Maslenitsa, c’est la semaine de la crêpe !

Visiter Moscou et célébrer Maslenitsa, la semaine de la crêpe, voilà une idée originale ! En 2017 alors je rendais visite à mon amie Lauren rencontrée en Inde et en poste à cette époque à Moscou, je me suis retrouvée par hasard à fêter ce mardi gras russe. A l’origine c’était une fête païenne qui célébrait la fin de l’hiver et le début du printemps. Aujourd’hui c’est aussi la semaine qui précède le carême orthodoxe pour les chrétiens. Les festivités se trouvent un peu partout dans Moscou et donnent un air joyeux à cette ville qui, de prime abord, peut paraître austère.

Fêter Maslenitsa à Moscou en Russie, le festival qui célèbre le passage de l'hiver au printemps pour les païens et la fête de pré-carême pour les chrétiens orthodoxes

Maslenitsa, le mardi gras russe (ou plutôt slave)

Il neige à mon arrivée à Moscou… En février c’est un peu cliché mais j’en rêvais. Le lendemain, j’accompagne Lauren à son bureau avant de passer la journée seule à visiter la ville.

« Tu as de la chance me dit une collègue de Lauren, tu viens juste pour la semaine de la crêpe » Ben voyons, des crêpes en Russie, qu’est-ce que c’est que cette histoire ? On va être honnête ici on parle plus de blinis que de crêpe. On ne la fait pas à la petite gauloise que je suis. Bon c’est aussi que la nuance n’existe pas en anglais 😉

La fête de Maslenitsa dure une semaine et chaque jour a une  signification. Le premier dimanche est le dernier jour où l’on peut manger de la viande ! Le lundi est dédié à la rencontre. C’est là que l’on fabrique la « Dame Maslenitsa », la mascotte aux airs d’épouvantail qui sera brulée le dimanche suivant, le jour du pardon.

dame Maslenitsa, la mascotte de la semaine fabriquée comme un épouvantail et qui sera brulée le dernier jour des festivités

Le mardi est dédié aux jeux, le mercredi à la gourmandise (ce jour-là on mange beaucoup de blinis vous imaginez bien), le jeudi à l’amusement, le vendredi aux gendres (qui offrent bien sûrs des blinis à leur belle-mère). Le samedi est la journée des belles-soeurs (c’est à elles que les proches offrent des blinis) et enfin, comme dit plus haut, le dimanche on pardonne tout avant de commencer le carême, lavé de tout ses pêchés !

Fêter Maslenitsa aujourd’hui à Moscou

A Moscou, je ne suis pas confrontée à toutes ces traditions mais plutôt aux fêtes de la rue. Le marché et la patinoire,  installés sur la place rouge pour Noël, ne quittent les lieux qu’après Maslenitsa, c’est donc une ambiance sympa qui m’attend.

Dans le village de Noël, un groupe folklorique est installé sur l’estrade et fait danser le public sur des airs traditionnels. Petits et grands, bien emmitouflés pour faire face à l’hiver, partent dans des rondes joyeuses, parfois étourdissantes avec la cathédrale Basile le Bienheureux et le Kremlin en arrière plan. Même dans mes rêves que j’aurais pas imaginé cela de Moscou.

Groupe folklorique pour maslenitsa, le mardi gras russe, sur la place rouge à Moscou

A l’extérieur de la place rouge, au pied de l’hôtel Four seasons, un village dédié à Maslenitsa est installé. Ici on propose de la crêpe à gogo et de nombreuses animations pour petits et grands. Pas de fête foraine, juste des petits jeux traditionnels des campagnes.

Malsenitsa, le mardi gras russe

En remontant l’avenue Tverskaya pour rentrer à l’appartement, je m’arrête dans un petit square où la fête bat son plein. Ici des familles et même des personnes seules sont venues écouter et danser sur les airs d’un groupe traditionnel.

Les sourires aux lèvres, les robes tournent et s’envolent. Le bonheur est dans la rue ! Je reste là à regarder tout le monde s’amuser, danser et tournoyer les sacs des dernières courses à la main. C’était génial et c’est seulement à la nuit tombée que j’ai repris ma route vers l’appartement pour rejoindre Lauren.

Le mardi gras russe est un festival folklorique dans les rues de Moscou
Chants et danses animent les rues de Moscou pendant maslenitsa le mardi gras russe

J’ai vraiment aimé être à Moscou la semaine de Maslenitsa. La ville était joyeuse, souriante presque envoutante, totalement à l’opposé de l’image que j’en avais. C’était vraiment une première approche sympa de la Russie.

Ce voyage d’une semaine entre Moscou et Saint Petersbourg m’a vraiment donné envie d’en découvrir plus de la Russie, sortir des villes pour m’enfoncer plus en profondeur dans les campagnes.

Un jour peut-être…

Calendrier de Maslenitsa pour les 7 prochaines années

Les dates de Maslenitsa sont déterminées en fonction de Pâques (7è semaine avant Pâques). Les dates changent donc chaque année.

Voici les dates pour les 6 prochaines années :

  • 2020 : du 24 février au 1er mars
  • 2021 : du 8 au 14 mars
  • 2022 : du 28 février au 6 mars
  • 2023 : du 20 au 26 février
  • 2024 : du 11 au 17 mars
  • 2025 : du 24 février au 2 mars




Visiter Moscou la semaine de Maslenitsa

Obtenir le visa pour la Russie

Un séjour en Russie s’anticipe quelques semaines à l’avance car il vous faut un visa qui s’obtient en maximum deux semaines (bien prévoir un mois pour faire vos démarches). Pour cela il faut réunir de nombreux éléments (invitation, réservation d’hôtel, justificatif d’assurance voyage, etc…). Pour savoir comment obtenir son visa pour la Russie, je vous ai écrit un article détaillé à lire ici.

Réserver son avion pour Moscou

Air France, Aeroflot et Aigle Azur desservent directement l’aéroport de Moscou depuis Paris CDG. Pour trouver des vols pas chers, je vous conseille Momondo ou Skyscanner pour trouver un combo vol + hotel (puisque de toute façon vous aurez besoin d’une invitation d’un hôtel pour votre visa).

Rejoindre le centre ville depuis l’aéroport de Sheremetyevo

Le plus simple pour rejoindre le centre ville depuis l’aéroport de Sheremetyevo où vous devriez arriver, est de prendre le train Aeroexpress (dont la gare est située directement dans l’aérogare). Vous pouvez acheter votre billet en ligne ou sur place. Il y a des distributeurs d’argent à l’entrée de la gare et des machines pour prendre votre billet.

Une fois à la gare de Biélorussie, vous pourrez prendre le métro pour rejoindre votre hôtel.

Où dormir à Moscou ?

Moscou est une ville très étendue donc je vous conseille vraiment de bien y regarder à deux fois sur une carte avant de réserver votre hôtel. L’idéal se situe dans le centre de Moscou (tout ce qui se situe à l’intérieur de la ligne circulaire du métro).

A côté de la place rouge vous trouverez tous les hôtels de luxe comme le Four seasons, l’historique hotel Métropol situé vers le Bolchoï ou le Ritz-Carlton.

En regardant rapidement, j’ai trouvé l’hôtel boutique PR Myasnitsky (au-dessus du quartier de Kitay-Gorod qui me parait aussi sympa pour loger). Il a l’air trop beau.

Le quartier où habitait Lauren était Tverskoy, en haut de l’avenue Tverskaya et c’était très bien aussi, à 10/15 mn à pied de la place rouge et proche du métro Pushkinskaya (et du célèbre café Pushkine). Quand j’y suis retournée pour la coupe du monde, je logeais à l’hotel Marriot Arbat dans le quartier de Arbat, aussi situé à 15/20 mn de la place rouge.

Vous pouvez aussi regarder les hotels à petits prix à Moscou sur Hostelworld. Le Vagabond hostel est le mieux côté et est situé au métro Pushkinskaya, à côté de là où je logeais donc plutôt bien placé et seulement à quelques stations de métro de la gare de Biélorussie (arrivée en train depuis l’aéroport).

Mes immanquables à voir à Moscou

Moscou est une ville très riche culturellement parlant. J’y suis restée 3 jours mais j’aurais facilement pu y rester une semaine ou plus tant j’ai aimé l’atmosphère de la ville. Parmi mes immanquables il y a bien sûr la place rouge avec la cathédrale Basile le Bienheureux et le grand magasin Gum (c’est là aussi que se trouve le mausolée de Lénine).

Il ne faut pas manquer non plus la visite du Kremlin et de ses sublimes cathédrales. Le site est très prisé, vous pouvez réserver votre billet en ligne pour éviter de faire la queue. Il y a beaucoup de choses à visiter à l’intérieur du Kremlin, je pense qu’on peut facilement y passer une journée. J’avais pris le pass des cathédrales et franchement je n’ai pas regretté. Le square ainsi que l’intérieur de chaque bâtiment sont vraiment sublimes.

Dans mes incontournables, je place aussi le marché d’Izmaïlovo, mi-marché aux puces, mi-marché de souvenirs. Si vous cherchez à acheter des poupées russes, c’est là qu’il faut aller.

Et si vous aimez les cathédrales, n’oubliez pas la cathédrale du Christ Saint Sauveur. Si le temps le permet, vous pourrez monter au dôme pour avoir une vue sur Moscou.

Vous devez aussi vous réserver du temps pour profiter des stations de métro, un véritable musée à lui tout seul. Je ne saurais vous conseiller une station plus qu’une autre. Ce que je vous recommande c’est de prendre la ligne circulaire et de vous arrêter presque à chaque station, vous ne le regretterez pas !

Un guide papier pour visiter Moscou ?

J’avais emporté avec moi le guide Moscou édité par le Lonely Planet et je l’avais trouvé très bien. Il existe depuis un petit guide qui couple Moscou et Saint Petersbourg et je trouve ça super quand on veut, comme je l’avais fait, visiter ces deux villes.

Il existe aussi un Routard (Moscou seul) et un Guide vert qui couvre Moscou et Saint Petersbourg.

Tous les ans, 7 semaines avant Pâques, Moscou et la Russie entière célèbrent Maslenitsa. Une semaine de célébrations pour le Mardi gras russe
Tous les ans, 7 semaines avant Pâques, Moscou et la Russie entière célèbrent Maslenitsa. Une semaine de célébrations pour le Mardi gras russe



Visiter Moscou et fêter Malsenitsa, voilà une idée originale. Alors que j\'allais rendre visite à une amie, je suis tombée sur cette jolie fête qui anime tous les ans les rues de Moscou et de la Russie. Je vous raconte tout ça
Tags from the story
More from Adeline

La route du café : une aventure humaine et solidaire à vivre absolument en Haïti

La route du café est un superbe projet communautaire initié par Rudolf Dérose...
Lire la suite

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *