Accueil > Visiter Barcelone en 3 à 5 jours : recommandations, itinéraires & conseils pratiques

Visiter Barcelone en 3 à 5 jours : recommandations, itinéraires & conseils pratiques

par Adeline
Publié Mis à jour le

Située au bord de la mer Méditerranée, et à proximité des Pyrénées, Barcelone jouit d’une situation exceptionnelle pour un week-end de 3 à 5 jours, et idéale comme point de départ d’un road trip en Catalogne. Visiter Barcelone, c’est s’offrir le bonheur de marcher sur les traces de Gaudí et du modernisme catalan, de flâner dans ses quartiers historiques ou plus authentiques, d’aller à la plage, ou visiter ses nombreux musées. Que faire lors d’un week-end à Barcelone ? Voici mes incontournables et mes suggestions d’itinéraires.

Flâner sur la Rambla et visiter le coeur historique de Barcelone

Un séjour à Barcelone commence toujours par flâner sur La Rambla. Cette artère principale descend de la place de Catalogne jusqu’à la mer, et dessert les quartiers historiques de Barcelone. C’est le lieu idéal pour prendre le pouls de la ville. On va sur La Rambla comme on irait sur les Champs Elysées lors d’un premier voyage à Paris.

L’oeuvre de Miró au coeur de La Rambla

Visiter le Barri Gotic, El Born et la Ribera

Nous sommes ici dans le coeur historique de Barcelone. Vos déambulations vous mèneront forcément Plaça Reial, une sublime place à l’atmosphère vibrante. Entourée de palais et de terrasses, vous pourrez y admirer les réverbères dessinés par Gaudí, sous le chant des perruches qui volent de palmier en palmier.

La vibrante Plaça Reial

Il fait bon se réfugier dans ces quartiers aux rues étroites quand il fait chaud. on y trouve restaurants et autres boutiques de créateurs, et quelques uns des incontournables à visiter à Barcelone comme la cathédrale de style gothique catalan, le musée Picasso et le magnifique Palais de la musique catalane réalisé par l’architecte moderniste Lluis Domenech i Montaner.

De l’autre côté de la Rambla dans le quartier de Raval, non loin du marché de la Boqueria, ne manquez pas le palais Güell, le premier et seul palais réalisé par Gaudí dans le centre historique de Barcelone.

La Boqueria et les marchés

Pour déjeuner, je conseille de vous arrêter manger quelques tapas au célèbre marché de la Boqueria. De style Art Nouveau, c’est une étape incontournable de la route moderniste de Barcelone. Devenu touristique au fil du temps, il reste néanmoins un vrai marché où les barcelonais viennent faire leurs courses.

L’entrée Art Nouveau du marché de la Boqueria

Tous les quartiers de Barcelone ont leur marché. Il parait que c’est la ville européenne avec la plus grande concentration de marchés. Sur chacun d’entre eux vous trouverez des produits de saison, pourrez flâner et manger des tapas. Si vous cherchez une atmosphère plus populaire, dirigez-vous plutôt vers ceux de Sant Antoni, de Santa Caterina ou de Grácia.

Visiter le Barcelone moderniste de Gaudí

Visiter les différentes oeuvres de Gaudí figure parmi les grands incontournables de Barcelone. Toutes ses oeuvres figurent parmi les lieux les plus visités de la ville, voire d’Espagne pour ce qui est de la Sagrada Família classée deuxième derrière la formidable palais de l’Alhambra à Grenade en Andalousie. Elles sont toutes inscrites au Patrimoine mondial de l’Unesco.

La Sagrada Familia

La Sagrada Família est l’oeuvre de la vie de Gaudí. En 1883 lorsqu’il reprend ce projet initié par un autre architecte, il a l’ambition d’en faire la cathédrale du XXème siècle. Celle-ci est inspirée par les 3 piliers de son oeuvre que sont la nature, la religion et les traditions catalanes. Malheureusement, Antoni Gaudí meurt avant d’avoir fini sa réalisation. Depuis près 100 ans, les architectes se succèdent pour mener à terme toutes les folies novatrices de l’architecte. Les travaux devaient se terminer en 2026, année du centenaire de la mort de son créateur mais la crise du Covid a légèrement repoussé la date. Il faudra maintenant attendre 2030 minimum.

Prévoir une 1/2 journée pour en faire le tour et comprendre toute la complexité, l’avant-gardisme et la folie de l’oeuvre de Gaudí – Réservation fortement recommandée voire obligatoire en haute-saison ↗️ Réserver un billet coupe-file pour la Sagrada Família

La nef de la Sagrada Família, imaginée comme une forêt par Gaudí

Bon plan : pour connaitre les bases du modernisme avant de vous lancer dans une visite plus en profondeur des différentes oeuvres, vous pouvez ↗️ réserver un tour gratuit à la découverte de Gaudí et du modernisme à Barcelone.

Le Park Güell

Rendu célèbre en France par le film l’auberge espagnole de Cédric Kalpisch, la parc Güell est un jardin fantastique et excentrique dans lequel il est agréable de se balader. En 1900, l’industriel Eusebi Güell a pour idée de transformer ce quartier de 20ha en cité-jardin, un peu à l’image de ce qui se fait à l’époque en Angleterre. Il demande à Gaudí d’en faire l’urbanisation. Malheureusement le projet se soldera par un échec car seule 2 maisons ne sont réalisées sur la soixantaine prévue. Aujourd’hui c’est le 2ème site le plus prisé de Barcelone par les touristes. De là-haut la vue est dégagée sur la ville, la mer et même la Sagrada Família.

L’ensemble du parc Güell est maintenant payant, et la réservation est OBLIGATOIRE si vous voulez avoir la chance d’y mettre les pieds. Compter au moins 2 heures pour profiter du parc ↗️ Réserver un billet coupe-file pour le Park Güell

Le park Güell
Les célèbres bancs en trencadis du parc Güell

La Casa Milà – La Pedrera

La casa Milà est la dernière œuvre sur laquelle Gaudí a travaillé avant de se consacrer entièrement à la Sagrada Família. Elle se trouve dans le quartier de l’Eixample sur le Passeig de Gràcia. Ici vous pourrez visiter un appartement et monter sur la terrasse d’où la vue à 360° sur Barcelone est unique.

A l’aide de l’audioguide, vous comprendrez tout ce qui est novateur dans l’architecture de Gaudí.

Prévoir autour de 2 heures pour visiter la Casa Milà – Comme la Sagrada Família et le Park Güell, il fortement conseillé de réserver à l’avance son entrée ↗️ Réserver un billet coupe-file pour la casa Milá – La Pedrera. Vous pouvez aussi réserver un billet pour la ↗️ nocturne de la Pedrera. Je n’ai pas fait mais ça doit être chouette.

Terrasse de la casa Milà – La Pedrera

La casa Batlló

La casa Battló est une maison datant de la fin du XIXè siècle, totalement rénovée et repensé par Gaudí au début du XXè. On aime ses courbes, ses trencadis (mosaïques) de verre et de céramiques qui font briller sa façades, sa terrasse et toutes les ingéniosités de Gaudí. La visite se fait à l’aide d’un audioguide intelligent. Il vous emmène à la rencontre de l’architecte et de la maison du sous-sol à la terrasse.

De nouvelles attractions numériques ont vu le jour au sous-sol de la maison. Un dôme animé revient sur les origines et les inspirations de Gaudí, et un Cube numérique (LED à 6 faces), réalisé par l’artiste Refik Anadol, pénètre dans son esprit. Le premier se veut onirique, le deuxième en avance sur son temps. Les deux sont résolument numériques et complètement décalés par rapport au sujet. Il faut tout de même reconnaitre au Cube Gaudí son fort pouvoir d’instragammabilité.

Prévoir 1 à 2 heures pour visiter la Casa Batlló. Réservation obligatoire en haute saison. ↗️ réserver un billet coupe-file pour la casa Batlló

Puit de lumière de la casa Batlló
Façade extérieur de la Casa Batlló
Révélation dans le cube numérique « Dans l’esprit de Gaudí » de la Casa Batlló

La casa Vicens

La casa Vicens est la première grande œuvre de Gaudí. Construite à la fin du XIXè siècle pour un fabriquant d’azulejos, Gaudí s’est fortement inspiré de la nature et de l’orientalisme pour la dessiner. Même si on retrouve les thèmes qui lui seront chers plus tard comme la religion, la nature et les traditions catalanes, ainsi que des matières comme la brique, la céramique et le fer forgé, cette maison diffère de toutes les autres car l’architecte n’a pas encore développé son style tout en rondeurs que l’on retrouve dans toutes ses créations.

Moins connue que toutes les autres oeuvres de Gaudí, j’aime beaucoup cette maison qui se trouve à Gràcia, un quartier qui a su garder son âme de village. Après la visite, perdez-vous dans les rues et sur son marché. Une autre Barcelone s’offrira à vous.

Faire bien attention aux horaires de visites. Hors saison (de novembre à mars) les portes ferment à 15h. ↗️ Réserver un billet coupe-file pour la casa Vicens

Extérieur de la casa Vicens
Nature, brique et céramique, les bases de Gaudí

Le Palais Güell

Commandé à Gaudí par son ami Eusebi Güell, le palais Güell est la première oeuvre d’envergure réalisée par l’architecte. Ce sera aussi la seule située dans le coeur historique de Barcelone. Elle se situe dans le quartier du Raval, non loin de la Rambla et de la Boqueria.

Ici il ne faut pas manquer le sous-sol où dormaient les chevaux, le salon principal avec sa coupole parabolique, son orgue et sa petite chapelle, et le toit-terrasse duquel on peut admirer le Montjuïc et la cathédrale de Barcelone.

Compter entre 1h pour en faire le tour ↗️ Réserver un billet coupe-file pour le Palais Güell

Intérieur du Palais Güell, première oeuvre d’envergure de Gaudí

Lors de mon dernier voyage en Catalogne, j’ai marché sur les traces de Gaudí à Barcelone et à Reus avec un grand plaisir, et j’avoue qu’il est difficile de vous conseiller sur les visites à faire, en plus de la Sagrada Família et du parc Güell qui pour moi sont les deux incontournables. Toutes les oeuvres de Gaudí sont tellement uniques, et toutes inscrites au patrimoine de l’Unesco, qu’elles méritent toutes le détour (mais c’est un petit budget de toutes les visiter). J’ai un petit faible quand même pour la Casa Vicens et la Casa Batlló 😉

Le Barcelone moderniste de Lluis Domenech i Montaner

Lluis Domenech i Montaner est un autre architecte moderniste bien connu des catalans. On lui doit quelques jolies oeuvres à Reus, mais surtout 2 bâtiments emblématiques inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco à Barcelone.

Le Palais de la musique catalane

Construit entre 1905 et 1908, ce palais est un chef d’oeuvre. D’abord il y a cette façade très colorée mêlant brique, fer forgé et céramiques. Il y a aussi ces colonnes au-dessus desquelles on peut admirer les bustes de Wagner, Beethoven, Bach et Palestrina. Le clou de la visite se trouve à l’intérieur avec cette salle de concert et sa coupole de verre inversée. Au niveau de la scène, on a l’impression d’entrer dans une cathédrale. Il faut s’asseoir pour regarder chaque détail.

Compter une heure pour faire le tour. Emportez des écouteurs avec vous car l’audioguide se télécharge sur votre téléphone. ↗️ Réserver un billet coupe-file pour le Palais de la musique catalane

Salle de concerts du Palais de la musique catalane
Sublime colonnade en mosaïque de la façade
Ancien guichet situé à l’entrée du palais

L’hospital de Sant Pau

Malgré mes quelques visites à Barcelone, c’était la première fois que je mettais dans ce lieu. L’hospital de Sant Pau est considéré comme le plus grand ensemble moderniste d’Europe. C’est à la fin du XIXème siècle qu’est confié la construction de cet hôpital à Lluis Domenech i Montaner. Il lui faudra 25 ans pour le construire.

La visite commence par un musée qui explique ce qu’était l’hopital, puis une exposition sur l’architecte (dont la Catalogne célèbrera le centenaire de sa mort en 2023). Ensuite on passe de pavillon en pavillon, avant de finir par le bâtiment principal, le bâtiment de l’administration avec son majestueux escalier et sa sublime salle Montaner.

J’ai vraiment beaucoup aimé cet endroit où j’aurais voulu passer plus de temps. Mais les heures de visite hors saison en semaine sont réduites, et je me suis fait virée à 14H30 malheureusement. En terme de visite, L’hôpital de Sant Pau est à mettre en 2ème position derrière la Sagrada Família, ex aequo avec le Parc Güell, sur la liste des incontournables à visiter à Barcelone.

Le lieu est immense, comptez au moins 3 heures pour en faire le tour ↗️ Réserver un billet coupe-file pour l’hopital Sant Pau

Bâtiment de l’administration de l’hôpital de Sant Pau
Jardin où se mêlent les pierres et le végétal
Salle du pavillon principal de l’hôpital Sant Pau
Cour de l’hôpital de Sant Pau qui dessert tous les pavillons

Prendre de la hauteur sur Barcelone au Montjuïc ou au Tribidabo

Si vous faîtes partie de ceux qui aiment prendre de la hauteur sur une ville, en plus des différentes terrasses des maisons Gaudí ou de celles des différents hôtel, alors il y a deux points que je vous conseille :

Le Montjuïc où vous trouverez de nombreux musées dont le Mnac et la fondation Miró, et le Tribidabo, une colline qui culmine à 500m d’altitude. Sur ce site, vous trouverez des terrasses et un parc d’attractions ouvert en 1908. C’est le plus ancien d’Espagne !

Je ne connais pas ces sites où je n’ai jamais pris le temps d’aller (trop de choses à voir au niveau de la mer), mais je sais déjà que je vais devoir retourner à Barcelone car je souhaite depuis longtemps visiter la Fondation Miró.

📍 Réserver billet coupe-file pour la Fondation Joan Miró

Coucher de soleil sur le Montjuïc et le MNAC depuis la terrasse du Palais Güell

Visiter Barcelone en 3 à 5 jours : suggestions d’itinéraires

3 jours à Barcelone pour visiter les essentiels

Le 1er jour à Barcelone est entièrement consacré aux quartiers historiques. Depuis La Rambla, vous visitez d’abord le Palais Güell histoire de vous familiariser avec Gaudí. Ensuite dirigez-vous vers le Barri Gòtic, la plaça Reial, la cathédrale et ses petites rues. Après le déjeuner, direction El Born où vous pourrez visiter le musée Picasso. En remontant vers la plaça de Catalunya, vous traversez le quartier de la Ribeira. Ne manquez pas le Palais de la musique catalane. A visiter absolument. Si vous préférez la verdure, vous pourrez découvrir le parc de la Ciutadella.

Le 2ème jour est entièrement consacré à Gaudí. On commence par la Sagrada Família puis le park Güell (à réserver absolument pour avoir le jour et l’heure qui vous convient). Depuis le Park Güell, descendez vers la Casa Vicens (attention elle est fermée l’après-midi de novembre à mars). Visitez ensuite le quartier de Gràcia avant d’aller voir le coucher de soleil au Montjuïc, ou de profiter de la soirée dans le centre ville. Si vous voulez visiter le MNAC (Musée National d’arts de Catalogne ou la Fondation Miró, gardez le Montjuïc pour le lendemain.

Le 3ème jour je vous propose de commencer la journée soit par la casa Batlló ou la Casa Milà sur le Passeig de Gràcia, ou le magnifique Hospital de Sant Pau, cette oeuvre moderniste incroyable. Prévoir au moins 3 heures pour visiter tous les pavillons, profiter des jardins et regarder tous les fabuleux détails. Ensuite vous pourrez monter au Montjuïc ou au Tribidabo pour profiter des hauteurs de Barcelone, des musées ou du parc.

Visiter Barcelone en 4 jours

Le 4ème jour on sort de Barcelone ! Direction la Colonia Güell en train (20mn seulement) pour visiter la Crypte réalisée par Gaudí, oeuvre elle aussi inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Profitez-en pour faire le tour du village entièrement construit pour que les ouvriers de l’usine puissent avoir une vie meilleure.

📍 Réserver un billet pour la crypte de la colonia Güell

Maison du gouverneur de la Colonia Güell

En fin de matinée, retour à Barcelone pour faire du shopping, aller à la plage ou visiter les derniers musées ou maisons que vous n’auriez pas eu le temps de faire auparavant.

5 jours à Barcelone pour explorer les environs

Le 5ème jour on passe la journée à l’extérieur de Barcelone soit à la montagne soit à la plage.

Visiter le monastère de Montserrat à 1 heure à l’ouest de Barcelone

Pour la montagne, direction le monastère de Montserrat. Ce monastère construit sur les hauteurs de la montagne de Montserrat offre un sublime point de vue sur la vallée, et un joli point de départ pour une randonnée dans le parc national.

Vous pouvez y aller en groupe accompagné, ou seul en train depuis la plaça d’Espanya + téléphérique à la station Aeri de Montserrat ou le train à crémaillère à la station Monistol de Montserrat. 📍 Réserver une excursion d’une journée à Montserrat ici

Monastère de Montserrat

Flâner à Sitges le temps d’une journée

Si vous êtes plutôt plage, alors direction Sitges, à 40km au sud de Barcelone. Dans cette petite ville blanche tournée vers la mer, vous pourrez vous relaxer le temps d’une journée avant de rentrer en France. Vous pourrez vous balader dans ses petites rues puis lézarder sur la plage. N’oubliez pas de siroter un rhum Bacardi.

Pour aller à Sitgès, c’est facile, il suffit de prendre un train à Barcelona Sants ou Passeig de Grácia et en 35 à 45mn vous y êtes.



Visiter Barcelone en un week-end : mon guide pratique

Arriver à Barcelone

Il est possible d’arriver à Barcelone en train comme en avion. En train la ville est assez bien desservie depuis Paris et les villes du sud-est (Lyon, Marseille, Perpignan…) grâce à la compagnie Renfe qui travaille en collaboration avec la SNCF. Malheureusement pour la planète prendre le train est souvent moins économique que l’avion. Pour trouver les meilleurs prix, vous pouvez regarder sur ↗️ SNCF Connect ou plus facile sur ↗️ Trainline.

En avion, Barcelone est desservie par la plupart des compagnies, dont la compagnie locale ↗️ Vueling. Pour trouver les meilleurs tarifs, vous pouvez aussi comparer les prix sur le site ↗️ Kayak.

Arriver dans le centre ville de Barcelone depuis l’aéroport

Le moyen le plus pratique pour arriver dans le centre ville de Barcelone est de ↗️ prendre l’Aerobus (A1 ou A2 selon le terminal). Il y a des bus toutes les 5 à 10mn qui vous emmènent Plaça de Catalunya en 35mn (compter plutôt 50mn aux heure de pointe). Plusieurs arrêts sont aussi possible dont un Plaça de Espana.

Depuis le Terminal 2, vous aurez aussi la possibilité de prendre le train. Il circule à peu près toutes les 30 mn et vous emmène en 25 mn à Sant Estació, la gare centrale de Barcelone, avec un arrêt possible à Passeig de Gràcia.

Attention si vous prenez Ryanair, vous arriverez à l’aéroport de Gerone, à une centaine de kilomètres de Barcelone (un peu comme l’aéroport de Beauvais chez nous). Des bus le relient régulièrement au centre ville.📍 Réserver le bus Gerone/Barcelone/Gerone ici.

Se déplacer à Barcelone

Barcelone est très bien desservie par les transports en commun. TMB, le réseau de métro et de bus, propose des carnets de 10 tickets pour 11€35 et des pass Holà BCN! 2 jours (16,40€), 3 jours (23,80€), 4 jours (31€) ou 5 jours (38,20€) que vous pouvez réserver à l’avance. Ces tickets incluent le métro, le tram, le bus, le funiculaire de Montjuïc, et le train régional (Rodalies de Catalunya, zone 1), dont celui pour l’aéroport. ↗️ Réserver votre carte Holà BCN à l’avance ici

Où dormir à Barcelone ?

Le quartier le plus central où loger à Barcelone est celui de l’Eixample. Le quartier s’étend sur chaque côté du Passeig de Grácia, et de Diagonal à la Plaça de Catalunya. On y trouve des hôtels de diverses catégorie, de luxe comme The One où j’ai logé lors de mon dernier séjour, ou des adresses plus abordables mais pas moins charmantes comme l’hostal La casa Gracia où j’ai logé lors d’un précédent séjour.

Chambre The One dans l’Eixample
Douceur d’un soir à The One

Les quartiers historiques d’El Born et du Barri Gotic arbritent quelques hôtels et appartements, et surtout de nombreux restaurants. Il se peut cependant que ces quartiers soient assez bruyants le soir.

Si vous voulez loger à proximité de la mer et des plages, le quartier de Barceloneta répond tout à fait à cette envie. J’ai logé là lors de mon premier voyage à Barcelone, et j’avais trouvé ça un peu loin de tout. C’est mieux d’être central, surtout si vous visitez pour la première fois Barcelone.

Quartiers plus populaires ou authentiques Sant Antoni juste derrière le Raval où se trouve l’hôtel Gaudí, ou Gràcia où se trouve la Casa Vicens.

Guides pour visiter Barcelone

Pour mon week-end à Barcelone, j’avais embarqué 2 guides avec moi : Un grand week-end à Barcelone des éditions Hachette. J’aime beaucoup le format des ces petits guides qui se glissent facilement dans un sac à main ou dans une poche et va à l’essentiel, tout en délivrant conseils et bonnes adresses. 📖 Acheter le livre un Grand week-end à Barcelone.

J’avais aussi le Routard Barcelone et ses environs, un peu plus complet et rempli de petites anecdotes, il complète assez bien le premier ou se suffit à lui-même si on ne veut prendre qu’un guide avec soi. 📖 Acheter le Routard Barcelone et ses environs

Aller plus loin sur Barcelone, la Catalogne & l’Espagne

3.9/5 - (7 votes)
Visiter Barcelone en 3 à 5 jours : recommandations, itinéraires & conseils pratiques

Autres articles à découvrir

1 commentaire

argone vendredi 15 avril 2022 - 10:40

il y a pas mal de lieux que je ne connaissais pas, cités dans ton article 🙂 pourtant j’y suis allée plusieurs fois … je note pour l’hospital de Sant Pau, ça a l’air très beau … Lors de notre dernier séjour nous avons opté pour une visite moins chère, le Palau Baró de Quadras, par l’architecte Josep Puig, c’était magnifique aussi.

répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. Si vous continuez à utiliser ce site, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies Accepter Lire la suite