Combien coûte un voyage en Islande en hiver ? Budget détaillé pour 2 personnes

On rêve tous un jour ou l’autre de visiter l’Islande en hiver mais une fois que l’on commence nos recherches, on prend conscience que le budget à prévoir pour ce voyage est conséquent. La question de la location d’un van ou d’une voiture se pose, celle de manger dans des restaurants ou de se faire à manger soi-même, de faire des activités ou pas aussi. Je reviens ici sur les 4 postes principaux de dépenses en voyage que sont le transport, les logements, la nourriture et les loisirs.

Combien coûte un voyage en Islande en hiver ?

Lorsque nous avons décidé avec mon amie Héloise de partir pour près de 3 semaines en Islande en hiver (18 jours exactement), nous nous étions fixé un budget de 3000 euros pour deux soit 1500 euros par personne (hors billet d’avion). Nous avons dépassé d’une centaine d’euros ce budget et si nous n’avions pas fait de restaurants à Reykjavik, nous aurions été pile poil dans notre objectif.

Combien coûte un voyage en Islande en hiver ? Détail des 4 postes principaux (Logements, transports, Nourriture et Loisirs) #budget #voyage #islande

1- Transports : location de voiture, essence et autres petites dépenses

Pour la location de voiture, nous avons fait le choix de ne pas louer de 4×4. Pour notre première fois en Islande et de surcroit en hiver, nous nous sommes dit que nous avions déjà beaucoup à faire sur la route circulaire (et merci la consommation d’essence d’un 4×4). Nous nous attendions cependant à faire beaucoup de kilomètres nous avons donc décidé de ne pas louer un pot de yaourt non plus (comprendre petite voiture), nous avons donc trouvé une Dacia Logan diesel via le comparateur Guide to Iceland pour 520€. A posteriori nous ne regrettons pas ces choix.

L’essence est un gros poste de dépense en Islande. Elle coûte 212 ISK le litre soit 1,70€ et le diesel 203 ISK le litre soit 1,64€. Au total pour 3300 km, nous avons dépensé 285€ soit 8,60€ pour 100 km.

Nous avons aussi eu 61,50€ de dépenses diverses.

Avec 866 euros dépensés, le poste transport représente 29% de notre budget dont 520€ de location de voiture (sans assurance spécifique), 285 euros d’essence, 8€ de péage, 5€ de parking et 48,5€ de bus entre l’aéroport et Reykjavik (nous avons loué notre voiture à partir du 3ème jour pour rester une journée à Reykjavik).

J’ai volontairement décidé d’exclure le billet d’avion de ce budget car son coût dépend de la ville de départ, de la date de réservation et des bagages en soute ou pas. Pour vous donner quand même une idée, je suis partie de Nantes avec EasyJet en faisant une escale à Londres et j’ai payé mon billet 310€ (avec un bagage de 23kg en soute). C’était plus intéressant que de passer par Paris pour moi qui habite maintenant dans l’ouest. Si le détail de mes recherches pour trouver le billet d’avion le moins cher pour Reykjavik depuis Nantes vous intéresse, je vous invite à lire cet article ou à comparer vous-même les prix sur Skyscanner depuis votre ville de départ.

2- Logements : privilégier les auberges et fermes B&B en Islande

Nous avons réservé nos logements sur Booking.com au fur et à mesure de notre voyage sauf pour Reykjavík, ville pour laquelle nous avons fait notre réservation en Janvier et la péninsule de Snæfellsnes où nous avons réservé une semaine avant d’arriver en Islande. Notre erreur a été de ne pas réserver le sud (à partir de Höfn) et le cercle d’or en amont de notre voyage. En hiver c’est là que tout le monde est et en réservant à la dernière minute, il ne restait que des auberges chères et/ou avec un mauvais rapport qualité prix.

Combien coûte un voyage en Islande en hiver ? Détail des 4 postes principaux (Logements, transports, Nourriture et Loisirs) #budget #voyage #islande

Combien coute un voyage en Islande ? Détail pour 3 semaines de voyage pour 2 personnes #islande #budget
Combien coute un voyage en Islande ? Détail pour 3 semaines de voyage pour 2 personnes #islande #budget

Pour les prix (entre 62€  et 102€) nous avions quasi toujours la douche partagée, sauf à la super Ondolfsstadir Farm B&B (77€ la nuit) dans le nord vers Myvatn et la sympathique Guesthouse Steinsholt (102€ la nuit) dans le cercle d’or, les deux fermes où nous sommes restées chaque fois 3 jours. A ces prix-là, le petit-déjeuner n’est pas toujours compris, il l’était dans ces deux fermes ! Dans mes autres coup de coeur logements (petit-déjeuner inclus), il y a la Guesthouse Höfðabraut (85€ la nuit) une sublime petite maison donnant sur un fjord à l’entrée du village de Hvammstangi sur la péninsule de Vatnsnes. Ici on ne dort pas dans la ferme mais les propriétaires sont éleveurs de chevaux islandais et en été organisent des randonnées à cheval sur plusieurs jours (et je pense que ça vaut le coup si vous aimez les chevaux).

Avec 1 430 euros dépensés, le poste logement représente 48% de notre budget (soit 84€/par nuit pour 2)

Si vous cherchez des adresses, je vous conseille mon article Où dormir pas cher en Islande autour de la route circulaire.

3- Nourriture

Nous avons vite compris que nous n’aurions pas les moyens de manger dans des restaurants midi et soir (voire manger dans des restaurants tout court), nous avons donc opté pour la solution de réserver des auberges avec cuisine pour nous faire à manger le soir et l’option sandwich dans la voiture le midi. Nous sommes ravies de ce choix et sauf dans 2 ou 3 auberges, nous avons toujours eu le minimum nécessaire (sel, poivre, huile, café, thé) pour ne pas avoir à acheter ces denrées là.

Nous avons fait nos courses majoritairement dans les supermarchés discount BONUS (repérez le petit cochon rose) et Netto.

Avec 361€ dépensés, le poste nourriture représente 12% de notre budget (soit 21€/jour)

A cela s’ajoute quelques petites dépenses genre café, chocolats chauds… pour 61€ soit 2% de notre budget

Note : nous n’avons pas bu d’alcool du tout car cela coûte un bras.

Pour vous donner une idée des prix dans un restaurant : une soupe à Reykjavik (service à volonté) 15€ et un sandwich 12€… Vous comprendrez que nous avons préféré nous faire à manger toutes seules comme des grandes.

4- Loisirs

Les activités coûtent relativement cher en Islande. Par exemple le plus bas prix de l’entrée au Blue Lagoon est maintenant à une cinquantaine d’euros. Aux heures de pointe, c’est plutôt 80€. Une excursion dans une cave de glace de quelques heures peut coûter entre 136€ et 180€. Il faut donc bien sélectionner ce que l’on veut faire pour ne pas dépasser son budget. La bonne nouvelle c’est que toutes les cascades, randonnées, geysers, parc nationaux, etc.. sont (encore) gratuits. il faut noter que le parking est parfois payant dans le cercle d’or. Il nous a coûté 5€ la journée au parc national de Vatnajökull par exemple.

Visiter une cave de glace est une activité populaire en Islande en Hiver. Quel est le coût ? #voyage #islande #budget
Voir des aurores boréales est une activité populaire en Islande en Hiver. Quel est le coût ? #voyage #islande #budget

Nous avons donc privilégié les randonnées et autres petites marches (en hiver dans le vent et la glace c’est difficile de partir pour de longues randos) et fait deux « grosses » activités payantes : les bains de Myvatn (le blue lagoon du nord mais en moins chic et moins cher) pour 68€ pour deux et une visite de cave et petite marche sur un glacier 273€ pour deux puis l’église de Reykjavik pour le point de vue 16€, la plage de Stokkness 13€ et un petit musée à Husavik pour lequel nous avons fait une donation de 8€.

Avec 378€ dépensés, le poste Loisirs représente 13% de notre budget

Récapitulatif du budget pour 3 semaines en Islande en hiver

  • Transports : 866€ (pour 2 personnes)
  • Logements : 1431€ (pour 2 personnes)
  • Nourriture/Boissons : 422€ (pour 2 personnes)
  • Loisirs : 378€ (pour 2 personnes)
  • 1 lessive : 12€

Soit un total hors billet d’avion pour 18 jours de 3109€ pour 2

-> 1 554€ chacune soit 86€ et des brouettes/jour/personne.  

L’Islande est clairement un pays cher. Si le prix des logements est assez élevé (mais franchement ça se gère plutôt bien et c’est le cas aussi dans d’autres pays), ce qui nous a le plus déstabilisées a été le prix de la nourriture. Nous nous attendions à nous faire de bons restaurants, manger du poisson à volonté et clairement ça n’a pas été possible. Heureusement nous nous en sommes rendues compte dès le début du voyage et avons pu adapter notre voyage en réservant des auberges avec cuisine pour nous faire à manger. C’est assez frustrant de voyager dans un pays et de ne pas en découvrir sa cuisine. Je vous avoue que c’est la première fois que cela m’arrive. Il a fallu faire des choix et c’est clairement ce poste qui en a fait les frais. Nous avons même croisé des français qui avaient apporté de quoi se faire des sandwichs. Bon là faut pas exagérer quand même ! Les magasins Bonus sont très bien et en se débrouillant bien, en évitant viandes et poissons pour le soir, on s’en sort pas mal (et au moins on a l’impression de gouter local).

Location de voiture ou location de van en Islande en hiver ?

Nous avions pas mal étudié la question en amont de notre voyage et pour le prix de la réservation d’un van sur 18 jours on pouvait se payer des auberges d’un prix de maximum 100€ (en plus de la location de voiture), ce qui est tout à fait possible en Islande en hiver quand on s’éloigne du cercle d’or (prix valables en 2018 avant l’augmentation de la TVA prévue au 1er juillet 2018). Nous avons donc choisi l’option Voiture + Auberges. Avec le recul, nous avons fait le bon choix. Dormir dans des auberges le soir nous a permis de dormir au chaud, prendre une douche tous les soirs, manger sainement au petit déjeuner comme au diner mais aussi de rencontrer du monde et partager nos bons plans !

Combien coûte un voyage en Islande en hiver ? Détail des 4 postes principaux (Logements, transports, Nourriture et Loisirs) #budget #voyage #islande

Si vous voulez comparer les prix, je vous propose d’aller lire l’article de Capitaine Rémi sur son voyage en van en Islande avec son frère. Vous verrez que ce n’est pas plus avantageux (si on rapporte au prix/jour en excluant le billet d’avion qui dépend de quand on réserve, d’où l’on part et de si l’on a un bagage en soute ou pas), nous en sommes à 86€/jour, ils sont à 94€. Le van consomme plus d’essence 🙁

Pour l’été le choix d’un van ou d’une voiture ne se serait peut-être pas posée mais nous n’avons pas du tout senti l’idée de voyager en van en hiver. Les nuits confinées auraient été trop longues. Un road trip en van c’est déjà toute une aventure en soi quand les conditions météo sont bonnes. En hiver en Islande, surtout quand on en fait le tour, les conditions climatiques peuvent parfois être rudes. Le soir c’est comme quand vous rentrez d’une journée de ski où il a bien neigé et que vous ne pouvez ni prendre de douche ni être tranquille au coin d’un feu. Personnellement après une journée d’hiver un peu rude, j’aime bien mon petit confort !



Voyager seule en Islande est-ce possible ?

Bien sûr que voyager seule en Islande est possible. Tout est possible (et en plus c’est une destination super sûre en terme de sécurité). Le seul problème, c’est le coût ! Il est clair que je n’aurai jamais pu voyager seule en mode road trip individuel. Le seul moyen pour que cela me revienne moins cher aurait alors été de voyager dans des conditions qui ne me conviennent pas : bus, dortoirs, de m’offrir un tour en groupe (mais je déteste ça) ou alors faire du stop (pas mon truc et en hiver dans le vent de l’Islande bof). Le faire entre amies était la solution la plus sympa (pour moi). Nous avons aussi croisé pas mal de workaway (travailler en échange d’un logement et parfois d’activités). ça peut être une solution à étudier si l’Islande seul vous tente ! Il y a le couchsurfing aussi mais il y a tellement peu d’habitants en Islande (environ 330 000) que ce n’est peut-être pas possible dans tout le pays.

Objets à ne pas oublier pour un voyage en Islande en hiver :

Pour faire des économies, je vous conseille d’embarquer dans votre valise :

  • Un couteau suisse et des couverts pour le pique-nique du midi
  • Une gourde : l’eau est chère en bouteille mais potable et gratuite au robinet ! En évitant le plastique vous ferez aussi un geste pour la planète 😉
  • Un thermos : un petit thé chaud sur la route alors qu’il fait froid dehors, c’est quand même bien sympa ! Testé et approuvé 😉

J’espère que cette revue détaillée de mon budget pour 3 semaines en Islande en hiver vous aidera dans la préparation de votre prochain voyage. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires, j’essayerai d’y répondre dans la mesure du possible. Par contre je ne pourrai pas répondre sur des questions de budget en Islande en été. Je crois qu’il est totalement différent du fait de la météo et du nombre de touristes qui est bien plus important à cette époque !

Retrouver tous mes article sur l’Islande en hiver

Si vous avez aimé cet article et qu’il vous a inspiré ou rendu service, n’hésitez pas à le partager sur Pinterest, Twitter ou Facebook, ça fait toujours plaisir 🙂

Combien coute un voyage en Islande en Hiver ? Revue détaillée sur la base d'un voyage pour 2 personnes avec location de voiture et nuits en auberges #budget #islande #hiver
Combien coûte un voyage en Islande en Hiver ? Revue détaillée sur la base d'un voyage pour 2 personnes avec location de voiture et nuits en auberges #budget #islande #hiver

 

Combien coûte un voyage en Islande en hiver ? Budget détaillé pour 2 personnes
4.8 (96.67%) 6 votes

Tags from the story
,
More from Adeline

Retouches, montages : quelles applications iphone pour partager ses photos de voyage ?

A voir le succès de certains sur Instagram, la phoneographie devient un...
Lire la suite

14 Commentaires

  • Merci pour ce récap, les prix semblent vraiment plus avantageux en hiver qu’en été (on était partis en juin 2010 et pfiou… je crois qu’on en avait eu pour 5000 euros à deux, pour deux semaines, billets d’avion compris – ça avait fait mal) ! J’étais revenue enchantée par les paysages mais un peu frustrée, surtout côté nourriture, où on avait mangé beaucoup de sandwichs ou dans des stations service…

    Pour le van, vous avez eu raison – le froid c’est terrible la nuit, aux USA on a pas mal souffert avec des températures à zéro dehors… malgré un bon équipement, ça pique, et c’est dur de sortir du lit le matin.

    Bon retour Adeline !

    • Merci Juliette. C’est intéressant cette comparaison… Je crois que c’est pire maintenant l’été, si tu ne t’y prends pas un an à l’avance c’est intouchable. Et ça va devenir de pire en pire avec cette histoire de TVA qui passe de 11% à 21% au 1er juillet 2018.
      Je pense que l’Islande va beaucoup y perdre et va devenir soit une destination de luxe soit une destination de backpackers qui ne dépenseront pas d’argent sur place (on commence à le voir avec tous ces touristes qui apportent leur nourriture de France).
      Je pense aussi qu’à terme certains sites vont devenir payants notamment dans le cercle d’or. Ils vont aménager par exemple les Geysers dans les mois à venir. Après les travaux, j’imagine qu’ils vont devenir payants (ce n’est qu’une supposition mais ce serait un moyen d’éviter la surfréquentation, un problème réel sur certains sites en Islande).
      Pour résumer, cette destination est grandiose mais perd réellement de son charme quand il s’agit de passer au tiroir caisse. C’est vraiment dommage.
      Et pour le van effectivement aucun regret, je n’aurai pas aimé que mes vacances tournent à l’enfer de chercher une place où garer le van le soir et à rester confinée dans 3m2 alors que pour aussi cher je pouvais être au chaud dans une auberge 😉

  • Très bon résumé pour ceux qui souhaitent visiter l’Islande par contre je trouve votre conseil de louer une voiture normale en hiver quelque peu discutable.
    Je vis en Islande et l’hiver peut être très compliqué. Après un hiver 2017 plutôt clément, celui de 2018 à été rude et tant mieux si vous êtes passés à travers.
    Mais le nombre d’accident ( de touristes ) est énorme, sans compter ceux qui se retrouvent bloqués faute de bons équipements. Sans parler de tous ceux qui n’ont pas l’habitude de rouler sur la neige . Certes toutes les voitures de location ont des pneus neige mais l’Islande est un pays dangereux et il y a parfois des économies qui ne sont pas forcément les bonnes.
    En été, aucun besoin de 4×4 en dehors des F-road

    • Merci pour ce commentaire qui vient compléter cet article. Très honnêtement nous avons eu des conditions difficiles dans le nord (vent + neige) et nous ne nous serions pas senties plus en sécurité dans un 4×4. Nous avons conduit moins vite, nous sommes arrêtées plusieurs jours parce que nous avions le temps, avons suivi les conseils des locaux et autres voyageurs sur l’état de la route. Je pense très sincèrement que ce n’est pas la taille du véhicule qui compte mais son équipement (et de bons pneus en est le principal) et surtout la vitesse ! Rouler moins vite en cas de neige et de glace. Oui la route en Islande est dangereuse et la vitesse des automobilistes en est la première raison !

  • Ce n’est pas la taille qui compte sur un 4×4 mais le fait qu’il y ait 4 roues motrices. Ces 4 roues motrices améliorent la stabilité en cas de route glissante ou neigeuse.
    Et je le dis assez facilement car j’ai une voiture « normale » et pas un 4×4 🙂
    Et pour des gens qui n’ont pas l’habitude des routes en conditions extrêmes cela peut faire toute la différence.
    Mais ca n’enlève pas ce que vous dites concernant la vitesse ( et j’en vois des fous qui clairement ne maîtrisent pas leur véhicule ).
    Et le plus important avant de prendre la route en hiver est de regarder le site road.is où les conditions sont très bien décrites et en temps réel.

    Après les gens font ce qu’ils veulent, ils sont grands et assumeront en cas d’accident mais je pense qu’il est bon de nuancer lorsqu’on s’adresse à une large palette de gens, surtout en matière de sécurité.

    • Je ne fais que partager mon avis. Je répète, par rapport à ce que nous avions prévu de faire, nous avons estimé que nous n’avions pas besoin d’un 4×4. Nous ne regrettons pas ce choix, maintenant nous n’avons pas pris de risques et avons roulé avec prudence quand nous avons eu bcp de neige dans le nord.
      Moi j’ai eu l’impression que justement parce que ceux qui avaient un 4X4 se sentaient plus « puissants », ne mesuraient pas du tout les risques liés à la glace ou la neige et étaient bien plus dangereux sur la route que les autres.
      Les touristes partent en Islande sans même se préparer. Dans ceux que nous avons croisé, combien ne connaissaient pas le site road.is ? Les 10 doigts de mes mains ne sont pas suffisants ! Nous c’était notre bible et nous avons pas mal adapté notre voyage en fonction de l’état des routes et des prévisions météo aussi.

  • Merci pour la mention spéciale 😉

    C’est vrai qu’il m’a manqué un thermos pour pouvoir me boire mon thé dès que je retournais dans la voiture.

    Au final, au ratio jour / Prix, tu t’en tires mieux que moi ! La location du van + l’essence au final, ca revient super cher.

    • De rien j’ai trouvé ton article intéressant pour la comparaison ! ça va aider les lecteurs dans leurs futurs choix 😉 Au final effectivement le van n’est pas forcément le meilleur plan en hiver.
      Nous on avait comparé les prix avant de partir donc on avait une fourchette de prix d’auberges à ne pas dépasser. Après les prix sont tellement délirants là-bas que ça tient à peu de choses. Il y a aussi le fait que l’Islande est prisée et qu’en hiver il est difficile de réserver en avance les auberges car tu n’es pas à l’abri d’une tempête de neige qui va te ralentir voire te bloquer. Dans le nord ça n’a pas été un problème mais dès que nous sommes arrivées vers Höfn, ça a été plus compliqué et on a dû réserver toute la dernière semaine d’un coup.

  • Coucou,

    Je ne me rendais pas compte que le logement était aussi cher, surtout en hiver. Je viens de regarder sur Hostelworld concernant les auberges de jeunesse, un lit en dortoir est à environ 40€ la nuit. Incroyable ! Vous avez bien fait de partir à deux. Pour le même prix vous avez plus de confort

  • Nous sommes une famille de cinq (3 enfants) et, il y a quelques années, nous avions rapidement constaté que voyager dans ce magnifique pays était hors de portée. Et visiblement, les prix n’ont pas baissé. Nous attendrons donc que nos enfants aient quitté la maison pour découvrir l’Islande sans eux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *