Accueil > Que faire à Nantes & en Loire Atlantique ? Tous mes incontournables

Que faire à Nantes & en Loire Atlantique ? Tous mes incontournables

par Adeline

A 2h20 en train de Paris et aux portes de l’océan Atlantique, Nantes est idéalement située sur la côte ouest pour faire une pause de quelques jours, quelque soit la saison. Ville d’art et d’histoire, elle saura aussi vous charmer par son côté vert tourné autour de l’eau. Que vous veniez visiter Nantes en un jour, le temps d’un long week-end ou lors de vos vacances en Loire Atlantique, voici mes incontournables de nantaise pour découvrir la cité des ducs de Bretagne et ses alentours.

Marcher dans les pas de l’histoire de Nantes

Ancien fief des Ducs de Bretagne, Nantes s’est surtout construite au XVIIIè et au XIXè siècles. Même s’il subsiste quelques jolies traces de son passé médiéval, notamment avec le château, la cathédrale et le quartier Bouffay, c’est autour de la traite négrière atlantique que Nantes a pris son essor au XVIIIème siècle et a développé son architecture.

Cour intérieure du château des ducs de Bretagne

Contrairement à d’autres villes comme Le Mans ou Rouen, vous verrez ici très peu de maisons à pans de bois, les riches armateurs du premier port négrier de France lui ayant préféré la pierre pour construire leurs immeubles. Parmi les bâtiments et les lieux les plus remarquables à Nantes construits à cette époque, vous trouverez l’hôtel de la préfecture, le théâtre Graslin, l’ancienne bourse du commerce (qui abrite la Fnac aujourd’hui) et le passage Pommeraye.

Une balade de 12 totems vous embarque du château au mémorial de l’abolition de l’esclavage, en passant par l’île Feydeau et sa fameuse rue Kervegan, et vous raconte cette période peu glorieuse et pourtant si fondatrice de l’histoire de Nantes.

Le mémorial de l’abolition de l’esclavage, un lieu de réflexion et de méditation

Je vous recommande de vous faire raconter l’histoire lors de la visite guidée « les quartiers du négoce au temps de l’esclavage » proposée par Nantes tourisme. La guide conférencière Brigitte Chateau est fabuleuse et ne mâche pas ses mots sur ce triste passé. « C’est une balade historique et scientifique, pas du tout sentimentale » a t-elle dit en ce jour d’octobre où j’ai décidé de faire cette balade. Bien sûr je connaissais ce pan l’histoire, qui ne la connait pas à Nantes, mais j’avais envie de m’y plonger plus profondément car il m’interpelle.

Le sujet est pesant mais fascinant.

J’invite vivement les visiteurs de passage à s’intéresser dans cette frange méconnue de notre histoire de France, à la fois en ville et au château, en visitant aussi le musée d’histoire de Nantes, qui revient profondément sur le sujet, et l’exposition temporaire sur la place de Nantes dans la traite Atlantique au XVIIIè et XIXè siècles.

Suivre la ligne verte et faire un voyage artistique à travers Nantes

Depuis 10 ans, Nantes s’anime chaque été avec son voyage, l’occasion de découvrir la ville et ses alentours au travers d‘oeuvres d’art pérennes et éphémères. Ce voyage s’articule aujourd’hui en 3 parcours distinctifs : le voyage à Nantes, le voyages dans l’estuaire et le voyage dans le vignoble.

Le voyage à Nantes, dit le VAN

Longue d’une vingtaine de kilomètres à travers la ville, la ligne verte vous emmène à la découverte des oeuvres éphémères et de 58 oeuvres pérennes, tout en vous faisant découvrir les lieux emblématiques et les musées de Nantes. Pour en profiter pleinement il faut bien compter au moins 3 jours.

C’est la nuit du Van qui lance généralement les festivités fin juin/début juillet. Le temps d’une soirée, à laquelle je vous conseille de participer un jour, des compagnies d’artistes de rue ou des DJ, viennent animer cette ligne verte. Malheureusement ces 2 dernières années elle n’a pas pu avoir lieu à cause du Covid. Rendez-vous en 2022.

Naufrage de Neptune, une oeuvre éphémère du VAN 2021
Invendus – Bottes – Oeuvre pérenne de Lilian Bourgeat
Oeuvre de Jean Jullien au Jardin des Plantes

Dans mes lieux incontournables outre l’île de Nantes, vous trouverez le Jardin des plantes et les oeuvres de Jean Jullien, la gare (qui vient d’être rénovée et qui est sublime), le Musée d’arts de Nantes, le passage Pommeraye, la Tour Lu et le Lieu Unique (ancienne usine LU), et enfin le quartier de Chantenay pour finir l’après-midi autour d’une bonne bière en bords de Loire à la Little Atlantique Brewery.

Participer à l’événement estival permet aussi de découvrir l’une des nombreuses guinguettes éphémères situées en bords de Loire ou de l’Erdre, comme par exemple celles de Mauves-sur-Loire et de Sainte-Luce-sur-Loire. D’autres ouvrent dès le printemps (fin avril normalement) comme la station nuage sur l’île Forget à Saint-Sébastien-Sur-Loire, le bateau lavoir sur l’Erdre en plein coeur de Nantes ou encore la guinguette du Belvédère à l’arrêt de tram Vincent Gâche.

Si la ligne verte se cantonne à Nantes, le voyage continue au-delà de la métropole nantaise et se découvre aussi le long de l’estuaire de la Loire et dans le vignoble nantais.

Le voyage dans l’estuaire

L’estuaire est un pont entre la Loire et l’océan Atlantique. Le long des 60 kilomètres qui séparent Nantes de Saint-Nazaire, 31 oeuvres vous attendent. Tantôt insolites, tantôt pratiques, et toujours en adéquation avec la nature et leur environnement, ces oeuvres signées par de grands artistes de la scène artistique contemporaine nous font découvrir des endroits méconnus de Loire Atlantique. En dehors de celles situées à Nantes, comme les Anneaux de Daniel Buren et Patrick Bouchain, j’aime particulièrement L’Observatoire de Tadashi Kawamata à Lavau-sur-Loire et le Jardin étoilé de Kinya Maruyama à Paimboeuf. Le Serpent d’océan à Saint-Brévin-les-pins fait partie des incontournables, tout comme la Villa Cheminée de Tatzu Nishi à Cordemais.

La maison dans la Loire à Coëron, une oeuvre de Jean-Luc Courcoult

Toutes ces oeuvres ont souvent été pour moi des motifs de balades et de découvertes en Loire Atlantique.

Le voyage dans le vignoble

Un voyage dans le vignoble nous emmène de Nantes à Clisson à la découverte des richesses du sud de la Loire Atlantique. Parmi les arrêts incontournables : Vertou pour voir la Chaussée des moines, Château-Thébaud pour le belvédère Le Porte-vue qui offre sa vue panoramique sur une partie du vignoble et la base de loisirs de Pont Caffino, 30 mètres en contrebas. Je recommande aussi le musée du vignoble nantais au Pallet et la visite d’une cave bien sûr.

Balade dans le vignoble nantais

Enfin l’incontournable Clisson, que l’on appelle Clisson l’italienne, pour son architecture inspirée par la Toscane. Une balade à pied de quelques kilomètres vous emmène à la découverte du château, des halles, de moulins, du domaine de la Garenne Lemot et son somptueux jardin, et le long de la Sèvre nantaise et la Moine. C’est dépaysant !

Le parfum, une nouvelle oeuvre d’art à Nantes

L’idée de la création du parfum de Nantes est née d’une rencontre entre Jean Blaise, directeur du Voyage à Nantes, et la ville de Grasse, la capitale française du parfum. Son idée : « donner une personnalité au territoire ». 3 parfumeurs sont donc venus visiter la ville en 2019 et ont produit chacun un jus. Ils ont été présentés aux nantais et aux visiteurs lors de l’édition 2021 du VAN, à l’occasion duquel chacun a pu voter pour son préféré.

