3 jours dans les Alpes albanaises : une belle rencontre, une randonnée et un ferry

A la fin de mon road trip de 2 semaines en Albanie, je me suis arrêtée dans le nord du pays pour faire une randonnée en montagne. C’est seule que je suis allée affronter les dénivelés et rencontrer l’une des plus belles régions des Balkans. De Theth à Valbona, je vous emmène vous balader dans le silence des Alpes albanaises, sur la première étape du trek de 10 jours « les pics des balkans ».

Randonner dans les Alpes albanaises, de Theth à Valbona

Shkodër, point de départ vers Theth

Me voilà arrivée à Shkodër après avoir traversé tout le pays du sud au nord depuis Gjirokastër. Il ne me reste que 3 jours avant de rentrer en France et mon objectif est de rejoindre Theth pour faire la fameuse boucle Theth-Valbona-Lac Koman avant de rentrer à Shkodër pour récupérer ma voiture.

C’est dans la jolie pension de Fred, l’Eco garten guesthouse, que j’organise cette virée. Ma question est « vaut-il mieux commencer par Valbona ou Theth ? ».

Sans hésiter Fred me répond Theth. « Là-bas c’est plus sympa et les opportunités de petites randonnées de quelques heures sont plus nombreuses. Tu vas pouvoir te balader demain après-midi ».

Va pour Theth alors. Fred me réserve le bus et la pension pour ma première nuit. Voilà une affaire bien ficelée. J’aime quand les choses sont faciles !

En route pour Theth

Je pars à 7h30 du mat’ dans un petit camion 4×4 orange. Vue mon expérience de la route de ces derniers jours, la croix accrochée au rétroviseur n’a rien pour me rassurer. Un autocollant m’indique que ce chauffeur, Monsieur Gjeto Dardha, est recommandé sur Trip Advisor alors on fait confiance 😉

La première partie de la route est tranquille. Le chauffeur est sérieux, je suis rassurée. Nous traversons d’abord de jolies plaines avec des champs de lavande et de tabac baignés par les rayons du soleil matinaux. Devant nous les premiers monts se dévoilent. La route commence à monter, serpenter sur les flancs des Alpes. Le paysage est contrasté : les monts rocheux aux nuances de gris, le bleu du ciel d’une pureté qui ne m’a pas quittée depuis le début de mon séjour en Albanie, et ce vert bien dense qui vêtit les montagnes.

Bus de Shkodra à Theth en Albanie
Champ de lavande en Albanie

Les lacets nous montent à un col où se trouvent un petit café, une auberge en construction et un point de vue sublime (Majet e shales). Le silence et la fraicheur me frappent dès ma sortie du camion. Après 10 jours de chaleur sèche et intense, le bon air de la montagne me fait du bien.

Après une 1/2 heure de pause et un petit café, c’est l’heure de reprendre la route. A partir ce col, l’asphalte se transforme en une piste infréquentable sans 4×4. Il faut avoir une conduite de montagne plutôt aguerrie pour s’aventurer par là. Notre chauffeur a dû faire quelques reculs pour laisser passer des voitures. Je n’aurais certainement pas osé les faire.

Randonner en Albanie dans les environs de Theth

Belvedère sur la route de Theth en Albanie
Bus 4x4 pour aller à Theth en Albanie

Les premières maisons apparaissent. Nous arrivons vers Theth.

Le village est très étendu et situé dans une cuvette entourée de pics montagneux. Derrière la fenêtre de mon camion, j’ai les jambes qui me démangent et bien envie d’aller explorer tout ça.

Theth, une belle rencontre et une cascade

Après m’être installée à la Rupa guesthouse, une pension familiale où il est aussi possible de camper, je pars explorer le village. Ce n’est pas bien grand, le tour est vite fait : une église, un mini marché et quand même un centre de découverte du parc national de Theth (avec une belle exposition pour tout savoir sur le parc).

Rupa Guesthouse, une pension où dormir avant de faire la randonnée entre Theth et Valbona

Ayant l’après-midi devant moi, je décide de partir explorer les alentours. Pas envie de quelque chose de trop difficile car la randonnée de Theth à Valbona a de gros dénivelés et j’ai quand même envie de me préserver avant cette aventure assez exigeante. Direction les chutes de Grunas.

Fidèle à moi-même, je me suis perdue mais ce petit détour m’a menée à ma plus belle rencontre de ce voyage en Albanie.

Pourtant tout n’avait pas trop bien commencé.

Pensant être sur le chemin qui me menait jusqu’aux chutes Grunas, j’ouvre une porte en bois et arrive dans un jardin. Il y a une petite bergerie à l’entrée et ça sent fortement le mouton, ça me rappelle des souvenirs d’enfance ! Passées ces considérations olfactives, je m’aperçois que je ne dois pas être au bon endroit mais c’est trop tard. Un homme, légèrement (ou fortement) alcoolisé, assis derrière une fenêtre, m’engueule ! Je ne comprends rien de ce qu’il me crie à travers les barreaux mais ça a l’air très méchant. Je rebrousse donc chemin vite fait, repasse devant la bergerie et ferme la porte quand une femme au large sourire vient à ma rencontre.

Elle est trop belle avec ses rides et son sourire qui rattrapent à eux seuls l’engueulade du mari.

Elle et moi ne nous comprenons pas trop mais j’ai comme l’impression qu’elle veut savoir d’où je viens. « De France » lui di-je. Là elle court dans sa maison et me ramène des photos de sa fille et ses petites-filles. Je comprends qu’elles vivent en France mais ce n’est que mon interprétation.

Une jolie rencontre à Theth en Albanie

Elle m’invite à boire un café dans sa maison. Je vous avoue avoir hésité car son mari est saoul et il m’a quand même fait un peu peur. J’aurais été seule, je n’y serais certainement pas allée mais je marchais en compagnie d’un voyageur allemand et flairant bien une opportunité unique de passer un moment singulier, nous décidons d’accepter son invitation.

Cette femme nous reçoit dans sa chambre où la musique d’un vieux transistor nous transporte vite en orient. Rapidement elle refait son lit, sort une petite table, y met une jolie nappe en dentelle et nous invite à nous asseoir. Le mari s’est un peu apaisé, commence à me sourire, mais il est toujours aussi alcoolisé. Je ne suis pas trop rassurée alors je dis à mon pote allemand de faire attention à moi. C’était sans compter sur l’extrême attention de celle que je comprendrai s’appeler Prena. Elle me dit qu’il boit trop de raki, un alcool local bien fort, et que ça le rend zinzin. « Le raki qu’il boit est bien plus fort que le mien » me dit-elle enfin c’est ce que je comprends. Car oui, la première boisson que Prena m’offre à 13h est un raki !

Polie, je trempe mes lèvres mais je préfère le café qu’elle m’a initialement proposé. Elle comprend et part chercher sa petite casserole à fleurs pour me faire un café turc sur son vieux réchaud à gaz.

Elle est touchante Prena. Son mari boit trop mais elle a du caractère. Avec son torchon, elle le chasse quand il veut m’approcher d’un peu trop près. Il voulait danser, m’offrir son raki… Bref après m’avoir grondée, il a trouvé sympa d’avoir une petite française dans sa maison.

J’ai compris qu’elle avait 69 ans et qu’elle n’aimait pas vieillir. Son fichu sur la tête, c’est une façon de cacher ses cheveux qui blanchissent mais elle se fait des teintures quand même (elle m’a montrée la boite). Elle est vraiment trop mignonne.

Je crois avoir apporté un peu d’air frais à Prena durant cette petite heure passée avec elle. En partant je lui demande de faire une petite photo souvenir. C’est elle qui a souhaité poser sous la vigne.

Je n’oublierai jamais son sourire, son accueil et son caractère aussi. Il en faut avec un mari comme le sien. Alors que nous sortons de la ferme, elle nous indique comment rejoindre le chemin qui nous mènera à la cascade.

Encore une fois, l’imprévu m’a menée vers un instant que je n’aurais pas trouvé si je l’avais cherché. C’est ça le voyage !

La suite de ma journée me parait bien fade à côté de ce moment, même si j’ai vu de belles choses comme cette fameuse cascade, le but premier de ma balade, cette vieille ferme où des chiens aboyaient et bien sûr l’église de Theth, l’icône du village.

Le parc national de Theth en Albanie, le paradis des randonneurs

Ferme traditionnelle de theth, le paradis de la randonnée en Albanie
Cascades de Grunas, une randonnée de 3h autour de Theth en albanie
Eglise de Theth, l'icône du village de montagne en Albanie

Un bon diner, une nuit de sommeil réparatrice dans le silence des montagnes et c’est parti pour une longue journée de randonnée dans les Alpes albanaises.

Randonnée de Theth à Valbona

Sur les conseils de la jeune hôtesse du centre de découverte du parc national de Theth visité la veille, je décide de partir tôt car le soleil va taper. 8 heures de marche m’attendent.

Le trek de Theth à Valbona c’est en gros 1000m de D+ et 1000m de D-. En gros tu montes sur 7km, passe le col de Valbona et tu descends sur une dizaine de kilomètres.

A 6h30 j’entame donc ma longue journée avec l’envie de profiter. Sur le chemin il y a quelques petits cafés où je compte bien m’arrêter faire des pauses !

Au départ de Theth (et à l’arrivée à Valbona aussi), le sentier n’est pas super bien indiqué. Il n’y a pas grand monde à cette heure-là, c’est pourtant la meilleure heure pour marcher vue la journée ensoleillée qui s’annonce. Bref après quelques hésitations d’un début de journée encore embrumé, je trouve mon chemin.

Ce versant est très ombragé et agréable même si ça monte sévère (1000m de dénivelés + sur 7km) et qu’il n’offre que très peu de plages de repos. Seule une plaine très fleurie vient rompre le rythme des forêts.

Plaine fleurie traversée lors de la randonnée de Theth à Valbona en Albanie

Paysage dolomitique des Alpes albanaises
Randonnée en Albanie dans les forêts du parc national de Theth

Après quelques heures de marche, je trouve un petit café où je m’arrête pour boire et recharger ma gourde à la source (l’eau des sources est potable à cette altitude). C’est une construction en bois toute mignonne et la vue est reposante alors je m’installe et regarde les randonneurs pressés passer.

Encore quelques centaines de mètres de dénivelés et je serai au col de Valbona. La nature est changeante : forêts de hêtres, de bouleaux ou de pins. Je profite des sentiers ombragés car il n’en sera pas de même sur l’autre versant.

Sur cette dernière partie de sentier avant l’arrivée au col, je croise des mules chargées des sacs des voyageurs itinérants. C’est aussi là que je commence à croiser les randonneurs qui viennent de Valbona. J’arrive au col (1759m d’altitude) et la vue sur la vallée est à couper le souffle. Je monte jusqu’au belvédère situé quelques dizaines de mètres plus haut et je suis sans voix.

Une nature pure et intense.

Arrivée au col de Valbona lors de ma randonnée en Albanie

Vue depuis de col de Valbona en Albanie
Randonnée de Theth à Valbona en Albanie

Longue descente jusqu’à Valbona

Après une pause pour me remettre de cette longue montée, j’entame la descente. C’est là que je regrette de ne pas avoir pris de bâtons. Même si c’est difficile de monter, je suis moins à l’aise à la descente, surtout quand elle est glissante.

Il est midi, le soleil est à son zénith et tape fortement. Le sentier n’est pas du tout ombragé, il est très rocailleux et glissant. Je me dépêche pour trouver de l’ombre… Je croise des randonneurs qui eux montent.

Que je n’aurais pas aimé faire la randonnée dans ce sens-là à cette heure-là !

Je les rassure en leur disant qu’ils sont bientôt au sommet et qu’ils seront récompensés par la vue. Ils me disent qu’un café m’attend un peu plus bas !

J’arrive au café Simoni, heureuse de trouver de l’ombre et quelques camarades croisés sur les sentiers la veille et le matin. Le patron me rassure et me dit qu’il me reste environ deux heures de marche. 3/4 d’heure de descente et le reste de plat.

Je reprends ma route et la dernière partie ne me plait pas du tout. Si j’ai vraiment adoré marcher jusqu’au dernier café, la descente jusqu’à Valbona est pénible et l’arrivée n’en parlons pas. Les derniers kilomètres se font sur un lit de rivière sans eau avec des gros galets sur lesquels il n’est pas du tout agréable de marcher. Le chemin n’est pas vraiment indiqué et je me demande si je suis sur la bonne voie.

Je le suis.

Dernière ligne droite vers Valbona - Albanie

A la fin du sentier, je trouve une route d’asphalte et continue sans savoir qu’un bus allait passer pour mener les randonneurs jusqu’au hameau de Valbona.

Je marche, essaye de faire du stop, tombe sur 2 mecs aux regards louches. Refuse de monter dans la voiture, marche, marche et marche encore sur cette route sans fin. Les derniers kilomètres sont longs.

Arrivée dans le hameau où je commence à me demander où je vais dormir, je tombe sur un jeune couple d’allemands croisés plusieurs fois ces derniers jours et dernières heures. Ils me recommandent une petite pension et nous marchons ensemble. Je suis heureuse de trouver des amis pour finir cette randonnée dont les dernières heures ont été longues.

Nous trouvons une très belle adresse avec un accueil digne des montagnards. J’y passerai une super soirée, même si très courte car la journée a été longue et le sommeil se fait sentir. 10 heures (en prenant mon temps) pour rejoindre Valbona, c’est une sacrée journée que je viens de passer.

Arben Selimaj, une jolie pension au bord de la rivière à Valbona
Pension Arben Selimaj à Valbona

Retour à Shkodër par le lac Koman

La nuit a été réparatrice et la matinée douce.

Avant de redescendre dans la vallée en taxi pour prendre le ferry du lac Koman, je me pose sur les bords de la rivière située en contrebas de ma pension. Pas un bruit, juste celui de l’eau qui descend des montagnes. Un endroit bien propice à la méditation…

L’heure est venue de prendre le ferry sur ce lac artificiel pour 2h30 de navigation où chaque virage nous réserve des surprises. Il n’y a qu’à s’asseoir et se laisser porter par la lenteur du bateau. Quelques dizaines de minutes avant l’arrivée, nous voyons enfin des habitations, des fermes où il est d’ailleurs possible de séjourner. J’aurais eu du temps, je l’aurais fait.

Paysage majestueux sur le lac Koman en Albanie

Ferme sur les rives du lac Koman
Ferme sur le lac Koman en Albanie

Au port, des bus attendent les voyageurs pour les ramener à Shkodër. La dernière ligne droite de ce voyage est longue, près de deux heures sur une route assez sinueuse.

Cette aventure dans les Alpes albanaises m’a donné le goût de revenir. J’ai bien envie de faire ce trek des pics des Balkans et traverser les Alpes des 3 pays que sont l’Albanie, le Kosovo et le Montenegro.

Randonner en Albanie : mes conseils pratiques

Ce séjour de 3 jours dans les Alpes albanaises s'organise assez facilement depuis Shkodër. Toutes les guesthouses vous vendront les bus, les réservations d'hôtels et le ferry pour faire cette boucle. Attention elle devient très populaire et si vous y allez en été, mieux vaut peut-être prévoir en amont.

Pour aller à Theth

Depuis Shkodër, vous avez deux options pour faire les 72km (dont 14km de chemin) qui relient la ville à Theth :

  • Le bus orange de Gjeto Dardha pour environs 10€. Il se réserve depuis votre pension et part du centre de la ville
  • Un 4x4 privatisé pour environ 70€. Si vous être plusieurs ça vaut le coup.

Je vous conseille de consulter le blog Thethi Guide pour plus d'informations à la fois sur les transports et toutes les randonnées à faire dans le nord de l'Albanie.

Pour revenir de Valbona

De Valbona il faut descendre à Fierzë en bus (5€) d'où vous pourrez prendre le ferry Berisha. Si vous allez vous promener par là en voiture, vous pourrez aussi la charger sur le ferry au retour. Attention, il est assez fréquenté en été, je vous conseille donc de réserver votre place (possible en ligne ici) ainsi que le bus de transfert jusqu'à Shkodër.

La place sur le bateau coûte 8€ et le bus pour Shkodër 6€  (tarifs été 2019)

A ne pas oublier avant de randonner en Albanie

Avant de partir, n'oubliez pas de faire le plein de choses à grignoter en cas de fringale comme des fruits secs ou des bananes. A Theth il y a une petite boutique mais à Valbona, il n'y a rien du tout ! Ne vous inquiétez pas, le bus et les 4x4 vous arrêtent dans la dernière boutique sur la route histoire de vous rappeler que c'est utile.

Sinon n'oubliez pas de partir avec :

  • de très bonnes chaussures et chaussettes de randonnée
  • un pantalon et une polaire pour le soir (les soirées peuvent être fraiches)
  • un bon coupe-vent imperméable en cas de temps mitigé
  • des bâtons
  • une gourde (je rappelle que l'eau des sources en montagne est potable à cette altitude, n'emportez surtout pas de plastique)

Pour tout autre question matos, je vous conseille de lire mon top 10 d'accessoires incontournables en voyage et ma liste des objets utiles en voyage

Faut-il réserver ses auberges à Theth et Valbona ?

La configuration des villages fait que je vous conseille vivement de réserver vos auberges depuis Shkodër ou en ligne pour Theth et Valbona. Les maisons sont assez éloignées les unes des autres et vous manquerez certainement d'énergie après une journée de randonnée pour aller de l'une à l'autre et chercher où dormir.

Pour être honnête j'ai un peu paniqué lorsque je suis arrivée à Valbona où je n'avais rien réservé. En voyant les maisons assez espacées je me suis dit que ça allait être très difficile jusqu'à ce que je rencontre ce couple qui m'a conseillé la Arben Selimaj guesthouse. Vous ne la trouverez pas en ligne mais si vous dormez dans une auberge comme The wanderers hostel à Shkodër, ils vous orienteront certainement vers cette famille à l'accueil fantastique !

A Theth comme à Valbona, il faut compter ente 20 et 25€ la nuit en dortoir avec diner, petit déjeuner et pique-nique inclus pour la randonnée du lendemain.

Dans quel sens faut-il faire cette randonnée entre Theth et Valbona ?

Je suis très contente d'avoir fait cette randonnée dans le sens Theth à Valbona. Si la montée jusqu'au col de Valbona est raide (1000 m de dénivelés sur 7km environ), elle est majoritairement abritée du soleil et quand on monte et que l'on est sensible à la chaleur, mieux vaux être à l'abris.

Dans l'autre sens, vous aurez au moins 2 ou 3h de marche avant d'attaquer le versant assez raide qui mène jusqu'au col de Valbona. Même en partant tôt, vous la ferez sous le soleil et ça personnellement je n'aurais pas aimé.

Avec ces indications-là, à vous de voir ce que vous préférez. Perso si c'était à refaire, je le referai dans ce sens Theth à Valbona.

Combien de temps faut-il rester à Theth ?

Theth est un chouette village de montagne (bien plus sympa que Valbona) qui offre de nombreuses possibilités de randonnées. Si j'avais eu le temps, je serais certainement restée 2 ou 3 jours complets pour faire quelques randonnées à la journée.

Vous n'êtes pas non plus obligé de rejoindre Valbona tant les opportunités sont multiples à partir de Theth. Prenez ce village comme camp de base et explorez le coin à votre rythme !

Derniers conseils avant le départ

Avant de partir, n'oubliez pas de vérifier que tous vos papiers et assurances sont en règle. Je rappelle que l'Albanie ne fait pas partie de l'Union Européenne. Pour vous aider, j'ai fait un article récapitulatif Organiser son voyage : trucs et astuces qui peut vous être utile et qui est à consulter dans ma rubrique Conseils aux voyageurs.

Trouver des randonnées en Albanie avec des agences

Si vous ne souhaitez pas vous lancer en solo dans une randonnée en Albanie, vous pouvez vous faire accompagner d'agences comme Terres d'Aventure qui organise des voyages où la nature a une place importante. J'ai repéré pour vous :

Dans un autre genre, vous pourrez faire appel à Evaneos, une société française qui vous met en relation avec des agences locales. Vous pouvez demander un devis gratuit avant de vous décider. Parmi les voyages repérés :

Les Alpes albanaises cachent de jolis sentiers de randonnée. La rando de Theth à Valbona est exigeante mais une fois là-haut, c\'est magnifique ! Je vous raconte mes 3 jours dans les Alpes à faire de jolis rencontres. Si vous cherchez un joli trek à faire, regardez du côté des pics des Balkans, cette randonnée est la première étape de ce trek de 10 jours.
Tags from the story
More from Adeline

Ma semaine sur Instagram #3 : patchwork photo

Si la dernière édition de ma semaine sur Instagram était entièrement consacrée à...
Lire la suite

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *