Accueil > Visiter Bordeaux et ses environs en 3 jours

Visiter Bordeaux et ses environs en 3 jours

par Adeline
Publié Mis à jour le

Ville épicurienne connue pour être la capitale mondiale du vin, Bordeaux se visite et se déguste tel un grand cru millésimé. D’un côté comme de l’autre de la Garonne, la ville nous charme par son histoire, son patrimoine et son architecture. Epicurienne, elle compte aussi d’innombrables adresses gourmandes. Sur l’invitation de la Cité du vin, j’ai découvert Bordeaux en 2 jours sous un soleil printanier radieux, bien que trop chaud pour la saison, et j’ai prolongé le séjour chez ma nièce pour aller me balader dans les alentours. Que faire à Bordeaux et ses environs en 3 jours ? Voici quelques idées.

Visiter le centre historique de Bordeaux

Une visite de Bordeaux commence par une déambulation dans son centre historique. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, on se laisse facilement charmer pas ses rues et ruelles, ses places animées, ses adresses gourmandes et tout son patrimoine médiéval.

C’est avec Chloé, guide conférencière et sommelière bordelaise pour Do Eat Better Experience Bordeaux, que j’ai visité la ville. Cette visite historique et gourmande m’a menée à la découverte de petites adresses et de nombreuses anecdotes.

Tout commence par la fameuse Place de la Comédie avec d’un côté l’Opéra National, de l’autre le Grand Hôtel, et au centre le tramway électrique, aux fils enterrés pour ne pas gâcher le décor. Au loin la place des Quinconces et le monument aux Bordelais.

Place de la Comédie en fin de journée

En descendant vers la Garonne, on découvre la place de la Bourse, un magnifique ensemble architectural datant du XVIIIème siècle, du temps où Bordeaux était, comme Nantes, l’un des plus grands ports commerciaux de France. A la création du miroir d’eau en 2006, la place se reflétant dans l’eau est devenue l’image emblématique de la ville. Malheureusement certains monuments sont en ce moment en travaux, on attendra donc pour partager la belle image iconique.

Cette place au style versaillais vaut sacrément le détour. Et puis en son coeur trône la fontaine des 3 Grâces, les 3 filles de Zeus nues, dessinée par Louis Visconti. Elle est vraiment sublime et vous ne pourrez pas passer à côté en vous promenant sur la Promenade Michel Corajoud qui s’étend du Pont de Pierre au Pont Chaban Delmas.

Fontaine des 3 grâces sur la place de la Bourse

Ce que j’ai aimé à Bordeaux, ce sont ses rues et ruelles qui débouchent sur des places animées de nombreuses terrasses. Il y a la place du Palais et la sublime Porte Cailhau construite au XVème siècle, la rue Saint-James débouchant sur la Grosse Cloche, une porte défensive construite au XIIIème siècle.

Place du palais et la porte Cailhau

A côté de la gothique cathédrale Saint-André, la magnifique tour Pey-Berland a la particularité d’être son clocher. Elle a été construite séparément de l’édifice au XVè siècle. De là-haut il parait que la vue est unique. Malheureusement je n’ai pas eu le temps d’y monter.

C’est en traversant la Garonne que vous aurez la meilleure vue sur le pont de pierre et la flèche Saint-Michel. Au bout du Pont de pierre, côté rive droite, vous verrez probablement le Lion de Veilhan. Un lion couleur bleu ciel installé place Stalingrad en 2005 dans le cadre d’une opération artistique le long du tramway. C’est comme l’emblème de la rive droite.

Le pont de Pierre et la flèche Saint-Michel

C’est aussi de là, au pied du Pont de pierre, que partent certaines croisières commentées sur la Garonne. ↗️ Réserver une croisière Burdigala. Si les croisières vous intéressent, côté rive gauche, les Yachts de Bordeaux proposent une croisière commentée, verre de vin et cannelé à ↗️ Réserver ici.

Le saviez-vous ? Quelques petites anecdotes sur Bordeaux

Bordeaux portait le doux nom de Burdigala à l’époque romaine

Il faut remonter à l’empire romain pour trouver les racines de Bordeaux. Fondée au 1er siècle avant JC, il ne reste plus grand chose de Burdigala dont le coeur se situait en plein quartier Saint-Pierre. Le Palais Gallien est l’un des rares vestiges de l’époque, il se trouve non loin du Jardin public.

Bordeaux végétalisé

En vous promenant dans Bordeaux, vous verrez probablement des rues assez végétalisées. Il s’agit d’un service offert par la mairie à tous les propriétaires désireux de mettre un peu de vert autour de leur entrée. Vous leur donnez votre adresse, et les agents se déplacent pour faire le trou et planter la plante qui résistera à l’exposition de la rue. Aux propriétaires ensuite de l’entretenir. C’est chouette, non ?

Général de Gaulle, de Bordeaux à Londres en juin 1940

Selon ma guide Chloé, une bonne partie des bordelais passent au devant l’hôtel du Quartier Général au 29 Rue Vital Carles sans savoir qu’un petit pan de l’histoire française s’est jouée à cette adresse. En effet, le Général de Gaulle se trouvait dans cet hôtel particulier de Bordeaux dans la nuit du 16 au 17 juin 1940 lorsqu’il apprit que l’heure de l’Armistice avait sonné.

Hotel particulier où le Général de Gaulle décida de partir pour Londres en juin 1940

C’est ici qu’il prit la décision de partir pour Londres afin de continuer la lutte avec les alliés, ville de laquelle, vous le savez tous, il lança son appel le 18 juin.

La rue Sainte Catherine, la plus longue rue commerçante d’Europe

Impossible de passer à côté de la rue Sainte-Catherine lors d’une balade dans le centre de Bordeaux. Je savais cette rue commerçante très longue, mais ne savait pas qu’elle était la plus longue rue commerçante d’Europe. Elle fait 1,2 kilomètres et s’étend de la place de la Comédie au marché des capucins. Si vous êtes adepte de shopping, vous savez où il faut aller ! Mais n’oubliez pas d’explorer les petites artères perpendiculaires, elles cachent de nombreuses petites adresses.

La cité du vin, pour tout savoir sur le vin dans le monde

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la cité du vin n’est pas un temple dédié aux vins de Bordeaux, mais bien une ode à tous les vins du monde, leur culture et leurs savoir-faire. Elle n’est pas réservé à un microcosme de passionnés ou d’initiés mais accessible à tous les publics. Novices, amateurs ou oenologues, tout le monde y trouve de quoi s’instruire sur la culture vin à travers le monde.

Vue sur l’architecture de la cité du vin depuis le jardin

J’aime le vin mais avoue ne pas y connaitre grand chose. J’ai trouvé la Cité du vin accessible, ludique et variée. Elle offre une expérience très complète pour partir à la découverte du vin. On y trouve, outre le parcours permanent, une cave, une bibliothèque, des restaurants et bien sûr des espaces de dégustation. Il faut compter au minimum une 1/2 journée pour en faire le tour, mais vous pouvez y passer bien plus de temps.

L’architecture de la cité du vin

La cité du vin a ouvert ses portes en 2016 dans le quartier de Bacalan sur les bords de la Garonne. Elle se distingue d’abord par son architecture aux lignes arrondies qui s’apparentent à une carafe, ou un verre de vin dans lequel on ferait tourner l’or rouge, blanc ou rosé. « Une rondeur sans couture, immatérielle et sensuelle » comme la qualifie le cabinet XTU Architects. À toute heure de la journée on ne se lasse pas de ses courbes. Au coucher du soleil, de jolies couleurs se révèlent depuis le pont Chaban Delmas. Le soleil s’engouffre alors dans ses reflets dorés alors que le ciel nous offre ses plus belles nuances de rose.

Cité du vin depuis le Pont Chaban-Delmas

Le parcours permanent : une invitation au voyage dans la culture du vin

Le parcours permanent est situé au 2ème étage de la cité du vin. Dans cet espace de 19000m2, 19 espaces thématiques sont consacrés à la culture vin. A l’aide d’un terminal et d’écouteurs fournis à l’entrée, vous naviguez dans les différents espaces. Tour à tour ludique, pédagogique, sensoriel ou onirique, c’est une exposition très interactive où le visiteur est acteur de sa visite. Il compose lui même son parcours en fonction de ses intérêts.

Pour aider ceux qui serait un peu perdu, la cité du vin a imaginé 4 parcours thématiques d’une heure à une heure 15 (les essentiels, Faire le vin, Plein les yeux, Juniors…) pour visiter le parcours permanent en fonction de ses envies. Ils servent surtout à nous guider à travers les différents univers.

Parmi mes espaces préférés se trouvent le buffet des 5 sens, un parcours olfactif qui vous emmène à la découverte des arômes et des couleurs du vin. On y trouve même le Petit Beurre nantais !

A l’entrée de l’exposition, le survol des vignobles vous en met plein la vue. A travers 3 écrans, on est embarqué dans un voyage époustouflant à travers les vignobles du monde. Pour faire plus ample connaissance avec les vignerons et leurs terres, une table tactile présente 30 vignerons de 10 régions du monde.

Dans cet univers numérique et ludique, chacun y trouveras sont compte de la création du vin à son économie, en passant pas son processus de fabrication ou l’histoire de son extension à travers la planète. Un stand est aussi dédié au vignoble de Bordeaux. Vous l’aurez compris, vous pouvez passer des heures dans ce parcours permanent. A vous de composer votre parcours idéal.

Découvrir le Belvédère, un verre de vin à la main

Dans le billet d’entrée est inclus la dégustation d’un verre de vin au Belvédère. Imaginez-vous à 35m au-dessus de Bordeaux un verre à la main. La sélection de vins change en fonction des arrivages et des choix des sommeliers. Vous aurez toujours des vins de la région et d’autres venus du monde, ainsi que du rouge, du blanc et du rosé. Il suffit de dire au serveur ce que l’on aime et hop à vous la dégustation avec vue sur Bordeaux !

N’oubliez pas de lever la tête pour admirer le plafond !

Et d’admirer la vue en essayant de repérer les lieux emblématiques de Bordeaux.

La cave de la cité du vin, un voyage à travers le monde

J’ai été très impressionnée par la cave située au rez-de-chaussée de la Cité du vin. Avec plus de 800 vins et un catalogue de 14000 bouteilles venus du monde entier en référence, c’est un autre voyage à travers les vignobles du monde qui vous attend.

Passionnés de vin, attention à votre porte-monnaie 🙂

Picasso, l’effervescence des formes, exposition temporaire jusqu’au 28 août 2022

Chaque année au printemps, la Cité du vin propose à ses visiteurs une exposition artistique temporaire autour d’une thématique liée au vin. Cette année Pablo Picasso est à l’honneur. A travers les 80 oeuvres venues du Musée National Picasso Paris et du Museu Picasso de Barcelone, Picasso l’effervescence des formes, explore la place du vin dans l’oeuvre du maitre, que ce soit ses peintures, mais aussi la céramique, les films et les dessins.

L’exposition se déroule jusqu’au 28 aout 2022.

Tout savoir avant de visiter la cité du vin

Adresse : 134 Quai de Bacalan, 33300 Bordeaux

Le billet d’entrée comprend le parcours permanent + verre de vin au Belvédère. Vous pouvez, avec coûts supplémentaires, participer à un atelier dégustation de vins dans l’une des 3 salles situées au 1er étage (à réserver à l’entrée), et aller voir l’exposition temporaire (en ce moment Picasso, l’effervescence des formes)

Elle offres 2 espaces de restauration pour les épicuriens : le ↗️ restaurant panoramique Le 7 est ouvert du petit-déjeuner au dîner. Situé au 7ème étage, il offre une vue imprenable sur la ville. A la carte : produits régionaux et une sélection de 500 vins venus de 50 pays du monde. Au rez-de-chaussée, Latitude 20 offre un service snack et brasserie avec une terrasse très agréable dans le jardin de la cité.

Comment aller à la Cité du vin ? Tram B, Bus Liane 7, Corol 32 et Citéis 45 ou en bateau Batcub – Arrêts Cité du vin. L’expérience d’arriver ou de quitter la cité du vin en bateau est absolument à vivre mais attention aux horaires. Vérifiez les avant de partir sur le site de TBM car ils sont plus rares que les bus et le tram.

Pour tout savoir sur les horaires, l’accès et les tarifs, rendez-vous sur site laciteduvin.com/info et ici pour ↗️ réserver son entrée à la cité du vin

Flâner sur les bords de la Garonne en début de soirée

Aux beaux jours il fait bon flâner en fin de journée sur les bords de la Garonne. Certains viennent pique-niquer, d’autres se balader à pied, à vélo ou en roller, et les enfants prennent plaisir à se rafraichir sur le miroir d’eau.

Un soir de printemps au miroir d’eau de Bordeaux

Au coucher du soleil, les lumières sur le Pont de pierre et la flèche Saint-Michel sont sublimes. A ne manquer sous aucun prétexte lors d’un week-end à Bordeaux !

Art et patrimoine au bassin des lumières

La base sous-marine de Bordeaux est l’une des 5 bases construites par les allemands sur la façade atlantique lors de la seconde guerre mondiale (avec celles de Saint-Nazaire, La Rochelle, Lorient et Brest). Chacune connait aujourd’hui un destin différent. Celle de Bordeaux a été aménagée en un espace culturel, lui offrant une seconde vie plus glorieuse que la première.

Les bassins des lumières à la base sous-marine de Bordeaux

A l’image des carrières de lumières aux Baux-de-Provence et des ateliers des lumières à ↗️ Paris, les ↗️ bassins des lumières de Bordeaux offrent un voyage à la découverte d’un artiste, de ses oeuvres d’art ou même d’une cité, comme en ce moment Venise, la Sérénissime et Sorolla, promenades en bords de mer. Un immersion totale à 360° assez fascinante (et très rafraichissante par grandes chaleurs extérieures). Une belle pause déconnexion vous y attend.

Les bassins des lumières

Ne manquez pas, à l’intérieur de la base sous-marine, les panneaux retraçant son histoire.

Les Bassins à Flot et le quartier de Bacalan

Le base sous-marine se trouve sur le Bassin à flot 2. Ces deux docks construits au XIXème siècle sont reliés à la Garonne via un système d’écluses. Les bordelais se sont réapproprié cette ancienne friche industrielle du quartier de Bacalan pour en faire un endroit aujourd’hui agréable de jour, comme de nuit. Sur les bassins et sur les berges se trouvent des restaurants et des péniches où la fête bat son plein.

La soucoupe volante de Suzanne Treister aux Bassins à flot

Si l’ambiance industrielle vous plait, c’est un chouette quartier où se balader, après avoir visité la Cité du vin ou le bassin des lumières, et surtout un endroit où sortir le soir à Bordeaux.

Chasser les oeuvres de street art à Bordeaux

Le street art se trouve absolument partout à Bordeaux. Dans le centre historique, on peut admirer quelques oeuvres de l’artiste bordelais A-MO. Dans d’autres quartiers, comme celui de la gare Saint-Jean (où se trouve la Frac), dans le quartier de Bacalan (ou se trouve la cité du vin), et à Darwin Ecosystème dont je parle plus bas, vous trouverez un peu plus de variété. Ouvrez grand les yeux.

Oeuvre de street art réalisée par Selor et Lady Bug

Balade de Street art dans Bordeaux

Vous pouvez comme moi tomber par hasard sur les oeuvres de street art dans les différents quartiers de Bordeaux, ou faire une des balades proposées par ↗️ My Urban Experience dans le quartier des Chartons. J’avais l’une d’entre elles dans le quartier de la Butte aux cailles à Paris et j’en suis ressortie enchantée.

La Meca et le FRAC Nouvelle Aquitaine

Anciennement installée dans le Bassin à flot 1, la FRAC Nouvelle Aquitaine a posé ses valises au sein de la MECA, la maison de l’économie créative et de la culture en Nouvelle Aquitaine. Le bâtiment imaginé par l’architecte danois Bjarke Ingels est construit dans le quartier de la gare Saint-Jean, directement sur les bords de la Garonne. Il abrite diverses organisations dont le Fond Régional d’Art Contemporain (FRAC) de Nouvelle-Aquitaine qui expose régulièrement.

La Meca Bordeaux, une oeuvre de l’architecte danois Bjarke Ingels

Le bâtiment à lui seul mérite un petit détour, et sa terrasse offre un vue à 180° sur les toits, les clochers de Bordeaux et la Garonne. J’ai beaucoup aimé ses lignes de fuites très agréables à photographier, et me poser tranquillement sur les marches avec vue sur la Garonne.

A l’intérieur vous pourrez voir les expositions avec les oeuvres du Fond Régional d’Art Contemporain de Nouvelle Aquitaine. Voir ↗️ l’agenda des expositions en ligne.

Lignes de l’escalier de la Meca

Darwin ecosystème et la caserne Niel

En 2 jours à Bordeaux, on n’a guère le temps de traverser la Garonne et d’en explorer sa rive droite. Cependant Darwin Ecosystème et la caserne Niel méritent bien le détour.

La caserne Niel, un lieu alternatif de Bordeaux

Si la rive gauche est historique, la rive droite est elle bien ancrée dans le XXIème siècle. L’idée de ce lieu alternatif était de réhabiliter une vielle caserne en friche, et la transformer en un lieu responsable où se côtoieraient des travailleurs, des flâneurs et des artistes. L’atmosphère diffère de l’autre rive. A l’ambiance chic et traditionnelle du Bordeaux médiéval, place au vintage, au street art, aux espaces de coworking et autres épiceries bio, magasins de 2nd main, etc… C’est un lieu très sympa devenu en quelques années une adresse incontournable de la vie Bordelaise.

Street art dans l’enceinte de Darwin

Le jour où j’y suis allée, il faisait une chaleur accablante, alors je m’y suis baladée vite fait puis me suis assise une bonne bouteille d’eau gazeuse à la main.

Bordeaux l’épicurienne, quelques bonnes adresses

Bordeaux est une ville épicurienne. Selon Chloé, elle compterait un restaurant pour 300 habitants. Du restaurant étoilé à la brasserie en passant pas la bistronomie, vous aurez le choix. Parmi les adresses testées, j’en ai quelques unes à vous recommander :

  • Djawa, une bonne adresse pour les amateurs de street food indonésienne. Située rue des remparts, cette adresse est idéale pour manger sur le pouce en terrasse le midi comme se poser tranquillement le soir. La décoration du lieu est soignée et dépaysante, et la cuisine fait évader nos papilles.
Intérieur du restaurant indonésien Djawa Bordeaux
  • La Casa Gaia est un lieu éco-conçu situé dans le quartier des Chartrons. Ici on consomme en circuit court, de la terre à l’assiette. C’est un restaurant idéal pour déjeuner ou diner entre amis. Au menu une carte très réduite composée de tapas, d’entrées, de plats et de desserts. Le lieu est très convivial. J’ai aimé la petite terrasse à l’arrière.
  • L’Alchimiste est un petit café comme je les aime. Il suffit d’entrer dans ce lieu très minimaliste pour sentir la passion pour le café. Il est situé 12 rue de la vieille tour (il y en a un autre à Darwin Ecosystème). Idéal pour son café latte du matin ou son expresso d’après déjeuner.
  • Non loin de l’alchimiste Dunes blanches chez Pascal propose des petits choux garnis d’une crème délicieuse et très aérienne dont seuls les créateurs ont le secret. J’ai complètement craqué pour cette spécialité du bassin d’Arcachon (un peu plus que pour le canelé mais chut…)
  • Le canelé est une vraie institution à Bordeaux. 2 maisons se partagent le marché Baillardran et la Toque cuivré. Vous croiserez leurs boutiques de nombreuses fois dans Bordeaux, et pratiquement toujours à proximité. Une alternative existe au pied de la grosse cloche chez Cassonade.

Il n’y a pas d’itinéraire parfait pour visiter Bordeaux. Laissez-vous porter par vos sens, marchez, perdez-vous et arrêtez-vous où bon vous semble, un glacier, une librairie, un restaurant ou un café. Surtout levez la tête pour admirer l’architecture médiévale, romaine ou moderne. Prenez le temps de déguster la ville et de vous laisser charmer.

Il faut plutôt prévoir 3 jours à Bordeaux pour en faire le tour et profiter de tout ce que la ville a à offrir. En 2 jours j’ai un peu couru et pas pu flâner et prendre le temps de prendre des photos comme j’aurais aimé le faire.

Une journée dans les environs de Bordeaux en 3 idées

Bordeaux est idéalement situé en Gironde pour permettre, le temps d’une journée, d’aller se balader en bord de mer, dans le vignoble ou dans l’estuaire. Après 2 jours à visiter la ville phare de Nouvelle Aquitaine, à vous de voir ce que vous voulez faire de votre 3ème journée. Voici 3 suggestions :

Saint-Emilion, un village inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco

Lors de ces 3 jours à Bordeaux, j’ai eu envie de sortir de la ville, et d’aller visiter Saint-Émilion. J’avais entendu parler de son église monolithe ainsi que de ses souterrains, et j’avais vraiment envie de voir cette curiosité.

Vue sur Saint-Emilion et son clocher

Situé à une quarantaine de minutes de Bordeaux en voiture, ce village médiéval inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco se déguste autant que ses grands crus célèbres à travers le monde.

Je vous prépare un petit article complet sur le village, en attendant je vous invite à ↗️ réserver une visite guidée avec dégustation avec prise en charge à Bordeaux ou réserver une ↗️ dégustation de vins dans l’un des nombreux domaines de la région.

Le bassin d’Arcachon, le Cap Ferret et la dune du Pilat

J’ai découvert le bassin d’Arcachon il y a quelques années lors de vacances en famille au Cap Ferret. Une dizaines de villes et villages s’étendent du les 80 kilomètres de côte du bassin d’Arcachon. Se promener dans les alentours permet d’aller à la rencontre d’un art de vivre, d’un écosystème et de gourmandises propres au bassin. De villages pittoresques en ports ostréicoles, de la dune du Pilat en réserve ostréicole, laissez-vous embarquer dans une journée hors du temps.

Village du cap Ferret sur le Bassin d’Arcachon

Attention en été il est assez difficile de s’y balader en voiture en été. L’accès à la presqu’île du Cap Ferret est assez embouteillé. Mieux vaut préférer le vélo qui vous emmènera dans une balade sympa à travers les pistes cyclables de la pinède.

La dune du Pilat, la plus haute dune de sable d’Europe vaut le détour pour sa vue panoramique sur le bassin. Dégradé de bleus garantis par temps ensoleillé et dégagé. Malheureusement touchée par les feux de l’été 2022, la vue sur la pinède est dégradée. La dune du Pilat reste néanmoins un incontournable de la région.

La citadelle de Blaye, un patrimoine Unesco dans l’estuaire de la Gironde

C’est au retour vers Nantes que je me suis arrêtée visiter la citadelle de Blaye. Véritable balcon sur l’estuaire de la Gironde, elle fût maintes fois détruite. Il faut dire que l’emplacement était prisé ! Tel qu’on le voit aujourd’hui, cet édifice militaire a été commandé par Louis XV et agrandi par Vauban. Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, la citadelle de Blaye est aujourd’hui un village où l’on trouve boutiques artisanales et restaurants, un camping et un parc où il est agréable de se balader. Seuls les souterrains sont payants.

La citadelle de Blaye, un balcon sur l’estuaire de la Gironde

Depuis Bordeaux, il faut absolument emprunter la route de la Corniche (D669) pour vous rendre à Blaye. Elle offre des vues magnifiques sur le fleuve et les vignobles en terrasse. Vous trouverez de nombreux petits villages où vous arrêter.

Visiter Bordeaux et ses environs en 3 jours : mes conseils pratiques

Arriver à Bordeaux

Bordeaux est accessible en train en 2 heures depuis Paris. En réservant quelques semaines à l’avance ou avec la ↗️ carte Avantage de la SNCF, vous bénéficiez de tarifs abordables pour visiter Bordeaux sans voiture. La gare Saint-Jean desservie par le tram, rend le centre ville de Bordeaux facilement accessible. Vous pouvez réserver vos billets sur ↗️ SNCF Connect ou plus simplement sur ↗️ Trainline.

Depuis ↗️ Nantes, il faut compter 4 heures de train et un peu plus de 3 heures de voiture. Si vous avez du temps et voulez voyager à prix réduit, alors pourquoi ne pas y aller en bus ? La compagnie ↗️ Flixbus dessert Bordeaux depuis de nombreuses villes de France.

Se déplacer dans Bordeaux

La ville de Bordeaux se découvre facilement en tram, en bus, et même en bateau grâce au Batcub.

Batcub, le bateau qui permet d’aller d’une rive à l’autre à Bordeaux

J’aime beaucoup marcher lorsque je visite une ville. A Bordeaux, nombreux sites comme la Cité du Vin, la Frac-Meca ou Darwin sont assez excentrés et nécessitent de se déplacer en transport en commun. Pour ce séjour j’étais en possession du Bordeaux City Pass, carte avec laquelle les transports sont inclus, donc je n’ai pas eu à me soucier de prendre ou pas une carte de transport proposée par ↗️ Transport Bordeaux Métropole.

Bordeaux City Pass pour visiter Bordeaux sereinement

Comme de nombreuses villes à travers le monde, Bordeaux propose à ses visiteurs le ↗️ Bordeaux City Pass, une carte incluant des entrées de musées (dont la cité du vin, le bassin des lumières, la FRAC-MECA…), diverses réductions et les transports. 3 options sont possibles 24h, 48h ou 72h, ainsi qu’une option junior (pour les 6-17 ans).

Le Pass 72h propose aussi des expériences en dehors de Bordeaux comme la visite guidée des souterrains de Saint-Emilion, ou celle de la Citadelle de Blaye. Elles sont inclus dans le pass (sans le transport), il suffit juste de réserver à l’avance sur place ou par téléphone.

Le Bordeaux City Pass vaut-il le coup ?

A vous de faire vos calculs selon ce que vous avez envie de visiter à Bordeaux. Je l’ai trouvé assez rentable pour ce que j’avais envie de visiter. Le Pass 48h est remboursé en visitant par exemple la cité du vin le matin seulement (21€), les bassins des lumières (15€), et la tour Pey-Berland (6€). Vous avez en plus les transports inclus et bien d’autres musées à visiter et visites guidées proposées. Avec ces 3 entrées et sans les transports vous êtes déjà gagnant.

Les prix du Bordeaux City Pass s’étendent de 21€ à 48€ pour les adultes, et 17€ à 30€ pour les juniors. ↗️ Acheter le Bordeaux City Pass

Où dormir à Bordeaux ?

Lors de mon séjour à Bordeaux, j’ai dormi juste à côté de la Cité du Vin et des halles de Bacalan à l’hôtel Renaissance, propriété du groupe Mariott.

Dans cet hôtel 4 étoiles, la chambre est assez spacieuse et confortable, et les infrastructures idéales pour un bon week-end à Bordeaux entre détente et visites. Malheureusement je n’ai pas eu le temps de profiter de toutes celles proposées, notamment la piscine idéalement située sur le toit-terrasse. J’ai cependant beaucoup aimé prendre mon petit-déjeuner sur la terrasse avec vue sur la cité du vin, les bassins à flot, la Garonne et Bordeaux. Et prendre un café au petit café du rez-de-chaussée. Un espace détente bien décoré.

Espace café au rez-de-chaussée de l’hôtel Renaissance

Dans le centre ville de Bordeaux, vous trouverez de nombreuses autres possibilités à tous les prix, de la chaine d’hôtel au boutique Hotel en passant par l’hostel. Pour aller plus loin ↗️ Réserver un hôtel à Bordeaux

5/5 - (4 votes)

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. Si vous continuez à utiliser ce site, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies Accepter Lire la suite