Pérou : 5 sites incontournables de la Vallée Sacrée

Si comme moi vous êtes un pur produit de la génération 70′, vous avez certainement passé des heures à regarder le dessin animé les mystérieuses Cités d’Or. Petite, Esteban, Zia et Tao étaient un peu mes potes et les Cités d’or mes conquêtes ! Quand l’idée de mon tour du monde a germé, le Pérou et sa fameuse Vallée sacrée ont vite fait partie de mes incontournables, de mes 4 points cardinaux. La région est riche et en dehors du Machu Picchu, de nombreux sites valent le détour. Voici mes 5 incontournables :

Cuzco

Cuzco une ville incontournable de la vallée sacrée

L’ancienne capitale de l’empire inca est le camp de base de la vallée sacrée. De là il est simple et facile d’emprunter des mini-bus locaux pour aller visiter les différents sites.Cependant Cuzco réserve aussi de belles surprises et on peut facilement passer 3 ou 4 jours à flâner dans la ville, visiter les musées et les ruines, notamment celle de Sacsayhuaman, accessibles à pied depuis le centre.

Les ruines de Pisac

Les ruines de Pisac incontournables de la vallée sacrée
Situées à une trentaine de kilomètres de Cuzco, les ruines de Pisac sont nichées en haut d’une montagne et entourées d’un ensemble de terrasses de culture. L’ensemble donne un point de vue assez vertigineux sur la vallée. Elles sont assez bien conservées et méritent quelques heures devant soi pour en faire le tour.

Moray et les salines de Maras

Les ruines de Moray, incontournables de la vallée sacrée

Situé à une cinquante de kilomètres de Cuzco, ce site est impressionnant. Au-delà des courbes très photogéniques, ce site se révèle être un centre d’expérimentation agricole. Encore une preuve de l’ingéniosité des Incas. On ne dirait pas comme ça mais chaque niveau de terrasse a son propre micro-climat. Sur les 3 amphithéâtres qui composent ce site, les archéologues  ont pu en enregistrer plus d’une vingtaine.

A quelques kilomètres des ruines de Moray se trouvent les salines de Maras. Situées à flanc de montagne, au niveau de deux sources d’eau salée, elles sont impressionnantes et il fait bon s’y balader. De dégradés de marron et dégradés d’ocre, les couleurs des bassins changent en fonction de l’orientation du soleil et parfois se transforment  même en miroirs dans lequels ce même soleil prend plaisir à se refléter. C’est une des curiosités bien cachée des Andes et je recommande vivement un petit détour !

Les salinas, incontournables de la vallée sacrée

Le marché de Chinchero le dimanche matin

C’est le dimanche matin qu’il faut aller à Chinchero. Ce jour-là la messe et le marché hauts en couleurs animent cette petite ville des Andes. On peut facilement passer une matinée entière à se balader entre ruines et village.

le dimanche à Chinchero, incontournable de la vallée sacrée

Le Machu Picchu

Même si ce 5ème point est un peu facile, il serait dommage d’aller dans la Vallée sacrée et ne pas aller au Machu Picchu. Le site est bien sûr touristique mais il n’en est pas moins impressionnant. Je rêvais de voir ces ruines, je n’ai pas été déçue et je pense que ce doit être assez magique d’arriver sur ce site par le Chemin des Incas.

Le Machu Picchu l'incontournable de la vallée sacrée

Pour ceux que le côté trop touristique rebuterait, je conseille alors le site de Choquequirao. Accessible seulement à pied, ces ruines présentent des similitudes avec le Machu Picchu et peuvent donc être une bonne alternative. Y aller n’est pas simple car il faut quelques jours de marche mais le site vaut visiblement le détour. Si je devais retourner au Pérou, il ferait partie de mes incontournables.

Pour finir, j’aimerais saluer la sortie du Natural Guide Pérou aux éditions Viatao. Développé en partenariat avec l’association Echoway, il invite à voyager de façon éthique et éco-responsable. Si vous souhaitez visiter le Pérou de façon différente et intégrer des communautés, c’est ce guide qu’il faut !

Et vous êtes-vous allé au Pérou ? Qu’avez vous aimé dans la Vallée sacrée ? Quelles sont vos recommandations ?

Pour me suivre dans mes prochaines aventures, n’hésitez pas à vous abonner à mes comptes Facebook, Instagram, Pinterest et twitter.

Pour partager cet article sur Pinterest :

Pérou : 5 sites incontournables de la vallée sacrée

Tags from the story
More from Adeline

Paris je t’aime (mais plutôt en été !)

Pour cette 15ème fenêtre du calendrier de l'Avent voyage, nous restons en...
Lire la suite

15 Commentaires

  • Un bonheur de revoir ces endroits grâce à tes photos. Voir travailler les femmes dans les salines de Maras est impressionnant. A Pisac il y a un très vaste marché , touristique certes, mais avec plein de clins d’oeil locaux. La petite fille qui berce son bébé lama en guise de poupée, les discussions mi-anglais mi-gestes avec les locaux sont un agréable souvenir …je ne parle pas du Machu Picchu : envoûtant et si curieux ( constructions anti-sismiques ! ) Belle journée Bises

  • Je suis alle a Choquequirao.
    Il faut aimer la marche a pied dans les montagnes, seulement 31 kilometres mais avec 1800 metres de denivele negatif puis 1800 km metre de denivele positif en seulement 7 kilometres, une montee qui parait interminable.

    En dehors des ruines (tres accessible d acces la nuit), les habitants le long du chemin adorent parler avec vous.

  • Mais les cités d’or ça passait encore dans les années 80!
    J’ai moi aussi visité la Vallée Sacrée mais pas les salines de Maras, ça a l’air superbe, tres belle photo.
    Quant au Macchu Picchu, une des 7 merveilles du monde, à mon avis, il n’a pas d’alternative, c’est un INCONTOURNABLE. Un des plus beaux sites au Monde et que j’ai vu dans ma vie.

  • Bon, c’est drôle, ça tombe justement alors que je viens de faire un article sur Pisac, notre premier volet sur la Vallée Sacrée. Je suis bien d’accord avec ton top 5, cependant j’aurais ajouté quelque part la forteresse d’Ollantaytambo où il y a eu de féroces combats entre Incas et Espagnols! 😉

  • Les terrasses avec micro climat c’est un truc d’alien ! Je suis toujours aussi impréssioné par l’avancé technologique tout en étant dans le respect de la nature de certaines civilisations, aujourd’hui c’est du pesticide et de l’engrai, on a décidemment rien compris, il suffit de regarder ce que nos ancêtres faisaient…

  • Génial, ça tombe pile poil, nous sommes justement dans la vallée sacrée. C’est un peu pluvieux a cette saison et la macchu pichu est inaccessible par la route, mais il n’y a pas que ça à voir comme tu l’indiques, loin de là !
    Aussi pour le guide, je confirme, c’est une mine d’or.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *