Visiter Hong Kong en 5 jours : guide et conseils pratiques

A voir Hong Kong depuis le Victoria peak, on a l’impression d’être dans une forêt de verre et d’acier, un New-York asiatique, mais c’est en se promenant dans ses différents quartiers que l’on comprend que cette ville est pleine de contrastes. Il faut aller au-delà de ses apparences modernes et de sa skyline, et se laisser emporter par sa culture, sa gastronomie et même sa nature. En grande fan des mégalopoles en Asie, et après Bangkok, Singapour et mon court séjour à Tokyo, je vous emmène visiter Hong Kong en 5 jours et vous révèle quelques secrets du « port aux parfums ».

Visiter Hong Kong en 5 jours : guide et conseils pratiques. Que voir et que faire en quelques jours à Hong Kong ? Visites, randonnées, shopping, le choix est large #discoverhongkong #hongkong

Invitée par Discover Hong Kong avec un groupe de journalistes et Marie Pottiez à l’occasion de la sortie de son guide Hong Kong l’essentiel aux Editions Nomades, j’en ai profité pour rester un tout petit peu plus longtemps pour passer du temps avec mon amie Carolyn, qui vit là-bas.

J’avais fait un court séjour à Hong Kong lors de mon tour du monde mais je souhaitais y retourner depuis quelques temps maintenant. Comme le dit Marie dans son guide :

Hong Kong est une ville qui se vit. Elle est bruyante, vertigineuse, surprenante, sauvage et moderne

et c’est tout ça qui me plait et que j’avais envie de retrouver. J’aurais aimé y rester un peu plus longtemps tant la ville est variée et riche, mais je devais rentrer en France avant de repartir en vacances en Albanie.

Alors c’est parti, direction Hong Kong !

Que faire lors d’un séjour à Hong Kong ?

L’article étant très long, voici quelques raccourcis pour vous mener directement aux chapitres qui vous intéressent :

  1. Découvrir Central Old Town, le coeur historique
  2. Monter au Peak Victoria au coucher du soleil
  3. Randonner au Sunset peak
  4. Faire du paddle à Sheung Sha beach
  5. Traverser la baie en Star Ferry
  6. Voir la Skyline s’éclairer à Tsim Sha Tsui
  7. Visiter Sham Shui Po
  8. Visiter les jardins Nan Lian & le couvent Chi Lin
  9. Hong Kong, ville feng-shui
  10. Se balader à Wan Chai & Causeway bay
  11. Découvrir le street art à Hong Kong
  12. Où manger à Hong Kong ? Quelques bonnes adresses
  13. Où boire un verre à Hong Kong ? Choix de Rooftops & bars à cocktail
  14. Prendre le Ding Ding et remonter le temps
  15. Faire du shopping à Hong Kong
  16. Tout savoir sur Hong Kong, le guide pratique
    1. Trouver un vol
    2. Le visa
    3. La carte Octopus
    4. Rester connecté avec la tourist sim card
    5. Se déplacer à Hong Kong
    6. Rejoindre le centre de HK depuis l’aéroport
    7. Où dormir à Hong Kong ?
    8. La meilleure saison pour visiter HK
    9. Que mettre dans sa valise ?
    10. Quel budget prévoir ?
    11. Le guide Hong Kong l’essentiel

Découvrir Central Old Town sur l’île de Hong Kong

Hong Kong a plusieurs âmes et c’est en se promenant dans Central old town que l’on trouve l’une d’entre elles ! Nous sommes dans l’un des plus vieux quartiers de la ville et c’est par ici que la découverte commence.

Aujourd’hui devenu le quartier tendance, on y trouve aussi bien les traditions avec son temple, ses vieilles façades, de vieux bâtiments datant des colonies anglaises et sa street food pas chère, que le côté hype et trendy avec ses cafés branchés, sa gastronomie fusion, ses designers locaux et son street art.

Au milieu des bâtiments aux hauteurs variées, les rues montent et descendent. Ce n’est pas de tout repos de se promener dans la vieille ville. C’est pour cela qu’ont été installés les fameux escalators longs de près de 800m qui, selon l’heure de la journée, montent ou descendent. Mais souvent ils montent 😉

Central old town Hong Kong

J’ai aimé me perdre dans ses rues, admirer ses façades, tomber sur des oeuvres de street art un peu par hasard, être étonnée par la végétation qui pousse au détour d’une avenue, m’arrêter prendre une soupe au typique Mak’s noodle ou diner chez Bibo, un restaurant gastronomique à la décoration très urbaine.

Façade colorée de central old town à Hong Kong #discoverhongkong #hongkong

Au milieu de l’effervescence du quartier, le temple Man Mo est un havre de paix et de recueillement. Ici les gens vont et viennent et l’encens se consume, lentement mais sûrement. En début d’après-midi, les rayons du soleil pénètrent le temple pour envahir de ses lumières les prières suspendues.

Temple Man Mo et ses encens qui se consument lentement mais surement #discoverhongkong
Découvrir le temple Man Mo à Hong Kong

Retour en haut

Monter au Victoria peak pour le coucher du soleil

A Hong Kong, il y a plusieurs façons de prendre de la hauteur. Monter au Victoria Peak est l’une d’entre elles. Au coucher du soleil, à l’heure où la lumière du ciel devient bleue, la ville s’illumine. Un à un, les bâtiments s’éclairent pour faire briller la ville de mille feux.

Monter au coucher du soleil au Victoria Peak, un incontournable à faire à Hong Kong

Il y a du monde là-haut. Autant dire que l’on n’est pas tout seul mais il suffit de marcher un quart d’heure dans la jungle et les chants d’oiseaux (oui oui croyez-moi), pour trouver un petit coin tranquille afin d’assister au passage du jour à la nuit, d’une ville de verre et d’acier à une ville de lumières.

Pour rejoindre Victoria peak, vous pouvez prendre le peak tram, le plus traditionnel (en travaux lors de mon passage), le bus ou le taxi (environ 90$HK depuis old town) ou vos pieds, mais pour cette dernière option, il faut prévoir un peu de temps pour être en haut au moins une heure avant l’heure officielle du coucher du soleil.

Comment trouver ce petit coin tranquille dont je parle plus haut ? une fois arrivé au Victoria Peak, empruntez le sentier qui part vers la gauche et marchez une quinzaine de minute. Vous tomberez sur une ouverture que vous ne pourrez pas manquer.

Retour en haut

Randonner au Sunset Peak et s’immerger dans la nature

Le plus étonnant lorsque l’on voyage à Hong Kong, c’est certainement de voir à quel point la nature tient une place importante dans cette ville que l’on pense si urbaine. Il y a de nombreuses randonnées à faire à travers le pays. C’est sur l’île de Lantau que je suis allée marcher. Objectif le Sunset peak !

Randonner à Sunset Peak, un incontournable à faire à Hong Kong #hongKong #discoverhongkong

Il faut environ 2 heures pour rejoindre le sommet depuis la station de bus de ‘Pak Kung Au’. De ce point de départ à l’arrivée, cela ne fait que monter. Sachez qu’il n’y a quasi aucune plage de respiration et des escaliers de pierre ponctuent la montée (et je n’aime pas les escaliers). Ceci dit, il y a de nombreuses opportunités de s’arrêter et des vues imprenables sur le Lantau Peak et/ou la mer de Chine.

Trail sur l'ile de Lantau à Hong-Kong
Randonner à Hong Kong sur l'île de Lantau - Sunset Peak à Hong Kong

Une fois là-haut, et si le brouillard n’a pas encore pointé le bout de son nez sur le sommet, vous devriez surplomber le camp d’été de Lantau, une plaine avec de nombreuses petites cabines construites par des missionnaires anglais à l’époque des colonies. Plutôt que de descendre vers cette plaine, dirigez-vous vers la gauche pour atteindre le sunset peak (869m). De là, vous pourrez choisir de continuer votre chemin vers le camp d’été et finir au village de Mui Wo, ou comme moi rebrousser chemin.

Aller/Retour il faut compter 3h de marche. En continuant, comptez 5 heures environ (9km au total et 500m de dénivelés + et 800 de dénivelés -).

La vue apparemment est sublime au coucher du soleil ou en automne quand les herbes prennent leur couleur dorée. Moi j’ai eu droit au vert et au brouillard et c’était déjà sublime !

Hong Kong regorge de sites naturels. La randonnée au Sunset peak sur l'île de Lantau est l'une des options pour découvrir ceux-ci. #discoverHongKong #hongKong

Il y a très peu d’ombre, voire quasi pas du tout, ni de quoi se ravitailler sur le sentier qui mène au sunset peak, alors pensez à prendre de l’eau, de la crème solaire et un chapeau !

En vous plongeant dans l’ebook Guide randonnée et cyclisme (en anglais) édité par l’office du tourisme de Hong Kong, vous serez certainement surpris par la variété et la difficulté des randonnées qu’offre la ville. Oui c’est montagneux Hong Kong !

Comment rejoindre le départ de la randonnée du Sunset Peak ? Depuis central prendre le métro direction Tung Chung. Au terminus prendre le bus 11, 11 A ou 23 et arrêtez-vous à Pak Kung Au. Depuis la station de Tung Chung, vous pourrez aussi prendre un taxi. Attention les taxis rouges de l’île de Hong Kong ne sont pas habilités à prendre les routes de montagne sur Lantau, vous devrez donc prendre un taxi bleu au terminus du métro.

Retour en haut

 Déjeuner & faire du paddle sur Cheung Sha beach

Après l’effort, le réconfort ! On reste sur l’île de Lantau pour déjeuner à l’un des restaurants de la plage familiale de Cheung Sha puis on flâne sur le sable ou on file vers la boutique qui loue des paddles pour une heure de détente dans la mer de Chine.

Curry dans un restaurant de Sheung Sha beach à Hong Kong
Boutique de paddle de Sheung Sha beach sur l'île de Lantau à Hong Kong

J’ai testé pour la première fois le SUP et dans la baie, c’est assez tranquille. L’endroit est idéal pour s’y mettre.

Restez un peu et vous verrez certainement quelques vaches venir se désaltérer dans la mer. Comme quoi Hong Kong est surprenante !

Il y a plusieurs plages sur Hong Kong alors pensez à prendre votre maillot de bain pour vous prévoir une petite pause détente au coeur de vos visites.

Traverser la baie Victoria en Star Ferry

Visiter Hong Kong sans traverser la baie en Star Ferry est une erreur fatale. Oui n’ayons pas peur des mots ! Inaugurée en 1888, les bateaux de la ligne sont presque d’époque. Ponts en bois, sièges qui s’inversent, fenêtres ouvertes,… Prendre ce joli ferry tout de vert et blanc vêtu, c’est s’offrir une vraie plage de repos dans cette ville toujours en mouvement.

Prendre le star ferry est un incontournable à à Hong Kong. A toute heure de la journée ou de la nuit, une vue différente s'offre à vous #discoverhongkong #hongkong

La traversée depuis Central ou Wan Chai jusqu’à Kowloon dure environ 10 minutes. C’est rapide mais tellement apaisant. Prenez-le à n’importe quelle heure de la journée et vous serez assuré de toujours avoir une vue différente sur la skyline de Hong Kong !

Un incontournable à faire au moins une fois à Hong Kong : traverser la baie en Star Ferry #hongkong #discoverhongkong
Le pont du Star ferry, le ferry qui traverse la baie de Hong Kong

Voir la skyline s’éclairer à Tsim Sha Tsui

Une fois la baie Victoria traversée en ferry, nous sommes à Kowloon !

Après le Victoria peak, Tsim Sha Tsui (appelé TST à Hong Kong) est l’autre endroit où voir la jolie Skyline. Du niveau de la mer cette fois.

Il y a bien sûr l’avenue des stars, très fréquentée à toute heure de la journée, mais c’est surtout le soir vers 20 heures quand la symphonie des lumières commence, un son et lumière de 10mn qui se déroule tous les soirs, qu’elle est peuplée. J’y suis passée rapidement avec mon amie Carolyn et franchement ça ne vaut pas le coup de changer son emploi du temps pour y passer à cette heure-là.

Skyline de Hong Kong depuis Tsim Sha Tsui

Par contre, Carolyn m’a fait découvrir l’Ocean terminal deck, la terrasse du Mall Harbour city située à quelques pas du terminal de ferry côté Kowloon. De là on bénéficie d’une vue imprenable sur la baie Victoria. C’est plus désert. Seuls quelques photographes étaient là ce soir-là.

Skyline de Hong Kong de nuit #discoverhongkong
La skyline de hong kong de nuit depuis TST, un incontournable à Hong Kong #discoverhongkong

Vue de nuit sur la skyline de Hong Kong depuis TST #discoverhongkong

Je ne me lasse pas de cette vue et avec les nuages qui passaient sur le Victoria peak, c’était sublime.

Retour en haut

Visiter Sham Shui Po avec Walk in Hong Kong

On n’a pas l’impression d’être à Hong Kong lorsque l’on se balade à Sham Shui Po… C’est l’une des autres âmes de la ville.

« Vous seriez venus il y a 5 ans, nous dit Olivia de Walk in HK, on vous aurait emmené directement au poste de police vous pensant perdus »

Sham Shui Po est le quartier ouvrier de Hong Kong et c’est le berceau d’une partie de son histoire. Pendant deux heures, Olivia nous a emmenés découvrir le quartier, ses marchés, ses restaurants, et surtout fait part de faits historiques.

Visiter le quartier de Sham Shui Po à Hong Kong

Avant les années 50, les gens vivaient ici dans des petites maisons faites de bric et de broc et construites à flanc de colline. En 1953, un incendie a détruit le quartier et c’est là qu’a commencé la politique de logements sociaux de la ville. Nous sommes dans un district où la concentration d’habitants est aujourd’hui l’une des plus denses au monde. A l’auberge de jeunesse YHA Mei Ho House, premier bâtiment social construit à l’époque, vous trouverez un petit musée très bien fait retraçant cette histoire ainsi que la politique sociale et architecturale de Hong Kong. L’intérieur de ces immeubles où on vivait à 5 ou 6 dans 11m2 sont reconstitués. Aujourd’hui 44% de la population à Hong Kong vit dans un logement social.

Les rues de Sham Shui Po à Hong kong le week-end #hongKong
Primeur dans les rues du quartier de Sham Shui Po à Hong Kong

Sham Shui Po évolue très vite j’ai l’impression. Même si nous sommes dans un coin assez populaire avec des petits restaurants bien locaux comme Kung Wo, où vous mangerez tout plein de choses à base de soja, le quartier est encore assez éloigné des sentiers touristiques, contrairement à Mong Kok (aussi à Kowloon). On voit tout de même émerger ça et là, des petits cafés comme le Sausalito (201 Tai Nan street) et autres petites boutiques comme celle de la marque hongkongaise Doughnut (68 Funk Wa Street).

Marché de Sham Shui Po à Hong Kong

Je vous conseille de descendre à l’arrêt de métro Sham Shui Po un samedi ou un dimanche, visiter le musée de Mei Ho House puis de vous laisser transporter par l’ambiance de ses rues. Vous finirez par vous perdre le nez en l’air et ce sera chouette !

Vous trouverez aussi un petit ebook (en anglais) pour vous guider à travers Sham Shui Po et ses bonnes adresses à télécharger ici.

Walk in Hong Kong propose de nombreuses autres balades de 2 à 3 heures à travers différents quartiers de la ville et à différentes heures de la journée aussi. Vous pouvez consulter leur site ici.

Les jardins Nan Lian & le couvent Chi Lin

Si le besoin de retrouver calme et sérénité après quelques heures ou quelques jours dans l’agitation de la ville se fait ressentir, alors dirigez vous vers les jardins Nan Lian. Cet îlot de verdure Feng-Shui est un petit havre de paix au coeur des buildings. Ne manquez pas le bassin des carpes qui offre une vue assez dégagée et nous montre un joli contraste de constructions hongkongaises : jardins, petites maisons en bois et grands buildings !

On se sent très bien ici et on pourrait y rester des heures.

Les jardins de Nan Lian à Hong Kong, un lieu zen et empreint de sérénité dans le chaos de la ville #discoverhongkong #hongkong
Contraste des Jardins de Nan Lian et des buildings à Hong Kong #discoverhongkong #hongkong

Relié à ce jardin, le couvent bouddhiste Chi Lin est tout aussi zen. Le temple principal était en travaux lors de mon passage en juin 2019 mais il vaut quand même le détour car on s’y sent tout simplement bien. C’est très minimaliste malgré les Bouddhas en or.

Le couvent de Chi Lin à Hong Kong #discoverhongKong #hongkong

Adresse : 5 Chi Lin Dr – MTR Diamond Hill sortie C2

Retour en haut

Hong Kong, une ville feng shui

Hong Kong est une ville feng shui, il n'est pas rare de voir des trous dans des immeubles #discoverhongkong
D’ailleurs parlons Feng-Shui. Saviez-vous que Hong Kong est une ville construite sur ses principes ?

J’avais déjà entendu parler de cela en allant à Repulse bay lors de mon premier séjour. Là-bas, de l’autre côté de l’île de Hong Kong, se trouve un immeuble délibérément troué afin de laisser passer le dragon des collines pour qu’il aille se désaltérer dans la mer. Bon vous ne verrez pas le dragon mais ainsi les énergies circulent ! En ouvrant les yeux, vous en verrez certainement d’autres partout ailleurs dans les territoires comme ce bâtiment photographié près de l’avenue des stars à Tsim Sha Tsui.

Certaines entreprises locales appliquent aussi les principes feng-shui pour s’assurer de leur prospérité. Par exemple, la tour de la banque de Chine, celle avec des triangles sur ses murs et une flèche se dirigeant vers le ciel, ne respecte absolument pas les principes du feng-Shui. Aussi sa concurrente HSBC a dû installer deux canons lui faisant face sur le toit de sa tour afin d’écarter les mauvaises ondes. En vous baladant autour, vous verrez très bien ces canons.

Est-ce pour cela que l’on se sent si bien à Hong Kong ? Pour m’être un peu intéressée à l’environnement feng-shui il y a quelques années, j’ai tendance à croire que oui 😉

Retour en haut

Se balader à Wan Chai

C’est très dépaysant Wan Chai. Le quartier est grouillant de jour et animé de nuit, on ne s’y ennuie pas. Ici aussi il y a des temples, des marchés, des centres commerciaux… Il y a surtout cette sublime maison bleue et sa voisine la maison jaune, deux bâtiments historiques de Hong Kong.

On ne peut pas passer à côté de la maison bleue à Wan Chai. Joliment rénovée, elle se remarque #hongkong #discoverhongkong

Victoria park est aussi un site où se ressourcer. Un peu de vert au milieu de ces bâtiments vertigineux, ça ne fait pas de mal ! Il parait que le week-end les jeunes mariés font la queue pour se faire prendre en photo dans ce parc.

En nous baladant dans Wan Chai, Caro m’a fait remarquer ces enseignes lumineuses vertes ou rouges en forme de chauve-souris que l’on voit pas mal à travers la ville (il y en a une dans les photos de Sham Shui Po). On joue beaucoup aux jeux à Hong Kong (courses hippiques, casinos…), du coup il y a de nombreux monts-de-piétés qui permettent aux malchanceux de laisser en gage des objets de valeur contre de l’argent. Ces enseignes sont le signe qu’il y un prêteur sur gage à cet endroit-là. Vous ne verrez rien, des doubles portes sont installées pour cacher du regard de la rue les gens qui y rentrent, les personnes qui les tiennent et les transactions qui s’y font.

Si vous voulez voir des enseignes lumineuses de nuit, Wan Chai est un quartier où se balader à l’heure où la ville s’illumine.

Enseignes lumineuses à Hong Kong #discoverhongkong
Enseignes lumineuses à Hong Kong #discoverhongkong

Enfin à Wan Chai, nous sommes allées à la recherche des nouvelles fresques de street art puisque le quartier était le terrain de jeu du festival HK Walls en 2019.

Street art dans le quartier de Wan Chi à Hong Kong

Retour en haut

Découvrir le street art à Hong Kong

Ce n’est pas une légende, il y a du street art à Hong Kong. Beaucoup de street art même. Merci au festival HK walls qui, chaque année en mars, choisit un quartier pour l’embellir de nouvelles oeuvres d’artistes locaux.

Street art a Hong Kong

Attention, ne vous attendez pas à trouver de l’art engagé ou à chercher un message dans les fresques, comme par exemple à Melbourne, ce n’est pas le style du pays. Par contre pensez plutôt trouver des oeuvres assez graphiques, très colorées, des portraits en rapports avec les boutiques autour, etc…

Cette année, le quartier de Wan Chai était celui choisi par HK walls. Avec Carolyn, nous avons donc suivi la carte trouvée sur leur site web pour aller à la chasse aux oeuvres. Vous y trouverez la carte de 2016 à Sham Shui Po, celle de 2017 à Wong Chuk Hang, 2018 à Central et 2019 à Wan Chai.

Si le street art à Hong Kong vous intéresse, n’hésitez pas à suivre ces cartes, elles vous mèneront dans des rues ou des quartiers où vous n’auriez peut-être pas osé mettre les pieds.

Vous ne craignez rien, la ville est très sécure !

Retour en haut

La gastronomie, un incontournable de Hong Kong

A Hong Kong on sait mettre les papilles des visiteurs en exergue et s’il y a une chose sur laquelle il faut se faire plaisir, c’est bien la gastronomie ! Attention, pas besoin de dépenser des dizaines d’euros pour trouver un très bon restaurant.

Commencez par aller manger des Dim Sum chez Tim Ho Wan, le restaurant de rue étoilé Michelin de Hong Kong. Celui de Sham Shui Po est l’adresse historique (9-11 Fuk Wing St). Allez-y tôt parce que c’est tellement bon qu’il y a la queue, ou alors vers 15h quand le flux s’est régulé. N’oubliez pas de tester le bun signature, un brioché au pork sauce barbecue, c’est un pur délice !

Où manger pas cher à Hong Kong ? Tim Ho Wan est un restaurant de rue étoilé Michelin et on y mange pour vraiment pas cher #discoverhongkong #hongkong

Le Dim Sum, c’est un peu le truc à côté duquel il ne faut pas passer à Hong Kong. Vous trouverez d’autres adresses dans Hong Kong l’Essentiel 😉

Dans le genre cuisine de rue, Mak’s noodle (77 wellington street – Central) est aussi un endroit où vous pourrez vous arrêter pour manger pas cher à Hong Kong. Le flux est rapide. Les clients aux origines diverses viennent, s’installent, mangent et repartent tandis que les trois cuisiniers en vitrine font tout pour les régaler. Tester la soupe signature Wontons avec des pâtes et des dumplings… Miam !

Où manger pas cher à Hong Kong ? Mak's noodle est un restaurant de rue où on mange principalement des soupes de nouilles, délicieuses ! #discoverhongkong #hongkong

Vous aimez le Street Art ? Alors faites-vous plaisir au restaurant musée le Bibo (163 Hollywood road, Sheung Wan). Ici de nombreux artistes de rue sont venus décorer les murs. Parmi eux Banksy, Vihls, Mr Chat… Je ne sais pas combien valent les murs de ce restaurant mais quelques millions d’euros certainement. Il est Relais & Chateaux, de style fine dining français et ce n’est pas donné d’y diner (compter autour de 80€ pour le diner gastronomique). Si vous n’avez pas les moyens, faites-vous plaisir en allant seulement y boire un verre.

Où diner à Hong Kong ? Le Bibo est un restaurant gastronomique français à la décoration urbaine. c'est délicieux et ça mérite le détour #discoverHongKong #hongkong

Le Mott 32 est un restaurant gastronomique de cuisine chinoise. Il est situé dans les coffres d’une ancienne banque. Le cadre est magnifique avec sa cuisine ouverte sur la salle principale. Chaque autre salle a son propre caractère. Celle des pinceaux mérite un détour. La cuisine est fine et pleine de saveurs. C’est un restaurant cher où aller pour se faire vraiment plaisir !

Il y a aussi le Djapa (Shops G18-20, G/F, Lee Tung Avenue, 200 Queen’s Rd E, Wan Chai), un bar restaurant fusion de cuisine japonaise et brésilienne et le délicieux Samsen (68 Stone Nullah Ln, Wan Chai), un petit resto de street food thaï. Ils sont tous deux situés à Wan Chai.

L’offre gastronomique est très variée et sans fin à Hong Kong. Commencez par déterminer vos moyens, le style de cuisine que vous souhaitez et vous trouverez forcément de quoi satisfaire vos papilles.

Retour en haut

Rooftops & bars à cocktail ? le choix est large à Hong Kong

Envie d’un rooftop bar ou simplement envie de boire un cocktail ? Comme toute grande ville asiatique qui se respecte, Hong Kong a une offre assez large.

Au Wooloomooloo (256 Hennessy Road entrance on 213, Johnston Rd, Wan Chai), vous prendrez de la hauteur et verrez la ville s’illuminer depuis le coeur des tours. Venez vers 20h pour en profiter avant que les lumières des bureaux ne s’éteignent (vers 23h).

Où boire un verre à Hong Kong ? La terrasse du Wooloomooloo à Wan Chai offre une vue panoramique sur la skyline #discoverhongkong #hongkong
Quel rooftop à Hong Kong ? La terrasse du wooloomooloo offre une vue panoramique sur la Skyline

Le Ping Pong Ginoteria (129 Second St, L/G Nam Cheong House, Sai Yin Pun) est un bar secret situé dans une ancienne boutique de matériel à Ping Pong. Vous peinerez peut-être à le trouver mais c’est le concept. Ici on teste leur spécialité : le gin tonic ! Attention ils sont créatifs quand même, ce ne sont pas juste des Gin To’ ! Dans une ambiance feutrée et industrielle, c’est un chouette endroit à découvrir entre amis, si vous aimez le gin 😉

Ping Pong Ginoteria, le bar secret de Hong Kong. Sur la carte une grande variété de Gin tonics #discoverHongKong #hongkong

Vous ne trouverez certainement pas comment ouvrir la porte de Mrs Pound (6 Pound Lane, Sheung Wan). Dans ce bar speakeasy à la façade d’une boutique de clés, il faut trouver le bouton pour entrer. Une fois à l’intérieur, ambiance néons et années 50. Venez pour l’apéro et testez leurs cocktails aux noms originaux !

Mrs Pound, le bar secret où boire un cocktail à Hong Kong #discoverhongkong #hongkong
Où boire un verre à Hong Kong ? Mrs Pound pour se cocktails aux noms exotiques #discoverhongkong #hongkong

Retour en haut

Prendre le Ding Ding

Le ding ding, c’est ce tram old fashion qui circule d’est en ouest sur l’île de Hong Kong. Carolyn m’a dit « il est drôle ce tram, on peut marcher à côté, on va aussi vite que lui« . C’est pas faux, n’empêche qu’une visite de Hong Kong ne serait complète sans l’avoir pris au moins une fois.

prendre le ding ding à Hong Kong, un autre incontournable

Traverser la ville de manière lente, c’est aussi un moyen de la découvrir au calme, sous un autre regard et éventuellement s’imaginer au début du 20ème siècle quand il a été mis en service !

Retour en haut

Faire du shopping à Hong Kong

Des petits marchés grouillants de Kowloon au grands centres commerciaux que vous trouverez absolument partout en vous promenant dans les différents quartiers de la ville, vous dépenserez certainement un peu d’argent à Hong Kong.

Si vous souhaitez découvrir quelque chose de différent, je vous conseille d’aller au PMQ dans Old town central. Ce lieu, anciens logements de fonction des policiers mariés, accueille sur plusieurs étages artistes, designers locaux, cafés, ateliers de cuisine, etc… C’est très créatif et beaucoup plus local que tous les centres commerciaux de la ville.

PMQ, un centre d'art qui regroupe de nombreux créateurs hongkongais ! #discoverhongkong
Café au PMQ à Hong Kong

D’une manière générale, promenez-vous dans Old Town central et vous trouverez tout un tas de petites boutiques où vous aurez envie de rentrer comme celle-ci aux chats un petit peu énervés. A Poho, vous trouverez Craftissimo, une boutique de bières artisanales (22-24A Tai Ping Shan St), des petites boutiques vintage, comme In between (6B Tai Ping Shan Street), des petits cafés, etc…

Promenez-vous et osez entrer, c’est mieux quand les grands centres commerciaux.

Boutique de chats un peu énervés dans Old town central à Hong KOng

 

Retour en haut

Il y a bien d’autres expériences à vivre, d’autres territoires ou d’autres îles à explorer à Hong Kong. Cet article n’est que le reflet de mes 5 jours sur place. Le pays est très étendu et offre de nombreuses autres opportunités de découvertes. J’ai la chance d’avoir une amie sur place alors j’y retournerai et viendrai vous conter ici mon amour pour cette ville, ses saveurs, ses odeurs et ses contrastes qui, comme beaucoup d’autres en Asie, savent m’envoûter !

Découvrir Hong Kong en 5 jours : le guide pratique

Comment aller à Hong Kong, comment se déplacer, où se loger… Vous trouverez tous mes conseils pratiques ci-dessous.

Carte Octopus Hong Kong, la carte à acheter dès l'arrivée à Hong Kong #hongKong

Trouver un vol pour Hong Kong

Cathay Pacific vole quotidiennement entre Paris et Hong Kong #hongkong
Pour ce séjour à Hong Kong, j’ai volé sur la compagnie locale Cathay Pacific. Lors de ce voyage de presse, nous avons été privilégiés puisque nous avons d’abord eu l’honneur d’être invités au salon grands voyageurs de Roissy de la compagnie, et de manger une petite soupe de nouilles, histoire de se mettre dans le bain avant de décoller. Ce salon a une vue plongeante sur les pistes. Le va-et-vient des avions est un spectacle dont je ne me lasse jamais et qui m’a bien occupée entre l’arrivée de mon train à la gare de Roissy et l’embarquement.

A l’entrée dans l’avion, nous avons eu la bonne surprise d’apprendre que nous étions surclassés ! ça m’arrive rarement mais quand c’est le cas j’en profite. Bien allongée dans mon fauteuil, je n’ai pas vraiment dormi (vol de jour oblige) mais j’ai bien profité du service vidéo sur grand écran.

Pour ceux qui voyagent depuis la province comme moi, qui pars de Nantes, sachez que la compagnie

Cathay Pacific offre le service TGV Air à partir de 10 gares françaises (Bordeaux St Jean, Lille-Europe, Lyon Part-Dieu, Montpellier St Roch, Marseille St Charles, Nantes, St Pierre des Corps, Le Mans, Poitiers, Valence). Cela veut dire que vous n’avez qu’un seul billet de votre ville de départ jusqu’à Hong Kong. Si pour X raisons votre TGV ou votre avion est en retard, les compagnies s’engagent à vous reclasser gratuitement sur le 1er vol ou le 1er train pour votre destination finale. C’est un énorme avantage que vous n’aurez pas si vous réservez vos billets de train et d’avion séparément ! Pprivilégier le train pour aller à Paris, c’est aussi bien pour votre empreinte carbone 😉

Cathay Pacific assure 10 à 14 vols directs par semaine entre Paris-CDG et Hong Kong (selon les saisons). Vous pourrez trouver des billets à partir de 725€ TTC en classe économie.

Le visa pour Hong Kong

Les ressortissants français bénéficient de 90 jours d’exemption de visa. Il suffit donc d’avoir un passeport en règle et valide au moins 3 mois (6 mois c’est mieux) à partir de la date d’arrivée pour entrer sur le territoire.

Si vous souhaitez continuer votre voyage vers la Chine, vous devrez être en possession d’un visa que vous devrez avoir fait au préalable en France. Vous pouvez retrouver toutes les informations sur le Visa pour la Chine sur France Diplomatie et faciliter vos démarches avec Actions Visa.

Carte Octopus : la carte à se procurer dès votre arrivée à Hong Kong

La carte Octopus est l’objet qui vous facilitera la vie à Hong Kong (et vous fera économiser quelques dollars sur vos trajets). Avec elle, vous pourrez payer le Airport Express, le bus, le métro, le tram et acheter tout ce que vous voulez dans les magasins de proximité (comme le 7/eleven).

Elle s’achète au guichet du MTR dès l’aéroport. Vous devrez verser 50$HK de caution et la charger d’un minimum de 150$HK. Vous pourrez récupérer la caution en la rendant à votre départ. C’est le même système que la carte Oyster à Londres.

Rester connecté avec la Tourist sim card

Si vous souhaitez rester connecté durant votre séjour à Hong Kong, la tourist Sim Card répondra certainement à ce que vous cherchez. Il y a deux options :

  • L’option 5 jours – 3 Gb de données – Prix : 88$HK (10 euros)
  • L’option 8 jours – 8 Gb de données – Prix : 118 $HK (13 euros)

Vous pourrez la trouver à l’arrivée à l’aéroport, dans les 7-Eleven ou à la boutique Discover Hong Kong à la sortie du ferry à Kowloon.

Cette carte est très facile d’utilisation : il suffit d’insérer la carte sim dans votre téléphone et hop vous êtes connecté.

Se déplacer à Hong Kong

Hong Kong est une ville où il est relativement facile de se déplacer. Pour connaitre les horaires des bus et du métro, je vous conseille de télécharger l’application MTR. Google marche aussi.

Le taxi n’est vraiment pas cher à Hong Kong donc à plusieurs et selon où vous allez, ça vaut plus le coup de prendre le taxi plutôt que le métro ou le bus. Vers 17h, cela peut être difficile d’en trouver un, car c’est l’heure de la relève mais sinon c’est bien pratique. Veillez à avoir la carte de votre hôtel ou le nom de votre destination en cantonnais pour le chauffeur.

Comment se déplacer à Hong Kong ? Métro, bus, tram, le choix est large et sachez que le taxi n'est pas cher du tout !!!

 Comment rejoindre le centre ville de Hong Kong depuis l’aéroport ?

Airport express, la solution la plus simple

La solution la plus simple, mais pas la plus économique, est de prendre le Airport express. En 24 minutes vous êtes assuré d’être à destination. Un départ est assuré toutes les 10 à 12 minutes selon les heures, ils sont donc très réguliers.

Le truc que je trouve génial est que l’on peut enregistrer son bagage en ville dès le check out de l’hôtel (le matin même si le vol est le soir), obtenir son boarding pass depuis la gare de Central (ou celle de Kowloon) et ne plus avoir à faire la queue à l’aéroport. Il permet de voyager léger et de passer directement la sécurité une fois arrivé à l’aéroport international. C’est un gain de temps incroyable. On rêve d’une solution identique à Paris non ?

Coût (en juin 2019) : 110 $HK avec la carte Octopus (115$HK autrement) pour un aller simple.

Le bus, la solution la plus économique mais la plus lente

Pour consulter les horaires des bus depuis et pour l’aéroport, encore une fois je vous conseille de télécharger sur votre téléphone l’application MTR.

Ce n’est pas la solution que j’ai choisie pour aller à l’aéroport, je lui ai préféré l’Airport Express.

Le taxi, la solution la plus chère

Il n’y a pas de tarif fixe pour rejoindre le centre ville depuis l’aéroport et il faut compter environ 400$HK. Franchement mieux vaut prendre le Airport Express et ensuite prendre le taxi en ville depuis la station Kowloon ou Central selon où vous allez. Ce sera plus économique si vous êtes seule.

A plusieurs ou en famille, ça peut se discuter.

Où dormir à Hong Kong ?

Les options sur multiples pour se loger à Hong Kong. L’hôtel est la solution la plus onéreuse, Airbnb peut être la plus économique. Il existe aussi des auberges de jeunesse pour ceux qui n’ont pas peur des dortoirs.

Pour une première visite, je conseille de trouver un hôtel dans le quartier central. J’ai dormi au Lan Kwai Fong Hotel, une propriété très bien situé dans le bas de Old town, à moins de 10-15 minutes de tout ce qui est sympa dans cette vieille ville. Le métro et le ferry ne sont pas très loin non plus.

Où dormir à Hong Kong ? Lan Kwai fong hotel, un bon plan #discoverhongkong

Vue depuis Lan Kwai Fong hotel à Hong Kong
Vue de la chambre Lan Kwai fong hotel à Hong Kong

L’hôtel est bien, propre et avec un petit déjeuner continental parfait pour démarrer la journée. J’étais logée au 24ème étage avec vue sur la baie, mais cachée par des immeubles. Comme j’ai passé la majeure partie de mon temps dehors, ce n’était pas très grave. Même si la chambre et la salle de bain sont petites, c’était bien suffisant pour moi toute seule et franchement si je devais retourner à Hong Kong et loger à l’hôtel, je retournerai là-bas les yeux fermés, notamment pour sa situation idéale.

Quelle est la meilleure saison pour visiter Hong Kong ?

Le printemps (mars à mai) et l’automne (octobre à novembre) sont les deux meilleures saisons pour voyager à Hong Kong. La saison idéale, si vous voulez randonner, reste quand même l’automne (octobre-novembre).

En hiver il fait frais et plus sec (12° à 20°) et en été il fait chaud et humide. Cette dernière n’est pas forcément la saison la plus agréable pour marcher et découvrir Hong Kong mais ça se fait.

Attention aux périodes de cyclones. Septembre n’est pas forcément la meilleure période pour y aller.

Que mettre dans sa valise pour voyager à Hong Kong ?

Comme dans de nombreuses villes d’Asie, il faut prévoir à la fois des vêtements légers et décontractés et une tenue un peu plus habillée si vous souhaitez faire des bars, des rooftops ou des restaurants gastronomiques. Voilà quelques petits trucs en plus :

  • un parapluie pour la saison humide (mais vous en trouverez partout là-bas aussi)
  • un pull pour les diners et apéritifs dans les lieux climatisés
  • un maillot de bain pour la plage et le paddle
  • de la crème solaire, un chapeau et de bonnes chaussures
  • une gourde filtrante et de bonnes baskets si vous souhaitez randonner
  • un adapteur pour charger téléphone et appareil photo

Pour vous aider dans la préparation de vos voyages et ne rien oublier dans vos valises, je vous invite à relire mes articles conseils aux voyageurs et accessoires utiles en voyage.

Quel budget prévoir pour un séjour à Hong Kong ?

Le budget est toujours une question très personnelle. Tout dépend du logement, des restaurants que l’on souhaite faire et des activités.

  • Le logement, le poste le plus cher

Il y en a pour tous les goûts à Hong Kong. Le poste le plus cher est certainement l’hôtel pour lequel il faut compter une centaine d’euros par nuit si vous voulez dormir dans le quartier central. Vous pourrez trouver moins cher en dormant dans des quartiers plus excentrés ou dans des auberges de jeunesse (en dortoir ou chambre privative).

Airbnb parait être aussi une solution plus économique. Si vous n’êtes pas inscrit sur la plateforme, je vous offre 25 euros de crédit de parrainage en cliquant ici.

  • La nourriture : il y en a pour tous les goût à tous les prix

Le deuxième poste qui coûte habituellement le plus cher en voyage, c’est la nourriture. A Hong Kong vous serez bien servi car il y en a pour tous les goûts. Vous pourrez manger de la street food pour 5-10€, dans un restaurant pour 15€-20€, ou faire du gastronomique pour 80/100€ par personne.

N’ayez crainte, vous ne mourrez pas de faim à Hong Kong, je vous encourage même à tester le plus de saveurs possibles, même dans la rue. C’est la ville pour ça !

  • Le transport : le poste le plus accessible

Les transports ne sont pas onéreux à Hong Kong donc vous pourrez vous déplacer à travers tous les territoires assez facilement et de manière assez économique.

Vous pouvez consulter les tarifs sur le site de MTR mais ils varient, avec la carte Octopus, de 5 à 52$HK selon la zone où vous voyagez.

  • Les loisirs :

Se balader dans Old Town, monter au Victoria peak, randonner, visiter les jardins, tout cela est gratuit à Hong Kong et ne vous coûtera que le prix du transport pour y aller.

Les tours avec Walk in HK varient de 400 $HK à 700 $HK (45€ à 80€) par personne.

Comme pour la nourriture, c’est à vous de moduler selon votre budget mais les options gratuites sont nombreuses et vous ne vous ennuierez pas si vous n’avez pas trop les moyens.

Hong Kong l’essentiel, le guide à glisser dans son sac

Le guide Hong Kong l'essentiel et son auteure Marie Pottiez

J’aime bien ces petits guides L’Essentiel des Editions Nomades, ils se glissent dans sa poche ou dans son sac et regorgent de bons plans, de bonnes adresses et de petites rencontres. Et toujours écrit par des personnes vivant sur place. En grande fan d’Asie, je vous avais déjà parlé de celui de Bangkok que j’avais adoré.

Hong Kong l’essentiel, écrit par Marie Pottiez, est un très bon cru aussi. On y retrouve la grande variété de Hong Kong à travers ses pages et plus d’une idée de sortie, de restaurant ou d’activité. Toutes les adresses citées plus haut sont bien sûr dans ce guide et bien plus encore ! On sent que Marie a mis toute sa personnalité et son amour pour sa ville d’adoption et essayé de dénicher des petites choses hors du commun.

Merci Marie de m’avoir fait découvrir ta ville, tes coups de coeur, tes quartiers favoris, ta randonnée préférée, ta plage et partagé toutes ces petites choses qui font que Hong Kong est une ville où l’on a envie de retourner encore et encore. Bien sûr j’y reviendrai et ne manquerai pas d’emporter ton joli petit guide afin d’aller plus loin dans la découverte de tes bonnes adresses. Nous avons l’amour pour l’Asie en commun, j’ai plus que confiance 🙂

Et vous cher.e.s lectrices et lecteurs, sachez que Marie a un blog Milesofhappiness très fourni sur l’Asie, n’hésitez pas à aller y faire un tour ! Elle vit maintenant au Vietnam et commence à y partager ses belles découvertes !

Retour en haut

Pour plus une question ou autre demande pour l’organisation d’un prochain voyage, vous pouvez joindre l’Office de tourisme de Hong Kong en France au 01 42 65 66 64.

Si vous avez d’autres bons plans à partager sur Hong Kong ou avez d’autres questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaire.

Visiter Hong Kong en 5 jours : que faire ? que voir ? Où dormir ? Où manger ? Guide pratique pour préparer votre séjour #hongkong #discoverhongkong

J’ai été invitée à voyager 5 jours à Hong Kong par Discover Hong Kong 

\
More from Adeline

De Paris à Bangkok, 5 mois en chiffres et en images

[caption id="attachment_937" align="alignleft" width="210" caption="© R. Rouet"][/caption] Me voilà presque à mi-parcours....
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *