais régulièrement en ville même si je préfère clairement la nature. Le trek urbain, je l’ai déjà fait pour quelques heures, mais jamais pour une journée entière, il faut vraiment que je me force 🙂

    Pour le coup, et pour revenir un peu à ton article, je crois que je n’aurais pas vraiment à me forcer pour le faire à Helsinki. Au final, c’est peut être urbain mais tes photos montrent un nombre assez impressionnant de grands espaces. J’aurais pas le sentiment d’étouffer dans cette ville.

  • C’est marrant je suis pas trop tenté par ces destinations nordiques même si j’avoue que tes reportages photos me donnent envie. J’assimile trop les voyages à la chaleur et soleil. Peut etre que mon prochain voyage à Moscou va me faire changer d’avis!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *