Whitehaven beach, ce petit paradis terrestre

Une eau turquoise cristalline, un sable d’une finesse indescriptible et un environnement très préservé, Whitehaven beach, cette longue plage située au coeur du parc national des iles Whitsunday dans le Queensland, est un petit paradis terrestre. Elle est souvent nommée comme l’une des plus belles plages du monde et on comprend facilement pourquoi une fois que l’on foule son sable. Je compte le survol des îles Whitsunday et la nuit en camping sur Whitehaven beach parmi les plus belles expériences de ce séjour en Australie.

Whitehaven beach - La plus belle plage du monde se trouve dans le Queensland en Australie #queensland #australie

Survoler Whitehaven beach et la grande barrière de corail

C’est à peine débarquée sur le continent australien que je m’envole avec ma petite bande de potes venus d’Allemagne, d’Autriche et de Suisse pour ce qui restera certainement longtemps comme le plus beau vol de ma vie. Ah il y avait bien eu le survol des lignes de Nazca au Pérou, unique pour son côté légendaire, mais celui-là m’a offert de voir du ciel ce que la nature compte parmi les choses les plus précieuses au monde.

J’embarque dans un petit avion à l’aérodrome d’Airlie Beach. Nous partons pour une heure en bleu-blanc-vert ! Nous survolons d’abord les îles Whitsunday, un archipel de 74 îles classé parc national. Hook Island, Hayman Island, Hamilton Island et bien d’autres et surtout la spectaculaire Whitehaven beach. Vue du ciel, tout commence par un ruisseau dont les méandres s’enfilent dans la verdure.

Survol des iles Whitsunday dans le Queensland - #australie #whitsundays

Le vert fait doucement place au vert d’eau puis au bleu, au turquoise puis au blanc. Des dégradés qui forment une sorte d’aquarelle naturelle. Une oeuvre d’art qui change à chaque minute, chaque seconde selon les marées, le ciel, le sable ou les rayons du soleil. L’instant est furtif néanmoins magique. Moi qui avais du mal à m’imaginer comment était cette plage, où situer Hill Inlet et le camping où j’allais dormir, tout se dessine enfin devant moi depuis les airs.

Whitehaven beach, la plus belle plage du monde vue du ciel ! Un must do dans le Queensland en Australie #australie #queensland

Tout me parait si petit sur cette plage qui fait pourtant 7 kilomètres de long. 7km de sable de silice que j’ai hâte de fouler. Les voiliers, catamarans ou encore hydravions forment des petits points dans ces eaux aux couleurs inqualifiables et où le sable joue avec les marées.

Les eaux translucides de Whitehaven beach près de Hill Inlet - Whitsunday islands, Queensland - Australie

L’instant est furtif je vous l’ai dit. C’est déjà l’heure de prendre la direction du récif de la barrière de corail. 10mn nous dit le pilote et puis le fameux heart reef dans 5, 4, 3, 2, 1… Les secondes sont précieuses. Prendre deux photos puis mettre le regard de la photographe de côté pour profiter du récif, des couleurs, des formes. De l’art abstrait.

Survoler la grande barrière de corail en Australie, un moment unique bien que furtif #australie #grandebarrieredecorail

Survoler heart reef, ce récit en forme de coeur découvert dans les années 70 #australie #whitsunday
Récif de la barrière de corail vu du ciel #Australie #queensland #whitsundays
Survoler Hear Reef, ce récif en forme de coeur découvert dans les années 70 en Australie #queensland #australie #whitsundays

Sur la route du retour à Airlie beach, alors que la mer est en contre-jour, je distingue quelques voiliers et je m’imagine des baleines, nageant là au milieu de cette mer presque d’huile. Elles viennent mettre bas ici dans la région en hiver et il n’est pas rare d’en croiser. Elles sont protégées dans le parc national des îles Whitsunday, on ne peut pas les approcher à moins de 300 mètres. C’est une bonne chose. Il n’y a pas non plus de tours d’observation de ces mammifères marins dans le coin. C’est dame nature qui décide si vous allez en voir ou pas passer à proximité de votre bateau. J’espère secrètement en voir le lendemain quand nous partirons camper sur Whitehaven beach.

Un bonne nuit à Airlie beach hotel et l’aventure commence ! Au petit matin, direction Shute Harbour pour prendre le bateau avec tout notre équipement de camping, de quoi boire et de quoi manger jusqu’au lendemain après-midi. Une vraie cargaison pour notre petit groupe de 10 personnes. Nous chargeons le bateau et c’est parti ! Comme je l’avais tant espéré la veille, nous croisons des baleines, trop éloignées pour immortaliser l’instant mais une photo ne change rien finalement. Elles sont là et les admirer se mouvoir dans l’eau est suffisant.

Le luxe de la solitude sur Whitehaven Beach

Le bateau nous dépose juste en face du camping. Nous débarquons nos caisses et nos bagages puis nous affairons à monter notre camp pour le soir. Les tentes montées, direction la mer. Première baignade parmi d’autres dans une eau translucide qui parait fraiche mais ne l’est pas tant au final. 25°C peut-être.

Hydravion sur Whitehaven beach #queensland #lovewhitsundays #australie
Arrivee sur Whitehaven beach #australie

L’incontournable Hill Inlet

Après avoir pris nos marques, nous laissons notre campement et remontons en bateau les 7km de plage en direction de Hill Inlet. La fameuse. La vue que l’on voit partout, celle qui intrigue, celle qui fait rêver. Le bateau nous dépose par derrière sur Tongue Point. Une petite marche et nous voilà au premier point de vue. Oui ok ça en jette. Aucune image vue dans les magazines ou sur les réseaux sociaux ne peut remplacer ce moment. D’un côté les bancs de sable qui rendent ces eaux vertes translucides, de l’autre les eaux bleues où osent encore aller quelques bateaux. Au loin des voiliers et catamarans en mouillage. De là-haut on voit même de petites raies se balader sous l’eau en bord de plage.

Vue sur Whitehaven beach la plus belle plage du monde depuis Hill Inlet #australie #queensland

Ce sable de silice blanc est tout de même incroyable. C’est lui qui fait tout dans cette vue en fait… Ok avec un peu d’aide de l’eau, du soleil et de la marée.. 😉 Je n’arrive pas à tourner mon regard ailleurs que sur cette vue carte postale. J’ai la chance d’avoir pas mal voyagé dans ma vie, j’en ai vu des plages paradisiaques mais celle-ci surplombe largement les autres. Je comprends pourquoi elle ressort toujours dans les classements des plus belles plages du monde.

Vue sur Whitehaven beach depuis Hill Inlet #Australie #queensland

C’est difficile de s’en défaire, de regarder ailleurs, détourner son regard. J’aimerais rester là. Pour quoi faire ? Je ne sais pas, juste rester là et profiter longtemps, jusqu’à ce que tout le monde s’en aille pour égoïstement avoir cet endroit pour moi toute seule. Comme ce n’est pas possible, je redescends. Je foule ce sable, c’est comme si je marchais dans la farine tellement il est fin. Dans l’eau un petit requin. Inoffensif. Même pas peur !

Avant de mettre le cap sur l’île de Border et tester un tout nouveau sentier, je me balade une dernière fois sur ce banc de sable. Je mesure la chance d’avoir vu ce paradis au moins une fois dans ma vie !

Cataran bay sir Border Island dans les iles Whitsundays #australie #queensland

Cataran bay sur Border island est une tout petite plage, rien à voir avec Whitehaven mais le sentier qui mène à deux points de vues est sympa. une vue à 360° sur les îles Whitsunday.

Sur le retour Keith le capitaine du bateau nous dit « ouvrez bien les yeux, parfois on croise des baleines ici ». Nous n’en verrons pas. Elles dormaient très certainement.

De retour au campement, notre petit paradis se vide de ses visiteurs du jour. Les tentes qui parsèment la plage pour donner un abris aux plagistes sont démontées, les chaises remballées. Les bateaux larguent les amarres et rentrent sur Airlie beach. La plage est à nous ! C’est trop trop bien cette sensation que la plage nous appartient, qu’elle est à nous pour un soir.

Baignades, apéro, il est 18h et des broutilles quand le soleil se couche tranquillement sur Whitehaven beach. L’heure pour nous de préparer le diner. 19h il fait nuit noire. La soirée va être longue mais non finalement. Nous jouons à un jeu et nous marrons bien. Cet endroit est vraiment à faire avec une bande potes !

Lever de soleil sur Whitehaven beach

Je m’endors au son des ressacs de l’eau. Oublié le jetlag, la nuit est douce et tranquille. Aux premières lueurs du jour, je suis réveillée par le chant hurlant du martin-chasseur. On dirait 5 singes qui hurlent à lui tout seul !

Je me lève et pars marcher tranquillement avec mon appareil photo sur la plage. Ce n’est pas le meilleur des levers du soleil, il est capricieux ce matin mais que c’est agréable d’être là. Je remonte sur le camp et me fais un café, enfin un pauv’ nescafé, et je reviens m’asseoir au bord de l’eau. J’adore ces réveils tranquillou. Juste les sons de la nature et moi !

Randonnée jusqu’à Chance bay

Les jours se suivent et se ressemblent sur Whitehaven beach. 9h le premier bateau arrive de Airlie beach, l’heure de partager notre petit paradis d’un soir avec ceux qui débarquent pour la journée.

La matinée se passe : petit déj, baignade, gestion des varans qui viennent essayer de piquer nos déchets et puis pourquoi pas faire une petite rando de 3H aller/retour vers Chance Bay ?

Varan sur la plage de Whitehaven beach #australie #whitsundays #queensland

Ce chemin est la partie terrestre du Ngaro sea trail. Arrivée sur Chance bay, il n’y a pas grand monde et c’est chouette. Une baignade et c’est déjà l’heure du retour vers le camping. Nous avons le camp à ranger, les tentes à plier avant de déjeuner et profiter des quelques heures qu’il nous reste.

Et puis vient l’heure du retour. Nous voyons le bateau-taxi arriver. Ah là là s’il avait pu tomber en panne, nous oublier ou trouver n’importe quelle excuse pour nous laisser une deuxième nuit sur place, je ne lui en aurais pas voulu. Mais alors pas du tout 😉

Camper sur Whitehaven beach c’est s’offrir un joli temps de déconnexion. Un moment où l’on vit en total accord avec l’exceptionnel et durant lequel on savoure chaque instant, chaque petit cadeau que la nature nous offre : un chant d’oiseau, un varan qui passe, un walabi que l’on entend sauter dans les feuilles mortes derrière le camp, les premiers rayons du soleil… Je laisse à chacun le soin d’apprécier ces petits instants selon sa sensibilité.

Je souhaite que jamais ce camping ne s’agrandisse. Que jamais il ne puisse accueillir plus de campeurs qu’il n’en accepte aujourd’hui pour que l’expérience des prochains visiteurs reste aussi unique et exceptionnelle que celle que j’ai vécue sur place.

Si un jour vous avez la chance de vivre ce moment, je vous le souhaite aussi doux, rieur, joueur, serein, magique, simple et ô combien unique que le mien.

 




Côté pratique : organiser son voyage à Whitehaven beach

Comment aller sur Whitehaven beach ?

La porte d’entrée vers le parc national des îles Whitsunday qui abrite la sublime plage de Whitehaven est Airlie beach. Ici vous trouverez hôtels, bars ainsi que tous les opérateurs qui vous emmèneront découvrir Hill Inlet, Whitehaven beach, la barrière de corail et bien d’autres joyaux des îles Whitsunday.

L’aéroport le plus proche est Proserpine (environ 1h45 de vol depuis Brisbane). Il y a aussi celui d’Hamilton Island si vous souhaitez arriver directement dans les îles.

Ocean rafting, un opérateur eco certifié recommandé pour faire une excursion sur Hill Inlet et Whitehaven beach #australie #queensland

J’ai fait mon tour sur Hill Inlet avec Ocean Rafting, un tour opérateur éco-certifié. J’ai aimé l’expérience car ce sont des petits groupes (entre 20 et 30 personnes) et à bord se trouvent le capitaine du zodiac et un guide qui explique l’environnement sur terre et sous-marin. Le prix d’un tour à la journée est de 159$AU soit 97 euros. La musique est un peu trop forte à mon goût à bord mais c’est un détail !

Il y a aussi l’opérateur Cruise Whitsundays qui fait des excursions à travers les Whitsundays et sur la grande barrière de corail.

A vous de choisir selon vos envies et surtout selon votre budget. Sachez juste qu’il faut compter un minimum 100 euros par personne pour une excursion d’une journée sur Whitehaven beach et l’incontournable Hill Inlet.

Quelle est la meilleure saison pour aller sur Whitehaven beach ?

Il y a deux saisons dans cette partie tropicale du nord du  Queensland

  • La saison sèche s’étend de mai à novembre (températures entre 17° et 25°)
  • La saison humide de décembre à avril (température de 23° à 31°C)

La meilleure saison pour aller sur Whitehaven beach est plutôt la saison sèche. Certes il fait plus frais (et encore !) mais les méduses n’envahissent pas les eaux cristallines dans lesquelles il est si agréable de se baigner. Si vous choisissez la saison humide alors il vous faudra embarquer une combinaison (wetsuit) pour éviter qu’elles vous piquent et du vinaigre pour soigner les méchantes piqures. Oui ça fait peur mais elles ne sont pas sympas dans le coin, certaines sont même mortelles !

Conseils pratiques pour camper sur Whitehaven Beach

Camper sur Whitehaven beach est une expérience unique que je vous recommande chaudement. Si vous cherchez où se situe le camping par rapport à Hill Inlet et bien c’est à l’opposé, à l’autre bout de la plage !

Sur les photos aériennes ci-dessus, vous verrez à gauche l’extrémité en face de laquelle se trouve Hill Inlet, à droite, l’extrémité où se trouve le camping que l’on devine à peine dans les arbres. Il se situe à peu près au niveau de l’hydravion.

Whitehaven beach, une plage de sable blanc longue de 7 kilomètres #australie #whitehavenbeach #lovewhitsundays
Le petit camping de Whitehaven beach vu du ciel #whitehavenbeach #whitsundays #queensland

Pour votre séjour sur Whitehaven beach, vous aurez besoin :

  • D’un permis de séjour qui se réserve sur le site Queensland National Parks (environ 7$AU). Sur place vous devrez afficher le numéro de réservation sur votre tente afin que les rangers ne vous mette pas d’amende. Attention, seules 36 places sont disponibles sur le camp donc mieux vaut réserver à l’avance.
  • D’un bateau taxi pour vous emmener sur la plage, c’est la compagnie Scamper depuis Shute Harbour à Airlie Beach qui gère. Les prix varient en fonction du camping où vous voulez aller (il y a de nombreuses options à travers les Whitsundays). Pour Whitehaven c’est 150$AU ( soit 92€) par personne A/R (avec un minimum de 2 personnes). Mieux vaut vérifier leur disponibilité avant de réserver votre permis.
  • Du matériel de camping (réchaud y compris, il est interdit d’allumer des feux dans tout le parc national)
  • De l’eau et de quoi vivre en autonomie pour la durée de votre séjour

Les facilités sont très sommaires sur Whitehaven beach (et c’est ça qui rend aussi l’expérience si unique). Sur le camp vous aurez juste 1 toilette écologique et une table en bois. Il n’y a pas de poubelle donc prévoyez de rapporter TOUS vos déchets sur le continent et de quoi les abriter des varans assez voleurs (nous avions des boites en polystyrène).

La camping de Whitehaven beach #australie #queesland

Si vous n’avez pas de matériel de camping, Scamper propose un kit de camping pour 50$AU pour 2 personnes la première nuit puis 25$AU les suivantes.

Sur le camp, j’ai croisé un couple qui partait pour 7 jours en autonomie kayak + camping à travers les îles Whitsunday. Ça m’a bien donné envie même si je me suis demandée comment ils allaient faire tenir tout leur matos sur leur kayak (les bidons d’eau de 5L prennent beaucoup de place). Si cela vous intéresse, à côté de la compagnie Scamper à Shute Harbour à Airlie Beach, vous trouverez Salty Dog la compagnie qui loue des kayaks pour de courtes à longues durées. Même si vous ne prévoyez pas de faire un tour en autonomie en kayak, je vous conseille quand même d’en louer un pour la durée de votre séjour à Whitehaven beach, cela vous permettra d’explorer le coin et surtout de remonter les 7 km de plage pour aller à Hill Inlet sans avoir à prendre un tour. C’est sportif mais cela offre la possibilité de faire de belles journées d’exploration, loin de la foule qui débarque chaque jour sur la plage. Le bateau est suffisamment grand pour embarquer le kayak jusqu’à Whitehaven beach.

Si vous voulez dormir sur Whitehaven beach, camper est la seule solution. Dans cette partie du parc national il n’y a aucune infrastructure hôtelière (et j’espère qu’il y en aura jamais) donc pour se payer ce luxe de passer une nuit sur la plus belle plage du monde, un retour à l’essentiel s’impose.

Ne pas oublier de prendre dans son sac pour camper sur Whitehaven beach

Pour une nuit, vous n’allez prendre que l’essentiel. Parmi les incontournables, je vous recommande :

  • Un antimoustiques : les sandflies sont très actives sur Whitehaven et croyez-moi si elles vous piquent, vous n’arrêterez pas de vous gratter pendant des jours et jours. Si vous pouvez vous protéger c’est mieux.
  • Un pull et un pantalon pour le soir
  • Casquette/chapeau et lunettes de soleil pour la journée
  • Un maillot de bain
  • Un T-shirt protection UV si vous avez une beau blanche c’est toujours mieux
  • Un lampe frontale pour la nuit
  • Un livre car le soleil se couche très tôt et bonne nouvelle il n’y a pas de réseau !
  • Crème solaire : le soleil est dangereux en Australie car le pays se trouve près du trou de la couche d’ozone. Avec ce sable si blanc, l’effet des rayons du soleil se multiplie, mieux vaut mettre donc dans votre valise une crème solaire indice 50.

La crème solaire est un vrai sujet sur la barrière de corail car certaines matières de leur composition (notamment la silicone) détruisent les coraux. Personnellement, j’utilise la marque Avène depuis très longtemps et je suis ravie qu’elle revoit aujourd’hui ses formules et qu’elle agisse pour la préservation des coraux et des océans. Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, je vous conseille l’article de WE demain et la liste (non exhaustive) des crèmes qui ne détruisent pas les coraux de Vogue.

Survoler les îles Whitsunday et la barrière de corail en avion 

J’ai fait un survol de 60 mn avec GSL aviation. En une heure nous avons survolé les îles et le récif dont le fameux Heart Reef. Le coût de ce vol est de 229$AU (soit 140€) par personne avec une place hublot garantie. Il existe un vol de 25 mn (pour 129$AU soit 79€) mais celui-ci ne survole pas le reef (par contre vous verrez Whitehaven beach). Pour moi le reef est vraiment quelque chose d’exceptionnel à voir vu ciel donc même si c’est plus cher, je vous recommande le vol d’une heure mais c’est certainement votre budget qui vous guidera.

Récif de la barrière de corail vu du ciel depuis les whitsundays #australie #queensland #whitsundays

J’ai fait un vol dans l’après-midi et j’étais placée sur la droite dans l’avion. C’une place que je vous conseille si vous voulez prendre de belles photos. A gauche vous serez pas mal à contre-jour (l’après-midi en tout cas). Le meilleur moment pour survoler Whitehaven et le récif pour avoir les belles couleurs est quand la marée est à mi-chemin entre marée haute et marée basse. Surveillez donc bien les horaires des marées avant de réserver votre vol.

Visiter Whitehaven beach : le paradis a un coût !

Comme vous avez pu le constater, visiter ce petit paradis préservé a un prix, tout est donc une question de choix dans les activités que vous allez faire. Si je ne devais choisir qu’une seule chose parmi tout ce que j’ai fait sur place, ce serait sans aucune hésitation le camping sur Whitehaven beach. La plage est très fréquentée en journée mais quand vient l’heure où les bateaux embarquent leurs passagers pour retourner à Airlie Beach, le calme revient, la nature reprend ses droits et la plage appartient aux rares campeurs qui ont fait le choix de venir s’isoler.

Vide de tout ostentatoire, riche de sa nature, Whitehaven beach nous offre alors son vrai visage sans que nous ayons à jouer contre le temps. Sans superflux de 15h30 environ à 9h du matin.

Diner et jouer à un jeu à la belle étoile avec mes potes, m’endormir au son du ressac de l’océan, me réveiller aux chants des martin-chasseurs (le fameux Kookaburra) et me balader au lever du soleil sur cette plage que j’aurais presque pu croire abandonnée, pour moi c’était ça le luxe à Whitehaven beach.

Pour la petite histoire, je suis passée plusieurs fois à proximité de cet plage dans ma vie (au moins 4 fois) sans jamais m’y arrêter. La question que je me pose aujourd’hui est comment ai-je pu passer à côté de ce petit joyau situé entre terre et mer si beau et si préservé ? Il y 26 ans cette plage n’existait pas dans mon guide ! Lors de mon dernier séjour dans le Queensland (à l’occasion de mon tour du monde en 2010) j’ai eu peur du côté ultra touristique de l’endroit, j’ai donc préféré monter à Mission Beach et faire du rafting et mon saut en parachute. Ne nous voilons pas la face, Whitehaven beach, notamment le côté Hill Inlet, est très touristique et je pense que ça ne va pas s’arranger avec le temps (ils construisent un 3ème point de vue pour gérer le flux des visiteurs à Hill Inlet). Néanmoins le camping limité à un nombre de campeurs très restreint, offre une vision réelle et non superficielle de ce qu’est réellement cette plage. Si vous vient donc l’envie d’aller découvrir ce petit bijou un jour dans votre vie, n’hésitez pas une seconde sur le camping.

Articles à lire ou relire avant de préparer un séjour en Australie

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le auprès de vos proches

Survoler et camper sur Whitehaven Beach. Mon récit et mes conseils pratiques pour découvrir la plus belle plage du monde #australie #queensland #whitehavenbeach
Survoler Heart reef et camper sur Whitehaven beach, la plus belle plage du monde #australie #queensland #whitehaven #heartreef

Voyage réalisé sur l’invitation de l’état du Queensland avec la collaboration des Iles Whitsunday. Toutes les photos ont été prises par 2 mains à l’aide de mes 2 yeux, le récit, l’avis et les réflexions exprimés dans cet article me sont totalement personnels.




Whitehaven beach, ce petit paradis terrestre
4.7 (93.33%) 3 votes

Tags from the story
More from Adeline

Tchuisine party en Acadie

Je suis arrivée au pays de la Sagouine sans savoir ce que j'allais y...
Lire la suite

10 Commentaires

    • Oui Katell c’est possible de plonger et de faire du snorkelling sur la barrière de Corail. Le site se trouve à peu près à 3h de bateau de Airlie Beach. J’y reviendrai dans un prochain article entièrement dédié à la barrière de corail.

    • Merci à Alain d’avoir embarqué dans cette mini aventure !
      Moi non plus je ne suis plus du tout plage et pourtant cet endroit est assez magique et unique. On n’y va pas que pour se poser sur une serviette et faire des allers/retours dans l’eau, on y va aussi pour se balader et profiter de cette nature extraordinaire.

  • Espérons que personne ne bétonne jamais ne serait-ce qu’un cm² de ce lieu magique, un joyau de notre planète.

    Ce qui m’avait aussi frappée, c’était le peu de bruit qu’on entend là: à peine le moteur des bateaux qui n’étaient pas très nombreux, les touristes étaient calmes, on a tous envie de profiter du « choc ».
    En fait, se promener à Whitehaven, c’est un voyage sensoriel ! Les couleurs pures bien sûr, mais aussi la farine sous les pieds, le son et l’odeur douce de la mer…

    Les photos aériennes d’eau profonde me font penser à de la peau d’un grain si fin qu’un rien viendrait froisser. Elles sont superbes !

  • Voilà l’élixir par excellence pour nous embarquer, nous transporter et nous faire rêver ! Ces vues du ciel sont à couper le souffle….Gardes précieusement le grand art de ton focus entre les mains et entraînes nous au travers de ces clichés dans ta belle aventure. Un seul mot : SUPERBE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *