Accueil > Retour en Inde pour une page de publicité

Retour en Inde pour une page de publicité

par Adeline

IMG_3940Selon le Lonely Planet, le tarif media du voyageur, la presse indienne est la deuxième presse la plus puissante au monde (après la Chine), avec 99 millions d’exemplaires diffusés chaque jour. Euh, la vraie source, c’est la World Association of Newspapers (2008).  Qui a dit que la presse était un média poussière ? En Inde certainement pas !

Cette presse très puissante est capable de faire des opérations qu’aucun de nos quotidiens français, avec leurs (petites) diffusions de plus ou moins 300 000 exemplaires pour les plus gros, ne se permettrait. Oui chers amis, je me souviens encore des diffusions du Figaro, du Monde et de l’Equipe !

Bref, en quittant le pays et dans un bus comme toujours pas très confortable, je suis tombée par hasard sur une OP qui va faire rêver plus d’un créatif ! J’ai pris des risques 😉 parce que j’ai volé cet exemplaire au contrôleur qui, après l’avoir lu, posait ses fesses dessus (histoire de ne pas salir son pantalon déjà très sale !). A l’heure de la pose Chaï, hop ni vu, ni connu, je lui ai laissé les suppléments et autres titres en Hindi et j’ai mis celui-ci dans mon sac. Ah ben bravo me direz-vous, mais après avoir vu ladite OP, vous comprendrez pourquoi !

Et hop photo à l’appui, je vous présente l’OP Volkswagen dans… Le Times of India :

La Une

La Une

La centrale

La centrale

La Der

La Der

Cela ne pouvait être que Volkswagen, la marque reine du « never done before » ! Arriver à trouer sous forme de VW Polo, un quotidien qui diffuse à plusieurs millions d’exemplaires, je dis chapeau à l’agence à l’origine du projet ! Le syndicat des journalistes ne doit pas être très puissant voire inexistant en Inde !

Je lance un défi à mes amis du 32… Qui arrivera à faire une opération de ce genre dans Le Figaro, Le Monde ou L’Equipe ? Finalement, pourquoi une opération qui ne “dénature” pas un quotidien très sérieux qui diffuse à plusieurs millions d’exemplaires “dénaturerait” un quotidien très sérieux qui diffuse à 300 000 ? La question est posée !

Cher(e)s collègues et ami(e)s du 7ème, vous êtes proactifs(ves) comme on dit dans le métier. C’est du « Never done before » en France, partez « from scratch », je crois en vous et à vos “reasons to believe” !

Bonne semaine à tous. De mon côté, je file à Hong Kong voir ce qu’il s’y passe !

Autres articles à découvrir

6 commentaire

sandra samedi 3 avril 2010 - 08:56

so professional…bon ben vu l’état du marché en france on va tous filer là bas…tu prepares tout?

répondre
Adeline samedi 3 avril 2010 - 15:22

Pas de soucis, je gere sauf que je m’eloigne un peu de la zone !

répondre
Stéphane jeudi 8 avril 2010 - 01:55

C’est un petit peu HS mais la presse est-elle plus ou moins liée au pouvoir en Inde ou est-elle totalement indépendance ?
Car en Chine, les plus gros médias sont directement contrôlés par le PCC… La presse Indienne est donc peut-être la “première presse libre la plus puissante au monde”.

En tout cas, la pub est excellente !

Ici Rio, à vous HK !

Stéphane

répondre
Adeline dimanche 18 avril 2010 - 03:29

Ici Bangkok !
Je pense que la presse indienne est libre donc oui on doit pouvoir dire que c’est la première presse libre la plus puissante au monde !

répondre
Alain Loeb jeudi 11 août 2011 - 09:03

Je me rappelle, il y a quelques années un quotidien belge “Le Soir” avait été publié en bleu clair, les couleurs d’un club de vacances français bien connu et avec nombre de publicités pour ce club (il me semble que la même opération s’était déroulée en France, mais je n’ai aucune certitude). Mais vu le prix que les quotidiens demandent aujourd’hui pour une publicité, je ne vois pas quelle entreprise oserait encore se permettre ce genre de publicité.
Alain

répondre
Adeline jeudi 11 août 2011 - 10:00

Il y a deux ou trois ans, le cahier éco du Figaro a été publié en bleu (ou vert). Seules les grandes marques peuvent faire cela aujourd’hui parce qu’effectivement le coût d’accès est élevé.
Il est très compliqué de faire ce genre d’opération dans un quotidien. Les rédactions n’aiment pas que les publicitaires dénaturent leurs bébés !

répondre

Laisser un commentaire