Accueil > 2 jours à la Hague : découverte d’une région entre nature et culture

2 jours à la Hague : découverte d’une région entre nature et culture

par Adeline
Publié Mise à jour le

La Hague est un petit bout de terre situé au nord-ouest de la presqu’île du Cotentin dans la Manche. Sauvage, bercée par les embruns et terre d’accueil de Jacques Prévert et Boris Vian, ce petit coin de Normandie n’est situé qu’à 3h de train de Paris et réserve de belles surprises à tous les amoureux de nature. Je vous embarque ce joli coin de France aux allures de bout du monde.

Le sentier des douaniers et le nez de Jobourg

Avec plus de 800 km de sentiers dont 80km côtiers, la randonnée est le sport numéro 1 à La Hague.

Le fameux Nez de Jobourg à la Hague sur la prequ'île du Cotentin

Le GR®223, plus connu sous le nom de sentier des douaniers ou sentier du littoral longe les falaises qui comptent parmi les plus hautes d’Europe. La plus connue est certainement le fameux nez de Jobourg, haute de 128m. Cette imposante falaise est une réserve naturelle pour les oiseaux marins. Par temps dégagé, elle offre une vue imprenable sur les îles anglo-normandes d’Aurigny et de Jersey. Autrefois ce sentier servait à la surveillance des côtes et à limiter la contrebande de tissu et de tabac avec les îles qui se déroulèrent entre la fin du moyen-âge et le XIXème siècle. Une histoire passionnante !

Côté pratique, le sentier des douaniers ne présente aucune difficulté majeure, il nous mène de falaises en criques en traversant des landes d’ajoncs et de bruyères, c’est plutôt agréable en automne et que ça doit être beau en été au moment de la floraison.

Côté faune,  on n’est pas en reste non plus ! Parmi les oiseaux que l’on peut observer se trouvent des Fulmar Boréal, des Eperviers Crecerelle ou encore des Faucons Pèlerin.

La mare de Vauville

Située au nord-ouest du Cotentin, derrière les dunes et seulement à quelques mètres de la mer, la mare de Vauville est un petit bijou en matière d’écosystème. Avec plus de 1 700 espèces de faune et de flore répertoriées sur 60 ha, cette mare cernée de roseaux existe depuis plus de 10 000 ans. Depuis 4 000 ans, nous sommes sûrs que l’eau est douce, impressionnant vu la proximité de la mer. Depuis 1976, elle est classée Réserve Naturelle Nationale par le ministère de l’environnement et bénéficie ainsi d’un entretien particulier pour la préservation des espèces.

Un sentier d’un kilomètre longe la mare. Il est ouvert au public ainsi que son observatoire ornithologique. On peut s’y promener librement en respectant la nature mais je vous conseille vivement la visite accompagnée d’un conservateur du site. Il vous livrera tous les secrets de ce lieu unique.

Si vous faites un tour dans le coin, n’hésitez pas à revenir  par l’anse de Vauville, une grande plage de plusieurs kilomètres de long, entre sable et galets, où il fait bon se promener (ou faire du char à voile). C’est le genre de plage que j’aime, celle où on peut marcher des heures, sans limite !

La Hague, terre d’accueil de Boris Vian et Jacques Prévert

Petit, Boris Vian venait passer ses vacances au cap de La Hague, dans le hameau de Landermer. De la petite maison familiale nichée au fond des bois qui l’inspira pour écrire l’Arrache-coeur, il ne reste malheureusement rien, la faut à la guerre 39-45. .

Jacques Prévert quant à lui est tombé amoureux de la région en venant rendre visite à son ami Alexandre Trauner, décorateur de cinéma. En 1970 il achète une belle maison en pierre à Omonville-la-petite dans laquelle il résidera jusqu’à la fin de ses jours en 1977. Cette maison est maintenant transformée en musée dans lequel est retracée sa vie d’auteur et d’artiste. Jacques Prévert est enterré dans le cimetière voisin et a pour compagnie tous ses proches.

Le phare de Goury et le port racine

Le phare de Goury est situé à la pointe extrême de la presqu’île, à 800 mètres du littoral.

C’est en 1823 que la construction de ce phare fût décidée après que 27 navires aient sombré. La construction de l’édifice en granit fût achevée en 1837 après 3 ans d’intenses travaux. C’est là aussi que fût construite en 1878 la première station de sauvetage en mer. Elle a depuis été remplacée en 1928 par une station octogonale qui permet le lancement du canot de sauvetage par 2 voies différentes. Il pivote à l’intérieur du bâtiment grâce une plaque tournante sur galets ce qui permet de sortir le canot de l’un ou l’autre côté, selon la météo et les marées. La pointe est très ventée et en se promenant ne serait-ce qu’à pied, on se rend compte du danger des éléments pour qui navigue en mer.

A quelques kilomètres de là se trouve Port Racine, le plus petit port de France avec une superficie de 800 m2. Les petites barques de pêcheurs et les cabines aux portes colorées en font un lieu charmant, un petit havre de paix pour les randonneurs de passage.

Le Cotentin, c’est un peu le bout du monde. Une presqu’île que la famille ou les amis nous font découvrir et sur laquelle, tels Jacques Prévert et Boris Vian, on retourne encore et encore tant on y trouve un juste équilibre entre nature et culture. Entre terre et mer.

Informations pratiques sur la Hague

Comment aller à La Hague

La Hague se découvre le temps d’un week-end de 2 ou 3 jours. Située à 2 pas de Cherbourg-en-Cotentin, on y arrive en train en 3 heures depuis Paris. Pour consulter les horaires, je vous invite à consulter le site Ouisncf.com

Le plus facile une fois arrivé est de louer une voiture pour pouvoir se déplacer librement. Vous pouvez comparer les prix sur Rentalcars, le Booking de la location de voiture ou directement louer chez Avis ou Europcar dont les bureaux se trouvent à proximité de la gare.

Où dormir à la Hague ?

L’hôtel le plus connu dans la Hague et plus largement dans le Cotentin est le Landemer, une magnifique propriété située en bord de mer. Par beau temps ou mer déchainée, c’est un super endroit ou s’installer le temps d’un week-end. La chambre d’hôtes Eudal a l’air très sympa aussi. Non loin de la maison de Jacques Prévert, la Roche du Marais est bien notée.

Je vous conseille aussi de regarder sur Airbnb pour trouver un gîte ou une chambre à louer dans la région.

Pour plus d’informations, je vous conseille une petit tour sur le site de l’office de tourisme de La Hague.

2 jours à la Hague : découverte d\'une région entre nature et culture

Autres articles à découvrir

17 commentaire

Petitgris mercredi 21 novembre 2012 - 09:49

Une côte comme je l’aime. Les rochers, la brume font mon bonheur ! Jolies photos Bises

répondre
Monique Digard vendredi 23 novembre 2012 - 09:21

Merci Adeline d’avoir aimé ma région et d’en faire la promotion.<3

répondre
Adeline vendredi 23 novembre 2012 - 09:27

De rien Monique, c’est une très belle région. J’ai aimé y séjourner 2 jours et y retournerai avec plaisir !

répondre
amelie@travel alone vendredi 23 novembre 2012 - 12:54

Je n’ai jamais entendu parlé de ces espèces d’oiseaux o_o.
Le phare de Goury en été, doit être un super moment à faire, le voilà au loin, j’aime beaucoup.

répondre
Xtinette vendredi 23 novembre 2012 - 21:24

Un endroit paisible où j’irais bien faire du vélo !

répondre
Lucie samedi 24 novembre 2012 - 19:53

Et bien cela a l’air d’être bien joli ce petit coin! Par contre, je suis étonnée de voir qu’il y a des Fulmars Boréal en Normandie!

répondre
Adeline samedi 24 novembre 2012 - 23:50

@Lucie : Et bien écoute c’est notre guide qui nous l’a dit alors je ne remets pas en doute ses dires 🙂 Pourquoi es-tu étonnée ?

répondre
Voyage Perou dimanche 25 novembre 2012 - 20:21

Ah c’est un joli coin de pays. En même temps, je trouve que la brume donne un petit côté romantique. Merci pour le survol!

répondre
Manche Tourisme lundi 26 novembre 2012 - 09:08

Superbe article ! A bientôt dans la Manche !

répondre
Adeline lundi 26 novembre 2012 - 09:18

@Manche tourisme : Merci 🙂

répondre
Mathilde lundi 26 novembre 2012 - 15:37

L’article et les photos sont sympas, par contre le Cotentin ce n’est pas QUE la Hague, et le Val de Saire et Cherbourg dans tout ça ?

répondre
Adeline lundi 26 novembre 2012 - 15:40

Merci Mathilde ! Je sais bien que le Cotentin ne s’arrête pas à la Hague mais je n’avais que 2 jours 🙁 Il va falloir que j’y retourne 😉

répondre
Elisabeth lundi 26 novembre 2012 - 16:16

Une superbe région que l’on n’en finit pas de découvrir. J’y vais dès que je peux… et rêve de trouver un jour 3 ou 4 “plumes” partantes pour un atelier d’écriture à partir de ces belles visites et promenades…

répondre
PETON Agnès lundi 26 novembre 2012 - 17:49

J’ai visité cette région de France après avoir lu le livre de Claudie GALLAY “Les Déferlantes”.
Et la bonne nouvelle, c’est que ce roman est adapté à l’écran pour ARTE par Eléonore FAUCHER, réalisatrice, et Sylvie TESTUD comme comédienne…

Très bel article : merci et bravo !

répondre
Jean-Luc mercredi 5 décembre 2012 - 16:08

Bonjour et merci pour cette jolie promenade.
Au printemps dernier, j’ai découvert le jardin botanique de Vauville (visite conseillée à la belle saison). Par contre j’ai manqué le tour de la mare. Cordialement,
PS : la fin de construction du phare de Goury , ne serait-ce pas 1837 plutôt que 1937 ?

répondre
Adeline jeudi 6 décembre 2012 - 10:35

Merci Jean-Luc pour cette correction, c’est effectivement 1837.

répondre
AnneClaireBCN mardi 19 novembre 2013 - 13:50

Coucou Adeline, ravie que tu aies eu la possibilité de découvrir l’endroit où je suis née et où je vis toujours. Goury, j’avais fait une série de clichés il y a quelques semaines, juste avant la tempête, c’était tellement magique. J’essaie de vadrouiller dès que je le peux mais ce coin de France est tout de même magnifique, beaucoup d’éléments y sont réunis, la nature à perte de vue. Si tu es intéressée, ci-suit mes clichés pré-tempête 😉 http://anneclairebcn.blogspot.fr/2013/11/avant-la-tempete.html

répondre

Laisser un commentaire