C’est le parfum de Bertrand Duchaufour qui a été élu et que l’on retrouve aujourd’hui dans une dizaine de boutiques indépendantes à travers la ville (le Bazar du voyage, Sacrés français, Barak, Bloom,…).

Voyage à Nantes le Parfum, la nouvelle oeuvre d’art du VAN

Dans ce parfum on retrouve le rhum du gâteau nantais, les magnolias, il y en aurait plus de 1000 plantés à travers la ville dont le plus vieux se trouve au jardin des plantes depuis 1807, et enfin le bois pour le projet de l’arbre au héron qui a fasciné le créateur. Il est donc composé de senteurs d’agrumes pour la note de tête (yuzu, mandarine verte), de fleurs pour la note de coeur (rose, lys, jasmin) et boisées pour la note de fond (bois de santal, patchouli et vétiver).

Les magnolias en fleurs au jardin des plantes
Design du Parfum par Le Polyherdre

Ce parfum mixte est 100% français : le jus a été conçu à Grasse, le design réalisé par l’atelier Polyherdre à Nantes et la bouteille fabriquée en Normandie.

Il faut aussi noté que pour la première fois un parfum a obtenu un statut d’oeuvre d’art. « Tout est tangible dans une recette de parfum donc pas de droit artistique » m’a confiée la guide conférencière Agnès Poras. La ville de Nantes a voulu reconnaitre cette oeuvre, comme toutes les autres du VAN, et donc a établi des droits d’auteur. Une jolie reconnaissance pour la profession de parfumeur.

Défier l’éléphant et rencontrer les créatures extraordinaires sur l’île de Nantes

L’éléphant est notre mascotte. Aucun ami de passage ne vient dans la cité des ducs sans avoir fait un tour sur l’île de Nantes pour voir notre merveilleux pachyderme, et toutes les autres créatures extraordinaires bien sûr. Au printemps il est gentil, chaque été il devient taquin et arrose tous ceux qui le défient d’un peu trop près. Je ne me lasse jamais d’aller le voir (et on y fait toujours de superbes photos de rue).

Défier l’éléphant et se faire arroser !
Carrousel des mondes marins

Derrière cette créature indescriptible se cache un monde imaginaire extraordinaire. La galerie des machines, nous emmène à la rencontre de toutes les créatures que nous retrouverons dans l’arbre aux hérons qui prendra place au Jardin extraordinaire, dont le chantier devrait débuter en 2022. A vous chenilles, paresseux, hérons et colibris ! Enfin au Carrousel des mondes marins, on chevauche la faune marine. Crabe, méduse ou poisson volant, à vous de choisir celui qui vous ressemble le plus pour embarquer dans une aventure tournoyante.

Le paresseux expliqué aux visiteurs de la galerie
Le colibri de la galerie des machines

Inspirés par Jules Verne et Léonard de Vinci, François Delaroziere et Pierre Orefice ont créé un monde imaginaire qui fascine les petits comme les grands. Si vous voulez voir briller les yeux de vos enfants, c’est le passage incontournable lors d’une visite de Nantes.

Oeuvre pérenne sur la parc des chantiers
La grue jaune, un emblème de Nantes

Devenir chasseur de Street Art

Soyons honnêtes, Nantes n’est ni Melbourne, ni Manchester ou encore Paris 13 en terme de street art. J’ajouterais même qu’elle n’est pas très encline à le développer plus que cela. Pour une ville industrielle qui fait de l’art urbain l’un de ses totems, c’est vraiment dommage qu’on ne lui laisse que si peu de place.

Xolo la fresque Royal de Luxe où l’on trouve de nombreux personnages nantais et une ambiance mexicaine
Ador que l’on voit un peu partout dans Nantes
Collage Pangolin de Tanala – 1er confinement 2020

Aujourd’hui le street art est à lui seul une raison pour nombreux voyageurs de découvrir une ville, Nantes aurait pas mal à y gagner à faire venir quelques grands noms de la scène internationale, comme le fait Saint-Nazaire, en plus de ceux de la scène locale comme Pedro, Ador, ou Lady Bug. Ce n’est que mon avis. Ceci étant, vous trouverez tout de même de jolies fresques, collages ou graffitis, quelques murs collectifs qui se renouvellent assez régulièrement, ainsi que des rideaux de boutiques en centre-ville où des oeuvres se dévoilent une fois ceux-ci baissés.

Les quartiers où vous pourrez trouver le plus de street art sont l’île de Nantes, Chantenay devant le Jardin extraordinaire, le quartier des Olivettes et un peu à Trentemoult.

Marcher sur les pas de Jules Verne, l’enfant de Nantes

Jules Verne est né sur l’ïle Feydeau en 1828. Il a vécu à Nantes une petite vingtaine d’années avant de partir à Paris puis Amiens où il est mort. La Loire, l’Erdre et les îles, paysages de son enfance, l’ont longuement inspiré dans ses récits. Musées, statues, fresque de street art et lieux où il a habité, vous trouverez à Nantes de quoi vous balader sur les pas de Jules Verne, de l’île Feydeau à Chantenay où ses parents avaient une maison de campagne, en passant par le jardin des plantes où une statue du sculpteur Georges Barreau a été érigée en 1910 pour rendre hommage à son oeuvre.

Musée Jules Verne sur la butte Sainte-Anne, vue depuis la grue grise sur l’île de Nantes
Hommage à l’oeuvre de Jules Verne au jardin des plantes
Fresque hommage à Jules Verne dans le centre de Nantes

Dans le musée Jules Verne, situé sur la butte Sainte-Anne face à la grue grise, vous trouverez une collection permanente constituée de portraits de l’écrivain, dont un de Salvador Dali, des maquettes de bateaux, des lettres et manuscrits et une reconstitution de la Librairie Hetzel son éditeur. Non loin du musée, vous croiserez probablement Jules Verne enfant et le capitaine Nemo et sa longue vue face à la Loire !

Jules Verne enfant et le capitanie Nemo, sculpture de l’artiste Élisabeth Cibot
Jules Verne enfant…
… Et le capitaine Némo

Se mettre au vert à Nantes

Il est assez facile de se mettre au vert à Nantes. Parcs et jardins et balades le long de la Loire, de l’Erdre et Sèvre nantaise ou le Cens, tout cela est facilement accessible depuis le centre de Nantes, à pied ou en transport en commun. Pensez juste à prendre de bonnes chaussures si vous souhaitez vous balader le long de l’Erdre ou de la Sèvre en hiver, c’est souvent humide… Parfois très humide !

Les parcs et Jardins

La ville de Nantes compte 101 parcs et jardins, soit plus de 350 hectares de verdure et l’équivalent de l’île de Nantes. Ces parcs étaient pour la plupart la propriété de grands armateurs et notables de la ville du temps de la traite atlantique, c’est pourquoi on trouve une maison de maître ou un château au coeur de nombreux d’entre eux. On y trouve aussi des arbres et plantes remarquables importées par les capitaines de navires au XVIIIè siècle. A Nantes les arbres et autres plantes rapportés à cette époque ont prospéré du fait d’un climat relativement doux.

Le jardin des plantes au printemps lorsque les magnolias sont en fleurs

Au jardin des plantes, ne manquez pas la floraison du magnolia d’Hectot ou des nombreux camélias au printemps. En automne le Gingko Biloba passe du vert au jaune pétant, c’est sublime aussi.

Parmi ceux à voir, hormis le jardin des plantes, je vous conseille le parc de la Gaudinière, la Chantrerie, le Parc floral de la Beaujoire au printemps lors de la floraison des roses ou encore le parc du Grand Blottereau pour son ambiance des 5 continents et le jardin japonais de l’île de Versailles. La voyageuse que je suis ne pouvait pas ne pas vous conseiller ces deux derniers !

La Loire, l’Erdre, la Sèvre nantaise…

Nantes est une ville d’eau. Depuis le centre-ville, à pied ou en transport en commun, vous n’aurez que l’embarras du choix pour vous promener. A vous fleuve, rivières et autres cours d’eau.

Le long de l’Erdre en automne

Depuis le Cours de 50 otages, vous pouvez emprunter les berges de l’Erdre et faire un tour de quelques kilomètres jusqu’au pont de le Jonelière. Au niveau des facultés, vous pourrez bifurquer pour vous balader le long du Cens.

Balade sur les bords de l’Erdre en automne
Vue sur la Tour Bretagne depuis le Pont du Général de la Motte Rouge

Depuis Pirmil, une balade le long de la Sèvre nantaise vous emmène jusqu’à Vertou (compter 3 heures A/R), où vous pourrez traverser la Chaussée des moines et admirer de nombreuses folies nantaises, ces maisons construites par les armateurs aux XVIIIè siècle.

Le long de Sèvre nantaise, entre Pirmil et Vertou

Se balader à Trentemoult et Chantenay

Prendre le navibus et s’évader dans « les villages » de Nantes.

Trentemoult, l’ancien village de pêcheurs

Autrefois village de pêcheurs, Trentemoult est connu pour ses maisons colorées, ses ateliers d’artistes et ses guinguettes en bords de Loire. Il suffit de prendre le Navibus depuis la station Chantiers navals pour entrer dans le décor de La reine blanche, le film de Jean-Loup Hubert avec Catherine Deneuve, Richard Bohringer et Jean Carmet, tourné à Trentemoult durant l’été 1990.

Je vous conseille d’y passer quelques heures. Parmi les incontournables : aller manger une galette à la Reine Blanche, se faire plaisir au restaurant gastronomique La Civelle, ou simplement boire une verre sur l’une des terrasses installées en bord de Loire, et puis flâner dans les rues à l’arrière. Un vrai spot à instagramers, à éviter le samedi aux beaux jours !

Les rives de Trentemoult depuis la Loire

Chantenay, des chantiers navals au quartier vert et arty

De l’autre côté de la Loire, le Bas-Chantenay est en train de se transformer depuis quelques années. Les chantiers navals animaient autrefois le quartier. Demain il accueillera le fameux arbre aux hérons. Depuis la butte Sainte-Anne, le parcours des 7 belvédères offre des vues panoramiques sur la Loire et le jardin extraordinaire. Ensuite vous pourrez traverser le parc des Oblates et vous diriger vers les Docks de Chantenay pour débuter votre soirée à la Little Atlantique Brewery et son immense terrasse sur la Loire. Un super spot par une belle journée d’été !

Explorer la Loire ou l’Erdre en bateau

Nantes est une ville d’eau alors si vous avez le pied marin, pourquoi ne pas monter à bord d’un bateau pour découvrir la Loire ou l’Erdre ?

Les bateaux nantais proposent des balades sur l’Erdre et autres diner et déjeuner croisière. Cette rivière que François 1er qualifiait de « Plus belle rivière de France » est parsemée de châteaux et maisons de maîtres, aussi appelées les folies nantaises. Ces bâtissent ont été construites aux XVIIè et XVIIIè siècles par les armateurs qui se sont enrichis grâce au commerce d’épices et d’esclaves.

Pierre et Arnaud et leur Passe Partout
Les cabanes de pêche vers Port Lavigne
Les rives d’Indre

En été, Pierre et Arnaud vous font découvrir la Loire sur leur bateau Le Passe Partout. Ils offrent plusieurs balades au fil de l’eau. L’une vous emmène à la découverte des ponts et bâtiments autour de l’île de Nantes, une autre est centrée sur la nature et la dernière sur l’industrie d’hier et d’aujourd’hui. Une autre façon de prendre conscience de l’importance du fleuve dans le développement de Nantes.

Nantes, une terre de festivals

Il n’y a pas que le Voyage à Nantes qui anime la ville. Nantes et la région nantaise accueillent de nombreux festivals tout au long de l’année. Musique, littérature, voyage, nautisme, il n’y a que l’embarras du choix et que de bons prétextes pour venir visiter Nantes.

RDV de l’Erdre 2021 au château des Ducs de Bretagne

C’est quelque chose que j’ai découvert avec beaucoup de bonheur lorsque je me suis installée ici. Le festival le plus connu, ou plutôt celui qui fait le plus de bruit, est probablement le Hellfest. Ce festival de métal et hard rock se déroule en juin à Clisson. Il accueillera, entre autres en 2022, Metallica, Guns N’ Roses et Scorpions. Ne cherchez pas de places, c’est déjà complet !

Si vous aimez plus de douceur, je vous invite à venir lors des Rendez-vous de l’Erdre en août, un festival autour du jazz et du nautisme. Vous aimez la musique classique ? Alors en janvier 2022 la folle journée vous emmènera dans un voyage autour de Schubert.

Mon festival préféré est certainement Débord de Loire. Cette fête nautique et artistique se déroule sur la Loire entre Saint-Nazaire et Mauves sur Loire (entre Nantes et Angers). C’est magnifique de voir petits et grands bateaux naviguer sur le fleuve, et 80 kilomètres de quais s’animer au rythme de leur passage. le festival dure 4 jours et se déroule tous les deux ans en mai. Il devrait faire son grand retour en 2022.

Prendre le train ou le vélo, et explorer la Loire Atlantique

De nombreux lieux en Loire Atlantique sont accessibles en train et vous offrent l’opportunité d’une sortie à la journée. Il faut compter entre 15mn et 1h pour atteindre tous les sites dont je vous parle ci-dessous. Pour les cyclistes, les pistes de la Loire à vélo et celles de la Vélodyssée passent par Nantes et vous offrent quelques idées de balades à vélo. J’espère vous convaincre ici que la Loire Atlantique ne se limite pas au bord de mer.

Des sorties entre nature et culture ? C’est tout la Loire Atlantique !

Nous l’avons vu plus haut, la nature est facilement accessible depuis le centre ville de Nantes, mais si vous voulez aller encore plus loin, c’est tout aussi facile ! Le tram-train vous emmène le long de l’Erdre. Embarquez votre vélo à bord et partez en direction de Nort-sur-Erdre. Là vous pourrez emprunter le chemin de halage le long du canal de Nantes à Brest. A moins qu’une envie vous prenne de passer les écluses en bateau le temps d’un week-end ?

Naviguer sur le canal de Nantes à Brest
Port de Nort-sur-Erdre lors des RDV de l’Erdre

Un peu en amont, vous pouvez aussi vous arrêter à la Chapelle Aulnay pour vous balader le long de l’Erdre à partir de l’aire de pique-nique de la Gandonnière. Le week-end, vous verrez les bateaux de Port Jean (à Carquefou) faire des régates, ou des sportifs quitter le quai flottant en paddle. J’adore cette balade en toutes saisons. En automne les couleurs explosent et se reflètent dans l’eau. En vous promenant en direction de Nantes, vous croiserez probablement le magnifique château de la Gascherie et les chevaux du club hippique qui pâturent juste devant.

Château de la Gascherie à la Chapelle-sur-Erdre
Paysage d’automne à la Gandonnière
Dans les sous-bois de la Chapelle-sur-Erdre

En TER, partez en direction de Oudon pour visiter son château médiéval et faire une randonnée de 6 km environ autour du Hâvre. Vous pourrez aussi choisir de le faire en canoë. A vous nénuphars et libellules. Adeptes de vélo, il suffit de suivre l’itinéraire de la Loire à vélo sur 30km environs en direction d’Angers.

Vallée du Hâvre à Oudon au printemps

Aux confins de la Loire Atlantique et de la Vendée, la petite italienne Clisson est à une vingtaine de minutes de Nantes en TER. En une journée, vous aurez le temps d’explorer le centre ville, vous promener le long de la Sèvre nantaise et vous balader dans le sublime domaine de la Garenne-Lémot. C’est une très belle sortie d’une journée au coeur du vignoble nantais.

Château de Clisson
Donjon médiéval d’Oudon

En Loire-Atlantique, nous avons la chance d’avoir la deuxième réserve ornithologique de France où l’on peut observer près de 300 espèces d’oiseaux. La Maison du lac de Grand Lieu se situe à Bouaye, une commune accessible en TER en 20mn depuis Nantes. De là vous pourrez vous balader jusqu’à Pierre Aiguë, mon coin préféré et surtout celui qui offre le plus large point de vue sur le lac ! Selon mes derniers tests pas scientifiques du tout, vous êtes assuré d’y voir au moins une grande aigrette ou un héron cendré, de nombreux foulques macroules et éventuellement des grèbes huppés. Attention le lac triplant sa superficie d’eau en hiver, ce lieu-dit est inondé et donc inaccessible à cette époque de l’année. Je vous invite à lire mon article sur le lac de Grand Lieu en hiver pour voir ce qu’il est possible de faire, mais tout n’est pas accessible en train.

Le lac de Grand lieu, 2ème réserve ornithologique de France, à 15km du centre ville de Nantes

Envie de voir l’océan Atlantique ?

On y vient !

Industrielle à souhait, Saint-Nazaire est une porte d’entrée originale vers l’océan Atlantique. Ici vous pourrez visiter la base sous-marine et ses musées, faire une balade autour du street art, puis vous poser sur une plage avant de rentrer à Nantes ! On n’y pense pas trop mais toute fan de ville industrielle que je suis, j’aime beaucoup Saint-Nazaire et ne peut que vous la conseiller.

Street art Adnate à Saint-Nanzaire
Oeuvre de l’artiste australien Adnate à voir à Saint-Nazaire

Pour explorer la côte Atlantique, vous avec le choix entre la côte de Jade au sud de la Loire et la côte d’Amour au nord. Perso j’ai plutôt tendance à aller vers le sud. J’aime beaucoup la côte de Jade et le sentier des douaniers entre Pornic et les Moutiers-en-Retz, aux portes du marais breton vendéen. A vous les fameuses pêcheries, les cotes rocheuses, les dunes et les sublimes couchers de soleil. Le paysage est varié, assez sauvage et c’est ça qui me plait dans le coin. J’aime y aller à toutes les saisons, mais surtout hors saison !

Les marais de Lyarne aux portes de la Vendée au printemps
La plage de La Baule au printemps
Matin de printemps dans la ria de Pornic
Coucher de soleil sur le sentier des douaniers au sud de Pornic un soir d’hiver

Du côté de la côte d’Amour, vous pourrez vous arrêter à Pornichet, La Baule ou Le Croisic, toutes trois accessibles en train. J’aime La Baule en hiver et au printemps quand la longue plage de sable blanc est déserté de ses vacanciers. Les 10km de plage offre un vent de liberté !

Je vous recommande d’aller plutôt au Croisic pour profiter du sentier des douaniers et la côte sauvage pour prendre un grand bol d’air avant de rentrer à Nantes.

J’espère vous avoir donné envie de venir explorer Nantes et la Loire Atlantique. Ce ne sont ici que quelques propositions. Il y a en a d’autres. Je continue, au fil de mes envies, de mon temps libre et de mon budget, à faire des visites et autres balades à Nantes et dans ses environs. Je viendrai probablement enrichir cet article, voire même vous en proposer d’autres afin de vous donner encore plus envie de venir visiter la Loire Atlantique à contre-courant ! Il n’y a pas que l’été qui vaille la peine 😉

Que faire à Nantes ? Mon carnet pratique

Comment arriver à Nantes ?

Nantes est facilement accessible en train depuis Paris, Lille ou Lyon. La gare est située dans le centre ville, ce qui représente un avantage non négligeable par rapport à l’aéroport. Pour réserver votre train -> Oui.sncf ou Ouigo si vous venez de Paris, Angers ou Le Mans. Pensez aussi à la Carte Avantage si vous voyagez pas mal en train le week-end. Elle est assez vite rentabilisée et vous permet d’économiser sur chaque trajet.

Si vous venez du sud ou de l’est et n’avez pas envie de faire une journée de train et un changement à Paris, alors vous trouverez probablement une place sur un avion Transavia ou Vueling.

Se déplacer à Nantes à pied, à vélo ou en transports en commun

Pas besoin de prendre sa voiture pour visiter Nantes. Une grande partie du centre ville est piétonnier et surtout très bien desservi par les transports en commun. Il suffit de télécharger l’application de la Tan pour connaitre les trajets, les horaires et même acheter vos tickets de bus dématérialisés.

Depuis avril 2021, les transports en commun sont gratuits le week-end dans toute la métropole nantaise, du samedi matin à minuit au dimanche soir à 23h59. N’hésitez donc vraiment pas à prendre Tram et bus plutôt que la voiture.

Vous trouverez aussi de nombreuses pistes cyclables alors si l’envie vous vient de vous balader à vélo, vous trouverez une centaine de stations Bicloo à travers la ville. Tarifs et renseignements pratiques à trouver sur le site Bicloo.

Où dormir à Nantes ?

A Nantes vous aurez le choix de dormir dans une église (Sōzō hotel) , un bateau (Le Dô) ou un ancien palais de justice (Radisson Blu) mais aussi des adresses plus classiques.

Parmi les adresses les plus prisées en centre ville, citons Maisons du monde hotel & Suite, Ibis Style Centre Place Royale, Mercure Centre passage Pommeraye.

Et si l’envie de faire un voyage à Nantes sur le thème de Jules Verne, regardez du côté de l’appartement Surprenantes Jules Verne.

Pour aller plus loin sur les quartiers, les hôtels et appartements en centre-ville, je vous invite à lire mon article Où dormir à Nantes ?

Où manger à Nantes ?

Il y a de nombreuses bonnes adresses à Nantes. Je vous recommande le site les tables de Nantes qui recense toutes les bonnes tables de la ville. Il y a en a pour tous les goûts et à tous les prix. Pensez surtout à réserver vos restaurants sinon vous ne trouverez pas de place !

Si vous êtes gourmand et aimez les glaces et le chocolat, alors allez prendre une glace Fraise/Basilic à la Fraiseraie (il y en a plusieurs en ville et près de l’éléphant) et faire un tour chez le maitre chocolatier Vincent Guerlais. Tout est bon ici mais surtout ne repartez pas sans avoir pris dans vos bagages sa version revisitée du P’tit Beurre nantais. C’est une tuerie « gourmande croquante » qui existe en version chocolat noir, chocolat au lait et caramel ! Je valide aussi le coffret tour du monde 😉

La gare abrite un corner Vincent Guerlais où vous pourrez faire le plein de gourmandises avant de repartir.

Quel guide pour visiter Nantes ?

5/5 - (1 vote)
Que faire à Nantes & en Loire Atlantique ? Tous mes incontournables Que faire à Nantes & en Loire Atlantique ? Tous mes incontournables

Autres articles à découvrir

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. Si vous continuez à utiliser ce site, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies Accepter Lire la suite