Le lac de Grand Lieu : une belle balade hivernale en Loire Atlantique

Qui a dit que l’on s’ennuyait en Loire Atlantique en hiver ? Bien connu pour ses activités estivales, notamment vers la côte de Jade et la côte sauvage, mon département d’adoption l’est un peu moins pour ses activités hivernales. Pourtant, nous avons là un joli terrain de jeu pour les amoureux de la nature, d’ornithologie et les photographes. Je vous emmène à la découverte du lac de Grand Lieu, la deuxième réserve ornithologique de France après la Camargue.

Le lac de Grand Lieu en hiver #loireatlantique

Le lac de Grand Lieu, une réserve naturelle aux portes de Nantes

Le lac de Grand Lieu se trouve au sud de Nantes, à une quinzaine de kilomètres seulement du centre ville. Classé reserve naturelles depuis 1980, il fait partie des grandes zones humides de l’ouest de la France avec, entre autres, l’estuaire de la Loire, les marais de Brière et les marais Breton (qui comme leur nom l’indique se trouvent en Vendée).

Mystérieux visages du lac de Grand Lieu

Il est mystérieux ce lac de Grand lieu car il faut vraiment le chercher pour le trouver ! Il se cache et dévoile régulièrement ses différences. Il change de visage au gré des saisons, des éléments ou même selon sa situation… Et oui selon où l’on va sur le lac, les paysages changent ! En hiver on va dire qu’ils sont humides. Très humides ! En effet si en été sa superficie est de 2300 ha, elle peut presque tripler en hiver… Et cet hiver, nous battons des records !

La maison du lac

C’est à Bouaye par la maison du lac que la visite commence. Ce centre d’interprétation assez ludique (et numérique) revient sur son histoire, son écosystème, les challenges auxquels il a fait face au fil des décennies et invite à la découverte.

La maison du lac de Grand Lieu, un joli écrin naturel pour en apprendre plus sur l'écosystème de cette réserve naturelle

Dans cet écrin en total adéquation avec la nature, on apprend que le lac de Grand Lieu a 4 visages différents :

  • De la roselière boisée composée de roseaux et d’arbustes où se cachent de nombreuses espèces d’oiseaux qui viennent faire étape ici au gré de leurs migrations
  • Des plaines inondables que l’on trouve plutôt dans le sud du lac
  • Des herbiers flottants avec quelques espèces de nénuphars
  • et enfin les eaux libres 

Ce lac d’une surface de plus de 6000 ha en hiver devient à cette saison, le plus grand lac naturel de plaine français. On y dénombre autour de 270 espèce d’oiseaux.

Le pavillon Guerlain

Pour observer ces oiseaux, il faut se rendre par un sentier aménagé au pavillon Guerlain.

Guerlain le parfumeur ? allez-vous me demander…

Mais oui figurez-vous ! Jean-Pierre Guerlain était propriétaire de plus de 2000 ha du lac et, n’ayant pas de descendance, il a décidé d’en faire don à l’état, sous réserve qu’il devienne une réserve naturelle ! C’est chose faite et aujourd’hui ce joli pavillon et sa terrasse servent d’observatoire ornithologique. On ne peut s’y rendre qu’avec un guide et je vous invite vraiment à le faire pour voir le lac différemment que lors d’une simple promenade.

Pavillon Guerlain - le pavillon de chasse du parfumeur transformée en observatoire ornithologique du Lac de Grand Lieu

Vue sur la roselière boisée du lac de Grand Lieu depuis le pavillon Guerlain à Bouaye
La roselière boisée du lac de Grand Lieu vue depuis le pavillon Guerlain à la Maison du lac à Bouaye

Lors de mon passage, j’ai pu y voir quelques couples de Spatules blanches, des canards colvert et souchet, des grèbes huppés, de foulques macroules (sorte de poule d’eau)… Malheureusement je n’ai pas le matériel pour faire de la photo ornithologique alors je vous invite à lire cet article Top 15 des oiseaux visibles sur le lac de Grand Lieu pour voir à quoi ils ressemblent.

Villes et villages au bord du lac de Grand Lieu

Il y a de la vie aux abords du lac ainsi qu’un patrimoine culturel et naturel à côté duquel il ne faut pas passer. En hiver, c’est le côté est que je vous invite à découvrir.

Saint-Lumine-de-Coutais, ses plaines inondées et son clocher

J’ai commencé ma découverte par Saint-Lumine-de-Coutais. En hiver les plaines sont bien inondées… Au petit matin, je me suis approchée du lac et j’ai pu voir quelques grues cendrées et un tadorne de Belon, un joli canard coloré au bec rouge !

Plaine inondée sur le lac de Grand Lieu à Saint Lumine de Coutais - Loire Atlantique

Marais inondés sur le lac de Grand Lieu - Saint Lumine de Coutais
Barque du port de Saint lumine de Coutais sur le lac de Grand Lieu

Je n’ai malheureusement pas pu aller bien loin car les plaines était bien humides et je ne voulais pas non plus déranger la colonie d’oiseaux présents à cet endroit. Cela mériterait d’y retourner d’ici quelques semaines quand le niveau du lac descendra. Je retournerai donc aux lieux-dits Malsaine et la Tuilerie pour voir les marais sous un autre regard.

Clocher de Saint Lumine de Coutais sur le lac de Grand Lieu
Le clou de la visite à Saint-Lumine-de-Coutais est le clocher. De là-haut on a une vision à 360° sur le lac de Grand Lieu et le Pays de Retz. Avant d’y monter, un véritable jeu de piste vous attend pour récupérer la clé. Boulangerie, café ou bibliothèque, on ne sait jamais trop où elle se trouve !

Le jour où j’y suis allée, elle m’attendait à la boulangerie mais c’est au café que je l’ai trouvée, l’occasion pour moi de m’y poser… Ambiance bien locale où tout le monde se dit bonjour, se retrouve et papote sur le niveau du lac ou ses prochaines vacances.

Il ne faut pas avoir le vertige pour monter les 158 marches qui mènent à l’observatoire du clocher. Les derniers escaliers sont assez raides mais à 40m de haut, on domine les environs.

Vue du clocher de Saint Lumine de Coutais sur le lac de Grand Lieu

Là-haut, on trouve des panneaux avec de nombreuses informations sur le lac, sa faune, sa flore, le pays de Retz ou les villages alentours. C’est une bonne idée de balade à faire un joli week-end d’hiver (aux heures d’ouverture des cafés/boulangerie bien sûr).

Saint-Philibert de Grand Lieu et son abbatiale

A Saint-Philbert de Grand Lieu, à seulement quelques kilomètres de Saint-Lumine-de-Coutais, se trouve le site de l‘abbatiale-Déas qui n’est autre que le plus vieux monument de Loire Atlantique. Cette église carolingienne est le seul vestige d’un monastère fondé en l’an 815. En hiver, elle n’est pas ouverte tous les jours, j’avais eu la chance de la visiter au printemps dernier lors d’une soirée privée et c’est vraiment un lieu magnifique où l’on retrouve, dans sa nef, des influences byzantines. Arrêtez-vous, elle vaut le détour !

Intérieur de l'abbatiale Déas à Saint Philibert de Grand Lieu. C'est le plus vieil édifice patrimonial de Loire Atlantique

Saint Philibert est aussi sur la route des vignobles nantais alors c’est l’occasion de s’arrêter chez un producteur de vin ou autres producteur produits locaux. Vous trouverez quelques adresses un peu plus bas dans l’article.

Passay et la Chevrolière

C’est ici que vous pourrez approcher le lac de plus près. Passay est un village de pêcheurs où se trouvent un musée sur la vie au bord du lac et une tour d’observation des oiseaux. Ces lieux étaient malheureusement fermés le jour de mon passage mais le week-end en hiver c’est ouvert à certains horaires.

Le lac de Grand Lieu inondé à Passay, un village de pêcheurs situé sur la commune de la Chevrolière en Loire Atlantique

Je me suis posée sur les bords du lac le matin et au coucher du soleil, j’ai écouté les oiseaux chanter, regarder la nature dans toute sa splendeur et pris des photos… Le lac étant très haut à l’heure actuelle, il y avait de jolis reflets sur la surface des eaux légèrement brassées par le vent.

C’était paisible et reposant !

Coucher de soleil sur le lac de grand Lieu à Passay - Loire Atlantique

Coucher de soleil sur le lac de Grand Lieu en Loire Atlantique
Coucher de soleil sur les rives inondés du Lac de Grand Lieu - Loire Atlantique

Pierre Aigüe à Saint Aignan de Grand Lieu

Pierre Aigüe offre un autre point de vue sur le lac malheureusement le sentier était totalement inondé lors de mon passage et je n’avais de bottes. Ici un panneau d’affichage propose trois randonnées, plus ou moins longue, à faire à pied ou en vélo.

Arrivée trop tardivement pour entreprendre une quelconque randonnée, je suis allée en voiture jusqu’au port de l’Halbrandière où il régnait une atmosphère de port abandonné. Les barques prenaient l’eau mais les arbres et les derniers rayons du soleil se reflétaient dans l’eau. C’était sublime.

Port de l'Halbrandière sur le lac de Grand Lieu - Loire Atlantique
Barques sur le port de l'Halbrandière sur le lac de Grand Lieu - Loire Atlantique

Je suis aussi allée à Trejet où les derniers rayons du soleil rasaient la pointe des arbres. Une famille revenait d’une petite balade en canoë, ça ma donné envie mais la navigation sur le lac est assez réglementée de ce que j’ai compris ! N’y va pas qui veut.

Rives inondées à Trejet sur le Lac de Grand Lieu - Loire Atlantique

Cette promenade autour du lac de Grand Lieu en hiver m’a donné envie d’y retourner régulièrement pour le voir moins inondé, voir des feuilles aux arbres, les vaches paitre dans les plaines…

Le voir vivre tout simplement au gré des saisons !

Découvrir le lac de Grand lieu en hiver ? Mes conseils pratiques

Comment aller jusqu’au lac de Grand Lieu ?

En train

Depuis la gare de Nantes, on peut aller en TER jusqu’à Bouaye (nord du lac) pour visiter la maison du lac ou jusqu’à Saint Mars de Coutais (à l’ouest). Il vaut mieux être véhiculé pour atteindre les autres points d’attraits que je mentionne dans cet article.

En voiture

La voiture est le moyen de locomotion le plus facile pour avoir accès au lac. Je vous recommande de vous rendre à Bouaye (via la D751A) pour visiter la maison du lac et le pavillon Guerlain si possible, puis descendre jusqu’à Saint-Lumine-de-Coutais en vous arrêtant aux différents points de vue ou pour faire l’une des nombreuses randonnées.

Visiter la maison du lac en hiver

En hiver, la maison du lac est ouverte les mercredis et samedis de 13h30 à 17h et dimanches de 13h30 à 18h ainsi que du mardi au dimanche de 13h30 à 18h pendant les vacances scolaires de la zone B.

Je vous invite à faire la visite guidée (en 2h10) ou la visite découverte (en 1h45) pour aller jusqu’au pavillon Guerlain. Les places sont limitées à téléphonez au 02 28 25 19 07 pour réserver. Vous trouverez plus d’informations sur le site de La maison du lac de Grand lieu.

Découvrir le lac à pied ou à vélo :

Pour les adeptes de microaventures, sachez qu’un sentier de randonnée fait le tour du lac de Grand Lieu et qu’il peut se faire à pied ou en vélo. Il fait environ 70km et se fait en 3 jours ! En hiver, quand les sentiers proches du lac sont inondés, il est possible d’emprunter des sentiers alternatifs, un peu plus en retrait ! Ils sont bien balisés.

Il existe plusieurs sites internet sur le lac, notamment lacdegrandlieu.com ou celui de l’office de tourisme de Grand Lieu où vous trouverez les sites à visiter, toutes les randonnées à faire dans le coin ainsi que les adresses de petits producteurs.

Si vous êtes adepte de randonnée, je vous invite aussi à récupérer deux cartes ou à les télécharger en ligne :

  • Tour du lac de Grand Lieu : sentiers de randonnées (vous pouvez aussi télécharger le pdf. ici). Cette carte mentionne tous les points de vue, les sites culturels et patrimoniaux et les sentiers alternatifs pour l’hiver. Elle est plutôt bien faite et m’a beaucoup servie lors de ma petite virée !
  • Grand lieu rando : 26 circuits de randonnées de 5 à 25 km. Celle-là je la garde précieusement car j’ai bien l’intention d’y retourner me balader avec ma soeur qui habite non loin du lac

Vous les trouverez à la Maison du lac, au clocher de Saint-Lumine-de-Coutais ou éventuellement à l’office du tourisme de Nantes situé juste à côté du chateau des Ducs de Bretagne.

Circuits sur la lac de Grand Lieu en Loire Atlantique

 

Producteurs et produits locaux à découvrir dans la région

Voici quelques adresses testées et approuvées :

  • Le Miel du lac de Michel et Catherine Louviot (21, La Revellerie à Saint Philibert de Grand Lieu). Vous trouverez les horaires d’ouverture sur leur site internet l’abeille du lac.
  • La ferme des Hautes Granges pour ses volailles, autres viandes et conserves faites maison vendues sur place (Ferme des Hautes Granges – 5 la grand Lande – 44140 Montbert)
  • Les infusées : Marie Boucher produit des plantes aromatiques et médicinales bio qu’elle vend sous forme de mélanges (que l’on peut aussi composer soi-même). Vous pouvez trouver ses produits chez O’ Bocal à Nantes ainsi que dans d’autres points de vente de la région ou directement chez elle (27 la Baudouiniere – 44140 le Bignon). Vous trouverez toutes les informations sur son site internet.
  • Au mois de septembre dernier, je suis aller cueillir/ramasser des pommes aux Vergers d’Herbauges à Saint-Aignan-de-Grand-Lieu. On peut aussi y ramasser des fraises au printemps. A faire en famille, c’est très sympa !

Je viendrai compléter cette liste si je teste d’autres bonnes petites adresses. Comptez sur moi !

Le lac de Grand Lieu : une belle balade hivernale en Loire Atlantique
Autre article écrit par Adeline

Revoir le Sri Lanka et aller au paradis…

Au mois de Juillet alors que je ne pensais qu’à partir en...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *