Carte bancaire et argent : mes conseils pour voyager plus sereinement

Cartes bancaire et argent en voyage

Voyager seule c’est bien, mais un problème avec votre carte bancaire et hop votre aventure peut vite se transformer en cauchemar.

Comment anticiper les problèmes ? Comment les gérer ? Quelles solutions en cas de perte ou de vol ? Voici mes quelques conseils pour voyager plus sereinement :

Prévenir votre banquier de votre voyage et des pays traversés :

Les réseaux Visa et Mastercard sont très bien protégés et il arrive, quand on part dans des destinations exotiques, qu’ils bloquent votre carte juste parce qu’ils suspectent une fraude. Cela m’est arrivé en Malaisie il y a quelques années et je vous assure que cela peut vite devenir une galère de se retrouver seule à l’autre bout du monde avec un décalage horaire de 7h, et une carte qui ne vous sert plus à rien ! La mienne s’est retrouvée bloquée car je ne connaissais pas le plafond de retrait dans la devise locale et qu’il m’a fallu 3 tentatives avant que le distributeur veuille bien me donner de l’argent. Résultat : carte bloquée dès le 1er jour – Impossible de retirer ou de payer. Aussi informer votre banquier de votre voyage et de sa durée, l’informer qu’en cas de problème vous lui enverrez un mail, tout cela pourra faciliter la communication et le déblocage.

A lire : carte bancaire bloquée à l’étranger, que faire ?

Avoir à portée de main les numéros utiles (votre banquier, Visa ou Mastercard) :

Il est facile de les enregistrer sur votre téléphone ou votre boite mail afin de les trouver rapidement. En cas de problème, de perte ou de vol, le stress prend le dessus. Aussi il est important de prévenir ce genre de situation pour ne pas avoir à s’énerver sur le net à chercher un numéro qu’on ne trouve jamais dans ce genre de situation.

Toujours voyager avec 2 cartes si vous voyager solo (et si possible ne jamais les garder au même endroit) :

Pas besoin d’avoir 2 cartes internationales mais avoir une carte de retrait en plus de votre carte de crédit peut être bien utile ! Sans penser à la perte ou au vol d’une carte, la puce de votre carte principale peut parfois être muette et alors le cauchemar commence. Comment retirer de l’argent ? En combien de temps votre banque peut-elle vous envoyer une nouvelle carte ? Imaginez-vous au fin fond de l’Argentine, sans argent en poche, une carte muette et votre carte qui va mettre 3 semaines à arriver ! Il est important d’avoir une deuxième carte sous la main, surtout quand vous voyager en solo.

A lire : toutes mes ressources pour voyager seule l’esprit libre et léger

Appeler Visa ou Mastercard plutôt que son banquier en cas de perte ou de vol de carte :

Ils sont plus à même de vous proposer les solutions rapides et efficaces pour survivre le temps de récupérer une nouvelle carte. C’est dans les garanties de vos cartes Premier alors surtout n’hésitez pas à les utiliser. Ceci suppose néanmoins que vous ayez à minima une carte Premier, la base quand on voyage.

Ne jamais laisser une carte de crédit dans son sac mis en soute lors de vos déplacements :

Vous n’avez pas votre sac sous les yeux lorsqu’il est en soute aussi mieux vaut éviter d’y laisser l’un des biens les plus précieux de votre voyage. Personnellement, je gardais toujours mes cartes sur moi, dans ma banane plate, sous mon pantalon. Impossible (sauf braquage) d’aller les voler ou de les perdre.

Ne pas garder sa carte sur soi quand on n’en a pas besoin :

Quand on se promène, mieux vaut avoir le moins d’objet de valeur sur soi. La carte de crédit en est un. Aussi il est préférable de la laisser au coffre de votre hôtel, dans votre sac fermé dans un locker. Dans le cas où vous n’avez aucun lieu sécurisé sous la main alors vous n’aurez d’autre choix que de l’avoir sur vous mais perso je n’aime pas du tout l’avoir sur moi quand je sais que je ne vais pas en avoir besoin. C’est un stress supplémentaire !

Avoir toujours quelques devises à changer :

Quand on part au long cours, ce n’est pas toujours facile d’avoir sur soi quelques euros ou dollars à échanger. Il y a bien la solution Traveler cheque mais celle-ci devient un peu « has been » par rapport à ma dernière découverte ! Le Cash Passport, lancé par la société Travelex, est une solution idéale pour toujours avoir des devises sur soi. Il s’agit d’une carte (Mastercard) prépayée en devises (à date elle existe en Euros, en Dollars et en Livres Sterling) que vous pouvez acheter en quelques clics sur internet avant de la retirer dans l’un des 45 points de vente de France. Une fois chargée, elle fonctionne comme une carte de crédit, vous pouvez retirer dans tous les distributeurs payer dans les points de vente acceptant les cartes Mastercard. Elle se recharge sur internet où que vous soyez dans le monde et vous offre plusieurs garanties : l’assistance, le remplacement de votre carte et enfin l’envoi de fonds d’urgence en cas de perte ou de vol.

En cas de perte d’une carte, nous n’avons souvent pas d’autre choix que de faire appel aux proches pour nous envoyer de l’argent via Western Union. Tous ceux qui ont un jour fait appel à eux, savent que c’est une solution efficace mais très chère ! Il ne faut absolument pas se servir du Cash Passport comme une carte de crédit mais plutôt comme le petit plus peu encombrant qui nous permet d’avoir toujours des devises sur soi en toute sécurité.

Carte bancaire et argent en voyage - Cash Passport

Dernier conseil moins important mais néanmoins utile : faire annuler l’enregistrement du numéro de téléphone associé à votre carte de crédit

Si vous partez en voyage au long cours et que vous avez décidé de vous séparer de votre abonnement téléphonique pour la durée de votre voyage, pensez à faire annuler le numéro de téléphone associé à votre carte. Et oui, on fait ça naturellement mais quand on effectue un paiement, souvent on vous demande de valider avec un code envoyé sur votre téléphone. Comment fait-on à l’autre bout du monde quand on doit acheter un billet d’avion sur internet et que ce numéro n’existe plus ?

Et vous avez-vous d’autres conseils, recommandations ou expériences avec votre argent ou carte de crédit à partager ?

Tags from the story
More from Adeline

Le jour où j’ai rencontré un commandant de bord

En lisant ce titre, vous vous attendez certainement à ce que je...
Lire la suite

34 Commentaires

  • Très perspicace et objectif. Entièrement d’accord au niveau des traveler cheque. Je confirme que toujours avoir une dizaine de dollars sur soi en Amérique Latine ou en Asie, ça peut être extrêmement utile ! Je rajouterai néanmoins qu’il est aussi important de choisir une bonne banque, celle qui ne vous fera pas payer des couts exorbitants à chaque retrait. J’ai entendu dire qu’HSBC proposait des solutions intéressantes à ce niveau. Cela se négocie aussi avec le banquier pour peu qu’on ait de bonnes relations avec lui 🙂

    • Alors j’ai testé HSBC et hors mis à Hong Kong, en Chine en de rares fois en Inde, je n’ai pas été super satisfaite ! La banque est effectivement présente partout dans le monde (comme le dit la publicité) mais les distributeurs sont rarement placés dans des zones « touristiques » ! C’était un enfer de se déplacer pour trouver les distributeurs. Du coup je me tapais des frais de retrait pas du tout intéressants vs ma carte société générale.
      Les coûts de HSBC sont plus élevés et l’un dans l’autre je ne trouve pas que cela soit la solution idéale. Je pense que le produit international de la Société Générale est plus intéressant (il a évolué depuis mon voyage).
      En plus de ma carte Visa, j’avais ouvert un compte en ligne chez HSBC direct. Avec ce compte j’avais une carte de retrait utilisable sans frais dans tout le réseau Visa. Je pouvais retirer jusqu’à 500 euros par semaine sans frais. Très intéressant mais j’ai l’impression qu’ils durcissent leurs conditions d’accès.

  • Les banques en ligne ont un avantage énorme, le service client est en général joignable jusqu’à tard le soir. Par exemple 22h chez Boursorama. Quand il y a 6 heures de décalage ça aide !

  • J’ai eu deux gros pépins avec ma carte à l’étranger (mis à part les inévitables parcours du combattant pour trouver un distributeur avec des sous à l’intérieur qu’on a tous connus !). Le premier, c’était aux USA. C’est la seule fois où on a réservé des hôtels par internet (la veille pour le lendemain tout au long du chemin, via des sites français : sans frais), et c’est là que j’ai découvert l’existence du plafond, parce que c’est tes sous mais faudrait pas que tu les dépenses trop, quand même. Je ne sais plus comment ça a fini par se débloquer, mais heureusement qu’on était deux !

    Le deuxième pépin fut bien plus chiant, et je n’ai toujours pas d’explication. Janvier dernier, au Mali. Les distributeurs sont rares, et inexistants dès lors qu’on sort d’une grande ville. Il nous fallait donc retirer pas mal d’argent à Bamako, sauf que ma carte n’est jamais passée nulle part. Monsieur Oreille a réussi a retirer de petites sommes aléatoirement… On a appelé nos banques en France : aucune explication, si ce n’est que le plafond des retraits est réduit là bas, mais ma carte n’était pas bloquée. Résultat, après 48h à courir les ATM, on a fini par demander de l’aide à nos proches via Western Union, ce qui nous a sauvé le voyage…
    Notre hôte nous a raconté que ça n’était pas la première fois. Une dame avait ainsi passé plusieurs semaines sans argent, avant de pouvoir retirer une fois au Sénégal !

    Dernier truc, je ne sais pas si tu pourras confirmer Adeline, mais j’ai cru comprendre que parfois, les retraits refusés pour cause de distributeurs vides étaient comptabilisés ce qu’on a le droit de retirer chaque jour.
    Enfin, dans tous les cas, malgré tout ça, je préfère quand même rester avec une carte visa plutôt que de me balader avec des sommes folles sur moi : j’avais rencontré un couple qui gardait 2000€ dans une banane, pour la totalité de leur séjour… o0 !!!

    • L’électronique nous joue parfois des tours sans qu’on comprenne pourquoi !

      Je n’ai jamais entendu parlé de cette histoire de retraits refusés mais tout de même comptabilisés quand les distributeurs sont vides. Par contre j’ai appris via une amie, qu’il faut toujours garder les tickets de retrait quand on n’a pas eu l’argent demandé pour X ou Y raison. Parfois il y a des arnaques du genre on ne te donne pas l’argent et c’est quand même débité sur ton compte. C’est arrivé à une de mes amies en Malaisie, heureusement qu’elle avait ses tickets pour prouver à sa banque que c’était frauduleux. Elle a mis quelques mois à récupérer son fric !

      Je suis aussi contre le trop d’argent liquide en poche, je ne me sens pas en sécurité avec autant d’argent sur moi. Durant mon tour du monde, j’ai eu finalement très peu de pb pour retirer sauf à l’île de Pâques ! Il n’y a qu’un distributeur et pas trop d’argent dedans ! J’ai pu retirer seulement le dernier jour 🙂

  • Et aussi, avertir Mastercard/Visa qu’on part en voyage. Car sinon, il est possible (pas à tout coup mais possible) de se faire annuler la carte par précaution. Tant mieux pour la fraude, par contre moins drôle si ça arrive en voyage alors qu’on ne comprend pas pourquoi! Surtout qu’en général on paie avec les cartes de crédit les plus grosses sommes comme les hôtels et les vols d’avion/train…

  • Ton article est riche d’enseignements !

    En Europe, le problème se pose différemment, mais j’imagine bien qu’ailleurs dans le monde, la couverture des DAB par les banques est assez inégale.

    Jusqu’à présente, j’emportais toujours du cash sur moi et je changeais au fur et à mesure. Les gens ne sont pas censés savoir que je porte 1000€ sur moi (anyway, la somme décroit au fur et à mesure).
    Bien sur, le portefeuille est toujours avec moi, sauf si cela n’est pas nécessaire et/ou placé en lieu sur (dans un locker par exemple). Je n’ai jamais eu peur pour l’argent, va savoir pourquoi ! 🙂

    En tout cas, tes astuces me serviront très vraisemblablement pour les futurs projets, ou emmener du cash avec moi n’est pas vraiment recommandé.

    Merci bien donc 😉

  • Salut,

    Très bons conseils. Il n’a jamais été aussi facile de payer via de l’argent dématérialisé mais en revanche on est beaucoup plus dépendants de la carte.

    Pour avoir une 2ème carte bancaire un bon moyen peut être de s’inscrire à une banque en ligne et d’y mettre un peu d’argent. En général les frais sont gratuits la 1ère année.

    Concernant HSBC ce n’est plus trop un bon plan depuis qu’il y a des frais fixes à chaque retrait de distributeur (environ 2-3$ de mémoire) du coup c’est nettement moins intéressant !

    Dans les commentaires, vous parlez de l’argent liquide. C’est vrai que ce n’est pas génial de se trimbaler des fortes sommes en liquide mais il y a certains endroits (comme en Afrique) où les distributeurs sont rares et des fois il n’y a pas trop le choix…

  • la carte prépayé mode carte de crédit c’est le best à part les frais élevé! Il existe des accessoires pour cacher des objets et du liquide très facilement!

  • Un super article, que je mets dans mes favoris car je pense qu’il peut m’être bien utile ! je n’avais pas pensé au coup des 2 cartes de crédit (ou de retrait)… ni à la banane plate sous le pantalon !
    Sinon une autre astuce, qui va se soi mais bon toujours bonne à préciser, avoir un compte avec des sous dessus… pour ne pas yoyoter avec les plafonds de découvert qui peuvent bloquer sans qu’on s’en aperçoive…
    Bonne nuit 🙂

  • Tres bon article! On reconnaît parfaitement les problèmes que l’on a rencontré pendant notre tour du monde!!

    2 solutions pratiques en plus que l’on a trouvé:
    – avec l’option Jazz International de la Société Générale, pour 11€ par mois nous pouvions retirés et payés partout dans le monde sans aucun frais. Pendant notre voyage nous étions étonnés du nombre de voyageurs qui n’avait que leur carte classique et qui avaient du coup des commissions énormes!

    – Pour pouvoir continuer à acheter sur internet une fois qu’on a justement fait enlever le fameux numéro de téléphone associé à notre cb: il existe maintenant des « cartes virtuelles ». Vous installez sur votre Pc un programme de votre banque qui vous génère à chaque achat un nouveau numéro fictif de CB (rattaché à votre véritable CB). En payant en entrant ce numéro, vous évitez le « verified by visa/MasterCard ! C’est assez nouveau mais super efficace! Ça nous a sauvé la mise plus d’une fois!!!

    Enfin il faut avoir un très bon conseiller qui peut agir vite en cas de pépin, sinon c’est effectivement la grosse galère !

    Merci pour cet article complet!

    Bravo!!

    • Merci @In2theworld pour ces informations. A l’époque où je suis partie, ce produit International à la SoGé n’existait pas… c’était un produit pour expatriés et mon banquier n’avait pas voulu me le faire !
      Sinon la eCB, c’est effectivement un bon moyen de payer en ligne. En plus c’est sécurisé et dans certains pays, ça peut rassurer.

    • Hello In2TheWorld, ça dépend de ce qu’on appelle une bonne affaire. L’option Jazz coute 11€ par mois pour un compte, combien coute la carte bancaire ? Nous sommes partis avec 3 CB qui sont toutes gratuites (Boursorama), commission de 1,90% par dépense (pas de fixe et pas de différence si retrait ou paiement). Pas de frais de gestion de compte non plus et augmentation des plafonds en un click sur l’interface web !
      Un bon plan semblerait être Mona Banque qui propose une CB sans commission et pas trop cher.
      A+

  • Perso, en vue de mon Tour du Monde, j’ai aussi opté pour le compte Jazz à la Société Générale avec la fameuse option internationale.
    Après, il n’y a que le retour d’expérience qui peut permettre de donner un véritable avis.
    Pour ma part, ayant moins de 25 ans, le tarif est réduit de 50% ^^

    J’ai négocié pour avoir une seconde carte gratuite, ce qui fait que je pars avec une carte réseau VISA et une seconde réseau MASTERCARD.

    Mais il est vrai que les banques en ligne sont un bon plan, à étudier de près 🙂
    Merci pour l’article !

  • Merci pour cet article très instructif et tous ces petits conseils qui peuvent beaucoup aider sur place.
    Je ne connaissais pas le Cash Passport, mais cela me semble une très bonne idée pour remplacer les Traveller’s Cheques qui sont bien obsolètes!

  • Je viens de tomber sur ton article plutôt complet ! Merci pour les infos 🙂
    en voyage au Canada en ce moment pour un an, j’avais avant mon départ bien prévenu ma banquière. Cela m’a permis d’avoir très rapidement un plafond de retrait augmenté sur simple demande par mail et malgré le décalage horaire ! J’ai pu acheter mon « car usagé » cash sans soucis.
    j’avais regardé aussi si ma banque, la BNP, n’avait pas des liens avec une banque au Canada et oh surprise si avec la Scotia Bank ! du coup je n’ai aucun frais, aucune commission sur mes retraits. Je me trimballe donc toujours avec mes adresses de guichet de Scotia Bank à travers le pays lol ! Regardez cela, type affiliée, succursales etc, ça peut vraiment être avantageux.

  • Article très complet sur un sujet qui fait stresser tous les voyageurs avant le grand saut je crois! J’ai l’adresse mail de mon agent bancaire et… on s’écrit souvent 🙂

    NowMadNow

  • Bonjour,

    comme je vois que la discussion est assez active par ici, je suis intéressé pr vos conseils.

    voici le topo :
    Je pars en aout 2012 pour un an aux USA, et j’ai deux solutions qui s’offrent à moi :
    – Ouvrir un compte aux USA et faire des transferts (environ 60€/virements) à partir de ma banque française (Caisse épargne)
    – prendre une mastercard et effectuer des paiements et retraits directement, sans ouvrir de compte là bas.

    donc déjà, j’aurais voulu avoir votre opinion sur la meilleure (la moins chere) solution, et ensuite connaitre les conditions et les frais pour avoir une mastercard (de préférence à l Caisse d’épargne).

    j’ai 22 ans, donc encore considéré comme jeune !

    merci pour votre feedback 😉

    • Bonjour Dimitri,

      Je ne connais pas du tout les offres de la Caisse d’Epargne. Ce qu’il faut savoir, c’est :
      1- combien te coûte un retrait depuis les Etats-Unis (généralement une commission fixe + %en fonction de l’argent retiré) avec ta carte française et combien elle te coûte mensuellement.
      2- combien tu comptes retirer par mois et ensuite faire le calcul et voir laquelle des 2 solutions serait la plus intéréssante.

      Sache que la Société Gérérale a un produit international où pour 11 euros par mois (à ton âge), tu as une carte Visa ou Mastercard qui te permet de retirer sans frais. Ce produit-là me parait moins cher que d’ouvrir un compte aux Etats-Unis.
      Cela vaut peut-être le coup d’aller négocier tout cela avec ton banquier. Si tu lui dis que tu es tenté de migrer ton compte chez le voisin parce qu’il propose un produit plus intéressant dans ta situation, peut-être qu’il te fera une offre.

      Quelqu’un parlait aussi dans les commentaires des banques en ligne, il y a peut-être une piste à explorer de ce côté-là. Parfois ça vaut le coup de changer de banque plutôt que de payer des coûts exorbitants de frais de retrait.

      Bon courage, la partie banque n’est pas la plus évidente.

    • La BNP à un partenariat avec la « Bank oF America » ce qui fait qu’il n’y a aucun frais lorsque que tu retire dans un de leurs distributeurs. Ça t’oblige à toujours retirer dans un distributeur de la « Bank Of America » mais ça peut-être une solution.

  • C’est exactement ce que j’avais fait pour mes 6 mois en Asie. 2 cartes de crédits, le mail de ma banquière, et la vérification de mes plafonds.

    Il est aussi possible d’ouvrir des comptes dans les pays où tu voyages. C’est le cas pour moi en Thaïlande et au Vietnam. Bon cela sert si tu y reste sur du long terme où tu voyages souvent dans le pays.

  • J’avais toujours pour habitude de séparer la monnaie dans deux endroits et mettre la carte bancaire ailleurs… La seule et unique fois où j’ai tout laissé ensemble cela n’a pas raté, je me suis fait voler l’ensemble. Ne jamais baisser l’attention !
    Sinon j’étais à la HSBC et, tout pareil, je n’en suis pas très satisfaite… Ou peut-être était-ce davantage le suivi ? L’offre proposée est une chose mais rien ne vaut un conseiller bancaire réactif et serviable !

  • merci pour ton article j’avais pas pensé à une deuxième carte pour mes voyages.Une autre astuce qui peut marcher: après renseignement (pris lors de ta préparation de voyage) l’ambassade ou le consulat peuvent te dépanner.J’ai toujours un chèque ou deux sur moi et en cas de pépins si l’officine est à côté bien sûr je n’hésite pas à faire appel à eux.Ils sont là pour ça aussi. Ils m’ont bien dépanné en Colombie et au Mexique.Ma carte ne passait pas (mystère toujours non résolu à ce jour) et un simple coup de fil à de suite arrangé la situation!!

  • merci pour cet article. une petite question quand même, la carte cash passport tu l’utilise en 2ème carte visa ou ce serai une troisième carte (de secour)?

  • je suis dans une daube terrible.

    j ai une visa de la banque postale. je n ai encore retire aucun argent a Bali… depuis 3 jours j essaye et ma carte est bloquee!!! alors la ce n est meme pas une question de plafond….!!!

    ma mere a joint visa mais ils ne savent meme pas eux memes pourquoi cela ne fonctionne pas…

    il fait faim la depuis 3 jours!!!

    jai de l argent et n ai jamais ete a decouvert…. c est du gros delire!!!!

  • La deuxième carte visa, c’est une très très bonne idée car je me suis déjà retrouvé coincée à l’étranger sans aucun moyen de paiement après un vol de CB et ça a été une galère sans nom !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *