Accueil > Le grand tour de Catalogne en 5 étapes

Le grand tour de Catalogne en 5 étapes

par Adeline

Le Grand tour de Catalogne est un circuit de plus de 2000km qui vous emmène à la rencontre d’un territoire riche de son histoire, de sa nature préservée, de sa diversité culturelle et de son indescriptible beauté. Vignes, rizières, canyons, un décor entre mer et montagne, sans oublier le modernisme catalan qui fait la réputation de Barcelone et de Reus, ainsi que les vestiges romains qui font celle de Tarragone.

La Catalogne, une région riche de ses contrastes

Je me souviens encore de ce road trip automnal des Pyrénées de Catalogne à la méditerranée. Même si j’avais défini mon parcours sur le papier et savais plus ou moins à quoi m’attendre, je suis allée de surprise en surprise lors de ce voyage à travers la Catalogne. J’ai été étonnée par la variété des paysages sur les petites routes empruntées à travers le Val d’Aran, les Terres de Lleida et la Costa Daurada. J’ai aussi été fascinée par l’histoire proche ou lointaine qui a marqué chaque étape, et par la personnalité des Catalans toujours enclins à partager leur histoire, leur savoir-faire ou les richesses de leur territoire.

Village perché de Santa Engracia
Village perché de Santa Engracia

Différents séjours en Catalogne m’ont menée de Barcelone vers les terres humides et surprenantes du delta de l’Ebre, vers des paysages de vignes de la Costa Barcelona, à la découverte des vestiges romains à Tarragone et du circuit moderniste à Réus sur la Costa Daurada, et bien sûr les bords de mer de la Costa Brava si chers à Dalí. Ce sont les contrastes de ces 9 régions que le Grand Tour de Catalogne vous invite à découvrir.

Découverte des 5 étapes du Grand Tour de Catalogne

Ces 2000 km du Grand tour de Catalogne sont si riches qu’ils ont été scindés en 5 étapes réalisables chacune en plusieurs jours, histoire de ne pas survoler l’insurvolable 😉

1- De Barcelone à Tarragone – (462 km en 6 étapes)

Barcelone est la porte d’entrée de ce grand tour à travers les 9 régions de Catalogne. J’y aime son atmosphère méditerranéenne, ses marchés, ses quartiers, ses artistes et bien sûr son architecture moderniste. Je ne vais pas m’étendre sur Barcelone ici car j’ai tout résumé dans mon article visiter Barcelone en 3 à 5 jours.

Une fois sorti de Barcelone, direction Tarragone et ses vestiges romains. En route vous allez traverser la Costa Barcelona, une région située entre terre et mer que les amateurs de vin et de gastronomie apprécieront fortement. Il y a d’abord les montagnes de Montserrat à quelques encablures de Barcelone, puis Vilafranca del Penedès considérée comme la capitale du vin en Catalogne. On y trouve de nombreux vignobles comme celui de Josep-Maria Albet, un pionnier de la culture vinicole bio. Je vous parle un peu plus de cette rencontre dans mon article la route gastronomique en Catalogne.

Rencontre avec un producteur de vin bio à Villafranca de Penedes
Visite du vignoble bio Albet i Noya près de Vilafranca de Penedès sur la Costa Barcelona

C’est ici que vous pourrez aussi découvrir l’univers des Castells, ces impressionnantes tours humaines que l’on voit dans toutes les fêtes catalanes. Elles sont inscrites sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Front de mer à Sitges, Costa Barcelona

Après une pause sur les bords de la méditerranée dans la charmante ville de Sitges, vous ferez votre entrée sur la Costa Daurada par ses plages, puis découvrirez la culturelle Tarragone.

Vue sur la cathédrale de Tarragone depuis la tour du cirque romain
Vue sur la cathédrale de Tarragone depuis la tour du cirque romain

2- De Tarragone à Lleida, en passant par le delta de l’Ebre (418km – 7 étapes)

Depuis Tarragone, nous prenons la direction du delta de l’Ebre, une région située à l’extrémité sud de la Catalogne. Dans ce parc naturel régional propice à l’écotourisme, je vous invite à aller à la rencontre de producteurs de riz, ou de pêcheurs à Sant Carles de la Ràpita, et de parcourir à vélo une ancienne voie ferrée transformée en voie verte (de la vallée de Zafán au delta de l’Ebre). Amateurs de faune sauvage, le delta de l’Ebre est aussi un lieu d’observations ornithologiques.

Habitat traditionnel du delta de l'Ebre
Habitat traditionnel du delta de l’Ebre
Rencontre avec un producteur de riz du delta de l'Ebre
Producteur de riz du delta de l’Ebre
Rencontre avec un pêcheur du delta de l'Ebre
Rencontre avec un pêcheur du delta de l’Ebre autour d’une assiette d’huitres

Nous nous éloignons ensuite des bords de la Méditerranée pour découvrir le centre de la Catalogne. À Reus, nous nous arrêtons visiter le centre Gaudí, un sublime hommage à l’enfant du pays, et découvrir les 26 immeubles de la route moderniste. La Casa Navàs de l’architecte Domènech i Montaner est un vrai petit bijou à ne manquer sous aucun prétexte.

Façade de la Casa Navas à Reus
Route du modernisme à Reus – Façade de la Casa Navas

Enfin sur la route de Lleida, la ruta del cister et ses 3 monastères fondés au XIIe siècle (Santes Creus, le monastère féminin de Vallbona de les Monges et Poblet) font partie de mes incontournables, tout comme Siurana, un village perché sur des roches calcaires à plus de 700m d’altitude. Ses panoramas sur les terres du Priorat sont indescriptibles.

Village perché de Siurana situé dans les environs de Tarragone
Village perché de Siurana situé dans les environs de Tarragone

3- De Lleida à la Seu d’Urgell (357km – 5 étapes)

Après une pause à Lleida pour visiter sa sublime cathédrale, la Seu Vella, nous prenons la direction des Pyrénées. Ouvrez bien grands les yeux car la nature se décline ici à l’infini. Dans cette région entre ciel et terre, elle est majestueuse et sauvage. Le parc astronomique de Montsec est l’un des meilleurs endroits pour observer les étoiles en Catalogne.

La Seu Vella, cathédrale de Lleida
Seu Vella, Lleida
Cloitre de la Seu Vella, Lleida
Cloitre de la Seu Vella, Lleida

Ne manquez pas les gorges de Mont-Rebei. Les uns pourront randonner sur le chemin muletier creusé en corniche dans la roche, les autres faire de la via ferrata avec vue plongeante sur les gorges. Je déconseille ces activités à ceux qui souffrent de vertige. Ils lui préfèreront le kayak sur la Noguera Ribagorçana, cette rivière aux eaux turquoises entourée de ces parois calcaires hautes de 500m.

Grandes falaises calcaires des gorges du Mont Rebei
Au coeur des gorges et du défilé de Mont Rebei

Mon petit bijou de cette étape est sans conteste la Vall de Boí et son ensemble d’églises romanes découvert au début du 20è siècle. Il est aujourd’hui inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. C’est une vallée riche de sa culture mais aussi de sa nature. Adepte de randonnée, le sublime parc national d’Aigüestortes et lac Saint Maurice voisin vous tend les bras. La rivière Noguera Pallaresa séduira plutôt les adeptes de rafting.

Taüll, village de montagne dans la Vall de Boi en Catalogne
Taüll, village de la Vall de Boí
Eglise romane de Sant Feliu de Barruera dans la Vall de Boi, Catalogne
Sant Feliu de Barruera, église romane de la Vall de Boí
Paysage du parc national d’Aigüestortes et lac saint-Maurice
Les eaux tortueuses du parc national d’Aigüestortes et lac Saint Maurice

Si vous cherchez un itinéraire détaillé de ces deux dernières étapes, je vous conseille la lecture de mon article Road trip en Catalogne, itinéraire de 2 semaines des Pyrénées à la Méditerranée.

4- De la Seu d’Urgell à Figueres (357km – 5 étapes)

De la Seu D’Urgell, village médiéval situé au sud d’Andorre, le chemin nous mène à travers les petites routes des Pyrénées de Catalogne jusqu’à Figueres. En route, vous longerez le parc naturel du Cadí Moixeró où de grandes et longues falaises surplombent de jolies vallées et les paysages volcaniques du parc naturel de la Garrotxa.

Le village de Besalú – ©Rubén Sorribas Fernández – ACT

De nombreux villages ponctueront la route comme Besalú, Banyoles, San Pau, Beget ou Ripoll. Arrivé à Figueres, nous partons sur les traces de Salvador Dalí, l’enfant du pays. Le théâtre-musée dédié à son œuvre surréaliste est un incontournable !

5- De la Costa Brava à Barcelone (525km – 4 étapes)

De retour sur les côtes méditerranéennes, place à l’exploration des villages côtiers qui jalonnent la Costa Brava. Ne manquez pas le parc naturel du Cap de Creus et le village de Cadaqués si chers à Dalí.

Cadaqués – ©Francisco Sánchez Ruiz – ACT

Dans l’arrière-pays, la ville de Gérone vaut le détour. Je l’ai visitée il y a bien longtemps mais je me souviens encore de ses façades colorées sur les bords de l’Onyar, du pont Eiffel qui enjambe ladite rivière, ainsi que de sa sublime cathédrale. Les adeptes de Game of Thrones doivent connaitre car des scènes y ont été tournées.

Une dernière traversée de la Costa Barcelona par ses côtes et ses villages de pêcheurs, et nous voilà de retour dans la belle Barcelone pour célébrer la fin du voyage.

Organiser son Grand Tour de Catalogne

Le grand tour de Catalogne peut se faire en une fois ou se déguster territoire par territoire au fil des années. Je vous conseille de prendre votre temps pour visiter les sites culturels qui jalonnent chaque étape, laisser la voiture pour faire de la randonnée en montagne comme dans les plaines, observer les migrations d’oiseaux, aller à la rencontre des catalans et déguster les saveurs locales.

Chaque étape décrite ici peut se faire en 1, 5 ou 10 jours. A vous de construire le voyage qui vous plait en fonction de vos envies. Je recommande de ne pas planifier des étapes de plus de 100 à 150 km par jour afin de pouvoir profiter de toutes les richesses de la région. L’arrière-pays catalan est tellement beau que vous aurez envie de vous arrêter à chaque virage, à chaque sommet, à chaque village. Mon meilleur conseil dans l’organisation de son tour de Catalogne est de ne pas être trop gourmand. Ne pas vouloir tout voir et tout faire en un coup. La Catalogne est une région voisine de la France, elle est accessible en train comme en voiture. On peut y retourner facilement.

Site du Grand Tour de Catalogne : https://grandtour.catalunya.com/fr/

Site d’information générale sur la Catalogne : www.catalunyaexperience.fr

Lien et conseils pour organiser son autotour en catalogne

  • Vous pouvez réserver votre vol pour Barcelone sur Vueling, la compagnie locale, ou sur Transavia (seulement depuis Paris). Vous pouvez aussi regarder les meilleurs prix sur Kayak
  • La Catalogne est accessible en train grace à Renfe qui dessert Barcelone depuis Paris, Lyon, Nîmes ou Marseille. Réserver sur SNCF connect
  • Si vous êtes adepte d’une solution clé en main, Jet Tours propose un itinéraire de 2 semaines sur ce grand tour de Catalogne incluant la location de voiture et les hôtels.
  • Si vous souhaitez visiter les différentes œuvres de Gaudí à Barcelone (comme la Sagrada Familia ou le parc Güell, pensez à réserver vos entrées quelques semaines à l’avance sur Tiqets.com ou sur Getyourguide.com

Article en collaboration avec Catalunya Experience.

5/5 - (1 vote)

Autres articles à découvrir

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. Si vous continuez à utiliser ce site, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies Accepter Lire la suite