Accueil > L’Hacienda las Alcabalas, une chambre d’hôtes au charme andalou

L’Hacienda las Alcabalas, une chambre d’hôtes au charme andalou

une adresse de charme à une heure de Séville

par Adeline

A une heure au sud-est de Séville, aux portes de la Sierra Sur, l’Hacienda Las Alcabalas offre une pause hors du temps au cœur du triangle culturel andalou. Perchée sur une colline surplombant champs de blés et plantations d’oliviers, cette chambre d’hôtes avec piscine est tenue par Maud et Didier, un couple de français tombé sous le charme de l’Andalousie grâce aux chevaux.

L’Hacienda las Alcabalas, histoire d’une rencontre avec l’Andalousie

Nous sommes dans le milieu des années 90, Maud est cavalière professionnelle et Didier docteur en pharmacie à Nîmes. Tous deux passionnés par la Doma Vaquera, une pratique de dressage de chevaux espagnols devenu au fil du temps un art, ils viennent régulièrement en Andalousie faire des stages avec les maîtres de la discipline. Tombés sous le charme de la région et de sa culture, ils cherchent un lieu au caractère andalou où s’installer avec leurs chevaux, et la ferme idée de monter une chambre d’hôtes.

Ils repèrent alors l’hacienda Las Alcabalas, une bâtisse de la fin du XVIIème siècle à retaper, mais trop chère ils abandonnent l’idée et continuent leurs recherches, en vain. La patience paiera. L’hacienda ne trouvant pas acheteurs, ils finissent par l’acquérir en 2013 et dessinent ensemble un lieu à leur image, tourné autour de la culture andalouse et des chevaux.

Architecture et au style de l’hacienda andalouse

Ouverte en 2015, l’hacienda Las Alcabalas se trouve à quelques encablures de Morón de la Frontera, à une heure de route au sud-est de Séville. Selon Didier, elle est idéalement située au cœur du triangle culturel andalou formé par les villes de Séville, Jerez, Cordoue et Morón. « C’est dans cette région que l’on trouve les sources du flamenco, des élevages de chevaux et l’histoire de la tauromachie » me dit-il. Mêler la culture et la nature en voyage, ça me parle !

Une majestueuse propriété au coeur de la campagne andalouse

Avec sa façade aux deux tours blanchie à la chaux et rehaussée de rojo maestranza, le rouge andalou, l’hacienda se révèle majestueuse dès l’entrée dans la propriété, comme posée au coeur de ses champs de blés et plantations d’oliviers. Inscrite au Patrimoine Culturel Andalou, son architecture est dans le pur style des haciendas sévillanes, et répond aux codes établis par l’architecte régionaliste sévillan Aníbal González au début du XXème siècle.

Le patio

Le patio, avec ses azulejos colorés, est d’un style typique andalou. Joliment fleuri de géraniums et de bougainvilliers, c’est un vrai havre de fraicheur. Le cœur de l’hacienda. Il dessert 2 suites au rez-de-chaussée, les salles communes, un bain marocain et même une chapelle.

Au premier étage se trouve le reste des chambres et la nouveauté 2023, un sublime rooftop avec vue à 360° sur la nature andalouse. Si déconnexion vous voulez, déconnexion vous aurez et surtout vous ne trouverez pas cadre plus paisible pour vous reposer. Un endroit parfait pour lire un livre une fois que le soleil descend, et idéal pour prendre l’apéritif aux dernières lueurs.

L’hacienda donne sur un jardin très bien entretenu où bougainvilliers, lauriers et autres citronniers viennent embellir les abords de la piscine, un lieu idéal pour se poser une journée ou après quelques visites.

Les chambres

Cette jolie chambre d’hôtes andalouse possède 3 suites et 5 chambres. Desservies depuis le patio, elles donnent toutes sur les extérieurs de l’hacienda. En tout cela représente une capacité d’accueil d’une vingtaine de personnes.

Chacune est décorée dans un style qui lui est propre, avec des meubles chinés par Maud. J’ai occupé la Palmera, une chambre aux tons vert olive donnant sur la piscine, les palmiers et les bougainvilliers en fleurs. J’adoré le réveil en douceur par le lever du soleil sur les collines alentours, et le chant des (nombreux) piafs nichés dans les arbustes.

La table d’hôtes de Maud et Rosa

Comme beaucoup d’haciendas en Andalousie, Las Alcabalas est assez reculée, aussi Maud et Didier proposent une table d’hôtes aux saveurs andalouses. Maud s’est formée sur la cuisine andalouse auprès de Rosa. A elle deux, elles forment un beau duo pour proposer aux hôtes des plats aux saveurs locales légèrement revisités pour les rendre plus modernes.

Tout est cuisiné à partir d’ingrédients locaux et l’huile d’olive produite sur la propriété.

Laissez-vous surprendre par une soirée andalouse. Paella et flamenco au programme !

Plus qu’une chambre d’hôtes, une expérience en Andalousie

Si l’hacienda est le lieu rêvé pour se poser et se reposer à toutes saisons, elle est aussi idéalement située pour « rayonner en étoile en Andalousie » m’a confié Didier.

Si Maud et Didier sont français, ils portent l’Andalousie dans leur cœur et sauront vous conseiller au mieux sur les visites à faire dans les environs. Parmi les incontournables, on retrouve la route des villages blancs (Ronda, Setenil, Zahara de la sierra…), Cadix et ses plages, Jerez de la Frontera et sa célèbre école d’art équestre andalou et bien sûr Séville avec sa cathédrale gothique et ses palais andalous, ou Cordoue et sa célèbre Mosquée-Cathédrale.

Le couple choisit ses partenaires de manière assez pointue, et emmènent leurs clients, moyennant frais supplémentaires, à la rencontre de la culture andalouse. J’ai par exemple visité un élevage de cochons 100% ibériques bio, élevés en plein air avec dégustation à la fin de la visite (meilleur pata negra ever), ou encore rencontré un grand éleveur de taureaux. Deux sublimes rencontres de passionnés qui aurait été impossible sans eux.

Maud, monitrice diplômée d’état, organise des stages autour des disciplines de l’école andalouse de dressage, haute école ou Doma vaquera. Attention galop 5 minimum pour participer.

Didier, passionné de moto, accueille aussi des petits groupes de motards, et les emmène dans un road trip à la découverte de son Andalousie.

Et si vous souhaitez participer à la feria de Jerez, découvrir l’école d’art équestre andalou ou encore découvrir le pèlerinage d’El Rocío, ils pourront vous aider dans l’organisation, voire même vous accompagner (frais supplémentaires).

Quand je dis que c’est une expérience en plus d’être une chambre d’hôtes je ne vous mens pas. Je suis sûre que je vous ai donné envie !

Distance des principales visites du sud de l’Andalousie

Réserver son séjour à l’hacienda Las Alcabalas

Tarifs : chambres à partir de 110€ et suites à partir de 140€

Adresse : Carretera Morón Coripe, 41530 Morón de la Frontera, Seville

Réservations en ligne sur le site hacienda-lasalcabalas.com

Rate this post

Autres articles à découvrir

Laisser un commentaire