Traversée de la Manche en bateau pour les Cornouailles

Quelques semaines avant de lui annoncer que nous allions partir en Cornouailles, Aubane ma nièce de 10 ans, me confiait « je partirais bien en voyage avec toi un jour » et moi de lui répondre « ah oui moi aussi et où est-ce que tu voudrais qu’on aille ? » Sans réfléchir elle me répondais « on irait soit au Canada soit aux Philippines ». Bon choix ma chérie, je ne peux que valider, mais pour un premier voyage on va viser un peu moins loin. Pendant les vacances de Pâques elle et moi sommes donc parties en voiture de Nantes direction Roscoff pour prendre l’Armorique, le bateau de la compagnie Brittany Ferries sur lequel nous allions traverser la Manche – Direction Plymouth puis les Cornouailles.

A nous un petit roadtrip de 5 jours en Angleterre.

Au revoir Roscoff

Au retour de nos vacances au Cap Ferret, je recevais par email de la part de Brittany Ferries un roadbook détaillant le parcours de notre voyage en Cornouailles avec des suggestions de villes, de lieux à visiter, des bonnes adresses ainsi que tous les bons de réservation de nos hôtels et de nos cabines sur les bateaux. C’est à partir de ce moment qu’Aubane et moi avons commencé à nous projeter dans ce premier voyage entre tante et nièce, marraine et filleule.

Embarquement sur l’Armorique

Bye Bye Roscoff

Après 4 heures de route à travers la Bretagne depuis Nantes, nous arrivons à Roscoff 1h30 environ avant l’heure de départ de notre bateau pour Plymouth. Nous passons à l’enregistrement où on nous donne un badge à accrocher sur le rétroviseur de la voiture puis nos deux clés pour rentrer dans notre cabine. Aubane était très fière d’avoir la sienne à son nom. Ensuite nous sommes orientées vers la douane pour un contrôle d’identité avant la sortie du territoire puis enfin un couloir d’attente avant l’embarquement sur le bateau. Tout est allé assez vite puisque 3/4 d’heure après notre arrivée environ, nous entrions dans notre cabine 4 couchettes avec hublot dans laquelle nous laissions nos affaires avant d’aller explorer le bateau.

Quitter Roscoff sur la passerelle

Après un petit tour du bateau rapide, le temps de voir que nous étions passées à l’heure anglaise, qu’il y avait une boutique, un restaurant, un cinéma et des spectacles pour les enfants tout au long de la traversée, que nous étions attendues sur la passerelle par le Commandant Bienvenue. Et oui, nous avons eu le privilège de faire le départ de Roscoff depuis la cabine de pilotage. Celle-ci fait plus que la largeur du bateau et il y règne un calme olympien. Il y a de la concentration dans l’air, on y entend les mouches voler. Aubane elle fait des photos « artistiques » m’a t-elle dit.

La passerelle et le commandant Bienvenue

Le temps était gris et l’eau super turquoise, on était vraiment au meilleur endroit pour quitter un port. A l’avant du bateau, un drapeau breton qui a beaucoup plu à Aubane qui la moitié de ses racines dans cette belle région de France.

Là-bas au loin l'Angleterre
Brittany Ferries, compagnie bretonne

Une fois le bateau parti du port de Roscoff et en route pour l’Angleterre, le Commandant Bienvenue nous a passé en revue tous les outils de navigation du bateau et de contrôle interne du bateau. Fascinant de voir qu’ils ne sont que 4 sur la passerelle pour piloter ce mastodonte.

Nous laissons le Commandant et redescendons profiter du bateau.

S’occuper 5 heures à bord, profiter de la lenteur du voyage

A peine redescendues et alors qu’Aubane voulait aller voir Kung Fu Panda 3, nous nous rendons compte que le cinéma est en anglais non sous-titré. C’est une petite déception pour Aubane mais j’avais quelques films sur mon ordinateur alors nous nous sommes réfugiées dans notre cabine pour une projection Deluxe. Pendant ce temps-là j’ai bouquiné. Entre 2 films, nous sommes allées voir l’un des spectacles pour enfants mais encore en anglais, Aubane a décroché. Les petits anglais qui étaient là, étaient fascinés et participaient à fond aux démonstrations du magicien.

Pont n°8

Cinéma dans la cabine
Motarde d'une minute

Spectacle pour enfants

Entre deux films, nous avons fait une pause à l’espace jeux vidéo ou elle a fait une course de voitures pendant que je profitais un peu du wifi puis nous sommes retournées à la cabine pour lire et nous offrir une deuxième projection Deluxe. Une grosse heure avant l’arrivée, j’ai commencé à entendre « moi ce que je veux maintenant c’est voir l’Angleterre ». Direction le pont supérieur pour veiller…

S’éclater sur la piste d’atterrissage d’hélicoptère

Là-haut les couleurs sont magiques. Le ciel nous gratifie d’une arrivée quelque peu dramatique dans laquelle vient se poser poétiquement un arc-en-ciel. Magnifique.

Dans le vent de l'Armorique

Aubane elle a découvert qu’elle pouvait se défouler sur la piste d’atterrissage de l’hélico. Je vous avoue que moi ça me faisait un peu peur qu’elle recommence encore et encore son exercice sur ce H avec le vent qu’il y avait, le pont humide et l’eau à quelques mètres mais la demoiselle, grande sportive, maîtrise plutôt bien son corps et l’équilibre.

Petite vidéo de la demoiselle en action :

Terre, terre, l’Angleterre est en vue

Terre, la terre est en vue et le temps un peu mitigé. L’arrivée à Plymouth est bien plus jolie que le départ ne l’était de Roscoff. On aperçoit les premières falaises des Cornouailles et du Devon. ça a l’air trop beau ! A bord, les uns retrouvent leur réseau téléphonique et viennent passer leurs coups de fils sur les ponts, d’autres profitent de la vue. Comme nous.

On arrive !!!!

En attendant d'accoster
Au large de Plymouth

Terre, terre, c'est l'Angleterre !

Environ une demie heure avant l’arrivée, nous redescendons dans la cabine pour la libérer et récupérer nos affaires. Par le hublot, nous voyons le bateau Pilot dont j’avais découvert l’existence lors de ma croisière dans la caraïbes. Le pilote monte à bord pour l’entrée de ce gros bateau au port.

Le bateau pilot à l'arrivée à Plymouth

Débarquement

Peu de temps avant de débarquer, nous sommes autorisés à descendre dans la cale pour récupérer notre voiture. Nous sommes prévenues que nous passerons aussi la douane et que le temps d’attente peut être long. La sortie du bateau comme l’entrée est très organisée puisqu’ils doivent faire attention à déséquilibrer le bateau lors du débarquement. Nous avons de la chance, nous sortons assez vite mais l’attente est un peu longue avant la vérification de nos identités. Ce soir-là nous dormions à l’hôtel à Plymouth, la fin de notre première journée approchait.

Alors que nous attendions, Aubane me dit : « Tu penses bien à rouler à gauche hein ? Bon si jamais on a un accident tu pourras toujours dire Me french no comprendre english, je savais pas »… Trop mignonne. Pour aller à l’hôtel situé non loin du port, je devrais gérer. Ceci étant, c’est la première fois que je vais conduire à gauche avec un volant à gauche. On verra bien.

Débarquement à Plymouth

Traversée de la Manche en bateau pour les Cornouailles

C’était la première fois que j’allais en Angleterre en combinant bateau + voiture. J’ai bien aimé l’expérience pour la liberté et le voyage lent qui s’offre à nous. C’est hyper confortable d’embarquer les valises dans la voiture, de laisser tout ça dans la cale le temps de la traversée et continuer sa route à l’arrivée. Pour Aubane aussi c’était parfait même si la fin lui a parue longue mais c’est pour tous les enfants pareil non ? Pour elle qui aime bouger et ne tient pas en place, le bateau est une alternative géniale surtout pour aller dans le sud de l’Angleterre venant l’ouest de la France.

J’ai bien aimé le fait d’avoir une cabine, même de jour, où nous avons pu nous réfugier pour être plus tranquilles et nous reposer (j’aurais pu faire la sieste, le bateau me berçait). Cela nous a aussi permis de laisser nos affaires quand nous avons visité le bateau ou eu envie de prendre l’air.

Niveau météo, c’était idéal, du coup le bateau a un peu tangué. Aubane n’a pas tout été sensible à cela, elle se sentait comme sur la terre ferme. Moi un peu plus mais rien d’alarmant.

L’Armorique est quand même un bateau d’une autre gamme qu’un simple ferry. Il y a deux ponts bien aménagés avec bars, restaurant, boutique, espaces détentes intérieurs confortables et extérieurs et wifi sur ces deux étages. Le seul point sur lequel nous avons été déçues, surtout Aubane, c’est le cinéma en anglais. Elle se réjouissait d’aller au cinéma sur un bateau mais 80% de la clientèle étant anglaise, tous les filsm étaient dans le langue de Shakespeare (les films auraient cependant pu être sous-titrés). Tout le reste est totalement bilingue sur le bateau.

Leçon pour un voyage de jour avec des enfants : ne pas oublier d’embarquer à bord

  • Un ou deux films sur tablette ou ordinateur
  • Des jeux de société à faire dans les espaces détentes
  • Des livres

Ce trajet en bateau était inclus dans le tour des Cornouailles que propose Brittany Ferries. Les prix varient en fonction du choix d’un package ou d’un service à la carte, des dates de votre voyage, du type de cabine réservée (ou pas on peut faire la traversée sans cabine), du véhicule, du type d’hôtels ou B&B réservés… N’hésitez pas à aller sur leur site: toutes les infos ici.

La suite de notre circuit de 4 jours en Cornouailles à suivre très vite.

Pour me suivre dans mes prochaines aventures, n’hésitez pas à vous abonner à mes comptes Facebook, Instagram, Pinterest et twitter.

Partager sur Pinterest :

Pour les vacances de Pâques, elle et moi sommes parties 5 jours en Cornouailles en circuit bateau + voiture ! Tout sur la traversée de la Manche sur l'Armorique, l'un des bateaux de la flotte Brittany Ferries

Ce voyage est le fruit d’une collaboration avec Brittany Ferries. Tous les choix éditoriaux des billets produits suite à ce voyage me reviennent.

Tags from the story
,
More from Adeline

Mon rêve d’Asie, mon rêve en couleurs

Octobre. L'été indien est arrivé sans prévenir pour le bonheur de tous. Et...
Lire la suite

1 commentaire

  • En juillet, c’est le P&O Ferry de Zeebrugge à Hull que je prends. 13h de bateau pour rejoindre le Nord de l’Angleterre. Je suis vraiment impatiente. Comme toi, ce voyage lent m’attire (même si je suis un peu inquiète du mal de mer 😛 ) et je souhaitais vraiment faire cette traversée en bateau. Qui sait, c’est peut-être une étape vers un prochain voyage en cargo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *