Le jour où j’ai fait du traineau à chiens au Québec

Traineau à chiens Mika aventures

Il a neigé toute la nuit sur Montréal mais ce n’est pas cela qui va paralyser le Québec… Au petit matin les rues sont déjà dégagées et nous prenons la direction des Laurentides, 60 km au nord, pour une initiation au traineau à chiens.

A peine arrivés chez Laurel, nous comprenons que nous sommes attendus de pattes fermes. Les chiens portent déjà leur harnais, sautillent dans tous les sens et aboient à la mort. Ils n’ont qu’une envie : être attelés et partir. Ils devront attendre que le briefing de nous autres petits mushers en herbe se termine.  Un peu de patience les gars : on arrive !

Le briefing

traineau à chiens quebec

C’est dans une petite cabane en bois que Marie-Hélène la propriétaire des lieux, nous briefe. Elle aime son métier et ses chiens par dessous tout alors pas question de nous laisser partir dans la nature sans un minimum de préparation.

Nous en apprenons plus sur l’activité et comprenons que nous ne prendrons du plaisir que si nous réussissons à établir une relation de confiance entre les chiens et nous. C’est à ce moment-là que nous réalisons aussi que l’activité est participative : dans les montées il faut descendre du traineau pour aider les chiens (et donc courir) et dans les descentes il faut freiner pour créer de la resistance et garder le câble qui relie le traineau aux chiens tendu ! C’est là tout le secret. Et oui, ceux qui s’attendent à mettre les pieds sur le traineau à se laisser glisser, passez votre route !

Ce matin-là, nous serons un par traineau. Je serai donc seule avec mes 3 chiens… J’ai trop hâte !

Présentation de l’équipage

Chien traineau à chiens quebec

C’est l’heure de la présentation des équipages aux mushers d’un jour. Durant cette matinée, je devrai écouter Fernando, le musher leader de notre petit groupe. Il me présente mes 3 chiens. Tout d’abord Bocky le chien de course. Il est fort et c’est donc lui qui sera placé juste devant le traineau et tirera une grosse partie de la charge. Bocky est taquin. Pour faire connaissance, il fait style « je te fais pipi dessus »… Bon visiblement il ne fait ça que pour être flatté… Mouais je ne prends pas de risque, je le caresse mais recule un peu quand même ! Après je suis présentée à Panny la chanteuse et enfin à Spike, le chien leader épileptique. Je m’inquiète de sa santé… Il va bien, il n’a pas fait de crise depuis juillet dernier. Très bien mais va pas falloir que je rigole. Garder le contact avec ce chien va être indispensable pour ne pas avoir à me transformer en vétérinaire-sauveteur en milieu de parcours.

Attention au départ

traineau à chiens - attention au départ

Une fois les présentations faites, l’heure du départ se fait sentir. Les chiens redoublent d’excitation. Ils aboient, sautent, veulent partir. On les attache aux traineaux, le départ est imminent. C’est le moment le plus stressant aussi. Il faut être au maximum de sa concentration durant les 5 premières minutes pour ne pas faire d’erreur.

Je monte à l’arrière du traineau, debout, le pied droit prêt à freiner. Les chiens sont lâchés, ils se concentrent sur leur activité, se taisent et tout va vite… Ils courent, tirent mon traineau, nous glissons naturellement… « Mush Spike Mush », je me prends au jeu, je sens mon attelage heureux et moi aussi. C’est toute leur vie à ces chiens, ils sont nés pour ce sport ! La moindre pause les rend fous… Ils veulent courir et pis c’est tout !

Le plaisir de la glisse

traineau à chiens - plaisir de la glisse

Les sentiers sont recouverts d’une neige fraiche, poudreuse et la glisse n’en est que plus agréable. On traverse des paysages de rêve, j’en prends plein les mirettes et je m’évade loin dans mon imaginaire… Erreur. Il faut que je reste concentrée et ça c’est Spike qui me le dit en se retournant. Dans ses yeux je peux lire « mais tu vas descendre du traineau et nous aider feignasse »… Où là là c’est qu’il ne rigole pas mon chien de tête, moi qui pensais me la couler douce sur mon traineau et bien pas du tout… Là je me rappelle que Spike est épileptique du coup je m’active… En descente j’appuie à fond sur le frein et en montée je descends de mon traineau, pousse, marche ou cours derrière pour aider mon équipage. Je comprends maintenant mieux pourquoi on nous avait dit qu’on serait trop couvert… Il a beau faire froid, cette activité n’est pas de tout repos et on a chaud !

Retour au bercail

Pause dans les bois traineau à chiens

A mi-parcours, la pause s’impose pour les chiens et les mushers. A peine le temps de boire un petit thé des bois en pleine forêt, de faire quelques photos de nos compagnons de route et hop c’est déjà l’heure de repartir. Selon Fernando, les chiens savent maintenant que c’est le moment du retour au bercail. Il vont être excités et c’est vrai… A l’approche de la maison et d’un éventuel repas, ils n’ont qu’une envie… Rentrer.

Moi j’aurais bien continuer la balade mais non toutes les bonnes choses ont une fin. On détache les chiens des traineaux et c’est l’heure du repos bien mérités pour eux (et pour les mushers aussi). Je retire les harnais de Bocky, Panny et Spike qui filent faire une sieste dans la neige. Le chenil est calme comparé à l’excitation et aux hurlements du matin.

Et voilà comment le 15 février 2013 j’ai eu mon diplôme de Musher au Québec !

Où faire du traineau à chiens au Québec ?

traineau à chiens - repos merite

Il existe de nombreuses meutes au Québec, j’en ai testé 2 pour vous que je vous recommande :

Laurel nature aventure (l’histoire relatée dans ce billet) : une soixantaine de chiens, tous recueillis à la SPA vous attendent pour vous faire passer une journée de rêve. Un centre idéal pour la découverte de l’activité.

Mika Aventures : une entreprise familiale où père et fille vous attendent pour parler de leur amour pour les chiens et l’activité. Des parcours de découverte ou plus techniques vous attendent

Et si l’envie vous vient de faire un raid en traineau à chiens, allez voir chez Terres d’Aventure, ils ont ce qu’il faut pour vous !

A lire aussi sur le Québec :

Pour me suivre dans mes prochaines aventures, n’hésitez pas à vous abonner à mes comptes Facebook, Instagram, Pinterest et twitter.

Pour partager sur Pinterest :

Faire du traineau à chiens est une expérience unique. J'ai eu l'occasion d'en faire deux fois au Québec au Canada, 2 expériences différentes.  Je vous relate l'une d'entre elles dans ce billet

 

More from Adeline

Ma randonnée dans les fjords ou comment j’ai marché au-dessus des nuages

Oubliée la journée de galère dans les transports entre Paris et Bergen,...
Lire la suite

9 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *