Accueil > 10 activités à faire en Islande

10 activités à faire en Islande

par Adeline
Publié Mise à jour le

Terre de glace et de feu, l’Islande est une île de road trip et de randonnées. Qu’est-il possible de faire dans ce pays situé au sud du cercle polaire ? De la chasse aux aurores boréales à la randonnées sur les glaciers en passant par l’observation des baleines, laissez-moi vous guider et vous proposer 10 activités variées et parmi les plus populaires à faire en Islande.

Faire un road trip sur la route numéro 1

Louer une voiture est le meilleur moyen pour découvrir l’Islande en toute liberté. Au volant d’un 4×4 ou d’une citadine, vous pourrez parcourir l’île à votre rythme, faire votre propre programme et vous arrêter selon vos envies. La route numéro 1 vous emmènera à la découverte des plus beaux paysages d’Islande.

Road trip hivernal dans le nord de l’Islande

J’ai découvert l’Islande en hiver et sous la neige alors les possibilités de sortir de la route numéro 1 étaient assez réduites en raison des chutes de neige lorsque je parcourais le nord, mais j’ai tout de même pu faire le tour de quelques péninsules pour longer les fjords, voir les lions de mer y pointer le bout de leur nez et partir à la chasse aux aurores boréales. L’île étant très peu habitée et donc très sauvage, on éprouve facilement un grand sentiment de liberté.

Louer une voiture, c’est s’offrir cette liberté d’explorer l’île au rythme de ses envies (mais aussi de la météo en hiver) et de se sentir seul au monde.

Visiter une grotte de glace au sud de l’Islande

Visiter une grotte de glace est l’activité incontournable à faire en hiver en Islande avec la chasse aux aurores boréales. Quand les températures rafraichissent et que l’eau se transforme en glace, les glaciers offrent un spectacle naturel exceptionnel, de sublimes sculptures qui ne se découvrent qu’avec un guide.

Visite d'une grotte de glace en Islande
Souplesse nécessaire pour rentrer dans une grotte de glace secrète

Les départs se font à plusieurs endroits au sud de l’Islande. Les excursions les plus populaires sont certainement celles qui partent du parking du glacier de Jökulsárlón pour la grotte de Vatnajökull. C’est un endroit où vous pourrez aussi marcher le long du glacier et sur la plage de diamant (diamond beach). D’autres sorties se font depuis Skaftaffel ou Vik. J’ai fait celle depuis Skaftaffel un matin et puis j’en ai profité ensuite pour aller faire une randonnée dans le parc national jusqu’à la cascade de Svartifoss.

La saison pour visiter une grotte de glace s’étend d’octobre à mars environ.

Chasser les aurores boréales vers Reykjavík

On rêve tous de voir un jour des aurores boréales non ? L’Islande étant située à proximité du cercle polaire, elle offre ce spectacle une bonne partie de l’année. On peut en voir d’août à avril mais les mois d’hiver sont quand même les plus propices pour en observer.

Les aurores boréales sont l’un des plus beaux phénomènes naturels que la nature puisse nous donner à observer. C’est vraiment magique d’en voir et vous serez forcément déçu si vous repartez d’Islande en étant passé à côté.

Chasser les aurores boréales en Islande
Observer des aurores boréales, un moment magique !

Pour maximiser vos chances d’en voir, je vous conseille vraiment de faire une sortie avec un guide. Vous aurez beau avoir téléchargé l’application My aurora forecast et vous lever dans la nuit en cas d’alerte, il faut quand même savoir où aller les chasser et surtout les voir car elles peuvent être plus ou moins vivaces. Sachez-le, en vrai ça ne ressemble pas vraiment à ce que l’on peut voir sur les photos.

Conseil + : couvrez-vous bien car rester des heures dans le froid à attendre de voir un rayon vert et rose dans le ciel, ce n’est pas qu’une partie de plaisir, surtout si vous êtes sensible au froid.

Explorer le cercle d’or et le sud de l’Islande

Geyser, cascades, volcans, le cercle d’or est la région la plus facile à explorer depuis Reykajvík. Elle offre un condensé de tout ce qu’est l’Islande ! Si vous n’avez que quelques jours sur l’île alors c’est vers le cercle d’or et sur la côte sud du pays que vous vous dirigerez certainement.

Cascade de Skogafoss sur la côte sud de l'Islande
La cascade de Skogafoss à voir sur la côte sud de l’Islande

Je vous recommande tout de même de prévoir 5 ou 6 jours en Islande afin d’aller jusqu’à la lagune glacière de Jökulsárlón. On ne peut pas aller en Islande sans avoir vu les glaciers et la plage de diamant. Laisser de côté l’avion échoué sur la plage et filez jusqu’au sud du parc national de Vatnajökull.

Randonner sur un glacier

La randonnée sur glacier se pratique été comme hiver, avec un guide bien sûr. C’est sur le Vatnajökull, volcan qui offre la plus grande calotte glacière d’Europe, qu’il y a le plus de sorties de randonnées et d’escalades offertes.

Randonnée guidée sur un glacier

Pour expérimenter la marche et l’escalade sur glacier, je vous recommande de prendre une activité 100% dédié à cela et d’une durée d’une journée pour pouvoir aller loin et vraiment marcher sur la glace. Lors de mon séjour, j’avais fait une excursion de 3h grotte de glace + randonnée sur glacier et j’ai trouvé ça nul car la grotte était pleine de monde et la marche sur glacier n’a duré qu’une heure environ donc pas du tout ce que j’attendais. Plus on a de temps, plus on peut aller loin, s’éloigner de la foule et des activités prisées de tous.

Randonner dans les parcs nationaux ou ailleurs

L’Islande est une terre de randonnée. Il y en a une multitude à faire le long des fjords, pour aller voir des cascades ou marcher le long d’un glacier et de nombreuses autres à faire sur les volcans dans les hautes terres.

Randonner dans les fjords en Islande
Randonner le long des fjords en Islande

Lors de mon séjour en Islande en hiver, je n’ai pas pu faire de longues randonnées car le temps ne s’y prêtait pas du tout. Tempêtes de neige, vent glacial et plaques de glace, les conditions n’étaient pas réunies mais j’y retournerais un jour en été pour faire le trek du Laugavegur ou d’autres dans les fjords de l’est ou de l’ouest.

La meilleure saison pour faire de la randonnée en Islande reste l’été, quand les températures sont positives et que la glace et la neige ont disparu des sentiers. En hiver, même à partir de février ou mars, c’est plus compliqué, il faut avoir des crampons dans son sac à dos pour ne pas glisser et ne pas s’aventurer trop loin pour ne pas être pris par la nuit qui tombe assez vite.

Explorer la péninsule Snaefellsnes

Fjords, volcans, plages et coulées de lave, la péninsule de Snæfellsnes est une ode à elle toute seule à cette terre de glace et de feu qu’est l’Islande. Ici il faut prendre le temps d’aller marcher pour voir des phoques ou des oiseaux sur les falaises, visiter une grotte de lave pour voyager au centre de la terre, comme Jules Verne ou encore aller voir Kirkjufell, le site le plus photographié d’Islande. Merci Game of Thrones ou la vie rêvée de Walter Mitty.

Eglise noire de Budhir à voir sur la péninsule de Snæfellsnes
Eglise noire de Budhir sur la péninsule de Snæfellsnes

Je vous conseille de prendre 2 ou 3 jours pour explorer correctement la péninsule de Snæfellsnes car si la route est belle et traverse des champs de lave du parc national de Snæfellsjökull, c’est en se promenant sur les divers sentiers que vous en trouverez son essence. Outre la randonnée, vous pourrez y faire du kayak pour observer phoques et macareux ou voir des baleines mais c’est surtout un terrain fantastique pour les photographes.

Observer des baleines à Reykjavík ou Husavík

Observer des baleines est une activités magique que j’ai eu le bonheur de faire sur la péninsule de Valdés en Argentine lors de mon tour du monde, ou de mon séjour sur le fjord de Saguenay et à Tadoussac au Canada.

En Islande on peut observer des baleines depuis Reykjavík mais c’est à Húsavík, la capitale de l’observation des baleines qu’il faut aller. Ici en été on peut observer jusqu’à 11 espèces différentes de cétacés.

Húsavík, capitale islandaise de l'observation des baleines
Husavík, capitale islandaise de l’observation des baleines

Je suis allée à Húsavík en hiver mais je n’ai pas fait ce tour car ce n’était pas la bonne saisons et les conditions n’étaient pas réunies pour en voir. On était en hiver, les bateaux étaient rares et il faisait très froid, j’ai préféré rouler le long du fjord (magnifique) pour essayer d’en apercevoir (mais je n’en ai vu aucune).

La meilleure saison pour voir les baleines en Islande s’étend d’avril à octobre.

Se baigner dans des bains géothermiques : lagon bleu, Myvatn ou Vök

Les bains chauds et géothermiques sont une institution en Islande, un classique à côté duquel il ne faut pas passer ! Alors oui il y a le célèbre Blue lagoon, un spa qui se trouve sur la péninsule de Reykjanes aux portes de Reykjavik, mais il y en une multitude d’autres sources chaudes ou piscines naturelles à travers le pays, moins chères, parfois gratuits.

Bains de Myvatn

Lors de mes 3 semaines en Islande en hiver, je suis allée aux bains Myvatn au nord du pays. Même s’ils paraissent moins “glamour” que le blue lagoon, je pense que c’est tout aussi bien. A l’époque où je suis allée en Islande en 2018, il y avait une grande différence de prix entre les deux, le blue lagoon était vraiment hors de prix. Aujourd’hui j’ai l’impression que le prix de base a baissé et qu’il est plus accessible. Ceci dit si vous préférez une expérience plus authentique, préférez d’autres bains que le lagon bleu.

En 2019, une nouvelle station thermale a ouvert ses portes sur le lac Urriðavatn à 5km d’Egilsstadir. On y trouve plusieurs bains dont deux flottants sur le lac. Ils ont l’air magnifique.

Plonger à Silfra dans le parc national de Thingvellir

Le parc national de Thingvellir est un incontournable du cercle d’or en Islande. Historiquement, c’est ici que les vikings fondèrent le premier parlement démocratique en 930, mais c’est surtout pour sa nature qu’on y vient. En dehors des rivières et autres chutes d’eau, se rencontrent ici les plaques tectoniques nord-américain et eurasienne.

Le parc national de Thingvellir offre de nombreuses activités dont la plongée dans la faille de Silfra
Parc national de Thingvellir dans le cercle d’or

On y trouve donc de nombreuses failles dont la fissure de Silfra qui offre des eaux cristallines dans lesquelles il est possible de faire du snorkelling (masque & tuba) ou même de la plongée bouteille. On peut en faire toute l’année, il suffit de réserver l’activité.

Voyager en Islande pendant la Covid-19

Les frontières de l’Islande sont ouvertes aux touristes provenant de l’Union Européenne. Toutefois vous devrez remplir en ligne un formulaire 72H avant votre arrivée sur le sol islandais, vous soumettre à un test Covid à l’arrivée puis une mise en quarantaine obligatoire de 5 jours avant d’effectuer un 2nd test. Si celui-ci est négatif, vous pourrez voyager librement dans le pays.

Informations datées du mois d’octobre 2020, à valider sur le site Covid.is avant votre départ. Le formulaire à remplir sur trouve ici.

Aller plus loin sur la découverte de l’Islande sur ce blog

En 2018 j’ai passé 3 semaines en Islande en pleine hiver. J’ai fait le tour de l’île, de la péninsule de Snæfellsnes au cercle d’or en passant aux plaines enneigées du nord, les fjords de l’est et la côte sud et ses glaciers. Retrouvez ci-dessous tous les articles très pratiques écrits à mon retour :

Cet article contient des liens d’affiliation. Quand vous achetez une nuitée, un livre ou tout autre produit via l’un de ces liens, je reçois une commission. Cela ne vous coûte pas plus mais cela m’aide à vivre.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Inscrivez-vous à la lettre d’Adeline

Et recevez chaque mois des idées d’évasion, des recommandations de livres, podcasts, musiques ou des bons plans exclusifs pour les abonnés





10 activités à faire en Islande10 activités à faire en Islande

Autres articles à découvrir

2 commentaire

Crilinne mardi 13 octobre 2020 - 18:05

Très intéressant cet article. On a prévue de découvrir ce pays ! On attendra qu’ on puisse voyager plus facilement !

répondre
Adeline mardi 13 octobre 2020 - 18:14

Merci Christine Ah oui il faut attendre un peu, là c’est trop compliqué avec les tests, la quarantaine, etc…

répondre

Laisser un commentaire