Accueil > Visiter Graz en 40 incontournables

Visiter Graz en 40 incontournables

par Adeline
Publié Mise à jour le

Deuxième ville d’Autriche et capitale de la Styrie, Graz est une jolie petite cité aux influences méditerranéennes où le design se mêle à l’architecture baroque et renaissance à la perfection. La capitale européenne de la culture 2003, avec centre historique inscrit au patrimoine mondial de l’humanité, est attachante et dynamique. Son histoire, ses attraits touristiques et toutes ses bonnes adresses qui mettent en avant les produits locaux, font de “la petite Italie d’Autriche” une ville où j’aime aller encore et encore. Je devais y retourner début juin, le coronavirus en a décidé autrement mais ce n’est que partie remise. En attendant voici un concentré de tout ce que j’aime à Graz.

Que faire à Graz ? Dans ce guide pratique bourré de conseils et d'anecdotes, je vous livres mes 40 incontournables en terme de visites touristiques, d'hôtels, de restaurants ou de cafés.

Loin d’être aussi touristique que Vienne ou Salzbourg, Graz est une petite ville qui gagne à être connue. Ce qui me plaît là-bas, c’est son âme de petite cité où tout est accessible, riche et varié. Tout se fait à pied ou à vélo et on a très vite l’impression de se sentir chez soi, comme dans cocon rassurant où on sent très bien.

Mes 40 incontournables à visiter à Graz

Note sur le Covid 19 : selon mes informations données par l’office du tourisme de Graz, il n’y a eu aucun cas de coronavirus recensé dans les 7 derniers jours. A cause de cette crise, certains événements cités dans cet article ne se dérouleront pas en 2020 mais reviendront, je l’espère, en 2021.

Le centre historique de Graz, sur la rive gauche de la Mur

Le centre historique de Graz est l’un des mieux préservés d’Autriche. Cela est dû au fait qu’il a été bien épargné par les bombardements lors de la 2nd guerre mondiale. Attendez-vous donc à naviguer de surprise en surprise.

Hauptplatz, la grand place & Herrengasse

Hauptplatz est le coeur névralgique de Graz. C’est souvent ici que l’on se retrouve avant de sortir. C’est un très bel ensemble assez coloré où trône, en son centre, l’hôtel de ville, et on l’on peut admirer de très belles façades des 17è, 18è et 19è siècles.

L'hotel de ville de Graz vu de Schlossberg
Vue sur la tour de l'horloge depuis Hauptplatz
La tour de l’horloge

Dans les façades remarquables, on trouve celle de la maison peinte (au n°3). Cette maison fût la résidence des archiducs jusqu’en 1450. A l’angle de la Sporgasse, notez la façade de la maison Luegg décorée de stucs au 17ème siècle. Face à cette maison, au n°4, la pharmacie est la plus ancienne de la ville (1535). Une partie de sa façade est d’origine.

La maison peinte à voir sur Herrengasse à Graz

L'horloge Weikhard, le point de rendez-vous le plus connu à Graz

Au coeur de la place la fontaine de l’archiduc Jean a été construite en 1878. Notez aussi l’horloge années 30 devant l’horlogerie Weikhard. C’est le point de rendez-vous le plus réputé à Graz.

Tournez le dos à l’hôtel de ville et mettez-vous à l’angle de Schmiedtgasse. Vous aurez une très belle vue sur la place et la tour de l’horloge qui surplombe la ville.

Vue sur la tour de l'horloge depuis Hauptplatz

Herrengasse est la rue principale de Graz. Outre ces belles façades, on y trouve l’office de tourisme et l’entrée vers le Landhaus. J’aime beaucoup la perspective de cette rue où passe le tram. Avec le clocher de Stadtpfarrkirche au bout, elle est très photogénique.

Perspective de Herrengasse à Graz

Le clocher de Stadtpfarrkirche, l’église paroissiale du Précieux-Sang-de-Jésus, vient habiller la perspective de la rue. Dans cette église, les vitraux ont été partiellement endommagés par les bombardements de la 2nde guerre mondiale.

En les rénovant, le peintre salzbourgeois Albert Birkle, marqué par l’histoire, a glissé les profils de Hitler et Mussolini assistant à la flagellation du Christ.

Ce n’est pas facile à voir mais en gros c’est sur le vitrail de gauche, 4ème panneau, à droite à partir du bas.

Landhaus et l’arsenal

Au n°16 de Herrengasse, passez le porche et dirigez-vous vers la cour du Landhaus. Ce magnifique palais Renaissance a été construit au 16ème siècle par l’architecte italien Domenico Dell’Allio. Ce fût l’ancien siège de la Diète de Styrie, aujourd’hui c’est le parlement régional. Dans la cour, on voit des arcades sur 3 niveaux et un magnifique escalier construit au 17ème siècle par Bartolomeo di Bosio.

Landhaus, un magnifique palais renaissance par l'architecte italien Domenico Dell'Allio à Graz
vue sur l'Arsenal depuis la cour du Landhaus à Graz

Attaché au Landhaus, l’arsenal abrite la plus grande collection d’armes anciennes au monde (il y a en près de 32 000). Je ne l’ai pas visité.

Joanneumviertel

Joanneumviertel est le quartier des musées de Graz. Il est situé juste derrière le Landhaus. J’ai visité la Neue galerie lors du mois du design en mai 2018 et j’ai beaucoup aimé la muséographie qui mêlait art ancien et pièces design.

Joanneumviertel, le quartier des musées à Graz
Joanneumviertel, le quartier des musées à Graz

Glockenspielplatz, la place du carillon

A 11h, 15h et 18h, dirigez-vous vers Glockenspielplatz (la place du carillon). Sur la façade d’une maison surplombée d’un petit clocher, des automates, un couple de styriens, s’animent sur des airs populaires.

Glockenspielplatz où à 11h, 15h et 18h vous pourrez voir des automates s'animer sous un air de carrillon

Dans le prolongement, sur Mehlplatz, vous verrez de nouvelles façades baroques. Dans ce coin, vous trouverez de nombreux bars et restaurants.

Le mausolée de l’empereur Ferdinand II et la cathédrale

Le mausolée où se trouve le tombeau de Ferdinand II à Graz

Le mausolée a été construit au début du 17ème siècle par l’architecte italien Giovanni Pietro di Pomis. L’architecture de ce bâtiment représente la transition entre l’ère renaissance et l’ère baroque de Graz.

A l’intérieur, à droite de l’autel, se trouve le tombeau de l’empereur Ferdinand II. La crypte funéraire abrite aussi le sarcophage de Charles II et Marie de Bavière où seuls les restes de celle-ci s’y trouvent.

Juste à côté du mausolée se trouve la cathédrale. Construite au 15ème siècle par l’empereur Frédéric III, son intérieur est baroque et remonte au 16ème siècle, quand elle étaient alors tenue par des jésuites. Les plus belles pièces à voir à l’intérieur sont 2 reliquaires en ébène.

Vous trouverez aussi, sur sa façade extérieure, la plus vieille représentation de Graz en image. Elle remonte à 1485.

Dans la cour du Priesterseminar (collège des jésuites), de l’autre côté de la rue, vous pourrez voir un bonhomme de neige qui ne fond pas.

Das Erforschen der Dauer (recherche de permanence) est une oeuvre de Manfred Erjautz créée en 2005.

as Erforschen der Dauer (recherche de permanence) est une oeuvre de Manfred Erjautz créée en 2005 à voir à Graz

Double escalier à spirale du Landesregierung (Doppelwendeltreppe)

Ajouté en 1499 par Maximilien 1er, ce double escalier à spirale est le seul vestige de l’ancienne résidence de Frédéric III. Architecturalement parlant, c’est vraiment très original et vous ne verrez ce genre d’escalier gothique nulle part ailleurs. Il faut rentrer dans l’enceinte du Landesregierung pour le trouver. La tour se repère assez facilement.

Allez-y en couple, montez l’escalier chacun d’un côté et à chaque étage, chaque fois que vous vous croisez, embrassez-vous. C’est la tradition !

Ajouté en 1499 par Maximilien 1er, ce double escalier à spirale est le seul vestige de l'ancienne résidence de Frédéric III à Graz

Sporgasse et Hofgasse

Depuis la grand place, remontez sur Sporgasse. Dans cette rue, attardez-vous sur les façades du n° 3 et du n°22. Un peu plus haut, j’aime beaucoup la porte du n°25, le palais Saurau. Si vous levez la tête, vous verrez un turc avec un sabre qui semble vouloir vous tomber dessus.

La légende veut qu’à l’époque de l’invasion Ottomane en 1532, un boulet de canon tiré depuis Schlossberg a fait valser par la fenêtre le poulet servi au chef des armées. Un petit soldat gentil a alors voulu le rattraper mais est resté coincé dans la fenêtre. Le pauvre il y est toujours ! C’est farfelu mais c’est une petite histoire marrante, non ?

Magnifique porte du palais de Saurau à Graz
Un turc semble vouloir nous tomber dessus à voir sur le palais saurau à Graz

Sur Hofgasse, arrêtez-vous admirer la devanture de la boulangerie impériale Hofbäckerei Edegger Tax. Elle a ouvert en 1569 et est devenue “fournisseur de la cour royale” en 1888 suite à la visite de François-Joseph (vous connaissez, c’est le mari de Sissi). L’extérieur de cette boulangerie est sublime !

la boulangerie impériale Hofbäckerei Edegger Tax a ouvert en 1569 à Graz

Schlossberg (la colline du château) & la tour de l’horloge

Du haut de ses 123m, le château a protégé Graz jusqu’aux guerres napoléoniennes. En 1809, il fût occupé par les français et ne résista pas au traité de Schönbrunn qui stipulait que la forteresse devait être détruite.

Les habitants peinés par la destruction de leur château, rachetèrent la tour de l’horloge et la tour de la cloche pour 3000 louis d’or, une fortune à cette époque-là. Autant vous dire qu’à Graz on y tient à ces tours ! On se rend sur la colline à pied par des escaliers ou par le parc, en funiculaire ou en ascenseur. On peut en descendre avec une luge dont le parcours est situé dans le tunnel où a été construit l’ascenseur.

L'escalier de 260 marches pour monter sur Schlossberg. Il a été construit à la 1ère guerre mondiale.
Tourisme à Graz : Que voir ? Que Faire ? Toutes mes bonnes adresses

L’escalier de 260 marches, a été construit à la 1ère guerre mondiale par des soldats autrichiens et des prisonniers russes. Le tunnel, de 6000 mètres de long, a lui été creusé à la 2nde guerre mondiale pour servir d’abri. Il a protégé 40 000 personnes des bombardements.

C’est vraiment incontournable de monter là-haut car on bénéficie de la meilleure vue sur Graz, sur ses toits rouges et tous ses clochers arrondis. C’est aussi un parc joliment fleuri dès le printemps.

La terrasse de Kastner & Öhler

Kastner & Öhler est un grand magasin situé en plein centre de Graz, à deux pas de la place centrale. C’est l’équivalent de notre Bon Marché à Paris ou de Fortnum & Mason à Londres. Au dernier étage se trouve un café, le Freiblick, avec une grande terrasse pour se poser au déjeuner ou pour une pause en plein après-midi. Il y a une super vue sur la tour de l’horloge et sur une partie de la façade de l’hôtel de ville.

Vue sur la tour de l'horloge depuis la terrasse de Kastner & Öhler

Où dormir, où se restaurer, où boire un café ? dans le centre historique

Je n’ai jamais dormi dans le centre historique de Graz. Lors de ce séjour annulé prévu en juin, je devais dormir à l’Aiola living Graz et je m’en réjouissais. Cet hôtel a ouvert il y a moins de 2 ans et il appartient au groupe local Aiola qui possède de nombreux (très bons) restaurants, cafés et hôtel à Graz et dans ses environs.

Si vous cherchez de bons restaurants, je peux vous conseiller le Landhauskeller (Schmiedgasse 9) ou la terrasse du Upstairs Aiola situé vers la tour de l’horloge sur Schlossberg. Si vous cherchez plus traditionnel, dirigez-vous vers Stainzerbauer (Bürgergasse 4), c’est l’institution de Graz.

De nombreux petits cafés valent le détour. Le Buna café (Joanneumring 16) est une toute petite échoppe pour les connaisseurs de café. On le prend souvent à emporter car sur place il n’y a pas beaucoup de tables. Parmi les autres adresses vous trouverez le Ducks café (Raubergasse 14) ou café Mitte (Freiheitsplatz 2).

Retour en haut

Le quartier de Lend sur la rive droite de la Mur

C’est dans le Lend que l’on trouve l’ancien quartier rouge de Graz. Le centre historique prenant de la valeur, de nombreux artistes sont venus s’y installer. Les années passent et le quartier se transforme en un lieu un peu trendy où, en plus des boutiques solidaires, s’installent des créateurs, des restaurants, et autres hôtels arty. Le quartier garde cependant son âme populaire.

L’île sur la Mur (Murinsel)

L’île de verre et d’acier a été construite par l’architecte New-Yorkais Vito Acconci en 2013 lorsque Graz a été nommée capitale européenne de la culture. Elle relit les deux rives et en son centre on y trouve un petit café et un amphithéâtre. La nuit elle se colore et se reflète dans l’eau.

l'île sur la Mur, une ile de verre et d'acier à voir à Graz

Kunsthaus, la maison des arts

Le gentil alien construit en 2003 lorsque Graz a été désignée ville européenne de la culture

Le Kunsthaus est surnommé le “friendly alien” (gentil extraterrestre) par ses créateurs, les architectes britanniques Peter Cook et Colin Fournier.

Du haut de schlossberg, on dirait une soucoupe volante qui s’est posée-là, sur les bords de la Mur. Ce bâtiment est moderne et original mais s’adapte vraiment bien dans le paysage urbain de la rive droite.

On y trouve essentiellement des expositions temporaires d’art contemporain. A l’intérieur, il y a aussi une terrasse fermée qui offre une joli point de vue sur les toits de la vieille ville, un café-restaurant avec une terrasse à l’arrière sur Mariahilferstrasse, et une boutique.

Mariahilferstrasse

Mariahilferstrasse est la rue commerçante du Lend. Ici, vous trouverez des créateurs, des boutiques solidaires, des restaurants et des cafés. et encore de vieilles devantures. Attardez-vous par là, c’est une autre atmosphère que celle des rues commerçantes de la vieille ville.

L’Eglise Notre-dame-de-bon-secours

Au milieu de Mariahilferstrasse, arrêtez-vous sur la place Mariahilferplatz et observez l’église notre dame de bon secours.

C’est un point de vue pittoresque que j’aime beaucoup.

Retournez-vous et regardez Shlossberg. Si vous traverser la mur par Murinsel, vous arriverez sur cette place.

Si la porte à gauche de l’église est ouverte, entrez, vous y trouverez un petit cloitre où les murs sont peints.

L'Eglise Notre-dame-de-bon-secours à voir dans le quartier du Lend

Le marché fermier de Lendplatz

Tous les jours, du lundi au samedi, se tient sur Lendplatz, un marché fermier. Vous y trouverez tous les fruits et légumes de saison vendus par des producteurs locaux. Ce sera aussi l’occasion de trouver de l’huile de pépin de courge, la spécialité locale. Ce qui est surtout sympa ici, c’est l’atmosphère qui y règne. Les gens viennent faire leurs courses puis s’arrêtent sur l’un des cafés de la place pour papoter. Faites pareil et mêlez-vous aux locaux.

Où dormir ? Où se restaurer ? Où boire un café ?

Où dormir dans le Lend ?

Le quartier du Lend offre quelques petits hôtels que j’aime bien. L’hôtel Wiesler est très bien situé le long de la Mur, non loin du Kunsthaus. Il suffit de traverser le pont pour se retrouver dans le centre historique. Les chambres sont modernes, spacieuses et confortables. Si vous logez sur la rue, vous aurez une jolie vue sur la Mur et la vieille ville. Le buffet du petit-déjeuner est copieux et gourmand. Il est possible aussi d’y déjeuner ou diner.

Lobby du lendhotel à Graz
Lobby du Lendhotel

Un peu plus à l’écart, le lendhotel est une très belle adresse découverte lors de mon dernier séjour. Il a été créé par Helmut Marko, un ancien pilote de formule 1, aussi collectionneur d’art. Du lobby aux chambres, en passant par les couloirs et les escaliers, cet hôtel est un réel musée d’art moderne. On peut aussi y bruncher ou venir prendre un café.

Où prendre un café ? Un apéritif ?

Pour prendre un café ou un thé, vous pouvez vous arrêter au Süsse Luise ou chez Marcello sur Lendplatz. Chaque matin se tient là le marché fermier et l’ambiance y est très cool.

J’aime beaucoup aussi Omas Teekanne (Nikolaiplatz 1). Ce petit salon de thé se trouve le long de la mur et un endroit sympa où se poser entre copines. Chaque fois que je vais à Graz, j’y achète un thé vert que j’adore, le “pfirsich grün”. Pensez à moi si vous le testez. Il a aussi de nombreuses gourmandises à goûter !

A côté de l’hôtel Wiesler, le café Tribeka (Grieskai 2) est l’une de mes adresses préférées pour un bon latte.

Où déjeuner ? Où diner ?

Le meilleur restaurant du quartier est certainement Caylend (Stigergasse 1). Situé non loin du Kunsthaus, on y mange styrien mêlée à des saveurs caribéennes. Tout cela mêlé à du bon vin car c’est aussi un bar à vin !

Caylend est un très bon restaurant de Graz mêlant saveurs styriennes et saveurs caribéennes
Caylend, des saveurs styriennes et caribéennes

Pour manger un schnitzel alors dirigez-vous vers Morhenwirt, ou un burger au café restaurant du Kunsthaus. Si vous êtes végétarien ou végan, regardez du côté de Mangolds (Griesgasse 11) et pour le déjeuner Park-art (Griesgasse 7).

Le salon Marie (autrefois Speisesaal) est le restaurant de l’hôtel Wiesler (Grieskai 4-8). Je n’ai jamais déjeuné ou diner mais les petits déjeuners y sont copieux, avec des produits frais donc j’imagine qu’il en est de même pour les autres repas.

Retour en haut

A visiter dans les environs de Graz

Le château d’Eggenberg

A 3,5 km à l’ouest du centre ville de Graz, il y a le château d’Eggenberg qui lui aussi fait partie de l’ensemble inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. La construction du château a été confiée au même architecte que le mausolée, l’italien Pietro de Pomis. C’est le plus grand palais baroque de Styrie. Je ne l’ai jamais visité (il me reste encore des choses à découvrir c’est cool) alors je ne peux pas trop vous en parler mais visiblement il y a des jolis salons d’apparat et des jardins. Il est facile d’accès avec le tram 1.

Le musée Arnold Schwarzenegger

Non loin de là, vous pourrez aller visiter le musée Arnold Schwarzenegger. L’acteur est né dans le village de Thal et c’est dans sa maison (Linakstraße 9) que se trouve toute l’oeuvre de sa vie, de son enfance en Autriche à sa carrière d’acteur puis de gouverneur de Californie, en passant par son métier de bodybuilder. Je n’ai jamais visité ce musée mais il m’a tellement fait rire pendant le confinement avec ses vidéos sur Instagram, que je pourrais éventuellement y aller lors de mon prochain séjour !

Retour en haut

Quand visiter Graz ?

Le printemps, l’été et le début de l’automne sont les meilleures saisons pour visiter Graz. Des événements ponctuent l’année et offrent autant de bonnes raisons pour voir la ville sous un autre visage. En voici quelques-uns qui font la renommée de la ville :

Klanglicht, la fête des lumières de Graz

J’ai eu la chance de participer à l’une des premières Klanglicht et j’ai vraiment beaucoup aimé. Sur le même principe que la fête des lumières à Lyon, toute la ville est animée par des sons et lumières. C’est une belle occasion de se perdre dans les rues.

Klanglicht ou la fête des lumières qui se déroule chaque année fin avril ou début mais à Graz.
Klanglicht ou la fête des lumières qui se déroule chaque année fin avril ou début mais à Graz.

Le mois du design

En 2011, Graz a été désignée ville Unesco du design et de nombreux événements sont organisés autour de ce sujet. Chaque mois de mai, la ville, ses commerces, ses artistes et ses musées, vivent autour du design. J’y suis allée à cette occasion en 2018. Le festival Fesh’Markt clôture le mois du design et si vous êtes curieux d’aller à la rencontre de créateurs locaux, c’est là qu’il faut aller. Cela se déroule dans une ancienne usine de savon située un peu à l’extérieure du centre mais facilement accessible en vélo.

Festival Styriarte

En juin et juillet, c’est autour d’un festival de musique classique que vit Graz. Les plus grands musiciens d’Autriche et du monde y sont rassemblés.

Festival de la cuisine en août

Graz est une ville attachée à sa gastronomie et à ses produits locaux de saison. Voyager à Graz à l’occasion du “food festival”, c’est aussi une manière de découvrir la ville au travers de ses saveurs, de ses restaurants et du savoir-faire de leurs chefs.

Carte des bonnes adresses à Graz

Retour en haut

Comment arriver à Graz ?

La ville de Graz possède un petit aéroport mais il n’est pas desservi depuis la France. Le plus facile est donc de prendre l’avion jusqu’à Vienne et ensuite louer une voiture si vous faites le tour de l’Autriche ou l’aller/retour en train. Ce trajet est magnifique, certainement l’un des plus beaux trajets en train d’Autriche. Les rails serpentent à travers les montagnes et passent sur de nombreux viaduc.

Depuis l’aéroport vous pourrez prendre le bus ou le train pour arriver en ville.

Se déplacer à Graz

Techniquement on peut tout faire à pied à Graz mais sachez que le tram est gratuit dans le centre historique.

Si vous voulez agir comme les grazois alors déplacez-vous en vélo ! D’un côté comme de l’autre de la Mur, les pistes cyclables sont aménagées pour faciliter les déplacements.

Retour en haut

Cet article est écrit avec le soutien de Visit Graz.

Cet article contient des liens d’affiliation. Quand vous achetez une nuitée, un livre ou tout autre produit via l’un de ces liens, je reçois une commission. Cela ne vous coûte pas plus mais cela m’aide à vivre.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Inscrivez-vous à la lettre d’Adeline

Et recevez chaque mois des idées d’évasion, des recommandations de livres, podcasts, musiques ou des bons plans exclusifs pour les abonnés

Visiter Graz en 40 incontournables

Autres articles à découvrir

2 commentaire

Guillaume Servos vendredi 26 juin 2020 - 07:52

Merci Adeline pour cette très belle découverte.

répondre
cyrille vendredi 26 juin 2020 - 21:29

J’aime beaucoup la façon dont tu abordes ces 40 incontournables qui reflètent parfaitement toutes les découvertes et les facettes de Graz! C’était vraiment très édifiant.

répondre

Laisser un commentaire