J’ai testé le 100% paiement sans contact lors d’un voyage de 4 jours à Moscou

Expérimenter le 100% paiement sans contact à Moscou à l’occasion de la finale de la Coupe du monde de la FIFA, Russie 2018 ™, c’est le challenge que m’a proposé Visa en avril dernier. Challenge accepté.

Finale de la coupe du monde en Russie pour tester le 100% paiement sans contact

Simplifier ses achats en voyage avec le paiement sans contact

Je vous vois venir, vous allez me dire « mais on utilise déjà le paiement sans contact au quotidien chez nous c’est quoi l’idée ? » Vous avez raison, nous l’utilisons avec nos cartes de crédit pour nos petites dépenses du quotidien à hauteur de 30€ (nouvelle limite des paiements sans contact depuis octobre 2017). Aujourd’hui en France 40% des paiements de moins de 20€ par carte sont réalisés via le mode sans contact (source Banque de France).
Dans le futur, celui-ci sera vraiment ancré dans notre quotidien. C’est déjà le cas en Australie où en septembre 2017, 92% des achats en face à face ont été réalisés par paiement sans contact (étude Visa). Visa innove donc pour rendre celui-ci encore plus simple et surtout plus rapide. Ce sont deux de leurs innovations que j’ai testées pendant mes 4 jours à Moscou.

Payer avec une bague ou un bracelet, c’est possible !

A mon arrivée en Russie, on m’a remis un bracelet et une bague de paiement sans contact chacun attaché à des cartes prépayées émises par Alpha Bank dans le cadre de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018 et utilisables uniquement sur le territoire russe. L’idée du challenge : ne retirer aucun cash et payer tous mes repas, souvenirs et autres transports avec ces objets connectés. De prime abord ils m’ont paru un peu gadgets mais au fil des jours je les ai adoptés. C’est au stade à l’occasion de la finale que j’ai pris conscience de leur réelle utilité et en rentrant à Paris que j’ai compris combien ils allaient me manquer dans mes futurs voyages.

Objets de Paiement sans contact développés pour la coupe du monde de la FIFA, Russie 2018

Avec ces objets connectés, plus besoin de sortir ma carte de mon sac, je présente ma main ou mon poignet et hop le paiement est exécuté. Au-delà de 40€ le terminal me demande le code attaché à la carte du bracelet ou de la bague et c’est tout, pas besoin comme chez nous d’insérer la carte dans le terminal de paiement et d’attendre la lecture de la puce.

Tout au long de mon séjour, je n’ai eu aucun mal à trouver des terminaux sans contact. Tous les endroits où je me suis arrêtée étaient équipés, du métro aux restaurants en passant par les boutiques de souvenirs. J’ai eu juste quelques regards interrogateurs dans certains endroits quand j’ai présenté ma bague (genre « mais qu’est-ce qu’elle fait celle-là, elle croit qu’elle va payer avec sa bague ») mais j’ai aussi vu un rire aux éclats (genre « wow c’est dingue vous pouvez réellement payer avec une bague ? ») quand le paiement s’est déclenché.

Mon expérience de paiement sans contact le jour de la finale

15 juillet. Jour de finale, j’arrive au stade pour soutenir la France et les allées sont déjà bondées de monde. Comme à peu près les 80 000 personnes présentes, j’ai envie de m’acheter un souvenir et de quoi boire pendant le match (il fait très chaud à Moscou en été). Serrée dans une longue file d’attente avec des dizaines de personnes autour de moi, je n’ai pas besoin de jouer des coudes pour fouiller dans mon sac et chercher ma carte, mes objets connectés remplissent grandement leur mission. Une fois à la caisse, le paiement se fait en un coup de poignet ou un passage de main sur le terminal de paiement. C’est facile et surtout très rapide, bien plus rapide que s’il avait fallu j’insère ma carte dans le terminal. Tout le monde est gagnant : la vendeuse est heureuse de passer rapidement au client suivant, les supporters derrière moi se disent « ça y est c’est mon tour » et à titre personnel je suis contente de sortir au plus vite de la queue pour respirer !

 

 

C’est à mon retour en France alors que je m’apprête à prendre mon train pour rentrer à Nantes que je m’aperçois combien ces objets ne sont finalement pas de simples gadgets pour la voyageuse que je suis. Chargée comme un baudet, j’aurais bien utilisé mon bracelet pour payer mon café et autres journaux, cela m’aurait évité de retirer mon sac à dos de mes épaules à chaque achat et de chercher pendant de longues minutes mon porte-monnaie. Oui je ne suis pas très organisée comme voyageuse, j’adopte donc facilement tout ce qui me simplifie la vie !

Le solde de la carte prépayée par texto

Ces objets connectés sont attachés à des cartes prépayées. En Russie, j’avais la possibilité de la charger à hauteur de 35.000 roubles (soit 480 euros environ). Pour vérifier le solde, il a suffi que j’enregistre ma carte via texto auprès d’un numéro délivré par Alpha Bank et à chaque paiement réalisé, je recevais un message pour m’indiquer le solde. Il était aussi possible de le faire via les DAB de la banque à travers toute la Russie (via une manipulation sans contact bien sûr). Bien pratique tout ça !

Où peut-on trouver ces objets connectés en France ?

Les cartes, bagues et bracelets que j’ai testés ne sont utilisables que sur le territoire russe donc si demain j’y retourne, je pourrai recharger mes cartes et m’en servir à travers tout le territoire (jusqu’à la date de validité de ma carte bien sûr). Je ne peux donc pas m’en servir en France.

Si les terminaux de paiement sans contact sont assez démocratisés chez nous, aucune banque française ne propose à date ces objets connectés à ses clients, elles proposent uniquement la possibilité de payer avec un smartphone. Il faudra donc attendre un peu pour retrouver et adopter ces nouveaux modes de paiement en France.

A titre personnel, j’espère qu’un jour ma banque  les proposera à ses clients, cela me simplifiera grandement la tâche dans nombreux de mes voyages, je pense notamment à mes city trips. Au-delà du temps gagné, j’y vois vraiment du stress en moins.

Informations pratiques liées à ces innovations :

En tant que partenaire officiel de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018, Visa a équipé les 12 stades de leur système de paiement. Aucune carte concurrente n’étaient acceptées, des points de vente de ces bracelets/bagues étaient donc dispersés à travers les stades ainsi que des bornes pour recharger les cartes prépayées attachées à ceux-ci.

Le bracelet était vendu 1000 roubles (environ 13€) et la bague 3000 roubles (environ 40€).

Pour la finale la marque avait même sorti une édition spéciale du bracelet.

Bracelets développés pour la finale de la coupe du monde FIFA, Russie 2018 #paiementsanscontact

Article écrit en partenariat avec Visa. L’angle de ce billet et l’opinion exprimée me sont propres.

Pour partager cet article sur Pinterest

J'ai testé le 100% paiement sans contact à l'occasion de mes 4 jours à Moscou pour la finale de la coupe du monde de la Fifa, Russie 2018 TM #CM2018
J’ai testé le 100% paiement sans contact lors d’un voyage de 4 jours à Moscou
3 (60%) 2 votes

Tags from the story
More from Adeline

Vue sur la tour Eiffel un matin d’été indien

Quand on a la Tour Eiffel "dans son jardin", forcément on voit...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *