Accueil > La stûpa de Bodnath ou le haut lieu bouddhiste de la vallée de Katmandou

La stûpa de Bodnath ou le haut lieu bouddhiste de la vallée de Katmandou

par Adeline
Publié Mise à jour le

La Stûpa de Bodnath est un haut lieu bouddhiste de la vallée de Katmandou. Depuis la fuite du Dalaï Lama du Tibet en 1959, de nombreux tibétains se sont réfugiés ici, aux portes de la capitale népalaise. Il y aurait plus de 10 000 réfugiés dans les environs, imaginez-vous l’importance de ce lieu.

L’ambiance à Bodnath est particulière et incite au recueillement. Tibétains et autres bouddhistes descendent des montagnes himalayennes pour prier ici. Chapelet et/ou moulin à prières en mains, pèlerins et moines bouddhistes font le tour de la Stûpa, toujours dans le sens des aiguilles d’une montre, sous les yeux protecteurs de Bouddha. De ce lieu se dégagent à la fois la tradition, la sérénité mais aussi les blessures d’un peuple oppressé obligé à fuir son pays.

Je vous conseille vivement de vous y rendre au lever du soleil mais surtout, comme à Luang Prabang à l’heure de l’Aumône de moines, je vous demanderais de laisser de côté votre appareil photo afin de respecter les prières.

Autres articles à découvrir

4 commentaire

Julien J'aime le Monde samedi 5 novembre 2011 - 00:36

Un magnifique endroit ! L’ambiance y est magique, j’imagine que tu as pris le temps de te recueillir dans l’un des monastères aux environs.
J’ai récupéré et traduit une partie de la légende de ce Stûpa : http://www.jaimelemonde.fr/2011/07/le-stupa-de-bodnath-lieu-de-ralliement-des-tibetains-en-exil-au-nepal/

répondre
Adeline dimanche 6 novembre 2011 - 23:02

Oui j’ai fait un tour dans les monastères alentours mais je quittais le Népal le jour même donc ce fût rapide 🙁
J’y retournerai quand je grimperai jusqu’au camp de base de l’Everest 🙂

répondre
Arnaud@forum voyage samedi 5 novembre 2011 - 19:32

Je ne me sentirais pas forcément à l’aise, pas trop à ma place dans ce genre d’endroit. Les voyageurs ne sont pas trop mal vus?

répondre
Adeline dimanche 6 novembre 2011 - 23:04

Tant qu’un voyageur sait regarder et observer tout en se faisant discret, ça passe.
En même temps, nous n’étions pas nombreux.

répondre

Laisser un commentaire