Lettre à mes neveux du Népal

Népal - Avec les enfants dans l'HimalayaMes chers Loulous,

Après l’Inde, me voici maintenant au Népal. Ça y est Aubane, j’ai enfin changé de pays mais ta Maman a déjà dû te le dire et te le situer sur la carte.

Le Népal est au nord de l’Inde. Ici se trouve la plus haute chaîne de montagnes du monde. Elle s’appelle l’Himalaya. On ne peut pas faire de ski dans ces montagnes, c’est trop dangereux. Ici, on marche et on fait de l’escalade.

Marcher dans l’Himalaya

Le plus haut sommet du monde s’appelle l’Everest. Il est tellement haut que très peu de personnes arrivent  à l’escalader. Pour les grands, sachez que l’Everest est presque deux fois plus haute que le Mont Blanc, la plus haute montagne de France. Elle culmine à 8 850m d’altitude. C’est vraiment exceptionnel de pouvoir l’escalader car elle est très dangereuse. Seuls les grands qui connaissent très bien la montagne peuvent essayer.

J’ai décidé d’aller marcher pour aller voir une autre grande montagne. Celle-ci s’appelle l’Annapurna et elle culmine à 8 091m d’altitude. J’ai marché 8 jours et passé 7 dodos pour rejoindre un hôtel qui se trouve à peu près au milieu de cette montagne, à 4130m d’altitude. Comme je ne connais pas très bien la montagne, j’étais accompagnée d’un sherpa. Un sherpa, c’est un guide qui connait la montagne par cœur parce qu’il y est né. Il la connait tellement par cœur qu’un matin où nous devions marcher à une heure où il faisait encore nuit, Rishi mon sherpa n’a pas eu besoin de lampe pour se guider.

Les enfants du Népal

Ensemble, nous avons traversé de nombreux villages où j’ai vu des petits enfants comme vous.

Ces petits enfants ont une vie très différente de la vôtre. Ils vivent dans des villages très isolés qu’on ne peut atteindre qu’en marchant des heures et des heures. Aucune voiture, aucune moto, aucun vélo ne peut aller dans ces villages. Il n’y a pas de route, que des petits chemins avec beaucoup d’escaliers. Les habitants de ces villages sont donc obligés de marcher. Parfois ils mettent deux jours pour rejoindre un plus grand village pour aller faire leurs courses. C’est très difficile. Comme ils ne peuvent pas descendre tous les jours, ils font des grandes courses qu’ils mettent dans des grands paniers, qu’ils fabriquent eux même avec du bambou, et qu’ils portent sur leurs têtes. C’est très lourd. Ces gens sont très courageux.

Pour éviter de souvent descendre et remonter la montagne, ils ont tous un jardin où ils plantent des pommes de terre, des épinards et des choux. Ils plantent aussi du riz mais seulement l’été quand il pleut beaucoup (pour les grands, cette période s’appelle la mousson). Leur nourriture n’est pas très variée. Ils mangent presqu’à chaque repas ce qu’ils appellent le Daal Bhaat. C’est un plat composé de riz, d’une petite soupe de lentille, de petits légumes et d’une sorte de petite crêpe salée séchée qu’ils mangent avec leurs doigts.

Les petits enfants eux, ne vont pas toujours à l’école. Ceux qui ont la chance d’y aller, sont obligés de dormir durant plusieurs dodos loin de leurs parents car l’école est très loin. Il n’est pas possible de faire l’aller-retour dans la même journée. J’en ai vu beaucoup remonter la montagne pour passer quelques jours de vacances dans leurs maisons. Ils étaient mignons et très heureux malgré les heures de marche pour rejoindre leurs villages. En chemin, ils avaient ramassé des fleurs pour leurs mamans. C’est le printemps ici, la montagne est donc très fleurie et très colorée.

Les petits enfants qui ne vont pas à l’école travaillent très tôt dans les champs avec leurs parents.

Sinon, je n’ai pas vu beaucoup d’animaux sauvages, seulement quelques petits singes à la tête noire, comme ceux vus en Inde. Ils étaient très rigolos : ils sautaient d’arbre en arbre.

Voilà mes petits loulous, je vous ai raconté un peu de mon aventure au Népal. Bientôt je serai à Pékin, en Chine, d’où je vous écrirai peut-être une nouvelle lettre.

Embrassez vos parents et la petite Juliette de ma part.

Je vous embrasse bien fort.

Adeline.

More from Adeline

Sur les pas de Gandhi à Johannesburg

Marcher sur les pas de Gandhi à Johannesburg était une chose qui me tenait...
Lire la suite

6 Commentaires

  • Chère Adeline
    je suis depuis le départ ton voyage et je me réjouis de chaque nouveau post que tu envoies.Quelle magnifique aventure, quel talent pour nous la faire partager, ton blog est vraiment très bien fait et vivant, je l’ai d’ailleurs recommandé à certains de mes amis qui ont aussi beaucoup apprécié ton écriture et les visites …J’aime ta façon de voyager de raconter, de parler des gens que tu rencontres ….une idée pour un livre après ?…
    Je te souhaite de bien vite récupérer ton genou et ton pied , les descentes sont toujours terribles pour les articulations .Continue à nous enchanter et toi nourris toi de cette expérience de ces moments précieux où seul l’instant présent compte . Je t’embrasse Martine

    • Merci Martine pour ces encouragements. Ce sont des petits mots comme le tien qui m’encouragent à continuer d’écrire sur mon extraordinaire aventure.
      @ très vite
      Adeline

  • merci pour ta lettre.
    Aujourd’hui, j’ai été au cinéma avec l’école.
    J’ai regardé Mr Patate, il y avait cinq films. C’était bien
    J’ai accroché ta carte postale dans ma chambre.
    Gros bisous
    AUBANE

    Je suis malade et je n’ai pas été à l’école. J’ai regardé Peter Pan à la maison. Je vais chez le medecin tout à l’heure.
    Je tembrasse
    LOUISE

    (J’ai écrit sous la dictée des filles
    Bisous
    Marie)

    • Merci les filles pour votre réponse. Aubane tu as bien de la chance d’aller au cinéma avec l’école et Mr Patate c’est super. Et ma Louisette, j’espère que tu vas aller mieux après cette petite visite chez le médecin. Repose-toi bien.
      Bisous.

  • salut adeline
    si ce sont des petits mots comme celui de martine qui te motivent a continuer ton blog, alors 1000 fois merci et continue please. C’est vrai qu’on ne prend pas le temps de t’ecrire et de te feliciter pour chaque post mais saches que tu me fais rever et voyager et d’ailleurs, je me precipite plusieurs fois par semaine sur ton blog pour suivre ton aventure et lire avec enthousiasme tes recits. Et saches aussi que Ben et moi pensons souvent a toi et echangeons sur tes decouvertes…non tu n’es pas seule au bout du monde. On te suit tous :))
    gros bisous
    caro

    • Merci Caro pour ton super message !!! C’est gentil de me lire aussi souvent ! Je vais bientot rentrer dans une zone sombre, la Chine, et apparemment je ne pourrai pas me connecter a mon blog… Il y aura certainement 8/10 jours de silence mais ne vous inquietez pas je reviendrai de plus belle avec l’Asie du sud-est !
      Je vous embrasse fort Ben et toi,
      Adeline.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *