Accueil > Livres à lire avant de partir en Islande

Livres à lire avant de partir en Islande

par Adeline

La littérature islandaise est riche et compte de nombreux auteurs de renommée internationale. Dans leurs sagas familiales ou leurs romans policiers, chacun nous décrit l’Islande, son art de vivre et ses paysages au travers de personnages attachants. Voici une sélection de livres à lire avant de partir en Islande.

L’Embellie, un roman islandais de l’autrice Auður Ava Ólafsdóttir

L'Embellie, livre islandais de Auður Ava Ólafsdóttir

Ecrivaine publique et traductrice, la narratrice néglige un peu son couple. Son mari mène une double vie et décide finalement de la quitter pour cette femme sur le point d’accoucher de son enfant. Parallèlement, elle qui n’a aucune fibre maternelle, se voit confier par son amie Audur, son fils Tumi de 4 ans sourd et malvoyant.

Profitant d’une embellie, elle l’embarque dans un road trip autour de l’Islande par l’inévitable route numéro 1. Alors que la pluie tombe de façon incessante sur l’île et provoque de nombreuses inondations, leur voyage sera fait d’imprévus et de rencontres. Une grande complicité va naitre entre ces deux personnages.

J’ai eu un peu de mal à rentrer dans ce livre qui traine un peu en longueur dans les premières pages, mais au fil des chapitres je me suis laissée attendrir par la complicité naissante, sur fond de road trip, entre cette femme immature qui ne sait pas trop ce qu’elle veut faire de sa vie, et cet enfant attachant. On y rencontre l’Islande, son art de vivre, ses habitants et ses paysages pluvieux. Ce livre a reçu le Nordic Council Literature Prize, l’équivalent du prix Goncourt dans les pays nordiques. A lire absolument.

Auður Ava Ólafsdóttir est aussi l’autrice de Rosa Candida et de Miss Islande, deux livres que je vous recommande vivement de lire. Le dernier a reçu le prix Médicis Etranger 2019, il nous emmène à la rencontre de Hekla, une jeune fille au nom de volcan éprise de liberté dans une Islande des années 60 assez patriarcale.

La dame de Reykjavik, un polar islandais de Ragnar Jónasson

Hulda Hermannsdóttir a 64 ans et ses jours au sein de la police islandaise sont comptés. Alors que la direction lui demande de partir expressément à la retraite pour laisser la place aux jeunes pouces, elle négocie de rouvrir un cold case. C’est alors qu’elle reprend l’enquête sur la mort d’une jeune russe dont le corps a été retrouvée sur une plage non loin de Reykjavík.

Femme solitaire au passé assez tragique et peu encline à vouloir prendre sa retraite, Hulda nous emmène sur les traces de son difficile passé au travers de son enquête et de ses rencontres.

La dame de Reykjavik, polar islandais de Ragnar Jónasson

Un roman tragique qui nous tient en haleine de la première à la dernière page sans se douter une seconde de quelle sera la fin. La dame de Reykjavík de Ragnar Jónasson est le premier volet d’une trilogie. Les deux titres suivants sont l’île au secret et la dernière tempête. J’ai beaucoup aimé le 2ème volet, j’ai trouvé que le 3ème avant du mal à démarrer. Il faut tout de même lire les 3 volets pour comprendre quelques faits autour de l’histoire de Hulda cités dans la Dame de Reykjavík.

Treize jours, un polar de l’auteur islandais Arni Thorarinsson

Arni Thorarinsson est journaliste et l’un des auteurs de polars islandais les plus connus en France, avec son compatriote Arnaldur Indriðason. L’une de ses séries de thrillers met en scène le journaliste Einarsdottir.

Dans son livre Treize jours, le journaliste se retrouve à devoir prendre de nombreuses décisions. Sa petite amie Margret, recherchée par la police, le met face un ultimatum : il dispose de treize jours pour la rejoindre à l’étranger.

Durant ces treize jours il devra aussi décider s’il reprend la direction du Journal du soir pour lequel il travaille et résoudre l’enquête sur la mort de Klara Osk, une jeune adolescente de 15 ans dont le corps a été retrouvé profané dans la vallée d’Eillidaardalur.

L’enquête, menée en collaboration avec son audacieuse fille Gunnsa, va le mener dans les milieux de la drogue, du harcèlement et de la violence sexuelle, sur fond de réseaux sociaux et de parents démissionnaires.

Treize Jours, polar de l'auteur islandais Arni Thorarinsson

Ce n’est pas le meilleur polar que j’ai lu mais le fait que le temps soit compté fait que l’on se prend à l’enquête et aux diverses décisions que doit prendre le journaliste. Sa fille, qu’il veut protéger tout en la laissant prendre des initiatives, est un personnage clé de l’intrigue.

Les différents auteurs nous attrapent par leur écriture, leurs histoires et leurs personnages. Qu’ils soient flic, journaliste, pêcheur ou personne lambda de la société civile, ils nous livrent tous un peu de l’histoire, de l’art de vivre, du caractère et des paysages d’Islande. Se plonger dans la littérature islandaise c’est l’adopter alors je continue mon exploration et ne manquerai pas de venir vous proposer d’autres opus.

Partir en Islande vous tente ? Voici quelques articles

Rate this post

Autres articles à découvrir

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. Si vous continuez à utiliser ce site, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies Accepter Lire la suite