Accueil > Le Mont-Saint-Michel, le plus bel endroit de France !

Le Mont-Saint-Michel, le plus bel endroit de France !

par Adeline
Publié Mise à jour le

Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le Mont-Saint-Michel est probablement l’un des plus beaux endroits de France. L’un des plus exceptionnels aussi. Entre Normandie et Bretagne, je vous emmène à la découverte de ce joli caillou, de sa baie et ses polders.

Mont Saint Michel

Depuis que je me suis installée à Nantes, je suis allée plusieurs fois au Mont-Saint-Michel mais c’est lors de mon road trip dans la Manche que j’ai passé le plus de temps à l’intérieur de ses remparts, que j’ai enfin visité l’abbatiale et traversé la baie avec un guide.

Ce lieu est fascinant par son histoire, son architecture, sa géographie… Et sa beauté ! Le Mont-Saint-Michel change de visage au rythme des marées, des nuages, des éléments, du point de vue où l’on se trouve ou même de la présence ou non des moutons qui vont et viennent dans les prés salés.

Chaque minute, que dis-je chaque seconde, le Mont-Saint-Michel s’anime au rythme de la lumière. Du lever au coucher du soleil, par grandes marées, marée haute ou marée basse, par journée ensoleillée ou couverte, aucune minute ne ressemble à la suivante au Mont-Saint-Michel.

Le Mont-Saint-Michel, breton ou normand ?

Eludons le sujet direct !

« Le Couesnon, dans sa folie, mit le Mont Saint-Michel en Normandie »

dicton local

Et oui, n’en déplaise aux bretons, le Mont-Saint-Michel est normand, la faute au Couesnon, cette rivière qui marque la frontière entre la Manche et l’Île-et-Vilaine, entre la Normandie et la Bretagne. Pour se réconforter, les bretons disent qu’ils ont la plus belle vue sur le Mont depuis leurs polders… Rassurez-vous, d’un côté comme de l’autre de “la frontière”, d’une ombre au loin dans la baie, tel un mirage, le Mont-Saint-Michel se dessine. Au fur et à mesure que l’on s’en approche, il se dresse, majestueux avec l’archange Michel qui veille à 154m de haut, sur la flèche de l’abbatiale. Autrefois il voyait arriver les pèlerins des kilomètres à la ronde. Aujourd’hui il observe surtout les touristes faire des selfies 😉

Arriver au Mont-Saint-Michel

Le Mont-Saint-Michel se mérite ! Depuis les travaux qui ont consisté à lui redonner son caractère insulaire, il faut garer sa voiture au parking situé à 50mn de marche des remparts. Rassurez-vous des navettes sont mises en place pour vous permettre d’y accéder plus facilement. Hors période Covid, en été, il y a une queue monstre même si les rotations se font non stop. C’est donc le moment d’aller au Mont-Saint-Michel 😉

Personnellement je vous conseille de faire l’un des deux trajets à pied car les vues sur le Mont-Saint-Michel sont magnifiques et c’est la meilleure façon d’en profiter ! Il y a d’abord celle depuis le barrage où un pont promenade est aménagé. Ici, à marée haute et si le temps le permet, le Mont-Saint-Michel se reflète dans l’eau. Je n’ai pas eu cette chance ce jour-là à cause du vent qui brassait légèrement l’eau en surface.

Le Mont-Saint-Michel vu du pont-promenade au barrage

Il y a ensuite, la vue depuis les prés, magnifique au printemps quand les fleurs colorent les prés. Les traits du Monts-Saint-Michel s’affinent au fur et à mesure que l’on avance. Ils deviennent encore plus clairs depuis la passerelle qui nous mène jusqu’à la porte d’entrée.

Visiter l’intérieur des remparts du Mont-Saint-Michel

On peut passer des heures à se perdre à l’intérieur de la ville fortifiée. Il y a d’abord la Grande-Rue, souvent très encombrée en haute saison. Vous y verrez de jolies maisons anciennes datant du 15è-16è siècle. Et Madame Poulard, la célèbre adresse d’omelettes.

L’Entrée du Mont-Saint-Michel
La Grande Rue qui mène à l’abbaye

Si aujourd’hui les omelettes de la mère Poulard sont bien connues pour leur prix exorbitant, autrefois elles étaient gratuites ! En effet, Annette Boutiaut épouse Poulard, offrait dans son auberge une omelette à tout pèlerin arrivant tard au Mont-Saint-Michel. Ainsi ils pouvaient attendre jusqu’au lendemain que les auberges ouvrent leur porte.

L’abbaye, une visite incontournable

En haut de la Grande-Rue se trouve l’abbaye, un incontournable. C’est un petit joyaux. Dans ce dédale d’escaliers et de couloirs, on n’a pas idée de tout ce qui peut se cacher. Il y a d’abord l’abbatiale construite au 11è siècle au sommet du rocher. On y accède par la terrasse de l’ouest qui offre une magnifique vue sur la côte Bretonne. Et si vous levez la tête, vous pourrez voir de plus près l’archange Michel.

Ensuite il y a le cloître. Comme suspendu au-dessus de la baie, ce lieu m’a laissée sans voix ! Récemment restauré, c’est un petit havre de paix offrant lui aussi une vue sublime sur la baie du Mont-Saint-Michel. Ils avaient de la chance les moines de l’avoir pour eux !

Enfin, il y a toutes ces salles qui constituent la Merveille : le réfectoire, la salle des Hôtes, la Crypte des Gros-Piliers… La visite se termine par les jardins dont une terrasse offre une jolie vue sur la Chapelle Saint-Aubert en contrebas.

L’archange Michel depuis les jardins de l’abbaye
La chapelle Saint-Aubert

Visiter l’abbaye, c’est découvrir tout un pan insoupçonné du Mont-Saint-Michel.

Marcher sur les remparts

Depuis la tour nord, juste à côté de l’entrée de l’abbaye ou depuis la porte du Roi, vous pouvez marcher sur les remparts construits entre le XIIIè et le XVè pour protéger le Mont-Saint-Michel des anglais. D’un côté, on y a de jolies vues sur la baie côté Normandie, y compris sur le rocher de Tombelaine, et de l’autre on y voit les toits et les façades du bourg. Une jolie promenade à ne manquer sous aucun prétexte !

Les toits vus des remparts
L’abbatiale vue des remparts
La porte d’entrée dans la Grande Rue

Se perdre dans les venelles

Ce que j’ai préféré, après l’abbaye, c’est me perdre dans les venelles. Emprunter des escaliers, monter, descendre, c’est sportif de se balader dans le bourg du Mont-Saint-Michel ! Ne manquez surtout pas les alentours de l’église paroissiale Saint-Pierre et son petit cimetière attenant, là où est enterrée la mère Poulard, c’est un coin avec beaucoup de charme et de caractère !

Vue des venelles du Mont-Saint-Michel
Vue sur le cimetière et la baie
Eglise Saint Pierre

Il faut prévoir au moins une demie-journée pour visiter l’intérieur des remparts du Mont-Saint-Michel, prendre le temps de se perdre et profiter de la magie du lieu.

La baie du Mont-Saint-Michel

Le Mont-Saint-Michel est bordé par 100km de côtes, avec parfois des vues imprenables sur le Mont-Saint-Michel. Pour découvrir la baie, je vous invite à prendre le temps, vous perdre, marcher, vous asseoir, observer,… Pour appréhender le lieu, le mieux est de faire une sortie avec un guide, pour en apprendre plus sur la géographie du lieu, puis vous perdre le long de ses côtes.

La baie du Mont-Saint-Michel à marée descendante

Découvrir la baie à pied avec un guide

L’intérieur de la baie du Mont-Saint-Michel ne se découvre qu’avec un guide officiel attesté ! Il faut dire qu’elle est dangereuse. En effet, c’est ici que l’on observe les marées avec la plus grande amplitude en Europe (jusqu’à 15m observés). La mer peut monter assez vite (25 à 30 km/h) et il est facile de se retrouver piégé par les eaux ou dans les sables mouvants.

Marcher dans la baie du Mont-Saint-Michel n’est possible qu’avec un guide

De nombreuses options existent avec des guides officiels recommandés par l’office de tourisme. J’ai fait l’aller retour jusqu’au rocher de Tombelaine (3h à 3H30) mais si vous voulez faire comme les pèlerins autrefois, il faut faire la traversée depuis le Bec d’Andaine ou la pointe du Groin du sud. Cette balade fait 13km A/R (mais est possible en aller simple et retour en bus).

Vous n’aurez pas le choix des heures car les départs dépendent des horaires des marées. Ceci dit si vous pouvez vous arranger pour venir un jour où la marée descend le matin, ce sera mieux pour vous par rapport à la lumière pour prendre des photos. La prochaine fois, j’essayerai de faire une sortie au lever ou au coucher du soleil, ça existe mais il faut bien calculer son coup car, encore une fois, ces visites dépendent des heures de marées.

Faire le tour des points de vue sur le Mont Saint-Michel

Les points de vue sont nombreux pour voir ou photographier le Mont-Saint-Michel. La complexité, c’est de s’y trouver à la bonne heure pour la lumière. Par beau temps, la baie est lumineuse ! Pour faire de belles photos, il faut se lever tôt le matin ou veiller jusqu’au coucher du soleil plusieurs jours d’affiliés car vous ne pourrez pas faire tous ces points en une seule fois.

Parmi ceux-ci, je peux vous conseiller :

La Chapelle Sainte-Anne
Quelque part sur les falaises de Champeaux
Depuis le Mont Manet
Coucher de soleil sur le pont passerelle

Il y a beaucoup d’autres vues autour de la baie… Le plaisir c’est aussi de flâner, chercher et trouver votre plus bel endroit !

Visiter le Mont-Saint-Michel : carnet pratique

A quelle saison visiter le Mont-Saint-Michel ?

Le Mont-Saint-Michel est ouvert toute l’année.

Le printemps et l’automne, les deux meilleures saisons

Les deux saisons que je préfère sont le printemps et l’automne. L’été il y a trop de monde et l’hiver, il peut y faire froid. Visiter le Mont-Saint-Michel c’est passer une grande partie de sa journée dehors alors mieux vaut attendre les beaux jours pour y prendre le plus de plaisir, surtout si on veut suivre un guide dans la baie.

Lors des grandes marées pour voir le Mont redevenir une île

Le meilleur moment reste la période des grandes marées, et surtout quand le coefficient est supérieur à 110. C’est seulement à ce moment-là que le Mont-Saint-Michel redevient une île ! Par ailleurs, sachez que c’est au Mont-Saint-Michel que vous pourrez observer les plus grandes marées d’Europe avec une hauteur d’eau de plus d’une dizaine de mètres. C’est moins impressionnant à observer que dans la baie de Fundy au Nouveau Brunswick au Canada mais j’imagine que c’est tout de même grandiose à observer lors des grandes marées. C’est sur ma liste des choses à faire prochainement 😉

Comment aller au Mont-Saint-Michel ?

Le mieux pour visiter le Mont-Saint-Michel, et surtout ses points de vue sur la baie, est d’être motorisé mais il est tout à fait accessible en transports en commun, depuis Dol-de-Bretagne ou Avranches par exemple.

  • En voiture : C’est l’autoroute A84 depuis Caen ou Rennes qui dessert le mieux le Mont-Saint-Michel. A titre indicatif, il faut compter 2h30 de Nantes et environ 4h depuis Paris pour rejoindre le Mont-Saint-Michel.
  • En train : La gare TGV la plus proche est Dol-de-Bretagne. C’est une bonne base pour visiter le Mont-Saint-Michel accessible en TER jusqu’à Pontorson, puis en bus jusqu’aux portes des remparts.
  • A vélo : la Véloscénie relie Paris au Mont-Saint-Michel en 450km avec de nombreux point d’intérêts sur la route comme Versailles, Chartres, le parc naturel régional du Perche… Si vous êtes en vacances dans les environs et voulez découvrir le coin à vélo, le site Komoot vous recommande 10 itinéraires autour du Mont-Saint-Michel.

Où se garer au Mont-Saint-Michel ?

Un immense parking a été créé en amont du Mont-Saint-Michel. Le prix est un forfait de 24h qui coûte 9,80€ en basse saison (Janvier-mars et octobre-décembre) et 14,90€ en haute saison (d’avril à septembre). De là vous pourrez marcher (environ 50mn) ou prendre une navette gratuite jusqu’aux remparts.

Attention si vous avez réservé un billet coupe-file pour l’abbaye ou une visite de la baie avec un guide, prévoyez bien d’arriver au parking au moins 1h30 à 2 heures avant le départ, histoire de prévoir le temps d’attente éventuel aux navettes et/ou la marche pour arriver au point de rendez-vous. Je le répète le parking est situé assez loin de l’entrée du monument.

Où loger autour du Mont-Saint-Michel ?

La dernière fois que je suis allée visiter le Mont-Saint-Michel, j’ai loué le dernier étage du gîtes Les Madeleines à Carolles. Situé à une vingtaine de kilomètres, c’est parfait pour découvrir la baie, faire une randonnées sur le plus beau kilomètre de France, découvrir Granville et les îles Chausey plus au nord. Par contre, si vous voulez aller voir le lever ou au coucher du soleil, c’est un peu loin et je vous conseille de trouver un logement à proximité du Mont.

Intérieur du gîte les Madeleines à Carolles

Il y a bien sûr les quelques hôtels situés sur le rocher comme la mère Poulard ou les Terrasses Poulard, mais ces adresses sont chères et un conseil, mieux vaut être en dehors du caillou pour voir le soleil se lever ou se coucher sur le monument. Si vous voulez être au plus proche, il y a quelques hôtels au niveau du barrage comme le relais Saint-Michel, l’hôtel Gabriel ou le Mercure.

Personnellement, je vous conseille plutôt de sortir de l’enceinte et vous trouver un gîte ou une chambre d’hôte. Les options sont nombreuses dans les environs du Mont-Saint-Michel, et avec une belle vue sur la baie. Je peux vous citer entre autres Chez Maria à Cherrueix, Les vieilles digues à Beauvoir ou encore les escargots du Mont à Tanis par exemple.

Les adresses ne manquent pas dans le coin. De Carolles en Normandie à Cancale en Bretagne, vous trouverez forcément le logement qui vous correspond.

Quel guide choisir pour visiter le Mont-Saint-Michel ?

Vous trouverez un passage sur le Mont-Saint-Michel dans tous vos guides préférés sur la Normandie ou la Bretagne.

J’avoue avoir un préférence pour le Guide Vert Michelin Normandie Cotentin qui consacre une dizaine de pages au monument et sa baie. Si vous faites un road trip dans le coin, c’est le guide idéal puisqu’il propose un circuit détaillé pour découvrir en détail la baie du Mont-saint-Michel.

Prix conseillé : 14,90€

Cet article contient des liens d’affiliation. Quand vous achetez via l’un de ces liens, je reçois une commission. Cela ne vous coûte pas plus mais cela m’aide à vivre.

Le Mont-Saint-Michel, le plus bel endroit de France ! Le Mont-Saint-Michel, le plus bel endroit de France !

Autres articles à découvrir

1 commentaire

Lebas lundi 22 mars 2021 - 20:35

Dormir chez la mère Poulard a un coût certain….mais se retrouver quasiment seul sur le caillou dans les ruelles, au cimetière…..une fois la foule des touristes repartie t/ou pas encore arrivée mérite ce luxe . J’ai eu cette chance. Alors si tu as cette opportunité ne la rates pas !

répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. Si vous continuez à utiliser ce site, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies Accepter Lire la suite