Québec : voyage hors du temps sur le Fjord du Saguenay

Fin septembre dernier, je m’envolais pour 3 jours sur le fjord du Saguenay au Québec, un voyage hors du temps, au coeur d’une nature qui n’avait malheureusement pas encore revêtu ses couleurs d’automne. A peine les pieds posés à l’aéroport de Bagotville, me voilà transportée dans un autre monde.

Le parc national du fjord du Saguenay

Ce voyage a commencé par un retard d’avion, une correspondance manquée et une nuit pas des plus mémorables dans un hôtel-usine de l’aéroport de Montréal. Le lendemain matin quand j’ai enfin posé les pieds dans le parc national du fjord du Saguenay, j’ai relâché toute la pression, évacué la déception d’avoir perdu du temps et me suis plongée direct dans tout ce que ce « petit » coin du Québec avait à m’offrir !

Mes chaussures de marche aux pieds, je suis fin prête à affronter le sentier de la statue, une randonnée de 7km toute en montée (et en descente du coup puisque c’est un aller/retour) depuis le centre de découverte du parc. Après une montée à mon rythme, j’arrive à Notre Dame du Saguenay et je profite de cette vue à l’infini sur le fjord. C’est beau non ?

Magnifique vue depuis la statue Notre Dame du Saguenay

Derrière moi, la statue veille sur le cap Trinité. L’isolement incite à la réflexion. Je n’arrive pas à croire que quelques heures auparavant j’étais encore dans un avion. J’ai l’impression d’avoir pris un aller direct Paris-La nature… Le bonheur. La mésaventure de la veille est remisée loin, bien loin au fond de mon cerveau. Presque oubliée.

Notre Dame du Saguenay veille sur le fjord
Autre vue sur le Fjord du Saguenay

La descente est tranquille. En bas, au niveau de l’eau, j’attends tranquillement le bateau qui doit m’emmener à l’anse Saint-Jean où je passe ma première nuit. Depuis l’eau, je vois ce petit village et je me dis que c’est ça que j’aime au Canada : trouver des mini lieux de vie dans des endroits isolés, parfois improbables et surtout très loin de ma vie à 100 à l’heure de parisienne. L’isolement et la nature pour moi toute seule (ou presque).

Errances sur le fjord du Saguenay

Soirée à l’anse Saint-Jean

L’Anse Saint-Jean a beaucoup de caractère : de ses petites maisons en bois colorées souvent historiques, au pont-couvert datant du début du 20ème siècle qui traverse la rivière à saumons, le tout est vraiment adorable et un endroit idéal pour se poser en bord de fjord. Je n’y suis restée qu’une soirée et une nuit mais c’est un endroit où je me suis projetée. Je me voyais me balader en voiture ou à pied, avec mon appareil photo. Je me voyais m’installer plusieurs jours pour profiter des activités, des vues et de la photogénie du lieu. C’est vraiment trop cute comme diraient les québécois.

La rivière à saumon l'anse saint Jean Québec

Fermette autour de l'Anse saint Jean
Une jolie maison de l'anse Saint Jean

Ici, été comme hiver, on peut faire de nombreuses activités sportives le jour et se détendre la nuit. Après ma randonnée au parc, j’ai apprécié mes quelques heures au spa nordique Edouard-les-bains. Un sauna et hop plongée dans un bain extérieur à 40°. Alors partie dans mes rêveries, je m’imaginais là l’hiver. -20° dehors, + 40° dedans et un décor enneigé… hé oui en période de relâche totale, mon imaginaire se met en action !

Après une nuit de sommeil salvatrice, direction Tadoussac, son parc marin et ses baleines… yeahhhhh !

Tadoussac & le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent

Je reprends donc le bateau pour descendre le fjord jusqu’au Saint-Laurent. Au abords de Tadoussac, je veille. Ici nous sommes dans le parc marin Saguenay-Saint Laurent et un beluga ou autre baleine peut surgir à tout moment. Vous savez à quel point j’aime voir les animaux en liberté alors je garde les yeux bien ouverts… Au loin nous en apercevons une mais elle se cache.

Arrivée à Tadoussac, fini la recherche de baleines pour le moment, l’heure est à s’installer à l’Hôtel Tadoussac celui-là même qui pointe majestueusement sa frimousse en bord du fjord. La vision du village composé de maisons en bois depuis celui-ci est magique. De nouveau les couleurs me sautent aux yeux et que dire de cette petite chapelle ? Construite en 1750, elle serait la plus ancienne église d’Amérique du nord. Tout l’ensemble est une nouvelle fois vraiment charmant, doux et calme. Je suis transportée ailleurs, bien loin des mes immeubles haussmanniens.

Le dépaysement est total.

Hotel Tadoussac coté jardin

L'entrée de l'église de Tadoussac
L'église de Tadoussac vue du jardin de l'hotel

A moi baleines et autres belugas !

C’est en zodiac que je pars observer les baleines sur le Saint-Laurent dans l’après-midi. Ce qui me saute aux yeux tout de suite c’est le professionnalisme de notre guide Simon. Alors que nous étions à l’embouchure du Saint Laurent, il aperçoit au loin (très très loin) un groupe de belugas, ces petites baleines blanches à la tête un peu bizarre et qui sont ici une espèce protégée. Il en resterait moins d’un millier dans la zone. Pour les observer, nous devons rester à 400 m d’eux et le guide s’y tient. Pas question de s’en approcher et autant vous dire qu’à cette distance-là à l’oeil nu, nous ne voyons que leur petit dos tout blanc. Même si la frustration de ne pas les avoir vus de plus près est présente, j’aime le fait que l’on respecte la loi vis-à-vis de la faune locale. Ce ne sera pas le cas d’un autre bateau que nous verrons s’approcher de très très près (et à toute vitesse) d’un petit rorqual un peu plus tard. C’était choquant !

Observer le baleines de Tadoussac en zodiac

Ce jour-là, nous verrons trois sortes de baleines : les belugas donc, des petits rorquals et des rorquals communs un peu endormis. Quand elles dorment, ces baleines viennent plus rarement à la surface de l’eau. Les guides les connaissent toutes. Ils leur donnent des noms selon leurs signes distinctifs et ont même un petit guide où elles sont toutes recensées.

Quel après-midi hors du temps !

Le phare du haut-fond prince sur le Saint Laurent
Sur le Saint Laurent

Après deux heures sur le Saint Laurent, retour sur la terre ferme à Tadoussac. Avant de rentrer à l’hôtel pour profiter de la soirée, je fais un tour au centre d’interprétation des mamifères marins. Très bien fait et assez ludique pour les enfants, ça vaut vraiment le coup d’y aller avant l’excusion sur le Saint-Laurent. Il y a aussi juste à côté une petite balade qui mène en bordure du fjord et où il n’est pas rare de voir aussi quelques baleines venir se réfugier apparemment. Faute de temps je n’y suis pas allée mais des gens en revenaient ravis !

Lever de soleil sur la baie de Tadoussac

De ce court séjour à Tadoussac, je garde un souvenir particulier d’un lever de soleil. Ce matin-là j’ai des problèmes de sommeil dus au décalage horaire. De ma chambre, je vois les lumières changer sur la baie. Plutôt que de me tourner et retourner dans mon lit à essayer de trouver un sommeil qui ne viendra pas, je prends mon appareil photo et descends sur la plage. Nous sommes à marée basse, un voilier a jeté l’ancre pour la nuit et les rayons du soleil pointent le bout de leur nez par derrière la colline. Ils se reflètent dans les sillons d’eau sur le sable. En tournant le dos au soleil, je vois le village à son tour se refléter dans les flaques d’eau. Au loin les nuages s’accrochent encore aux sapins. Seuls un chien et son maître sont là. Le village s’éveille doucement. C’est la magie d’un matin à Tadoussac où le monde a appartenu à ceux qui se sont levés tôt !

Lever de soleil sur la baie de Tadoussac

Lever de soleil sur le village de Tadoussac
Lever de soleil sur l'hotel de Tadoussac

Après ce moment qui n’a appartenu qu’à moi et un petit-déjeuner copieux, je reprends la route vers une autre expérience du fjord.

Kayak et canopée lit

Direction Sacré-coeur.

Ici je m’installe à Canopée-lit, un petit complexe de logements insolites créé par un couple de français. Les 12 cabanes et les 3 bulles sont dispersées sur 24 ha, c’est trop bien… Je regrette que les couleurs d’automne ne soient pas encore de sortie… Cette forêt habillée de orange et de jaune doit être vraiment magnifique et je me voyais bien en profiter depuis la terrasse de ma cabane. Bon ce ne sera pas pour cette fois-là mais bon d’autres petits plaisirs m’attendent…

Dormir dans une cabane dans les arbres au Québec

cabane dans les arbres canopée lit Tadoussac
Boite petit déjeuner

Cet après-midi-là on m’offre de nouveau la possibilité d’aller voir des belugas lors d’une randonnée sur la baie Sainte-Marguerite et en kayak vers Sacré-coeur.

La randonnée est facile, du plat tout du long pratiquement. Au bout, un cul-de-sac avec des installations de bois qui permettent d’avoir une vue sur le fjord et de se poser  pour observer les belugas. Ce ne sera pas pour cette fois malheureusement mais ce n’est pas grave, c’est la nature, on ne peut jamais prévoir et puis honnêtement la vue et ce ciel bleu idyllique m’offrent le meilleur endroit possible ce jour-là pour faire une pause déjeuner.

Parc marin du saguenay saint Laurent

Forces prises, direction la ferme 5 étoiles pour un après-midi kayak de mer sur le fjord du Saguanay. Aller de crique en crique, ou plutôt de baie en baie à la découverte de la faune et de la flore locale à raz de l’eau est encore une autre expérience du fjord. ça permet surtout d’approcher des endroits qui sont moins accessibles par la terre. Et encore une fois j’ai la la chance d’avoir ce beau soleil… Ce n’est que du bonheur !

Kayak sur le parc maritime du Saguenay Saint Laurent

Une nuit dans ma cabane dans les arbres et mon voyage hors du temps sur le fjord du Saguenay se termine. J’ai l’impression d’y avoir passé au moins une semaine. Toute cette nature exceptionnelle, ces maisons et cabanes isolées dans les bois et ces discussions autour d’un bon diner, m’ont donné envie d’aller plus loin dans la découverte des régions du Saguenay-Lac Saint Jean et du Québec Maritime.

Et parce qu’il faut toujours nourrir son imaginaire de rêves, aujourd’hui je m’imagine retourner au Québec pour faire un roadtrip sur la route des phares (j’ai une passion pour les phares en général et en bois en particulier et par là il y en a beaucoup) et puis pousser un peu plus loin sur le Saint-Laurent pour explorer les îles de la Madeleine.

C’est ça le Québec : on y met les pieds un fois et on a envie d’y retourner tellement cette région est variée.

Carnet pratique sur le Fjord du Saguenay au Québec

Pour y aller et se déplacer :

Bagotville est l’aéroport le plus proche du fjord si vous voulez y accéder par le parc. Pour aller directement à Tadoussac, il est possible de s’y rendre depuis la ville de Québec.

Le Fjord du Saguenay propose un véritable voyage en terre et mer. L’idéal est d’avoir une voiture pour se rendre d’un lieu à un autre. Si vous n’avez pas de voiture, vous pouvez vous déplacer sur le fjord avec les croisières du fjord qui proposent un véritable voyage avec des explications sur ce site unique.

Mes bonnes adresses :

Kayak sur le parc national du fjord du Saguenay

Le parc national du fjord du Saguenay est l’un des incontournables le long du fjord. Il propose plusieurs randonnées avec des niveaux variés. Il faut prévoir environ 3 à 4 heures pour faire le sentier de la statue et en profiter !

Vous trouverez toutes les informations pratique sur le parc ici.

Les chalets du fjord
Les chalets sur le fjord sont idéalement situés à deux pas du ponton de l’anse Saint-Jean et bénéficient d’une vue sur le fjord. Ces petits chalets sont tout confort avec une cuisine aménagée à l’intérieur. Idéal pour qui veut s’installer plusieurs jours à l’anse Saint-Jean. De nombreuses maisons historiques se situent à deux pas de là.

Zodiac sortie baleines tadoussac
Je suis sortie en zodiac sur le Saint-Laurent avec les croisières AML. J’ai été ravie de cette sortie et du professionnalisme du guide Simon Bernier-Moisan. Il y a plusieurs façons d’observer les baleines : soit en zodiac, soit en bateau. J’avoue que le zodiac me parait être le meilleur moyen : le groupe est petit et le guide accessible. 

Hotel tadoussac fjord du saguenay
L’hôtel Tadoussac est l’adresse de charme où se faire plaisir ! On ne voit que lui quand on arrive à Tadoussac par le fjord et on a qu’une envie : descendre là. On s’y voit s’installer sur une chaise longue dans le jardin l’été et lire un bon livre l’hiver dans le grand salon avec vue sur le fjord. On s’imagine dans un autre siècle.
Bulle canopée lit
Canopée-lit est un complexe de logements insolites répartis sur 24 ha et situé à Sacré-coeur. Les logements sont confortables et tous ont une vue sur la canopée. 3 cabanes sont dites 4 saisons et ouvertes toute l’année, les 3 bulles et 5 cabanes ne sont disponibles que de fin mai à début octobre.
Kayak sur le parc national maritime - vue devant
La ferme 5 étoiles propose à la fois des logements et des activités et ce toute l’année. C’est avec eux que j’ai fait du kayak sur le fjord. Il est possible aussi de faire des randonnées à cheval, de voir des loups ou des ours noirs. C’est une bonne adresse pour les activités. Je n’ai pas testé les logements mais si le service est le même, j’irais sans aucune hésitation.

Pour me suivre dans mes prochaines aventures, n’hésitez pas à vous abonner à mes comptes Facebook, Instagram, Pinterest et twitter.

Pour partager cet article sur Pinterest :

Que faire sur le fjord du Saguenay ? Retour sur toutes mes expériences sur 3 jours du Lac Saint Jean pour une randonnée au parc national jusqu'à Tadoussac pour observer les baleines

Je remercie les offices du tourisme du Saguenay-lac Saint-Jean et du Québec maritime pour leur accueil chaleureux.

Cet article contient des liens d’affiliation.

Tags from the story
,
More from Adeline

Sur la route des Golden Blog Awards

Depuis quelques jours fleurit dans Paris une affiche qui attire l'oeil de...
Lire la suite

5 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *